Le casque des enfants cyclistes ou la dictature du risque zéro

Publié le 6 août 2017 - par - 156 commentaires - 4 267 vues
Share

Toujours en vacances dans mon village de France sans voilées, ni barbus, ni boucheries halal, ni mosquées, il faut bien que je trouve un autre terrain pour exprimer un côté grognon sans lequel les Français ne seraient plus d’éternels Gaulois.

Je viens de voir un papa exemplaire qui apprenait à faire du vélo à sa fille de quatre ans. Cela me rappelait l’époque, dans les années 1980, où je faisais de même avec mes enfants. Seule différence, 40 ans plus tard, l’enfant portait un casque, alors que nous étions dans une petite rue où il ne passe pas une voiture. Je sais, je vais me faire engueuler par tous les adeptes du risque zéro, qui vont me raconter que, grâce au casque protecteur, les enfants éviteront, en cas de chute grave, un traumatisme crânien, qui pourrait s’avérer mortel. Et j’entends déjà ceux qui vont me dire que ce casque, obligatoire pour les enfants de moins de 10 ans, devrait l’être pour tout le monde, comme il l’est pour les scootéristes ou les motards.

Pourtant, l’inconscient irresponsable que je suis a appris à ses enfants à faire du vélo sans casque. Pire encore, j’ai multiplié, dans mon enfance, toujours sans casque, les gamelles spectaculaires à vélo, dans des graviers qui laissaient souvent des traces douloureuses dans mes chairs meurtries. J’ajouterais même que je suis resté KO quelques minutes, suite à une gamelle plus spectaculaire que les autres, sans que mes parents, le lendemain, ne m’imposent une nouvelle protection supplémentaire. C’est ainsi qu’on apprenait la vie, sans surprotection !

J’ajouterais même, pour aggraver mon cas, que mes quatre enfants et un de leur copain gardent, 35 ans plus tard, un souvenir extraordinaire de leurs vacances en Auvergne. Dans une vieille 4 L trois vitesses, mon épouse et moi avions replié les sièges arrière, et disposé cinq matelas, où les cinq gamins, âgés de 3 à 8 ans, avaient dormi toute la nuit, ravis de cette aventure, pendant que nous faisions nos 500 kilomètres. Nous étions partis à minuit, et étions arrivés à 7 heures du matin. Le père et la mère de l’ami de mon fils ne paraissaient nullement inquiets de ce qui ce jour apparaîtrait comme un acte d’irresponsabilité criminelle. Aujourd’hui, si la ceinture arrière du gamin n’est pas bouclée, vous vous prenez des sirènes de protestation de plus en plus assourdissantes. Bientôt, la voiture ne démarrera pas, et vous serez dénoncé par l’informatique au commissariat de police le plus proche !

Je vais encore aggraver mon cas, en rappelant cette époque où, non seulement il n’y avait pas de ceintures de sécurité (qui sont une bonne invention, à condition qu’on ne soit pas obligé de la mettre quand on va faire ses courses à 2 kilomètres de là), mais où on pouvait rouler librement sur l’autoroute, sans risquer le flash d’un radar. J’ai le souvenir inoubliable d’une R25, conduite à 220 à l’heure sur l’autoroute, de Paris à Deauville… comme c’est encore possible en Allemagne, sans avoir l’impression d’avoir mis en danger ma vie, ni celle de quiconque. Aujourd’hui, si vous roulez à 160 sur l’autoroute (alors qu’on vous vend des voitures qui peuvent atteindre 250 km/h), vous passez pour un salaud.

A l’époque, quand on obtenait son permis de conduire (dont on passait le code dans la voiture), on était à égalité de droits avec les anciens, et pas obligés, permis à points sélectifs, d’attendre 3 ans, sans boire un verre de vin, pour avoir les sacro-saints 12 points. On payait simplement davantage pour s’assurer, rien de plus, pendant 2 ans. Et les garçons payaient davantage que les filles, sans que personne ne hurle à la discrimination.

