Laurent Bras, trotskiste passé au FN : un vrai discours de gauche

Publié le 27 février 2017 - par - 5 commentaires - 1 883 vues
Share

Je l’avoue, j’ai bu du petit lait en écoutant, sur la Cinquième Chaîne, ce militant, Laurent Bras, 50 ans, fils d’un élu socialiste, engagé dans sa jeunesse à Sos Racisme et à la LCR, après un passage à l’Unef-ID.

https://vid.me/JqvT

Avec une grande liberté de ton, il a expliqué les raisons de son évolution, son parcours de syndicaliste à La Poste, sa découverte des trahisons de la gauche et de l’extrême gauche.

Il parle de son amour de la Nation, et de la nécessite d’un Etat fort. Il explique pourquoi c’est ce discours de gauche qui l’a séduit chez Marine Le Pen, parce qu’il touche les classes populaires.

Il fait une excellente démonstration, en citant l’exemple d’un collègue écologiste, enthousiasmé par un tract défendant le service public… avant de découvrir qu’il émanait du FN.

Ce militant, qui a rejoint le Parti de Marine Le Pen, et en est devenu un cadre régional, est d’une grande authenticité, son discours sonne juste, contrairement aux bureaucrates socialistes ou de la clique à Mélenchon, qui ne connaissent rien du monde du travail, ne fréquentant que des apparatchiks.

Que dire des quelques paroles méprisantes prononcées par l’arrogant BHL, qui n’a su que jouer les professeurs d’Histoire (en racontant des grosses conneries) pour montrer que de tout temps, l’extrême gauche et l’extrême droite s’étaient alliés.

Laurent Bras fait remarquer à l’ineffable Botul qu’en ce moment, ceux qui attaquent la démocratie, ce sont des gauchistes parfaitement connus des autorités, et les islamo-racailles, unis pour attaquer les meetings du FN. Il sait parler du peuple, qu’il n’a jamais renié, et de son amour du pays.

Il y a chez Laurent Bras un mélange de Pierre Cassen, dans l’élocution calme et précise, et de Fabien Engelmann, dans le parcours politique et l’évolution vers le patriotisme.

Finalement, la LCR est une bonne école… pour ceux qui en sortent parce qu’ils aiment la France.

Bernard Bayle

Share

Mais que fait ici ce philosophe avec son style BCBG qui traîne de terribles casseroles derrière lui et a qui on demande de commenter cette émission, qu’il retourne à ses pages blanches.

Vous parlez de qui ? Du triste plaisantin au pseudo bidon de François de France et qui éructe régulièrement ici – au propre comme au figuré – en croyant énoncer des vérités incontournables ? Dans l’affirmative, un conseil: ne perdez pas votre temps à parler de lui, il va se croire utile …
Cordialement

La boucle est bouclée. Le trotskisme est au FN. On s’y attendait vu qu’à la base le trotskisme avait partie liée à Staline et ses crimes contre l’humanité (koulacks, etc, avant de se faire assassiner en 1940 à Mexico par le Petit Père des Peuples). Qui se ressemble s’assemble, plus aucun hasard. Discours ou pas discours, les effets de ces nouvelles religions post-christiques sont connues, elles aboutissent toujours à des millions de morts. Le discours policé et nettoyé de toutes ses scories n’est qu’un moyen pour passer de l’illégitimité par criminalité ontogénique à une autre phase de criminalité dans le… lire la suite
Pas possible !!! Ils l’ ont laissé parler sans couvrir son discours par des protestations infondées, sans lui couper la parole pour l’ empècher de s’ exprimer ( Style Belkasem vs Marine Le Pen). Faut dire que son discours tient la route et puis…et surtout, parce qu’ il vient de la gauche et est, quoi qu’on en dise, toujours de gauche car le FN n’est pas l’ extrème droite,il est plus roche de la gauche, la bonne, celle de Jaurès, pas la corrompue de BHL/Mitterrand qui en a usurpé le qualificatif pour mieux servir les intérêts de leur caste .

Martin 100% d’accord avec vous, ne pas oublier que le rideau se lève, se lève sur la nauséabonde gauche et que ça pue,ça pue!

wpDiscuz