Islam et Mali : Rocard à côté de la plaque, comme d’habitude !

Il y a des lectures absolument intolérables! Des propos indignes qui sont écrits et diffusés. Mais quand le tout est prononcé par un ancien premier ministre français, on se demande véritablement si la fonction n’a pas perturbé le politique!

« Et si l’intervention au Mali ouvrait la porte des réformateurs en islam«  Par Michel Rocard dans Le Monde des Idées

Michel Rocard est un navigateur. Nous l’avons vu sur un bateau du moins ! Il aime donc flotter,  prendre la vague et tirer la voile. Hissez haut le marin Rocard, au point qu’il me semble avoir perdu sa boussole et la raison!

Autrefois, il s’était fait couler par le navire amiral de François Mitterrand. Il voulait être Calife à la place du Calife. Devenu simple lieutenant du seigneur, celui-ci  l’avait finalement planté à poil sur une plage. Michel Rocard fait partie de ces hommes qui croient en eux, y compris la tête dans la mouise! C’est et restera toujours la faute de l’autre ! Michel Rocard, c’est l’éternel incompris. Rien n’y fait! Il dit tout sur tout et a un avis sur ce qui reste et le pas grand-chose. Donc, il croit ce qu’il dit même quand c’est énorme comme dans cet article paru dans le Monde des Idées. Depuis toutes ses années, d’échec en échec, Michel Rocard poursuit sa course inutile. Il se croit investi ! Mais de quoi bon sang ? Personne pour lui venir en aide ?

Dans cet article, il flotte dans l’univers islamiste qu’il ne connait manifestement pas. Il prend la voile de son ignorance,  sans se rendre compte que c’est en fait de la suffisance. Il prétend comme tous les prétentieux ! Jusqu’au malaise. Il prend la vague islamiste à contre sens et déclare que ce n’est  qu’une vaguelette sans importance.  Voici donc ce qu’affirme ce vieux monsieur, ancien Premier Ministre sur l’islam:

L’islam fut grand, créateur de culture, de science et de droit, rayonnant. Voilà cinq siècles qu’il ne l’est plus. Il fut aussi humilié par la colonisation que par l’absence d’usines. Or le développement économique c’est une révolution des comportements. Ce n’est jamais ni spontané ni facile.

En quelques phrases, il se réduit à néant aux yeux de ceux qui savent que jamais l’islam fut grand créateur de culture, de science et de droit rayonnant. On ne peut pas à la fois dire qu’il fût humilié par la colonisation (alors que la Troisième République, on le verra plus loin, a interdit l’évangélisation) et par le manque d’usines (l’islam n’a jamais rien inventé pouvant être produit en usine).

Qu’est-ce que la culture pour l’islam si ce n’est l’imposition du Coran le plus souvent imposé de force que de gré, l’interdiction de toutes autres paroles que celles de  l’islam. Où se trouvent les sculptures, les peintures, les bâtiments (hormis les mosquées). Tout tourne autour du Coran et des hadiths.  Non il n’est pas créateur de culture mais par contre, il fût le destructeur de beaucoup de cultures à commencer par celles qui existaient avant son passage en Syrie, en Perse, en Inde, en Palestine et dans les pays berbères. Combien de morts, combien de destructions de temples, de représentations allégoriques ou non, de statues (Romaines, Hindouistes, Bouddhistes) d’un monde qu’il ne voulait pas, qu’il voulait détruire. L’islam ne fût grand que par un curieux trompe l’œil, parce qu’il détruisait sur son passage toute les civilisations qui étaient plus grandes que la civilisation qu’il proposait en échange. Partout où l’islam s’est installé, c’est la pauvreté et la misère intellectuelle qui a prospéré. Qu’est devenu le grenier à blé de Rome dans la Tunisie d’aujourd’hui ?

De science? L’islam n’a rien inventé! Pas même les chiffres et le zéro qui viennent des Indes. Il a accaparé des sciences pour les diffuser sur l’ensemble de son empire et à son usage uniquement. Pas pour les beaux yeux des infidèles et des mécréants. Que reste-t-il de la science de l’islam ? Même l’héritage grec que l’on nous dit venant de la magnifique arabo-Andalouse n’est qu’un mensonge, car au fond, les vrais savants, ceux de Byzance avaient déjà transférés leur véritable science à travers l’Italie Romaine comme nous pouvons l’apprendre en suivant les travaux de Sylvain Gouguenheim (médiéviste et professeur d’histoire médiévale) ! Mais il ne faut pas le dire pour préserver cette fameuse période arabo-andalouse et en passant sous silence le martyrs des Chrétiens comme on peut le voir encore à travers les chaines des esclaves accrochés sur les façades de la Cathédrale de Tolède. Tolède se souvient! Rocard ne le sait même pas! Ignorance encore et toujours…

Le droit ? Le droit islamique est tout sauf un droit juste comme nous le prouve ce fait divers actuel en Arabie Saoudite, terre d’islam s’il doit en avoir une,  où un père a pu torturer, puis violer et brûler vive, sa fille de cinq ans sous prétexte de soupçon sur sa virginité. Après quatre mois de prison, il est relâché pour « le prix du sang » deux fois moins important que si cela avait été un garçon, car un homme en droit islamique peut tuer sa femme et sa fille. Parce qu’en droit islamique, une fille vaut la moitié d’un garçon. Est-ce cela le Droit vanté par le sieur Michel Rocard? Ignorance encore ou bêtises?

Tout au long de son article sur l’intervention de la France au Mali on peut lire des inepties à la limite insultantes pour la France!

