Gouvernement Macron-Philippe : les traîtres récompensés, Delanoë encore cocufié

Publié le 17 mai 2017 - par - 22 commentaires - 4 253 vues
Share

Ouf ! Cette fois ils ont réussi à être à l’heure. L’inquiétant Alexis Kohler, directeur de cabinet de l’Elysée, avec sa tête de premier de la classe qui dénonce ses camarades, vient donc d’annoncer le premier gouvernement Macron-Philippe.

Il est difficile de se foutre plus ouvertement de la gueule des 66 % de crétins qui ont voté Macron en pensant qu’il était un jeune homme qui allait donner un grand coup de pied dans la fourmilière du vieux monde politique qui, autour de l’UMP et du PS, régentait la vie politique française depuis 40 ans.

http://www.lefigaro.fr/elections/legislatives/2017/05/17/38001-20170517LIVWWW00031-en-direct-gouvernement-edouard-philippe-emmanuel-macron-gouvernement-legislatives-lr-ps-en-marche.php

15 ministres, et, horreur, seulement cinq femmes ! On attend avec impatience les manifestations des hordes de « Osons le clitoris » et des « Femens », devant ce terrible retour en arrière.

Mais l’essentiel n’est pas là. On assiste là à un parfait recyclage des vieilles badernes de LR et du PS, qui ont choisi de trahir leur parti pour aller à la soupe. Un traître comme Edouard Philippe, qui a lâché son parti au milieu du gué, ne pouvait qu’engendrer un gouvernement de traîtres, avec au milieu d’eux le traître des traîtres, Bayrou, homme de droite qui se dit centriste et qui a fait voter Hollande en 2012. Savourons ce que disait ce vendu, avant de se vendre à Macron…

Pas de surprise, on retrouve les premiers traîtres, Gérard Collomb et Richard Ferrand, renégats du Parti socialiste, qui, en cas d’échec de Macron, seraient rentrés tranquillement au bercail.

Autre traître affiché, l’ineffable Le Drian, que tout le monde reconnaît compétent et incontournable comme ministre des Armées. C’est tellement vrai qu’il se retrouve à l’Europe et aux Affaires étrangères !

Autre traître de gauche récompensé, Castaner, celui qui s’était désisté pour Estrosi, lors des dernières régionales, pour « barrer la route à la Bête Immonde Marion ».

Parmi les traîtres de gauche non-récompensés, l’éternel baisé Delanoë. Notre-Dame de Paris, faut-il le rappeler, était prévu, en 2012, ministre de la Justice dans la première version du gouvernement Ayrault. Hélas pour lui, Martine Aubry fit un caprice au dernier moment, et claqua la porte, estimant son ministère trop étroit pour elle. D’où, parité oblige, l’arrivée de Taubira à la Justice, et l’éviction de Delanoë. Il espérait prendre sa revanche, c’est encore raté. Il n’a plus qu’à aller se consoler en Tunisie, sa principale résidence…

Autre éternelle cocue, Ségolène Royal, qui avait été la première, comme ministre à soutenir Macron. Elle pourra se consoler en réclamant le perchoir, comme il y a cinq ans… en espérant pour elle que cette fois, elle sera élue !

Côté droite, les traîtres sont également récompensés, bien évidemment. Bruno Le Maire, celui qui refusait la traçabilité de la viande, pour protéger la filière halal de ses copains musulmans, se retrouve ministre de l’Economie.

Autre islamo-collabo notoire, et autre traître célèbre, le maire de Tourcoing, Gérard Darmanin, récolte un obscur ministère, au pourtour incertain. Rappelons que c’est cet homme qui devait tout à Christian Vanneste, qui l’avait ouvertement trahi quand celui-ci fut lynché par son parti, pour avoir juste dit quelques vérités historiques incontestables sur l’histoire des homosexuels, durant les années 1940.

Annie Gérardin se retrouve, comme sous Sarkozy, à l’Outre-Mer, et Bayrou a réussi à vendre Marielle de Sarnez, ce qui, au niveau renouvellement, fait quelque peu désordre, la bougresse en étant tout de même à quatre mandats électifs à son actif. Un prétexte qui avait été utilisé pour virer Manuel Valls.