A l’époque encore, quand on avait le permis de conduire, il fallait faire une énorme cagade pour se voir imposer un retrait. Les radars n’existaient pas encore, la Sécurité routière ne pourrissait pas la vie des Français, et les ministres de l’Intérieur ne passaient pas leur vie à culpabiliser les automobilistes et à en faire des vaches à lait.

J’imagine, quand je vois cette gamine apprendre à faire du vélo avec un casque, les prochaines étapes de la société dans laquelle ils veulent nous faire vivre. Les coudières et les genouillères, voire les protège-tibias, vont y passer pour les cyclistes. Il va bien y avoir un abruti qui va vouloir protéger les conducteurs automobiles, et leurs passagers, en imposant des tenues similaires à celles d’un pilote de formule 1. Et puis, comme sur la photo de tête de cet édito, on va casquer les mômes sur leurs tricycles, ou leurs vélos à stabilisateur. Et quand un nourrisson va prendre un pot de fleurs tombé du premier étage d’un balcon, il va bien y avoir un blaireau de service qui va demander à ce qu’on casque les bébés dans leurs poussettes !

Et puis (et là je sens que je vais susciter de nouveaux hurlements de la bien-pensance qui existe même chez les patriotes) bien évidemment, on va accentuer la chasse aux « alcooliques » au volant, responsables, si j’en crois les panneaux de propagande qui n’arrêtent pas de nous agresser sur le bord de la route, d’un accident de la route sur trois. Avant, on était à 0,8 g. Maintenant, on est passé à 0,5 g pour les adultes, et 0,2 g pour les jeunes conducteurs. C’est évident qu’on va finir à 0 gramme. Et puis on va exiger des constructeurs qu’ils nous fabriquent des bagnoles qui ne pourront pas démarrer tant qu’on n’aura pas soufflé dans un éthylomètre. Et la voiture sera bloquée si vous avez picolé un ricard, et vous serez balancé aux flics par l’informatique installée dans la voiture !

Ce sera la suite logique de leurs dernières conneries, qui interdisent, entre autres, à un automobiliste de fumer dans sa voiture, s’il est en présence d’un mineur ! Logique qui amènera forcément le contrôle des parents, chez eux, qui se verront également interdire de fumer en leur domicile, s’ils ont des gosses. Au nom de la protection des enfants !

Et puis, au nom du risque zéro, on va traquer les conducteurs de plus de 60 ans, en leur imposant une visite médicale tous les cinq ans, puis tous les trois ans, puis tous les ans ! Et finalement, on interdira à la majorité des vieux de conduire, et on fera des emplois aidés permettant aux « Chances pour la France » d’aller faire les courses de nos anciens, montrant ainsi leur apport extraordinaire à la France.

Je sais encore, j’entends les éternels fayots repentants qui vont hurler après mes propos scandaleux, et dire que, à l’époque que j’évoquais, il y avait 15.000 morts en France, sur les routes, alors que c’est tombé à 3.000 morts. Argument qui se veut fatal de tous les soumis aux racketteurs des différents gouvernements, qui oublient les progrès technologiques, la plus grande responsabilité des automobilistes, et l’amélioration de l’état des routes, pour expliquer ces améliorations.

A ceux-là, je suggère d’oser réclamer des mesures répressives encore plus fortes : limiter la vitesse des voitures à 20 à l’heure dans les villes, à 30 à l’heure sur les départementales, et à 60 à l’heure sur les autoroutes. Et retirer le permis à vie, en les jetant en prison, à tous les psychopathes, assassins de la route, qui oseraient dépasser ces vitesses fatidiques.

Chacun aura compris que j’apprendrais à faire du vélo à mes petits-enfants sans casque… à condition que leurs parents n’en sachent rien, bien sûr !

