La prestation de Christine Tasin chez Taddéi est décisive dans la médiatisation de Riposte Laïque

Publié le 14 mars 2011 - par - 1 635 vues
Share

C’est par hasard que je me suis branché sur  » Ce soir ou jamais », pensant que, sait-on jamais, du fait qu’il y avait comme du remous sur le sujet de l’ Islam, Taddéï aurait peut-être la bonne idée de lancer quelque chose avec des invités aux positions tranchées et qui n’utilisent pas la langue de bois…
Les programmes télé ne détaillent pas le sujet ni la qualité des invités… J’attendais de Frédéric Taddéï une réponse au courrier que je lui avais adressé il y a quelques semaines, et que vous avez publié, ( sans me faire trop d’illusions car j’en avais adressé un à Y. Calvi il y a quelques mois, resté sans réponse ) et j’ en eus la réponse : parmi les invités à ce débat, face à Houria Boutelja, je découvris Christine Tasin…

Mon voeu semblait être exhaucé et j’augmentai illico le son de mon téléviseur afin de ne perdre aucune miette des échanges qui suivraient…
Et je ne fus pas déçu…
Outre le plaisir narcissique d’avoir, peut-être, provoqué via mon modeste courrier à une figure des médias une réponse, de fait, je fus rempli d’aise de voir, et cela se confirma par la suite, Christine souriante et parfaitement maîtresse d’elle-même, face à Houria Bouteldja tendue et dont on se demande si elle sait sourire…

Christine rayonnait de joie de vivre, face à des invités jouant aux intellectuels sur le théâtre de cette émission réputée de bonne tenue…Elle s’est même payée O. Todd en lui suggérant de se décoincer en dégustant du « saucisson-pinard » lorsqu’il s’est permis de lui dire qu’elle méprisait les français en les assimilant à du saucisson-pinard…Il est probable que ce génie du verbe, dont on ne saisit la pensée qu’il exprime qu’après avoir lu, et relu, écouté, et ré-écouté les propos, occupant en général les trois quarts des temps de parole, tartine davantage dans le caviar que dans le pâté de nos cochons…

La note dissonante fut Houria Bouteldja : elle finit par se mettre quasiment tout le monde à dos, particulièrement le voisin de gauche, avocat, de Christine, qui lui riva définitivement son clou avec humour, en la renvoyant à ses fantasmes colonialistes (rappelant que les arabes et les noirs avaient un passé peu glorieux quant à l’esclavage) …

Il est dommage que Chistine n’ait pas eu le loisir d’évoquer les massacres des chrétiens coptes, qui aujourd’hui encore, malgré cette  » révolution égyptienne » subissent les harcèlements et sont tués car minoritaires dans le même islam dominateur, cet islam qui refuse que l’on parle de l’islam et du sujet à l’ordre du jour lancé par des instances de notre gouvernement : cela signifie que les décisions du gouvernement français doivent en passer par l’approbation d’instances religieuses…

Il est clair que les masques tombent et que la République (?) UMPS va devoir enfin se déterminer…Mais, suite à la visite de notre Chanoine au Puy-en-Velay, on inviterait le loup islam à sortir de la bergerie en virant un élu issu de l’immigration tout en laissant la porte ouverte à la construction de nouvelles mosquées sur le dos du contribuable…

Ayant pratiqué le rugby pendant des années ( de ma jeunesse, il n’y avait pas de « rugby professionnel » à l’époque ) et en étant toujours imprégné des valeurs qu’il véhicule, autant que le hand-ball, je suis heureux aujourd’hui de faire parti d’une équipe qui ne ménage pas sa peine, vous tous qui nous représentez avec tant de conviction et de brio…

L’essai qui a été marqué médiatiquement chez Taddéï grace à Christine Tasin, avec la manière, nous ouvre la voie de l’invitation à participer à des rencontres au plus haut niveau…

Merci encore…

Jean-Bernard CHAUVIN

Share

Les commentaires sont fermés.