Hommage à Denis Allex, un soldat mort au service de la France

Merci à tous ceux, quels qu’ils soient, où qu’ils soient, pour avoir tout tenté pour sauver Denis ALLEX, notre Camarade !

Mais vous, les donneurs de leçons, les dictateurs du « bien-penser » et de la pensée unique, vous aussi mesdames, messieurs les Politiques, depuis TROIS ANS :
– qu’avez-vous fait pour que Denis ALLEX rentre en FRANCE ?
– qu’avez-vous fait pour aider celles et ceux qui, dans l’ombre, sans jamais faiblir, sans jamais renoncer ont oeuvré pour que Denis ALLEX retrouve les siens ?
– qu’avez-vous fait pour soutenir sa famille ?

Je n’ai pas entendu la moindre de déclaration de votre part, je n’ai vu aucune manifestation que vous auriez organisée, je n’ai vu aucune banderole que vous auriez accrochée aux frontons des mairies ou d’autres établissements, pas de déclaration tonitruante durant les informations télévisées ou radiodiffusées, pas d’image projetée sur l’Arc de Triomphe, comme en d’autre temps …

Rien de tout cela !

Il est vrai que Denis ALLEX n’était qu’un Soldat, un Agent des Services Spéciaux, je ne le connaissais pas, mais il était plus que mon Ami, il était plus, mon Frère d’Armes.

Contrairement à d’autres, qui avaient été enlevés par les Talibans en Afghanistan, Denis ALLEX n’avait pas bénéficié d’une mobilisation des médias ou de larges courants de l’opinion publique.

Etait-ce normal ?

La réponse est NON !

La République Française doit défendre les siens et plus particulièrement celles et ceux qui s’exposent le plus pour garantir sa sécurité.

Cette évidence est tombée aux oubliettes.

Qui s’intéresse au sort d’un membre des Services Secrets Français dont la vie est en péril ?

Notre pays ne retrouvera le sens de l’Honneur et des Valeurs républicaines que lorsque les personnes en première ligne seront défendues au niveau de leur engagement et de leur sacrifice pour la France, notre Patrie !

Denis ALLEX n’est pas tombé en « Soldat inconnu », mais bien pire, en Soldat oublié !

Mais vous ne pouviez pas comprendre, vous qui, probablement, n’avez jamais quitté votre foyer plus de quelques semaines … et encore pour un voyage d’agrément ou d’affaires  !

Et, bien sûr, vous n’avez jamais été privé(e) de liberté …

Mais non, vous ne savez pas ce que c’est de compter les jours, les heures …
Denis ALLEX en a compté plusieurs dizaines de milliers !
Parmi celles-ci, combien d’entre elles sans dormir, sans nourriture, sans liberté de mouvement, tout en subissant tortures physiques et psychologiques, sans le moindre lien avec sa famille ?

Vous tous que le sacrifice de Denis ALLEX n’empêchera pas de dormir, souvenez-vous de ce qu’a dit Jack KELLY  (U.S. Marine Corps, U.S. Army Special Forces) :

« C’est le Soldat et non le Prêtre qui garantit la liberté de la religion;
c’est le Soldat et non le Journaliste qui garantit la liberté de parole.
L’Histoire enseigne qu’une Nation qui n’a pas d’estime pour ses Soldats sera détruite par celle qui a de l’estime pour les siens »

Et puis, continuez à faire les autruches… demain ce sera dans vos villes, dans vos villages, dans vos maisons que la chienlit islamo-terroriste règnera.
Vos libertés ne seront plus qu’un lointain souvenir, et surtout ne dites pas « je ne savais pas… » : au mensonge vous ajouteriez le ridicule !

Bernard Bayle


Derniers articles du même auteur :



Ce contenu a été publié dans RESISTANCE REPUBLICAINE. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.