L’Afrique aux Africains, et l’Occident aux Occidentaux

Publié le 13 septembre 2017 - par - 53 commentaires - 1 741 vues
Share

Antilles: “Les Blancs dehors!” Mais oui ! C’est tout à fait juste, et voilà pourquoi !

1960, indépendance du Congo : la plupart des Belges rentrent en Belgique. “Tout est sous contrôle” et c’est immédiatement émeutes, pillages, viols, assassinats, massacres… Alors on envoie l’armée (payée par le contribuable) pour évacuer…

Des Blancs retournent quand même au Congo et à chaque nouvelle guerre civile on envoie l’armée pour les évacuer…

Des territoires français d’outre-mer ? Ben, le Congo aussi était un territoire belge d’outre-mer, mais on a quand même estimé que le Congo avait droit à son autodétermination. Pourquoi ne pas donner l’autodétermination aux  territoires français d’outre-mer et les mettre devant leur autogestion et leurs responsabilités ? Ne sont-ils pas adultes ?

Ensuite, les Blancs qui veulent y aller ou y rester, à leurs risques et périls, ça les regarde.

Maintenant que Chantal Delsol l’a dit, nous pouvons le répéter: “Ils ne nous aiment pas.”

Ils n’aiment pas les Blancs, mais ils ont besoin des compétences des Blancs. Quand, en 1959, je voyageais dans l’actuel Zimbabwe, cette région, gérée par les Blancs, était le grenier à céréales de l’Afrique. Le président Mugabe a chassé les farmers blancs et on y meurt de faim.

Cependant, de plus en plus de Non-Blancs ont acquis les mêmes compétences que les Blancs. Le PDG de la banque Crédit Suisse, M. Tidjane Thiam est noir, né à Abidjan en Côte d’Ivoire.

L’Afrique a besoin de personnes compétentes non blanches ; donc, que les Non-Blancs aussi compétents que M. Tidjane aillent gérer l’Afrique.

Nous avons des centaines de sportifs et artistes non blancs, alors que le Tiers-Monde a un criant besoin de professionnels capables d’encadrer et d’éduquer des millions de jeunes. Que ces sportifs/artistes retournent dans leurs pays respectifs y apporter les compétences qu’ils ont acquises en Occident.

Nous avons des professionnels de haut niveau non blancs : professeurs d’universités, enseignants, médecins, avocats, etc., qui travaillent en Occident alors que le Tiers-Monde a besoin d’eux. La première aide au Tiers-Monde n’est-ce pas de lui garantir les compétences de ses citoyens les plus doués ?

Au lieu du Grand Remplacement, faisons le Grand Remigrement.

Dans notre hôpital, le meilleur chirurgien orthopédique est d’origine yéménite. Pendant ses vacances, il va faire du bénévolat dans son pays d’origine qui reste quand même misérable. Une personne seule ne peut pas faire grand-chose. Mais, si tous les Yéménites qui ont acquis les compétences occidentales rentraient dans leur pays d’origine, ils y constitueraient non seulement une classe dirigeante mais surtout formante, enseignante et d’autant plus facilement qu’ils ne sont pas des Blancs mais des gens du cru qui connaissent la langue et les mœurs.

Dans un grand hôtel à Agra, entre le trumeau et le montant du châssis de la fenêtre qui était posée dans cette baie, il y avait un espace vide de 30 cm… Cela signifie qu’en Inde il y a des maçons capables de construire des hôtels et des menuisiers capables de construire des fenêtres, mais qu’entre les deux manque le chaînon nécessaire à construire des châssis dont les mesures correspondent aux mesures des baies des fenêtres… En Occident, il y a d’innombrables ouvriers du bâtiment qui ont appris à travailler selon les exigences européennes. S’ils rentraient dans leurs pays d’origine ils pourraient y apporter le professionnalisme non seulement pour la mettre en pratique mais surtout pour l’enseigner.