Par ailleurs, j’invite nos compatriotes à s’interroger. Les ordures (je persiste et je signe sur ce qualificatif) qui nous gouvernent et nous emmerdent quotidiennement, en prétendant nous protéger, s’en foutent de notre sécurité quand ils nous imposent la présence de millions de musulmans sur notre propre sol, en sachant pertinemment que nombre d’entre eux sont des terroristes potentiels, et que la majorité d’entre eux, parce qu’ils sont de bons  fidèles respectant les textes sacrés du Coran, rêvent de transformer notre pays en terre d’islam, où nous serions au mieux des dhimmis, au pire exterminés. Alors, le coup du principe de précaution, pas eux, et pas à nous ! Leur risque zéro, leur principe de précaution, ne servent qu’à nous préparer une société totalitaire, avec des soumis qui acceptent toutes les mesures répressives qu’on leur impose.

Bref, tout le contraire de l’esprit gaulois et de l’amour de la liberté qui caractérisaient notre France et ses habitants…

Et pendant ce temps, une conasse passagere d’une clio blanche imatriculee en 92 jete sa cigarette dans le champs tout sec en passant en voiture… (Vu hier, voiture que je suivais), avec les risques de feu qui suivent….

Alors le casque et toutes les conneries a fric, ca me fait rigoler…..

@Franck
Ca devait sûrement être une sioniste extraterreste et complotiste contre l’Occident, ou un agent du Mossad !
RIRE !

Au Maroc, dans les forêts de l’Atlas, des milliers de gens jettent leurs cigarettes par la fenêtre … par 45° à l’ombre ! Et il n’y a pas de feux de forêts ! Cherchez l’erreur !

Eh bien moi je fais effectivement tout ce que je peux pour protéger ma famille. Cela ne nous empêche pas de pratiquer des activités où le risque est bien présent, mais avec le maximum de précaution (hors piste, escalade….). C’ est peut être un peu bête de mourir d’ un hématome intra cérébral à 5 ans après avoir tapé une bordure de trottoir. C’ est aussi par rapport à cette protection que je regrette d’ être exposé à des racailles dans la rue et à des gens qui ont étudié à Alger à l’ hôpital…Et dans le même esprit je… lire la suite

C’ est peut être un peu bête de mourir d’ un hématome intra cérébral à 5 ans après avoir tapé une bordure de trottoir….. alors il serait prudent de mettre un casque pour monter et descendre les escaliers

Eh aussi pour aller aux toilettes sait on jamais le plafond peut s’écrouler si vous poussez trop fort. Je suis de la génération de ce document. Entre 7 et 14 ans j’ai pris des gamelles à vélo, sur la balançoire, sur la luge etc….etc…et à 65 ans je suis toujours là sans hématome et sans bobo. Alors GUIMI il faut aller sur la lune est encore vous pourriez vous et vos enfants prendrent un caillou sur la tête..

C’ est bien sûr exact. On ne peut cependant pas nier des chiffres qui quantifient un risque et le fait donc apparaitre totalement différent dans les deux exemples.
Donc casque pour moi. Et pas d’avis tranché sur une contrainte, il y a évidemment beaucoup de contre.

Vous avez eu raison de souligner que le risque zéro et le principe de précaution ne s’appliquent pas lorsqu’il s’agit de laisser entrer tous les migrants. Pour réduire le nombre de diabètes l’État n’est pas aussi efficace envers le lobby des sucriers. Notre santé ne préoccupe guère l’État dans ce cas. La plupart des mesures prises pour les automobilistes et 2 roues sont suscitées par les assurances qui veulent payer le moins possible. Ainsi une nouvelle directive du code de la route a vu le jour concernant les 2 roues (en général, boosters et motos) : Si vous heurter un… lire la suite

Il faut une vision plus large et plus concrète, Cyrano: si tous les enfants se fracassent le crâne en vélo mais qu’on a bloqué l’immigration, qui va payer nos retraites?

Faire ses courses à deux kilomètres sans mettre sa ceinture !Il faut que j’en discute avec ma voiture ,car cette garce commence à m’engueuler dès que je sors du parking.

