L’antisémitisme d’Etat et la violence anti-démocratique des socialistes

Publié le 15 avril 2017 - par - 4 commentaires - 796 vues
Share

Alors que nos autorités accourent aux moindres propos interdits par la bien-pensance, le moindre avis remettant en cause les responsabilités des socialistes lors de la Seconde Guerre mondiale.

Alors que le moindre pépin de pomme déposé devant une mosquée, le moindre discours fustigeant l’islam, voire la moindre réflexion sur un authentique gentil islamiste, décrété normalement comme « déséquilibré » dès lors qu’il sort un couteau, assassine (sans le faire exprès), monte dans un camion et en perd les pédales, fonce dans une rue bondée à la suite d’un malaise coranique, ou qu’il jette par la fenêtre une femme médecin, juive par le fait du hasard, en criant Allah Akbar, et qu’une marche blanche s’organise en sa mémoire, sous les jets de bouteilles sympathiques de braves jeunes gens qui exprimaient forcément une peine sincère. Tout cela dans un étrange et lourd silence des médias. Un silence complice ! La presse serait-elle devenue antisémite ?

La question mérite tout de même d’être posée ? La réponse est simple, les médias sont aux ordres ! «La main qui est au-dessus, donne à la main qui est en dessous », disait Napoléon 1er. Celui qui paie est le donneur d’ordres. Les journalistes se drapent dans un linge devenu bien sale, bien usé et souvent répugnant. Il sent la peur, la lâcheté, le compromis. Il sent mauvais, et cette odeur finit par indisposer tout le monde. Certes, pas encore de vomissements de la part de ceux qui écrivent dans les journaux aux mains de la finance. De la part de ceux qui animent des émissions, présentent les journaux, mais cela viendra !

Il fut un temps où les nazis brisaient les magasins des juifs en Allemagne. Les SA (Section d’Assaut) de Röhm faisaient les basses œuvres. Il fut assassiné  en 1934, lors d’une purge hitlérienne, et la SA, remplacée par la sinistre SS d’Himmler.

Nous avons aujourd’hui les brigades des Antifas, qui sèment la violence socialiste à la manière des Chemises noires de Mussolini, ce qui donne raison à Churchill, qui disait au sujet des troupes gauchistes: «Les antifascistes d’hier seront les fascistes de demain.»

Nous vivons régulièrement des attaques, des agressions contre un parti politique républicain. Le Front national reçoit chaque jour des menaces, subit des attaques sur ses permanences, et, comme pour les Églises, rien ne transpire dans les médias. La presse, en plus d’être antisémite, serait-elle fasciste ?

Loireauxence: (Loire-Atlantique), une permanence qui devait ouvrir officiellement à la fin du mois d’avril a été vandalisée.

Alençon : la campagne médiatique orchestrée contre le Front national et l’impunité suite aux violences en marge d’une manifestation contre Marine Le Pen à Nantes donneraient-t-elles des idées à certains ?

Vannes: la permanence du Front national a été attaquée: la vitrine a été brisée et un bureau a été saccagé. 

Chartres:  deux sympathisants du Front national ont été agressés par deux individus qui les ont aspergés de gaz lacrymogène avant de prendre la fuite.

Bordeaux: alors que les jeunes du Front national fêtaient la Saint-Patrick, une vingtaine de personnes encagoulées, et dont certaines étaient munies de barres de fer, ont attaqué le local situé rue Georges Bonnac. Après avoir endommagé la porte, ils ont réussi à entrer dans le local, mais ont été repoussés dans la rue.

Il y a quelques temps, une liste des attentats contre le Front national a été dressée. (Source). Là aussi un grand silence sur ces attentats, agressions et autres destructions de locaux.

Doit-on croire que l’impunité est systématique lorsqu’il s’agit d’agresser des juifs, des chrétiens, des églises, des cimetières, des SDF, des femmes âgées, des femmes sans défense, des Blancs et des militants du Front national ? Sans doute que  je dois en choquer quelques-uns de faire un tel tir groupé. Mais j’assume, car il devient de plus en plus clair qu’eux, c’est eux et que nous, c’est nous ! Et que pour nous, si la France c’est notre patrie, pour  eux, la France ils crachent dessus !

Puisqu’il faut croire, dans ce beau pays de France, qu’il vaut mieux être un clandestin, un immigré, un Africain du Nord, un Africain subsaharien plutôt qu’un Français de souche, plongeant comme moi, n’en déplaise à cette gauche soumise et prétendument « insoumise », dans la terre de ses ancêtres depuis 1632. Terre de la Sarthe, de la Beauce, du Perche, de la Charente ! Mes ancêtres étaient des paysans, et je n’en ai pas honte ! Pour autant, je ne nie pas ce petit bout de femme autoritaire qu’était mon arrière-grand-mère italienne, venue travailler dans cette France, et dont elle était si fière d’y avoir fait ses enfants et d’avoir ajouté à mes racines.

Gérard Brazon (Liberté d’expression)

Share

Une oreille de porc dans le jardin d’un médecin musulman c’est plusieurs minutes sur FRANCE 2. Un médecin juif assassiné au nom d’Allah, ce n’est pas grave et n’intéresse pas la presse ni l’AFP.

Tout à fait d’accord mais en France il n’y a pas que des juifs assassinés au nom d’Allah. Donc faisons cause commune car ce sont les gens de la rue qui sont visés pas les califes installés à Matignon qui ne font qu’attiser les conflits. Quant le gouvernement distingue les communautés entre elles et ne les considèrent pas comme avant tout des français et surtout quand il favorise une communauté par rapport à l’autre, et bien c’est la porte ouverte pour la guerre civile. Voilà où nous en sommes et où les deux derniers gouvernements nous ont mené.

Dans les années 30 , l’antisémitisme était utilisé par Hitler et ses partisans pour manipuler le peuple en promettant que les malheurs de l’Allemagne s’atténueraient avec la disparition des juifs. De nos jours, après les larmoyants « plus jamais ça » de l’après guerre, ce sont des Français de papier qui reprennent le même discours et l’imposent à nos gouvernants. Cette partie du peuple qui n’aime pas la France est appuyée par des pays qui financent et encouragent ses exactions. Ce qui est grave, c’est que dans les deux cas, le pays et la parole sont muselés pour servir des intérêts qui,… lire la suite

il ne reste qu’aux juifs de voter FRONT NATIONAL

wpDiscuz