La vidéo RATP révèle ce qu’est l’islamisation de la France

Nous avançons ce numéro de 24 heures, nous doutant que ce lundi de Noël, vous aurez peut-être moins de disponibilité que d’habitude pour vous jeter sur le nouveau numéro de votre journal préféré. Nous ferons la même chose pour le prochain numéro de fin d’année.

Depuis à présent une bonne semaine, la vidéo de Guy Sauvage est en ligne, et suscite un véritable bras de fer entre Riposte Laïque et les musulmans les plus militants de la RATP. Il n’est peut-être pas inutile que nos lecteurs sachent dans quel contexte elle a été tournée, et surtout comment les choses évoluent depuis sa publication.

Image de prévisualisation YouTube

http://www.youtube.com/watch?v=O_-ENQrnlDU

Il se trouve que l’auteur de la vidéo est un ami de longue date d’un machiniste de la RATP. Celui-ci lui a exprimé le désarroi, le découragement et la révolte de nombre de ses collègues femmes. Victimes d’insultes sexistes quotidiennes, et surtout du prosélytisme musulman de trop de leurs collègues de travail, elles exprimaient leur impuissance devant la situation, et leur attachement à la laïcité. La direction cherchait à noyer le poisson, expliquant aux rares salariés qui osaient surmonter leur peur qu’il ne fallait pas envenimer les choses. Les organisations syndicales refusaient de réagir, même si, dans l’intimité, des militants exprimaient leur ras-le-bol devant le communautarisme religieux de nombre de leurs collègues de travail.

Guy a rencontré plusieurs machinistes de la RATP. Le contact a été bon, il a donc été invité, avec sa caméra, à filmer les libres conversations d’une vingtaine d’entre eux, dont quelques hommes et une majorité de femmes, durant une heure et demie. En cherchant à préserver leur anonymat, il a sélectionné 6 minutes de ces échanges, et a donc proposé à notre rédaction cette vidéo, que nous avons mise en ligne immédiatement, et qui a été vue depuis par plus de 60.000 visiteurs, en période de fêtes de fin d’années.

Nous avons tout de suite vu la nature des réactions. Un curieux syndicaliste, Mourad Ghazli, est immédiatement monté au créneau sur oumma.com et sur son blog, pour essayer de discréditer notre site, les femmes interviewées, et se plaindre, un brin jaloux, que la président de la RATP ait répondu à Anne Zelensky, mais pas à lui… oubliant de préciser qu’il était en procès avec sa direction ! Cet ancien sportif de haut niveau a même été invité sur Beur FM pour calomnier notre site, ce qui lui a valu une nouvelle mise au point de Guy Sauvage.

Un autre machiniste, le nommé Rachid Hamani, a lui aussi contesté la vidéo, remis en cause son authenticité, parlé de faux témoignages, et évoqué de possibles poursuites judiciaires contre notre site.

Ri7Boubackeur et MoussaouiLes propos de ces deux personnages laissent deviner l’ambiance qui doit régner dans les dépôts de la RATP, où des salariées – parfois à juste titre, souvent à tort – sont suspectées d’avoir été de la fameuse réunion filmée par Guy Sauvage. Nous savons que plusieurs machinistes ont, depuis la publication de cette vidéo, reçu des menaces de mort téléphoniques à leur domicile. Nous regrettons que certaines, tétanisées, n’aient pas encore déposé plainte, ce qui serait pourtant, au-delà d’un réflexe républicain normal, leur meilleure protection. Nous savons également que ces salariés viennent travailler avec la peur au ventre, craignant une agression verbale, voire physique. Nous savons qu’ils doivent être sur le qui-vive permanent, sur leur lieu de travail, mais aussi en dehors.

La réalité est là. Telle une police religieuse se croyant à Téhéran ou à La Mecque, les plus fanatiques des chauffeurs traquent les « coupables », les intimident, les menacent ouvertement, et contestent leurs propos, leur disant, d’un air menaçant, que « ce n’est pas bien d’avoir bavé ».

Que dire de cet autre quotidien des machinistes, trop souvent passé sous silence, fait de multiples agressions, crachats et insultes de racailles qui savent qu’elles demeureront impunies.

Image de prévisualisation YouTube

http://www.youtube.com/watch?v=qZ3B17HaRfI

Que dire de cet autre quotidien où ils assistent, impuissants, à la tyrannie quotidienne de jeunes crapules, souvent issus de l’immigration post-coloniale, et à leurs agressions gratuites contre d’autres paisibles passagers.

La direction, qui affirme avoir diligenté une enquête interne, peut-elle faire semblant de découvrir ces faits, alors qu’un rapport, daté de l’an 2000, que Riposte Laïque a en sa possession, mais qui n’est jamais sorti des tiroirs de la RATP, montrait déjà, il y a douze années, les graves dérives communautaristes et religieuses qui commençaient à pointer le nez. Non seulement rien n’a été fait, mais, comme le démontrait Gérard Brazon, ancien syndicaliste RATP, sous la direction d’Anne-Marie Idrac, et avec la complicité de la CGT, une discrimination positive à l’embauche a changé totalement les règles de l’entreprise, et son ambiance interne.