Hahahaha idem

Bientôt, le casque sera obligatoire dès les premiers pas de l’enfant et, de toutes façons, le casque sera obligatoire pour les piétons…

Le fait d’avoir imposé le casque pour les vélomoteurs a mis en faillite les deux fabricants français: Motobécane et Peugeot. Mais ils s’en foutent. Ils veulent des citoyens-moutons-soumis-bêlants, pas faire marcher l’économie ni reconnaître au gens le droit de risquer leur vie quand il n’y a qu’eux-même en cause. Bientôt on interdira l’alpinisme, tous les sports-autres-que-les-sports-spectacle, et de sortir de chez soi pour acheter son pain sans avoir déposé un plan de vol au préalable…

Nicole Bricq vient de décéder suite à une chute dans l’escalier, chez elle, sur son lieu de vacances. . Que n’a-t-elle porté un casque ? En fait, le risque est partout … Vivre, c’est risqué. On peut en mourir.

Oui,il faut éviter de naître.

Oui mais éviter de prendre des décisions pour les autres et éviter que des enfants aient une fracture du crane ce n’est pas mal !

Même au lit la mort peut vous frapper, alors il faut arrêter de faire le neuneu.

grognon , c’est vrai que pour les enfants à vélo 4 roues…
mais sinon un tantinet irresponsable!
la ceinture m’a sauvé la vie à 50km/h lorsqu’un crétin nous a percuté par l’arrière. le casque était couvert de boue lorsque j’ai dérapé à 20 à l’heure pour ne pas écraser deux gamins qui ont traversé sans prévenir…

Alors il faut marcher et pas faire de vélo.

Bien d’accord avec vous même si je râle quand je dois mettre ma ceinture pour 1 km je sais qu’il le faut

A l’avant peut-être mais les ceintures à l’arrière on touche au sublime de la connerie (pourquoi pas des casques aussi comme dit Cyrano)

Mais c’est encore plus perfide! Au lieu d’enseigner aux enfants que s’ils traversent la route sans regarder ils risquent de se faire écraser, on impose aux automobilistes de s’arrêter dès que quelqu’un se trouve sur le bord de la route et pourrait faire mine de vouloir traverser. En cas d’accident c’est l’automobiliste qui a tort. Ça signifie qu’on apprend à l’enfant qu’il n’a pas de responsabilité et il va devenir un adulte irresponsable… c’est pas ma faute c’est la faute de l’autre : des adultes incapables de décider pour eux et pour les autres , incapables d’assumer des responsabilités comme… lire la suite

Et je pense que certains parents feraient mieux d’apprendre à leur bambins que sur les passages piétons « LE VERT ON PASSE », le « ROUGE ON NE PASSE PAS ». Combien de fois je vois des parents aux sorties des écoles, ne pas respecter le passage piéton.

Anne , c ‘ est juste , dans ce domaine comme dans d’ autres nous baignons jusqu’ au cou dans l’ esprit ( plus que jamais dominant ) de la grand messe soixante-huitarde ! Credo : JE suis parfait , J’ ai toujours raison , J’ ai toutes les excuses , l’ autre n’ en a aucune . Celui qui me contredit n ‘ aime pas les enfants ( variantes : il est raciste et fasciste ) .

Anne, qui d’entre nous n’a pas été obligé de piler devant un jeune qui traverse, écouteurs sur les oreilles, ou regard vissé sur son portable, sans regarder à gauche ni à droite ? Et en effet, dans tous les cas c’est l’automobiliste qui porte la responsabilité

bonjour Cyrano j’en pense la meme chose,les protections sont aussi affaires d’argent que se sois des casques des radars,des antis radars,et la panoplies des autres protections etylotests,rapporte de l’argent a d’autres gens.tres bonne analyse bonne journee

La photo illustre bien la débilité à laquelle les chantres du risque zéro et nos crétins de technocrates nous ont fait arriver: un casque en tricycle ! Sans doute nos bambins sont-ils devenus des prodiges capables de rouler à 40 Km/h en tricycle ! Car question hauteur c’est la même voire un peu moins que lorsqu’ils tombent en courant. A mon avis le port du casque s’impose donc pour courir, notamment aux JO. La sénatrice Bricq vient de mourir en étant tombée dans un escalier comme Françoise Giroud avant elle. Je suggère que désormais toute descente d’escalier soi interdite sans… lire la suite

Cinq matelas dans une 4L avec 5 gosses …7 personnes dans la caisse ;et les bagages ils étaient où ?