Sans parler des innombrables Non-Blancs qui ont fait leurs preuves dans la politique et qui seraient beaucoup plus utiles dans leurs pays d’origine; icônes parmi elles : Mesdames Taubira, Obono, Khedher, Kyenge et bien d’autres dont la verve serait une cure de jouvence pour secouer les vieux bonzes.

N’est-ce pas un gentleman agreement ? Les Blancs quittent le Tiers-Monde et y laissent la place aux Non-Blancs de retour dans leur pays d’origine et qui eux quittent l’Occident pour y laisser la place aux Blancs de retour dans leurs pays d’origine. C’est comme si tous ces Non-Blancs étaient venus faire leurs études et leurs stages chez nous et puis rentraient exercer chez eux. Que du bénéfice!

L’Afrique aux Africains et l’Occident aux Occidentaux, ce qui n’empêche pas de continuer des échanges à tous les niveaux.

Anne Lauwaert

Print Friendly, PDF & Email
Share
Mobutu serait parti avec 38 milliards de dollars; sans compter tout ce qu’à volé aussi son entourage; le clan actuellement au pouvoir fait pareil. Combien de centaines (milliers) de milliards de dollars cela représente t il ? Ils ne volent pas que de l’argent, mais surtout l’avenir de millions d’enfants qui n’auront pas d’éducation, d’eau, de routes….. Il faut arrêter de donner l’argent, mais payer les entreprises qui réalisent effectivement les travaux là bas. En cela je soutiens l’initiative de JL Borloo. Il faut électrifier l’Afrique (il y a tout ce qu’il faut pour cela en énergie hydroélectrique (par exemple).… lire la suite

Bien sûr, Madame. C’est on ne peut plus clair et logique. Vous démontrez une fois de plus qu’on a toutes les solutions. TOUTES. Mais ceux dont la responsabilité est de les utiliser ne veulent pas ! Il est là le malheur du monde. Les décideurs ne décident rien. Ils ne veulent surtout pas toucher à l’humain, surtout ethnique. Courageux, ils ont la trouille des petits rigolos qui vont faire joujou avec le mot « raciste ». Ah, alors… pensez donc ! ce serait affreux… Mon Dieu, tout mais pas ça ! Mieux vaut passer pour un trouillard…

Le grand crime des colonisateurs a été d’introduire leur médecine, agriculture, enseignement, routes .. au « bénéfice » de gens qui en ont juste « profité pour se multiplier mais pas pour continuer le travail commencé. Le résultat de la multiplication, nous le voyons et je crains très fort pour la suite.

Ben oui mais le rêve aux rêveurs et le profit aux profiteurs. Quant à l’indépendance des îles, pourquoi pas, car les intérêts géostratégiques pour une France exsangue qui n’a plus les moyens de se défendre, ça tourne au ridicule, et les intérêts économiques sont plutôt limités je pense. Malheureusement, les blancs qui sont sur place se retrouveraient dans une situation catastrophique, qu’ils partent ou qu’ils restent. Pour la remigration, on est tous d’accord, reste à convaincre tous les français d’origine européenne sans exception, et même là, ça ne se ferait pas sans une extrême violence.

Voir le film « oies sauvages » tout est dit, ou lire bataillon LEOPARD de jean Shramme.

Voilà un brillant concept, Mme Lauwaert, d’une logique imparable. L’ennui c’est qu’en Afrique, les avantages sociaux de toutes nature, « on connaît pas » ! En Afrique, celui qui ne travaille pas (ou ne fait pas travailler sa femme) ne mange pas…
Voilà le hic : on ne veut plus Blancs en Afrique… mais l’Occident aux Occidentaux ?? Ah, « non merci » ! Mettons-nous à la place de tous ces pauvres gens : comment feraient-ils sans allocations ??? ;-))

On ne veut plus de blancs en Afrique ,mais les dirigeants africains veulent bien des milliards des occidentaux ,pour leur folies des grandeurs ,un autoroute d’1 km ,des palais etc , et les peuples qui ne voient pas un centime de tous ces  » dons » en veulent aux blancs et pas à leurs gvts ,et ils en voudront toujours au même dans 1000 ans !!