Signalons, et c’est tout à son honneur, que le syndicat CFDT RATP a publié un communiqué ne remettant pas en cause la vidéo, mais au contraire s’y référant, a exigé des sanctions contre les coupables d’attitudes anti-laïques et sexistes. Mieux vaut tard que jamais.

10novembrebanderolefascismeCe qui s’est passé depuis une semaine à la RATP n’illustre-t-il pas ce qui se passe en France depuis 30 ans ? Nous avons assisté à un total déni de réalités de nombre d’interlocuteurs, notamment les deux compères Ghazli-Hamani. Nous avons vu les vrais coupables, les chauffeurs islamistes, intimider celles et ceux qui avaient le courage de parler, même anonymement, par peur des représailles. Nous avons vu des internautes musulmans bombarder youtube de protestations, réussissant à faire disparaître notre vidéo durant 5 heures, avant que, grâce à la pression de nos lecteurs, notre hébergeur revienne sur sa décision. Nous avons vu les principales victimes, les femmes, grossièrement injuriées, accusées d’être des falsificatrices, et se retrouver bien seules.

Nous n’avons entendu aucune organisation prétendument anti-raciste. Mis à part Anne Zelensky, pour la Ligue du Droit des Femmes, aucune association se réclamant du féminisme. Pas davantage les imposteurs Mélenchon-Besancenot, qui se réclament de la défense du salariat. Encore moins Najat Belkacem, dont on croyait qu’elle était payée pour défendre la cause des femmes.

Nous n’avons pas vu un seul journaliste s’intéresser à cette histoire. Qu’attendent-ils pour interviewer ces femmes (certaines seraient prêtes à témoigner devant une caméra), et informer les Français de cette réalité quotidienne, dans le monde du travail ? Sans doute auraient-ils préféré que les victimes du sexisme et du racisme quotidien soient issues de la diversité, et que les oppresseurs soient d’affreux Gaulois ?

La RATP, c’est une petite France, où, comme le disait la première intervenante de la vidéo, « On a toujours été bien dans cette entreprise »… Sauf depuis qu’on y pratique la discrimination positive. Sauf depuis qu’au nom de la société multiculturelle, on ne fait plus respecter la laïcité. Sauf depuis qu’une force politique organisée, sous la bannière de l’islam, impose sa loi obscurantiste et moyen-âgeuse, par les menaces et les intimidations quotidiennes.

Ri7Normal 1niquelafranceA une époque où Hollande humilie la France en se prosternant devant Bouteflika, où Valls ridiculise notre pays en s’excusant auprès de Moussaoui dès qu’un chien, forcément impur, fait sa crotte devant une mosquée, où Taubira veut vider les prisons de la plupart des délinquants (rappelons que l’islam est la première religion dans le monde carcéral français), les islamistes de la RATP pensent que le rapport de forces leur est favorable pour imposer encore davantage leur loi, leurs insultes sexistes et racistes, voire même leurs prières dans leurs bus, en contraignant les autres salariés, et les passagers, au silence.

Les machinistes gaulois, mais aussi quelques musulmans qui refusent l’attitude fanatique de leurs collègues intégristes, sont-ils prêts à témoigner massivement, ou bien se planqueront-ils lamentablement derrière le courage exceptionnel de trop rares collègues, croyant se protéger en laissant d’autres aller au feu ?

La direction de la RATP noiera-t-elle le poisson, une fois encore, pour acheter la paix sociale, ou bien osera-t-elle s’appuyer sur les courageux témoignages de quelques salariés pour prendre enfin ses responsabilités, quitte à aller au conflit, en virant les dizaines d’islamistes qui pourrissent le climat de l’entreprise ? Dans ce cas, recevrait-elle le soutien du gouvernement, ou serait-elle traînée devant les tribunaux par certains islamo-collabos déguisés en anti-racistes ?

Les organisations syndicales choisiront-elles la voie courageuse de la CFDT RATP, ou, par clientélisme et électoralisme, feront-elles du Mourad Ghazli ? 

Ces questions sont incontournables. De même que seul un sursaut du peuple de France peut éviter son remplacement programmé, comme l’exprime Oreliane dans un superbe poème, seul un sursaut des salariés de la RATP pourra inverser une tendance qui fera d’eux des dhimmis, sur leur lieu de travail.

Bon Noël à tous, sachez apprécier ce qu’est réellement cette fête, en quoi elle fait partie de notre histoire, de notre culture, de nos meilleures traditions. Préparez-vous à devoir la défendre, chaque année, contre ceux qui ont décidé que, comme notre civilisation, elle devait disparaître…

perenoel

COMMANDER LES LIVRES DE RIPOSTE LAÏQUE

D’abord, bien les connaître, ce que permet cette présentation.

Vous pouvez ensuite les commander sur ce lien.

http://ripostelaique.com/acheter-nos-livre/

Vous pouvez d’autre part envoyer un chèque à Riposte Laïque, BP 10001, 78570 Chanteloup.

Tarifs promotionnels, jusqu’au 25 décembre :

2 livres : 25 euros

3 livres : 30 euros


Derniers articles du même auteur :



Ce contenu a été publié dans EDITO DE CYRANO. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.