Sur la galerie… tu mettrais les gosses sur la galerie toi???

Ah,ca sent la fin des vacances Cyrano, vous recommencez à râler ferme.Remarquez que vous n’avez pas tort , j’ai d’autant plus rigolé que ma première voiture que j’ai pu me payer a été une 4L 3 vitesses dont les cardans ne tenaient pas 50kms . Pour le vélo alors là , étant scout on été partis en randonnée sur les routes mon bon monsieur et en plus la N7 avec comme casques nos bérets, les descentes à fond la caisse, les montée bien pénibles mais la grosse rigolade…Je me souvient encore la première voiture de mon père une 4cv qui… lire la suite
Ayant dénoncé maintes fois ces dérives lorsque j’étais journaliste automobile bien que nous fussions à l’époque encore loin du harcèlement hystérique d’aujourd’hui, il va de soi que j’y souscris donc totalement. Jamais la tension nerveuse et l’appréhension n’ont été aussi grandes qu’à notre époque de « conduite apaisée » tant est présente, entre autres, la peur d’avoir loupé un changement ponctuel de limitation. Tout est fait pour piéger le conducteur: le radar mobile en toute fin de chantier lorsqu’il n’y a plus ni ouvrier ni engin et que vous avez donc commencé à accélérer, le radar en bas de descente en sachant… lire la suite

J’ajouterais monsieur Boutonnet, moi qui circule beaucoup, que les radars peuvent être dangereux lorsque les gens tétanisés freinent brusquement devant le radar, ne sachant pas ou plus à quelle vitesse ils doivent rouler, étant donné que le chiffre de cette vitesse n’est pas toujours clairement rappelé ou qu’il a été subitement abaissé.

mon cher cyrano quand vous parlez des « chances pour la france » qui iront faire les courses pour les vieux je suis MDR comme on dit ,ils leur feront la peau, le portefeuille, la carte bleue et j’en passe mais certainement pas les courses.

Merci pour cet article qui m’a ramenée quelques décennies en arrière et m’a rappelé mon enfance insouciance, pas de casque pour faire du vélo (ni sur la 103 sport quelques années plus tard), les parents nous laissaient sortir sans demander où on allait. Vacances en famille, un gamin qui dormait sur la banquette et l’autre sur la plage arrière avec bien sûr le papa qui fumait dans la voiture sans états d’âme. A 13 ans, mes parents me déposaient au ferry pour que j’aille voir ma correspondante sans connaître la famillle…. puis le camping sauvage avec les copains, les vacances… lire la suite

Cela rappelle des souvenirs. Mais j’ai l’impression que dans certains commentaires, ce sont encore des jeunots de 30/40 ans qui réagissent à leur époque.

Rafraîchissant votre article, Cyrano ! Et nostalgique aussi ! Il éveille de bons souvenirs, quand la France était encore, la « douce France » ! Merci !

Bien dit Cyrano. Il faut nous prémunir du risque zéro.

N’oublions pas que lorsqu’il y a un problème ce n’est pas un risque un pour cent mais cent pour cent .J’ai perdu deux cousins tués ds des accidents à 20 ans peut être qu’une ceinture leur aurait sauvé la vie

Bonjour, à l’inverse je connais qqn qui est tombé dans le coma suite à une chute en scooter à vitesse réduite, sans avoir été percuté par personne, et avec casque homologué.

Je vous rejoins sur votre commentaire. Un copain motocycliste tombé sur la chaussée mouillée qui devait rouler disons pas plus de 5 km/h. Casque homologué, choc sur le bord du trottoir; 6 ans de coma avant de disparaître.

La ceinture oui dans la voiture. Le casque sous la douche non !

Auguste,
« Y a qu’a, faut qu’on…. »
Ce n’est pas avec ça qu’on avancera.
Cordialement.

Alors « y’a qu’à » quoi faire andrej, concrètement ?
Cordialement.

