Je mets au défi Charlie Hebdo de montrer Mahomet en train de se faire sodomiser

Marre de ces prétendus provocateurs qui n’ont aucun scrupule – et aucune peur- à montrer Jésus-Christ sodomisé pour fustiger sa campagne anti mariage homo quand ils n’ouvrent pas la bouche pour fustiger la même opposition des musulmans, opposition qui va, disons-le en passant, jusqu’à pendre les homosexuels en Iran…

Afin que les choses soient claires, je précise que je suis et athée et favorable, à  titre personnel, au mariage homosexuel au nom de l’égalité. Mais là n’est pas le problème, même si, une fois je plus, je suis écoeurée de voir les moyens utilisés par les anti-mariage homo quand ils ne lèvent pas le petit doigt contre l’islamisation de notre pays, péril bien supérieur, puisque, comme le disait Pierre Cassen à Orange le week-end dernier, si rien n’est fait, dans 20 ans nos enfants n’auront plus le loisir même d’être juif, athée, ou homosexuel, si la France continue sur son chemin d’acceptation de la charia.

Mais passons.

La une de Charlie Hebdo de demain est conforme à la lâcheté de Charlie Hebdo depuis des lustres. La vulgarité la plus abjecte,  la  haine à l’état pur pour les catholiques, et la soumission la plus abjecte aux musulmans, juste titillés par des numéros et des unes bien gentillets.

J’invitais récemment les patriotes à ne pas donner un centime à ce qui n’est plus qu’un journal de clowns en dhimmitude, je persiste et signe.  Et je les mets au défi, si malins et provocateurs qu’ils se revendiquent, de faire la même une avec Mahomet à la place de Jésus-Christ et le coran à la place de l’Esprit saint.

Alors on pourra discuter.

Alors ils pourront se dire courageux.

Pour le reste, on touche de plus en plus le fond.  Le deux poids deux mesures de nos intellectuels, medias, associations…  est affligeant.

Pour ces gens-là, oui il faut s’attaquer à un catholicisme moribond. Non il ne faut pas toucher à l’islam, soi-disant religion dont on respecte les dogmes et interdits les plus abjects.

Oui les homos sont ravis de s’embrasser devant les églises et d’organiser un mariage gay à Notre-Dame de Paris. Non les homosexuels ne s’embrassent pas devant les mosquées,  quant à y organiser un mariage gay… plus grave encore le silence des associations d’homosexuels sur le traitement de l’homosexualité dans l’islam et les pays musulmans. Pourtant ce ne sont pas des catholiques qui les agressent, de plus en plus souvent et même en plein Paris, au nom du Coran.

Quid du Grand Orient qui ose dénoncer l’obscurantisme de l’Eglise mais n’a pas un mot sur les musulmans qui ont la même position et bien pire puisque l’homosexualité est passible de mort ?

Quant au gouvernement… Rappelez-vous, il y a à peine deux mois, le branle-bas de combat en faveur de Charlie Hebdo pour sa Une anodine sur Mahomet, Ayrault   qui affirmait sa « désapprobation face à tout excès« ,  Valls qui recevait les responsables religieux  et envoyait  un grand nombre de véhicules de police protéger les bureaux de Charlie Hebdo, Fabius se disant  » préoccupé »…

Deux poids deux mesures. D’un côté la haine du faible qui ne peut rien et n’est pas dangereux, le catholicisme.  De l’autre la dhimmitude, la lâcheté et la compromission avec ceux qui veulent remplacer les lois de la République par la charia, voilà le spectacle de la France face à l’islam.

La préférence étrangère, la préférence immigrée, la haine de soi et de son pays. Qu’attendent donc les Ayrault,  les Gulino (nouveau pape du Grand Orient), les Fabius, les Charb… pour aller s’installer à Marrakech dans les palais dorés que l’on met à la disposition des dhimmis ?

Christine Tasin

Résistance républicaine


Derniers articles du même auteur :



Ce contenu a été publié dans MEDIAS. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.