Aimé Césaire fût un jour reçu par le Général pour lui parler de l’indépendance de la Martinique .De Gaulle n’était pas opposé au principe …Il sortit d’un tiroir deux feuilles de papier ;sur l’une était inscrit ce que La Martinique coûtait à la métropole …sur l’autre,ce que l’île coûtera après l’indépendance : la feuille était vierge .Le stalinien ne reparla jamais plus d’indépendance .

Encore Delsol ? Repentance ? MDR ! Evitez….
Ayant connu l’Afrique, y ayant créé une Banque et fait du Micro Crédit, je puis assurer que les Zélites locales, il y en a, ne rêvent que de France. Pas de compétences locales, revenus dérisoires, hors qq uns… surchargés…
Ils seront 2 Mds… Oui ! Au « Rémigrement ». Mais comment ?

Comme on dit : « Chacun chez soi et les vaches seront bien gardées ».

des braves types il y en a autant chez les blancs que chez les noirs les salopards pareils.A St Martin et à St barth il faut quand mettre admettre que quand ces ilôt n’étaient habités par des relégués car ces terres peu fertiles offraient peu de chances de faire fortune les blancs métropolitains ne s’y précipitaient pas pour s’y bronzer les fesses.La défiscalisation le sex sea and sun a attiré toute une foule qui méprisent les gens locaux qui vivent dans des cases eux résidentsl dans des maisons de luxe faisant tourner une économie supperficielle basée sur des activités pas… lire la suite

si ça pouvait s’étendre aussi à TOUTES les nationalités, ça serait le top avec une interdiction totale de la double nationalité dès lors qu’on s’approche des circuits de l’état, de son fonctionnement, et de ses secrets militaires qui vont avec.

« ils ont besoin des compétences des Blancs ». La seule compétence qui les intéresse, c’est celle de signer des chèques…en blanc. Combien de milliers de milliards, la France et d’autres ont versé aux pays africains depuis leur indépendance ? Entre les dettes oubliées, les ardoises effacées, les prêts sans retour, combien depuis les années 50 ?
Certainement des dizaines de fois la dette de nos propres pays.
Les gouvernements se gardent bien de donner les chiffres.

Excellent !

Je suis pour l’indépendance politique et économique des DOM-TOM …Pourquoi avons nous fait des exceptions en accordant l’indépendance à certains,et pas à d’autres .Il était urgent de  » libérer  » les départements d’Algérie ;pourquoi pas les départements des Antilles,entre autres .Les blancs dehors! OUI ! Noirs et maghrébins chez eux …

Les Antillais ne veulent pas d’une indépendance. Ils veulent rester français et pour cause ! regarder le nombre de femmes antillaises dans les hôpitaux et dans les Postes !

Les blancs se sont installés avant les noirs aux Antilles et à la Réunion, ces îles sont légitimement françaises et le resteront.

On pourrait considérer que l’esclavage donne aux noirs un droit sur les territoires où leurs descendants sont devenus majoritaires et se débarrasser ainsi de ces départements qui sont une charge considérable pour la France.

Es-tu sûr que ce soit les noirs qui ont découvert ces îles avec leurs pirogues ?

Si les noirs avaient découverts quelque chose,ça se saurait …

En quoi les Noirs sont-ils davantage chez eux aux Antilles que les Blancs? Pourquoi ces départements seraient-ils indépendants s’ils ne le souhaitent pas?

C’est vrai quoi ! Les noirs sont partout chez eux, et les blancs n’auront bientôt plus un endroit pour poser le pied.
Maintenant, l’indépendance, ils ne la demanderont que lorsque la métropole aura payé et achevé les travaux, pas avant ! Pas bêtes les îliens !

Une immense majorité des antillais est contre l’indépendance .