Les hommes de l’État feraient bien de s’occuper de nos rations alimentaires dans nos assiettes afin de réguler l’obésité qui gagne du terrain. Tant que la nourriture sera en vente libre la santé des Français restera précaire. Que fait l’Etat ?

Je ne suis pas d’accord avec la « liberté » de rouler à la vitesse que l’on veut sur les routes pour la simple et bonne raison que cela met en jeue la vie des autres usagers —
Petit rappel : 16 000 morts sur nos routes en 1976 à une époque où l’impunité était presque totale.

1976 ?
il me semble que depuis ce temps les suspensions, les freins, la tenue de route, la direction assistée, les airbags, la ceinture de sécurité, la réfection des routes et la signalisation, le taux d’alcoolémie toléré, sont davantage responsables de la limitation du nombre de morts que de la vitesse !!!
il y’a d’ailleurs moins de morts sur les routes allemandes où l’on roule plus vite qu’en France…

je ne crois pas que la vitesse soit le facteur déclenchant principal de l’accident. Il est plus souvent juste le facteur aggravant. Beaucoup d’accidents sont dûs à la fatigue, alcoolique ou pas, à l’inattention ou l’absence de concentration, la distraction au volant.
Mon stress principal quand je conduis maintenant (zéro accident en 41 ans de conduite…) est la présence du radar caché qui va me crucifier a 56 kmh… 90€ et 1 point : j’ai honte d’être ce danger public :-)

Parfaitement exact, la vitesse n’a que peu ou pas d’incidence sur la mortalité routière. Les assureurs savent tous cela depuis longtemps, l’analyse des correspondances est un outil statistique qui l’établit facilement. D’ailleurs, la mortalité routière (rapportée au trafic) baisse au même rythme imperturbable dans tous les pays du monde depuis 50 ans, quelle que soit l’évolution des limitations de vitesse et de la répression associée. Y compris aux USA où la limite de vitesse sur autoroute a été augmentée jusqu’à 60% dans les années 90. En fait, la case « vitesse excessive » est cochée par défaut comme cause de l’accident sur… lire la suite

Le principe de précaution génère une création industrielle, suivi d’une consommation/ dépense et…de la soumission!
Merci les oligarques!

Si vous souhaitez retrouver ces plaisirs de conduire dignes des années 70 ou 80, je vous recommande chaudement d’aller tâter le macadam de l’ile de Crete, où les automobilistes se rabattent délicatement sur la bande d’arrêt d’urgence sans la moindre forme de panique pour vous laisser passer si vous arrivez un peu fort derrière eux. Ils vous feront même un petit signe pour accentuer leur geste de civisme. Expérience unique. En Italie, idem, mais les autochtones sont un tantinet moins aimables. Ce qui me mène à la conclusion que les pays les plus riches d’europe doivent certainement subir la législation… lire la suite
Votre article a ému le jeune réac’ de 28 ans que je suis, qui prend toujours plaisir à rechercher des sensations fortes en voiture lorsque les conditions de circulation s’y prêtent, qui conduit son véhicule professionnel sans ceinture, et qui n’hésite pas à rouler sa cigarette, boire son soda (ou sa bière) ou à manger son fast-food au volant, sur la route des vacances avec les amis. Seulement, la prolifération des automobilistes peureux, hésitant, et manquant de toute forme d’assurance nous amène forcément à la surprotection que vous évoquez, car beaucoup manquent de réflexes, et d’intuition face aux nombreux dangers… lire la suite

Prenez les sensations que vous voulez en bagnole, mais sans mettre en jeu la Vie des autres usagers et bien entendu en cas d’accident personnel, il serait équitable que les conséquences soient à vos frais.

Hey Arthur , et les assurances tous risques servent à quoi alors ???A enrichir les assureurs???Ah vous , vous êtes digne de vivre au siècle ou nous vivons.

Pouvez vous nous expliquer comment les assurances s’y prendront pour redonner la vie à vos enfants que MR D aura écrasés ?

