EDITO DE CYRANO

L’alternative à l’UMPS ne peut qu’être islamophobe

La situation de la France est décidément de plus en plus cocasse, pour quiconque se passionne pour la chose politique. Le discrédit des deux monstres qui se partagent toutes les prébendes de la politique française depuis trente ans est tel qu’un boulevard s’ouvre à quiconque présenterait une alternative crédible à l’UMPS.

La gauche au pouvoir révèle tous les jours davantage l’imposture de la campagne de François Hollande, et de ses discours démagogiques de 2002 à 2012. La cote d’impopularité de Normal 1er et de son gouvernement bat des records, au bout de six mois d’exercice du pouvoir.

Comment mieux résumer l’incapable qui nous sert de président que ses deux volte-face successives sur le mariage homosexuel et la clause de conscience qu’il a promise aux maires, et sa pantalonnade devant les khmers roses du LGBT, qui ne représentent qu’eux-mêmes, et se croient autorisés à demander des comptes à celui qu’on nous présente comme le chef de l’Etat.

Comment ne pas voir le ridicule de ce gouvernement, où des ministres écologistes voient des militants Verts venir affronter les forces de l’ordre pour une histoire d’aéroport qui doit se construire dans la région du Premier ministre ? Comment ne pas voir l’impuissance et la lâcheté d’un ministre de l’Intérieur qui passe son temps à demander pardon aux musulmans, à inaugurer leurs mosquées, à laisser ses policiers se faire canarder par des islamo-racailles, et qui envoie l’artillerie lourde contre les opposants à l’aéroport, parce que Ayrault en a fait une affaire personnelle. On ne se prononcera pas ici sur le fond du dossier, n’ayant aucune sympathie envers le Premier ministre, mais ayant également des doutes quant à la justesse des causes qui ont le malheur d’être défendues par des personnages aussi discutables que Bové ou Mamère ?

Comment enfin ne pas voir toute l’idéologie criminelle de ce gouvernement quand on voit la Garde des Sceaux, Christiane Taubira, qui théorise le fait de vider les prisons, et qui s’étonne que des multi-récidivistes en liberté assassinent, agressent ou violent les malheureux qui ont parfois le malheur de croiser leur chemin? Comment enfin ne pas comprendre la révolte légitime de nos compatriotes matraqués de taxes et d’impôts nouveaux, quand ils voient toutes les aides sociales et la priorité de logement accordées à des nouveaux venus, quand les nôtres ne trouvent plus où se loger, et n’arrivent plus à se soigner ? Comment ne pas comprendre la rage de nombre de citoyens, insultés, menacés, agressés dans leur quotidien, presque à chaque fois par de nouveaux arrivants, qui se voient traités de racistes ou de fascistes, dès qu’ils osent évoquer ces réalités, par les bien-pensants de gôche, militants de la « préférence immigrée », pour reprendre le titre du livre d’un journaliste du Nouvel Observateur.

Que dire, dans ce contexte, du  grotesque feuilleton de l’UMP, où Juppé entendait arbitrer le conflit Fillon-Copé, avec le brillant résultat qu’on a vu ? Marine Le Pen, qui, à tort, prévoyait l’explosion de l’UMP au soir de la présidentielle perdue de Sarkozy, aurait-elle finalement raison 6 mois plus tard ? Sera-t-elle capable de capitaliser la possible scission qui s’annonce, et de représenter une alternative crédible à la dictature de l’UMPS, que des mauvaises langues résument par « Une Mosquée Par Semaine », ce que sont hélas les vrais chiffres ?

A notre avis, c’est possible, si, outre l’Union européenne et l’immigration, partitions où elle excelle, elle utilise enfin un langage de vérité sur l’islam. Nous savons qu’elle fut la seule personnalité politique à parler des prières de rues de la Goutte d’Or, et à révéler la réalité du scandale halal. Nous connaissons l’ampleur du lynchage dont elle fut victime, de la part de toute la caste médiatique et de l’ensemble de la mafia politicienne, de l’UMP à Parti de gauche en passant par le Modem et les Verts. Mais c’est quand elle a attaqué les méfaits dus à l’islamisation du pays qu’elle a fortement progressé dans les sondages.

