Horreur : L’histoire de cul DSK-Iacub divise le Tout-Paris médiatique !

Le petit monde de la bobocratie médiatique est en ébullition. Pensez, ma chère dame, Le Nouvel Observateur de l’estimé Laurent Joffrin a osé faire sa une d’un livre sordide de Marcela Iacub, une espèce de gourou sociologue libertine, qui a raconté, dans un livre intitulé « Belle et Bête », son histoire de cul avec Strauss-Kahn, en 2012, donc après ses déboires américains. Précisons que Marcela Iacub est une prétendue féministe, qui explique que l’égalité entre les hommes et les femmes n’existera que quand ces dernières ne seront plus obligées d’enfanter. Elle délire donc sur des grossesses extra-utérines, avec bien sur des donneurs de sperme anonymes, qui émanciperont les femmes de leur rôle de pondeuse, et briseront à jamais une famille bourgeoise bien trop conformiste et oppressante à ses yeux, avec un papa, une maman et des enfants. La liaison, appelons cela ainsi, a duré, selon l’auteur, sept mois. Et le bouquin sort à la fin de ce mois, à moins que la justice, saisie par l’ancien patron socialiste du FMI, n’en décide autrement.

DSK-IacubNous autres, gens du peuple, sans doute victimes de notre éducation traditonnelle, voire, horreur, un peu chrétienne, nous avons tendance à trouver le comportement de Iacub pour le moins putassier, sans éprouver pour autant la moindre compassion pour Strauss-Kahn, et pas davantage pour Anne Sinclair, qui se rêvait présidente. Mais le propos n’est pas là. A cause de ces deux caricatures, les journaleux de la presse bien comme il faut s’étripent, et c’est cela qui vaut le coup.

Résumé du feuilleton, et des forces en présence : Le Nouvel Observateur a été plus malin que ses confrères amis et néanmoins rivaux, et a obtenu l’exclusivité des bonnes feuilles, ce qui lui a permis de faire une couverture des plus racoleuses, et sans doute de vendre du papier plus que de coutume. Cela nous amuse toujours, nous autres gens simples, quand les bourgeois qui vont à la messe le dimanche se tapent des putes le mardi. On pourrait résumer ainsi la conduite de ce journal, éternel donneur de leçons devant l’éternel, qui n’a pas de mots assez forts pour fustiger la presse de caniveau anglo-saxonne (qui elle, n’a pas besoin des subventions publiques pour ne pas faire faillite), et qui se vautre dans une sordide histoire de cul à deux balles.

Là où cela devient grotesque, c’est quand Le Nouvel Observateur a besoin de démontrer qu’il ne fait pas dans la presse de caniveau, mais dans la littérature, très chère ! Il appelle alors à la rescousse Jérôme Garcin, la gâchette de la critique littéraire de la maison. Qui, bien évidemment, nous explique, histoire de défendre le bifteck, que c’est presque l’œuvre du siècle, et qu’à côté, Flaubert et sa Madame Bovary peuvent aller se rhabiller (si j’ose dire).

En parlant de bifteck, Libé, qui accorde une tribune tous les quinze jours à la belle Marcela, doit lui aussi monter au front, pour défendre sa chro-niqueuse  (en un seul mot). On envoie donc au feu une deuxième gâchette, et pas la moindre, très chère, une référence du Tout-Paris, Philippe Lançon, qui, lui aussi, défend le casse-croute et nous explique que c’est de la grande littérature.

Cela allait-il calmer la concurrence ? Que nenni ! Voilà que Le Monde entre dans la bataille, et ose cracher sur Marcela ! Et qui envoient-ils au feu pour dire que c’est ignoble de faire des livres pareilles, pas bien et même dégueulasse ! Christine Angot en personne ! Celle qui a fait profiter à la France entière des détails de ses histoires d’inceste, et des prouesses amoureuses de Doc Gyneco (pourtant un salaud qui a appelé à voter Sarko !) qui voulait la bourrer par tous les trous, alors qu’elle, il y en avait un où elle n’était pas d’accord ! Même le placide Dominique Jamet, dans Marianne, s’en étrangle !

http://www.bvoltaire.fr/dominiquejamet/angot-indignee-par-le-livre-de-iacub-on-reve,12778

Les mauvaises langues (non, pas toi, Christine Angot) ne pouvaient s’empêcher de raisonner de manière mesquine. Le Monde, c’est Pierre Bergé, actionnaire principal, en outre, du site Huffington Post, où officie Anne Sinclair, qui en prend plein la tête par la salope de Iacub qui a sauté son mec. La-dite Iacub est pourtant pour la location des ventres, comme Pierre Bergé, mais elle a attaqué une salariée du milliardaire homo de la gôche bobo, et s’est vendue à la concurrence. Donc, pas de quartier, sus à Marcela, vas-y Christine, défonce là !