Au sujet du Mali qui se souvient de la France: On se souvient de la France. Naturellement ce dont on se souvient là n’est pas l’ensemble des outrages de l’autorité coloniale aux pouvoirs et aux intérêts économiques locaux… Ce dont on se souvient, c’est que le colonisateur respectait la religion, et que la France a une armée.

Quel pitoyable résumé de la colonisation. Alors donc pour cet homme, ancien Premier Ministre, la France n’aura donc commis que de l’outrage en ces terres d’Afrique. Mais… le colonisateur respectait la religion! Ouf pourrait-on dire!

Moi, je partage un avis contraire et j’affirme que la Troisième République a eu tort de refuser l’évangélisation des peuples. Il y a fort à parier que nous ne serions pas dans cette situation si l’islam, au contenu mortifère, avait été éradiqué. Je suis bien certain que les peuples en ayant quitté cette religion, auraient été épargnés par cette peste verte et sans doute, qu’ils seraient parfaitement heureux de vivre dans la laïcité ou avec des religions tolérantes, plutôt qu’avec cette religion qui appelle à couper les mains. Nos gentils bien-pensants font minent de croire que les mains coupées font partie d’un islam extrémiste et oublient que ces extrémistes ne font qu’appliquer la sharia, cette fameuse justice islamique issue du droit dont nous parlait plus haut le navigateur Rocard en plein naufrage intellectuel.

Pourtant dans un éclair de lucidité, il affirme:

 (…) Le silence assourdissant des autorités religieuses n’arrange rien.

Mais rassurez-vous un éclair de lucidité, ce n’est pas la lumière du jour à tous les étages puisqu’il poursuit en affirmant:

(…) Il se comprend, devant la profondeur des crises de l’islam d’aujourd’hui, mais il est coupable. Finalement les polices et les armées musulmanes ne seront légitimes à traquer les tueurs usurpant faussement le nom du prophète que si cette fausseté est religieusement établie. (…) Le Prophète n’a jamais édicté l’ordre de tuer des non croyants, bien au contraire.

Et là on touche le fond de l’ignorance rocardienne ou de la bêtise socialisante et on comprend mieux pourquoi il s’est fait banané par François Mitterrand bien plus instruit, talentueux et rusé que lui. J’ai envie de dire heureusement. Comment peut-on dire de telles stupidités! Le Coran est empli d’appels aux meurtres qui sortaient de la bouche de Mahomet. Petit rappel tout de même:

627: extermination par l’armée de Muhammad de la tribu juive des Bann Qurayza (600 à 900 personnes) – même époque: expulsion des Nadir et leur massacre. En  634: invasion de la Syrie par Abu Bakr, mort de 4000 personnes défendant leurs terres entre Gaza et Césarée. Campagne de Mésopotamie: 600 monastères détruits, moines tués, arabes monophysites convertis ou tués, extermination de la population d’Elam et notables exécutés à Susa. En 634-638: invasion de Jérusalem avec destruction d’églises, pillages provoquant une famine en 639 faisant des milliers de morts. En Arménie, massacre de la population d’Euchaita. En Assyrie dévastée, grandes destructions dans la région de Daron, au sud-ouest du lac Van (Turquie), nouvelles exactions en 642 avec massacres et mise en esclavage.  En 643: conquête de Tripoli par Amr, pillage, esclavage des femmes et des enfants au profit de l’armée arabe. De 652 à 1276: envoi annuel d’esclaves de la Nubie vers le Caire. La Carthage rasée et habitants exécutés, de même en Anatolie (Turquie), Mésopotamie, Syrie, Iran et Irak.

N’allons pas plus loin pour dire que Michel Rocard en écrivant son article est indigne si ce n’est inculte. Alors, à sa décharge, il n’est pas le seul français à être dans l’ignorance. Il partage sans doute avec beaucoup de Musulmans cette méconnaissance de l’islam. Mais à la différence du français y compris musulman moyen, il a la puissance et l’aura de ses fonctions anciennes, les titres également. Monsieur Michel Rocard est ancien premier ministre, il est le président du conseil d’orientation scientifique de Terra Nova. C’est à ce titre qu’il devrait avoir, comme premier devoir, de ne pas dire des énormités ou de tromper ses lecteurs.

Cela dit, Terra Nova est une association prônant le grand renversement des peuples, l’implantation d’une population musulmane venue d’Afrique pour remplacer les Français de souche. Le plus rapidement possible. Rien n’a d’ailleurs changé depuis le départ de Nicolas Sarkozy qui laissait entrer 200 000 immigrés par an. En cinq ans de mandat, c’est un million d’immigrés supplémentaire depuis 2007! Avec Hollande cela fera un million deux cent mille de plus! Avec le droit de vote des étrangers nous pouvons dire avec certitude qu’il ne faudra pas dix ans avant que les français ne soient plus chez eux.

Terra Nova est ravi! Michel Rocard aussi. De là à penser que tout son discours doit se lire sous ce prisme ne fait aucun doute! Haro sur les islamophobes! Vive l’islam donc! Vive cette nouvelle civilisation que souhaite madame Aubry-Brochen. Quand donc en finira-t-on avec ces gens qui nous bradent et bradent notre culture avec?

Gérard Brazon

(Puteaux-Libre)

Gérard Brazon

À propos de Gérard Brazon

Conseiller Municipal RBM-FN. Bonapartiste et Gaulliste. Blogueur de la résistance. Ancien Syndicaliste.

Derniers articles du même auteur :



Ce contenu a été publié dans POINT DE VUE, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.