http://www.dailymotion.com/video/x8zfkd

http://www.dailymotion.com/video/x8zfkd_l-islam-vu-par-le-pere-boulad-et-la_news

Marine Le Pen peut-elle, avec son statut de présidentiable, faire du Christine Tasin, qui s’assume islamophobe ? Nous savons qu’il est parfois nécessaire, pour un leader politique ayant des ambitions nationales, de prendre quelques précautions de langage. Mais elle ne peut laisser celui qui apparaît de plus en plus comme son conseiller, voire son éminence grise, Florian Philippot, dire cette énormité, dans une interview accordée au site Causeur : « Voilà pourquoi je ne confondrais jamais islam et islamisme ! Plus la République sera faible face à l’islamisme, plus elle laissera se développer des ghettos via l’immigration, plus elle laissera penser aux Français que c’est l’islam le problème. Voilà pourquoi il faut immédiatement prendre deux mesures : rétablir la laïcité partout et stopper l’immigration légale et clandestine. À partir de là, les tensions s’apaiseront naturellement et la France reprendra son chemin. »

Image de prévisualisation YouTube

http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=dv_ayC9uaik

Ce discours est terrible, car d’abord faux, et surtout contre-productif. Alors que majoritairement, les Français en ont marre de l’islam, des voiles, des burqas, du halal, des mosquées, de la violence liée à son idéologie, de l’arrogance de ses représentants, et d’une cinquième colonne qui ne cache plus son jeu, Philippot paraît rappeler à l’ordre nos compatriotes, tel un vulgaire Fourest, leur faisant savoir que l’islam n’est pas le problème !
Seulement 18 % de Français sont aujourd’hui favorables à la construction de mosquées (et encore, on ne leur a pas demandés si c’était à côté de chez eux). Philippot va-t-il leur dire : « Je vous interdis de dire que l’islam est le problème » et les sommer d’accepter de nouvelles mosquées, au nom de la République et de la liberté de culte qu’elle permet ?

Il suffit de voir le nouveau site animé par Robert Ménard et Dominique Jamet, « Boulevard Voltaire » pour constater que l’immense majorité des articles qui rencontrent un gros succès (dont celui proposé par Christine Tasin, « Islam, ce que les médias nous cachent« ) sont sur le rejet grandissant de l’islam.

Image de prévisualisation YouTube

http://www.youtube.com/watch?v=Upa6gulotMM

Nous apprécions les qualités de Florian Philippot, remarquable débatteur sur les plateaux de télévision. Nous ne doutons pas de son apport dans un parti qui manque cruellement de cadres politiques. Mais nous connaissons aussi les fautes politiques criminelles de Jean-Pierre Chevènement, notamment sur l’islam et l’immigration, pour savoir qu’avec les meilleurs discours républicains, on peut dérouler le tapis rouge aux pires ennemis de Marianne. Nous ne voulons pas que dix ans après l’impasse chevènementiste, Florian Philippot soit le fossoyeur de l’Union des patriotes que nous appelons de nos voeux, par une mauvaise compréhension de la réalité de l’islam, qui est d’abord un projet politique totalitaire, et pas seulement une religion.

Si Christine Tasin, Pascal Olivier et Lazare Zylbergleitt, tous trois anciens chevènementistes, ont pris immédiatement la plume, suite à cette interview, c’est qu’ils ont senti le danger, et l’impasse, d’une approche aussi candide sur l’islam. Si Christine propose, à la fin de son article, à Florian Philippot de rencontrer une soirée René Marchand, auteur d’une inoubliable prestation, aux Assises de Charenton, c’est, dans un soucis constructif, pour mieux lui faire comprendre l’ampleur de sa mauvaise analyse, et ses conséquences tragiques.

http://fr.sevenload.com/videos/rjiM3e9-Rene-Marchand

Si elle veut réellement répondre à l’exaspération de notre peuple, Marine Le Pen, et tous ceux qui croient en elle, doivent s’inspirer de Jaurès, et de sa célèbre phrase : « Le courage, c’est de chercher la vérité, et de la dire ». D’abord, et Pierre Cassen le rappelle souvent dans ses interviews, on a le droit d’être islamophobe, comme on a le droit d’être athéophobe, catholicophobe, laïcophobe, anti-communiste ou anti-capitaliste. D’autre part, et Christine Tasin l’assume totalement, quand on est attaché à la République, à la démocratie, au droit des femmes, à la liberté, à la laïcité, on a le devoir d’être islamophobe, tout simplement parce que l’islam ne peut supporter ces valeurs émancipatrices.

Il faut donc, comme le disaient, chacun avec leurs mots, Jean Robin ou Roger Heurtebise, organiser le divorce entre la République et l’islam, la séparation entre Marianne et Mahomet, pour sauver la France d’une inévitable guerre civile. Qui d’autre que Marine Le Pen peut dire cela avec toute la clarté que nécessite la situation, pour rompre avec l’enfumage dont nous sommes victimes, y compris de la part de son lieutenant ? Ecoutons, et imprégnons-nous des témoignages du père Boulard, de René Marchand ou de Wafa Sultan.