Restent les inconnus, qui justifient ce qu’on appelle abusivement la société civile. Laura Flessel se retrouve ministre des Sports. Grande épéiste, elle a l’avantage d’être femme et antillaise, ce qui limite les dégâts dans un gouvernement constitué majoritairement d’hommes blancs, ce qui a fait grincer Cambadélis.

Une femme, Sylvie Goulard, proche de Bayrou, ancienne conseillère privée de Romano Prodi, se retrouve ministre des Armées.

Bien évidemment, il fallait le représentant classique de la diversité, cela sera le responsable de campagne numérique de Macron, un nommé Mounir Mahjoubi.

Un illustre inconnu, Jean-Michel Blanquer, remplacera Belkacem à l’Education nationale. Pourra-t-il faire pire ? On attend avec impatience qu’il mette en place son projet au service des zones défavorisées (devinez qui les habite…) avec des classes de 12 élèves, quand il n’y a ni l’espace, ni les professeurs. On appellera peut-être des imams au secours.

Notre amie Ghislaine Dumesnil sera ravie, puisqu’on retrouve ministre des Transports Elisabeth Borne, ancienne patronne de la RATP, cette régie où des machinistes musulmans refusent de serrer la main aux femmes et imposent leurs prières à leurs collègues…

Puisqu’il y a des baisés de gauche, comme Notre-Dame-de-Paris, parlons de traîtres de droite, qui ont vu la récompense de leur félonie leur passer devant le nez. Premier grand baisé, Estrosi, qui avait cru bon de démissionner de la présidence de la Région Paca, et se voyait déjà occuper un maroquin. Raté ! Et l’ineffable Kosciusko-Morizet, qui tortillait de la croupe, et se voyait déjà occuper un grand truc de l’Ecologie durable, ou un machin comme cela !

Pas de bol, Nicolas Hulot fait son grand retour, et se retrouve à la tête d’un grand machin qui s’appelle « Transition écologique et solidaire ». On plaint d’abord les entreprises qui vont se faire harceler par les nouveaux gadgets mis en place par ces parasites.

Bref, avec Macron, qui se disait socialiste un jour sur deux, et Philippe, qui a commencé chez Rocard pour finir chez Juppé, avant de rejoindre Macron, il ne pouvait qu’y avoir un gouvernement de traîtres. Et comme toujours, dans ces histoires, il y a les vainqueurs, et les baisés.

Paul Le Poulpe

Concernant le Ministre franco-marocain Mounir Mahjoubi….vous n’avez rien à dire sur sa société « FRENCH Bureau »-justement ouverte pour lui seul en Aout 2016- ? sur BETC digital, filiale de Havas à Pantin? sur Havas Business France qui a organisé au coût de 381 759 une soirée à Las Vegas pour la présentation de Macron aux « Start-up » françaises alors qu’ il était ministre de Hollande? Concernant les « échanges » entre amis, on dit qu’ Havas va être vendu à Vivendi … pas facile de savoir !. De plus, c’est maintenant l’ex-patronne de l’agence Business France qui hérite du Ministère du travail… pour mieux… lire la suite

A quand la séparation du Grand Orient et de l’ Etat ?

Il me semble que la formule «notre dame de Paris », ainsi écrit , fait plus de sens .

D’où, parité oblige, […] éviction de Delanoë (!) Delanoë assumé en mâle blanc, défense de rire.

Pensez Printemps! mon cul! L’hiver sera long, moi je vous le dit.

Que de vérités bien ordonnées par Paul dans le rôle du disciple de celui qui marcha sur l’eau. Les électeurs se sont bine fait enfumer par les thuriféraires du macronisme en marche. L’avenir démontrera, sans coup férir,combien les commentaires et prévisions météorologiques dispensés sur RL à propos de ce gouvernement de dupes, sont bien réelles et ne tiennent pas la route. Wait and See

Enfin parait qu’ils ont évincé Pujadas du journal de 20h( m’en f..je regardes pas) mais ça me fait un plaisir fou….

Remplacer par Lapix. C’est pas mieux.

« Trop de males blancs de plus de 50 ans à la TV » selon la présidente de France Télévision.

