La Marche du 10 novembre, étape fondamentale de la Reconquête

Aujourd’hui, ce 11 novembre 2012, nous fêtons une grande victoire.

I – La presse  hésite à retourner sa veste. Aidons-la !

Les  médias commencent, indirectement, à parler  de l’islamisation de la France : la couverture du Point, le sondage Figaro-IFOP  et, l’inimaginable, le numéro de Libération, la veille de la Marche !

II – La Marche du 10 novembre, le premier  rassemblement des Patriotes 

Après la Geste historique des 73  Identitaires, à Poitiers, les milliers de Marcheurs du 10 novembre constituent les combattants de la Reconquête, tous pénétrés de la mission sacrée de sauver la France.

III – Hier des milliers, certes, mais demain, des millions

Rappelons que la Deuxième guerre mondiale, engagée par les Nazis,  avait fort mal débuté pour le camp du Bien, alors englué dans ses divisions.

Mais l’esprit de Résistance a réveillé la flamme patriotique qui sommeillait dans les cœurs frileux.

Finalement, Hiroshima et  Dresde,  ainsi que les condamnations à mort des hitlériens et de leurs laquais  ont définitivement fait taire les défaitistes et les traitres.

IV – Les victoires de la Marche du 10 novembre contre le fascisme islamique 

La Marche du 10 novembre a été autorisée : c’est une victoire !

Les drapeaux tricolores ont été déployés, la Marseillaise entonnée : c’est une victoire !

La Police nous a fraternellement escortés : c’est une victoire !

L’ islamo-racaille et les collabos, en embuscade, ont baissé les yeux, face à notre implacable détermination : c’est une victoire !

L’union sacrée des Français contre l’invasion islamique s’est scellée : c’est un grand pas vers notre libération nationale !

Philippe Grimberg


Derniers articles du même auteur :



Ce contenu a été publié dans RESISTANCE REPUBLICAINE. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.