C’est pourquoi, loin d’être une querelle sémantique de philosophes de salon, cette question de l’islam, et de sa définition, est capitale, pour l’efficacité de l’alternative que Marine Le Pen, et, nous l’espérons, un large front des patriotes incarnent, face aux deux fossoyeurs de la France, l’UMP et le PS. Sur ce terrain, la présidente du Front national ne peut pas être en dessous de l’ampleur du rejet de nos compatriotes d’une doctrine archaïque, moyen-âgeuse et criminelle, ni se tromper dans l’analyse : il n’y a pas d’islamisme radical et d’islam modéré, il y a l’islam, et si on est un bon musulman, on doit appliquer les lois de l’islam !

Pour faire ami-ami avec les barbus, nous n’avons pas besoin de Philippot, nous avons déjà les islamo-collabos Juppé-Valls et toute la clique des lèches-babouches UMPS.

AGENDA DE RL

Samedi 1er décembre

Rendez-vous le premier décembre, à midi, à Châtenois, 67730.

Banquet républicain en Alsace, avec Pierre Cassen et Christine Tasin

Pour l’inscription, envoyer avant le 24 novembre un chèque de 25 euros à Résistance républicaine, 101 Avenue du Général Leclerc, 75685 Paris Cedex 14, avant le 24 novembre. Précisez bien qu’l s’agit du banquet alsacien ainsi qu’un courriel et un numéro de téléphone pour communication de l’adresse.

Le thème sera celui de la mobilisation citoyenne et des réseaux de Résistants afin de construire un front des patriotes.

Mercredi 12 décembre, à 19 heures

La gauche est-elle le camp du bien ?

Conférence-débat avec :

Jean Robin, auteur de « Le livre noir de la gauche »

Christine Tasin, présidente de Résistance républicaine

Mike Borowski, créateur du blog « La gauche m’a tuer »

Bruno de la Palme, auteur de « 100 ans d’erreurs de la gauche française ».

Café du Pont Neuf, 14, quai du Louvre, 75001Paris, métro Pont Neuf.

Pour s’inscrire, réserver à mborowski@hotmail.com ou jean@enquetedebat.fr

Consommation obligatoire : 6 euros

Samedi 15 décembre, à 11h.

Banquet républicain organisé par Résistance républicaine Rhône Alpes,  avec Pierre Cassen et Christine Tasin.

Contact resistras@yahoo.fr   (attention, erreur de courriel donné précédemment, si vous avez écrit merci de renouveler votre message)

COMMANDER LES LIVRES DE RIPOSTE LAÏQUE

D’abord, bien les connaître, ce que permet cette présentation.

Commande d’un exemplaire de La faute du bobo Jocelyn, 19 euros pour un exemplaire, 30 euros pour deux exemplaires, 50 euros pour 4 exemplaires, frais de port compris (pensez à vos cadeaux de Noël mais pensez aussi que c’est peut-être l’occasion ou jamais d’offrir autour de vous, à tous ceux qui n’ont pas encore compris ce qui se passait, un roman qui peut les éclairer en douceur, par le biais de la fiction).

Commande de notre dernier livre, Apéro saucisson-pinard (édition Xénia), 21 euros.

Découvrez également le site web dédié à cet ouvrage : http://www.saucisson-pinard.com Ainsi que la page Facebook : http://www.facebook.com/pages/Ap%C3%A9ro-Saucisson-Pinard/289441557769069

Autres ouvrages de Riposte Laïque : Les dessous du voile, La colère d’un Français, Résistance républicaine, Les Assises sur l’islamisation de nos pays : 10 € pour 1 livre, 16 € pour 2 livres, 20 € pour 3 livres (frais de port compris).

Autre ouvrages disponibles :

Apéro saucisson-pinard, entretiens menés par André Bercoff, avec Christine Tasin, Pierre Cassen et Fabrice Robert (éditions Xenia) : 20 euros, frais de port compris.

Vérités sur l’islam, de David Vaucher, 19 euros, frais de port compris.

Le plus facile est de payer directement sur notre compte paypal (en haut à droite de notre site, cliquez sur « faire un don » et précisez la commande effectuée.).

Sinon, merci d’envoyer les commandes accompagnées des chèques correspondants libellés à l’ordre de Riposte Laïque, BP 10001, 78570 Chanteloup-les-Vignes.

Vous pouvez aussi les commander par Amazon :

http://www.amazon.fr/Faute-du-Bobo-Jocelyn/dp/2953604235


Derniers articles du même auteur :



Ce contenu a été publié dans EDITO DE CYRANO. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.