Lors d’un débat sur Arte il y a des années de cela, un ministre d’un pays africain disait un peu la même chose : « Nous leur payons les études, et au lieu de revenir chez nous pour faire profiter leur pays de leur savoir, ils préfèrent rester en Europe, et vous, vous les gardez ! »
Donc, on peut dire que l’Occident est responsable du niveau de sous-développement de ces pays-là !
J’ai toujours pensé qu’en permettant depuis des décennies toujours + d’immigration, il freinait leur développement. C’est en partie la raison pourquoi ils n’ont pas décollé après avoir acquis leur indépendance.

Chère Anne, votre texte se fonde sur du BON SENS, et ce dernier n’est pas vraiment en bons termes avec la NATURE HUMAINE….

Ce que vous passez sous silence, ce sont les « arrangements » conclus avec les universités européennes pour attribuer des diplômes à des incapables mais qu’il n’aurait pas été politiquement correct de leur refuser.
Certains postes prestigieux sont attribués à des africains médiocres mais qui, officiellement, étant noirs, participent à la diversité. Les vrais dirigeants « demeurant » des blancs.
J’ai dernièrement été pris en charge en cardiologie dans un CHU de province. L’algérien qui m’a accueilli aux urgences m’a semblé compétent. Par contre le sénégalais et la vietnamienne, internes en cardiologie, avaient oublié de savoir parler français.

Et la France aux français … Ce beau rêve ne se réalisera pas. Tout en nous maudissant, nous critiquant et nous insultant ceux qui sont en France ne retourneraient pour rien au monde dans leur pays d’origine car nos gouvernants et de nombreux « intellectuels » sont des tiers-mondistes convaincus à un tel point qu’il faudrait leur demander d’investir ces pays qu’ils préfèrent aux français.

Cet article c’est le « J’ai fait un rêve… » de beaucoup d’Européens, affligés devant ces masses d’immigrés qui, en rangs serrés, se pressent vers l’Europe, pour ensuite, quand ils y seront installés, souffrir du « racisme » et s’en plaindre, les plus malins en faisant leur fond de commerce, soutenus par les mondialistes auxquels ils servent d’idiots utiles. Bref, dans le coeur de la quasi totalité (excepté les antifas, au cerveau formaté) des dreamers européens sommeille le rêve que leur patrie pourrait leur être rendue, leur identité, leur patrimoine culturel, et que pour cela il suffirait que l’Afrique soit aux Africains, l’Europe aux… lire la suite

D’autant plus qu’il y a colonialisme dans les deux sens : Les uns s’installant chez nous sans notre accord, prospérant par leurs qualifications peu payées. Nous autres pillant l’Afrique de ses élites.
Laquelle Afrique continue à sombrer, la Chine et l’Inde tirant les marrons du feu.

Nous ne pillons nullement l’Afrique de ses élites – si élites il y a – . Leur mettons-nous un revolver sur la tempe, un fusil dans le dos pour qu’ils viennent chez nous alors que nous n’avons nul besoin d’eux ?

Nous ne pillons personne. Ils viennent d’eux-mêmes volontairement, puis quand ils constatent le train de vie qu’ils ont chez nous, ils ne repartent plus. Et autant les élites que les clandestins, seul le circuit étant différend. Cela fait une sacrée différence.

Très bonne analyse de la situation, Anne Lauwaert. Votre idée géniale devrait etre appliquée partout. Le tiers monde a désespérément besoin de tous les cerveaux et tous les bras qui sont venus chez nous. Ils devraient tous retourner chez eux. Cela résorberait comme par miracle la crise du chomage. Cette « remigration  » devrait etre obligatoire.

On marche sur la tête : les numerus clausus empêchent nos jeunes d’étudier et pour compenser nous importons des infirmières et des médecins depuis le Tiers Monde et en échange nous leur envoyons des ONG… Mon père a été hospitalisé dans un grand hôpital en Flandres, je n’y ai pas trouvé un membre du personnel soignant qui parlait 1 des 5 langues dans lesquelles je me débrouille… pour m’expliquer de quoi souffrait mon père… Dans le hôme où résidaient mes parents il y avait des très gentilles soignantes mais qui ne parlaient pas un mot de flamand… quand on en… lire la suite

Chacun chez soi et le bon dieu chez tous et les vaches seront bien gardées.