Bertrand Delanoë : « Caramba, encore raté ! »
Jean-Vincent Placé : « Bouh, je suis plus au gouvernement, bouh, snif ! »

Que des jeunes, en effet! Macron, c’est le renouveau avec du vieux. Un gouvernement qui va sûrement galvaniser la France et lui rendre sa splendeur d’antan…N’oublions pas que 66% de français ont voté pour ce beau, talentueux jeune homme! il ne va tout de même pas les décevoir! Quoique…S’il suit l’exemple de son prédécesseur, ce sera déception sur déception…Alors, préparons nous au pire. A moins que, par miracle, un vent de bon sens traverse le pays et le réveille pour des résultats salvateurs aux législatives. Il est encore possible de rêver…

Gérard Darmanin n’est pas le maire de Roubaix, mais celui de Tourcoing…

L’homme déclare avoir comme grand père un tirailleur Algérien (à vérifier façon Cahuzac). Roubaix. En cas d’insurrection type GUERRE DE FRANCE, il faut une division pour en venir à bout (calcul d’un spécialiste mili). On n’en a que 1,5 disponible en OPINT. Et la ministre des armées veut livrer ce qu’il en reste à un machin Européen sous la tutelle de l’OTAN, ça va de soi. Aux armes ! voir http://www.guerredefrance.fr

Nicolas Hulot ??? Si ce gus est écologiste, moi je sui la reine d’Angleterre. En effet, l’écologie prône de limiter le gaspillage des énergies fossiles. Or, pour ce faire, il faut produire localement le plus possible. Autrement dit, limiter les délocalisations à des milliers de kilomètres des consommateurs. Autrement dit, fabriquer en France au lieu de fabriquer en Chine, en Pologne ou au Maghreb. Autrement dit, c’est tout l’inverse de la mondialisation.

La seule ministre qui semble au dessus de tout soupçon est Sophie Cluzel nommée aux personnes handicapées et militante de longue date, ayant elle-même une fille handicapée. Par contre Macron a promis 900 euros pour l’AAH. Mais il faut comprendre que cela sera sur 5 ans soit 20 euros d’augmentation par an ; une misère pour tous ceux et celles qui ont à faire face à leur handicap ou celui de leurs proches… Pensons également aux victimes des attentats terroristes. Vivre avec 800 euros par mois, soit 200 euros sous le seuil de pauvreté est une calamité ; calamité dont… lire la suite

Un gouvernement de « jeunes » ! Avec 7 au-delà de 60 ans, 9 au-delà de 50 ans, c’est Brizitte qui va être contente! 16 nouveaux partenaires pour le bridge à la maison de retraite! A l’Elysée va falloir prévoir l’urgence (sic), le dossier de la dépendance! :-)

… en fait, c’est que des jeunes.

Quelle verve énervée! Mais les français, serviles envers leurs maîtres de conscience, aiment se faire baiser jusqu’à la lie! Ce nest seulement lorsque le lit est detruit, le sommier defoncé, le chalit brisé jusqu’à percer le sol que le français, hébété, le cul troué s’aperçoit de  » l’imposture ».
N’oubliez pas que le français n’est plus un peuple homogène!

Ce qui me console, c’est que les 2 anti FN notoires, NKM et Estrosi, sont restés sur le quai.
Et la Ségolène n’avait pas l’air très joyeuse non plus de laisser son fauteuil à monsieur Hulot.

Encore une belle équipe de bras cassés qui vont nous ruiner un peu plus, islamiser le pays et s’aplatir devant Bruxelles.

5 années de foutues !

Pas de précipitation. Macron se devait de désigner une bande de falabraques appelée « gouvernement » pour pouvoir prendre ses premières ordonnances.
Pour voir la véritable équipe gouvernementale, on est prié d’attendre le résultat des législatives.

Je pense comme toi Jacksoul !

Parce que placer des vieux croutons rompus à la corruption et aux magouilles électoralistes lui permet « une chance » aux législatives. La plus belle preuve est qu’il n’y a pas un marocain ni un algérien ni un tunisien dans ces nominations. Pas fou, le p’tit jeune, il sait qu’il doit ménager « les chèvres » maghrébines et les choux blancs, ceux qui ne les aiment pas.

Comme ça, ils penseront qu’ils peuvent voter macron ou PS ou LR aux députations.

La cerise sur les choux sera mangée par les chèvres, après !

attalli au boulot tu peux euthanasier la moitié de ce gouvernement

wpDiscuz