Le baston commençait à être intéressant, mais inégal. A ma gauche, Le Nouvel Observateur et Libération, à ma droite, seulement Le Monde. Il fallait donc équilibrer le combat, et que Marianne rentre dans la bataille. Ce fut chose faite quand Maurice Szafran a apporté sa contribution. Il a fait fort, Maurice. Il a encensé ses camarades du Nouvel Observateur et de Libération, pour mieux dire que Marcela Iacub était une pute et qu’il n’aurait jamais accepté que Marianne publie de telles saloperies, au nom de la déontologie journalistique. Trop fort Maurice, comment il les a tués ! C’est vrai que les codes d’honneur de la profession, il connaît cela par cœur, Momo ! C’est celui qui, avec le pathétique Nicolas Domenach, a osé écrire un livre sur les confidence « off » de Sarkozy. Vous vous rendez compte de la saloperie ? Un politique institue un rapport de confiance avec vous, un peu comme Iacub qui couche avec DSK. Confiance… Il se lâche un peu, et vous donne des infos qu’il vous demande de ne pas répéter, un peu comme un Strauss-Kahn qui se confie un peu sur l’oreiller après avoir baisé avec Iacub. Et qu’est-ce qu’il fait, Momo, avec son pantin Domenach : un bouquin sur les confidence de Sarkozy, en pleine campagne présidentielle ! Intitulé : « Off, ce que Nicolas Sarkozy n’aurait jamais dû nous dire ». Finalement, c’est quoi la différence entre Szafran et Iacub ?

http://www.marianne.net/La-nouvelle-affaire-DSK-et-Marianne_a226925.html?preaction=nl&id=2952704&idnl=26948&

Mais rassurez-vous, à part les affaires de cul DSK-Iacub, ils sont d’accord sur tout, Le Nouvel Obs, Marianne, Le Monde, Libé : taper sur les salauds qui osent contester le mariage homo, insulter les fachos qui sont contre le droit de vote des étrangers, traîner dans la boue les nationalistes qui sont contre la grande Europe fédérale, lyncher les râââcistes qui osent amalgamer islam, insécurité et immigration. Et surtout dissimuler l’ampleur de la crise que subissent les peuples, pendant qu’eux et leurs copains écolo-socialo vivent bien sur la bête. Bref, des employés de banque (leurs patrons) déguisés en journalistes, au service de la mondialisation libérale.

Petite galerie de portraits des principaux acteurs de ce pasionnant feuilleton.

Allez, à tout seigneur tout honneur, on commence par DSK en personne, faisant la leçon à ce salaud de droite de Gaymard, qui a osé habiter dans un 600 m2, comme un vulgaire président du FMI de gôche en conditionnelle à New York !

http://www.dailymotion.com/video/xixw6z

http://www.dailymotion.com/video/xixw6z_quand-dsk-faisait-la-lecon-a-gaymard_news

On continue par la grande prêtresse Marcela Iacub, se vantant de ne pas avoir d’enfant, mais une chienne, et qui explique que c’est cela sa liberté…

Image de prévisualisation YouTube

http://www.youtube.com/watch?v=a90NR5a2T6g

On poursuit par l’ineffable Joffrin-Mouchard, du Nouvel Observateur, qui nous fait un grand numéro de journaliste objectif et neutre, avec sa complice Fourest-Guillemot…

http://www.dailymotion.com/video/xjhtn6

http://www.dailymotion.com/video/xjhtn6_marine-le-pen-face-a-laurent-joffrin-et-caroline-fourest_news

On continue par Christine Angot, qui nous fait une crise de nerfs, au secours, Doc, calme la vite fait…

http://www.dailymotion.com/video/xeibo

http://www.dailymotion.com/video/xeibo_christine-angot-craque-apres-zemmou_news

Et on finit par Szafran, qui nous explique pourquoi il faut que Fillon gagne la primaire UMP, parce que, horreur Copé a osé parlé de racisme anti-blanc et de pain au chocolat. Dire que Marianne avait été créé par Jean-François Kahn pour lutter contre l’idéologie du Monde et de Libé…

Image de prévisualisation YouTube

http://www.youtube.com/watch?v=33DP8X_KrGE

Ils ne vous font pas penser à la décadence de l’empire romain, tous ces gens là ? Moi si ! 

Martine Chapouton

Print Friendly

Derniers articles du même auteur :



Ce contenu a été publié dans MEDIAS. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.