La liste des médecins de l’hôpital de ma ville est édifiante et illustre votre article.
On ne pille pas que les footballeurs (car c’est du pillage).
Tous ces gens sont des traîtres. Si on veut que leurs pays s’en sortent, il faut effectivement qu’ils y retournent.

Oui mais alors, adieu le 4×4 à 30 000 €.

Helas , pour moi je suis tombée dans les mains d’une infirmière noire pour une prise de sang ….!
Elle s’y est reprise à plusieurs fois et alors que certaines fois ,ce fut presque indolore , je me souviens encore de cette prise de sang dans un hôpital connu de Bordeaux .

N’oubliez pas le génocide qui se prépare en Afrique du Sud contre la minorité blanche
qui a fait l’Afrique du Sud…White lives matters! Tout société multiraciale est une société
conflictuelle et vite meurtrière…

bernard
Aristote , « le plus grand des Grecs »,l’avait déjà dit en son temps.

Va falloir les accueillir en Europe et la France devra faire un geste . 4 millions de sud – Africains , un million qui a quitté ce pays , deux millions qui se débrouillent et un million de blancs qui vivent dans des bidonvilles, assurant eux – mêmes leur protection .

La pensée de cet article est d’une logique implacable et suggère avec raison le bon sens commun. Helas, cent fois helas l’altermondialisme dominant, le communautarisme régnant, ajoutons avec l’égalitarisme au pouvoir ce bon sens ne peut se réaliser sauf dans l’utopie car lorsque les cadres non-blancs ont goûté aux vertus de notre mode de vie, pour rien au monde ils feront marche arrière.

si ce slogan ( « l’Afrique aux africains, l’Occident aux occidentaux ») avait été respecté depuis toujours, vous seriez, Anne, encore sur l’arbre, analphabète et croyant que le ciel vous tomberait sur la tête…
Heureusement que les Grecs sont allés s’instruire en Afrique (Egypte antique noire…) ! La culture rend modeste…

Quand les Grecs sont allés en Egypte , c’était pour la diriger. C’est eux qui lui ont apporté quelque chose à commencer par des pharaons. Et les Européens n’ont jamais habité dans les arbres. Votre rmarque sent l’aigreur, le rance, et l’envie.

Sauf à me tromper, l’occident est aux mains des blancs, l’Afrique sub-sahariennes aux mains des noirs.
Nos prétendus ancêtres, les gaulois n’étant pas de sinistres sauvages à preuve : N’ont-ils pas inventé le tonneau. Les épées gauloises étaient fort prisées des romains etc.
La culture rend modeste.

FLANDRE
Les Gaulois n’avaient pas inventé que le tonneau. Comme toujours et partout, il y avait une « élite » – les druides, notamment – cultivée, qui déjà, entre autres, savait calculer l’heure et le coefficient des marées. César avait intérêt à les faire passer pour d’incultes arriérés, comme il l’a écrit dans « La Guerre des Gaules », et c’est son appréciation qui est restée dans les mémoires.

J’ai écrit « etc. » je ne voulais pas en mettre des pages !

Il me semble que la culture grecque de l’antiquité ne doit vraiment pas grand chose à celle des Pharaons.

Arthur
Absolument. Les Assyriens ont transmis , pour une part, leur culture aux Grecs, qui ont su aller plus loin.

tout est dans le titre ! chacun chez soi, avec chacun ses us et coutumes,chacun sa religion et tout ira beaucoup mieux dans ce monde

chacun pour soi et Dieu pour tous

Ce plan est naturel, juste et clair, il devrait donc fonctionner dans un monde logique et honnete. Dans le meme ordre d’idée je suis pour l’application du principe simple de réciprocité entre les peuples et les Etats, par exemple sur l’immigration ou la liberté religieuse. Merci pour votre article.

Chacun chez soit et les vaches seront bien gardées.

wpDiscuz