En même temps, s’il y a des morts causés par des mecs qui font les cons sur la route, les proches des victimes se foutent un peu des assurances… On peut louer des temps de parcours sur des circuits et aller s’y éclater si on souhaite…

Si vous prenez simplement la peine de lire le cours du dialogue , vous constaterez que je réponds à Arthur qui parle d’accident « PERSONNEL » et non de dommages à autrui…..

Et vous n’avez pas idée du prix que ça coute. Autant rouler de nuit sur des routes peu fréquentées. Chacun doit mesurer/anticiper les conséquences de ses actes et savoir faire preuve de raison. Ce que la plupart des automobilistes est incapable de faire.

Grand merci pour ce coup de gueuler et maintenant à nous tous d’entrer en Résistance.

le mieux c’est que cgacun arrête d’acheter des vélos pour les enfants. Là ca ferait mal à l’économie.

Faisons bien attention à la photo et particulièrement à la façon dont son habillé les enfants : port du casque, c’est la loi, mais les bras et les jambes nus ! En cas de chute et de glissade les blessures seront très douloureuses et laisseront peut-être des traces pendant des années. Mais la loi n’obligeant pas à couvrir les bras et les jambes, c’est normal que des parents inconscients n’habillent pas leur rejetons correctement ! C’est comme pour les 2 roues motorisés, la loi oblige à avoir des gants homologués mais n’alerte pas sur les membres nus qui peuvent être griffés profondément lors… lire la suite

Ne leur suggérez pas .Ils vont le faire .
On va se retrouver avec une population entière de bibendum michelin.
On a seulement 2200 milliards de dettes ,si casques ,combinaisons ,éthylotests ,vaccins etc pouvaient nous en rembourser une partie ,on pourrait en faire d’autres et même le double dans la joie et la bonne humeur.

Il n’est pas nécessaire de paraître être un bibendum, il existe des vêtements qui résistent à l’abrasion.

Curieux qu’on nous cache la vitamine B6 qui empêche d’être saoul.
Comme si les pouvoirs publics espéraient qu’il y ait encore des accidents dus à l’alcool.

76 ans j’ai roulé en France et en Italie en vélo des années sans casque, j’ai skié des années sans casque, j’ai trimballé mes enfants (1000 km en 24 heures de BERLIN à DUNKERQUE) dans une vieille mercedes avec un matelas sur le siège arrierre et l’espace entre siège avant et siège arrièrre! Bref je souscrit totalement à votre point de vue!

votre texte reflete certainement ce que pensent pas mal de nos concitoyens

je roule régulièrement pour faire mes courses et autres démarches administratives et cela fait 6 ans que je n’ais pas bouclé ma ceinture, pourtant ayant un véhicule récent il y a un mouchard sonore si on ne la boucle pas, j’ais simplement bouclé cette ceinture avant de monter en voiture et je m’assoie dessus, et ceci pour deux raison, une je suis trés con et indiscipliné tant que ca dérange pas les autres, deux ayant été opéré d’un grave accident cardiaque et en gardant une cicatrice tres douloureuse de dessous le menton a 10 cm au dessus du nombril, la… lire la suite

« …la Sécurité routière ne pourrissait pas la vie des Français,… »: Oui c’est bien le but de ce machin omnipotent qui prend les gens pour des enfants.

« …on va traquer les conducteurs de plus de 60 ans, en leur imposant une visite médicale tous les cinq ans, … » : Nonnn ! Tant qu’il y aura des députés/sénateurs qui seront personnellement concernés, ce ne sera pas voté.

Oui notre société est malade, mais tout cela est voulu: infantiliser les citoyens de ce pays pour en faire des assistés réceptifs au prêt-à-penser malléables à souhait, corvéables, influençables.

Des moutons, voila ce que nos élus veulent que nous devenions…… L’apprentissage à l’école de moins en moins évolué, on donne le BAC et autres exams à tout va, tout ca pour mieux nous diriger…..

mais non, c’est juste pour prendre un peu de fric

Le bordel pour les pauvres mères à harnacher la coque ou le siège bébé. Deja moi ça me gonfle quand j ai la garde de mon petit fils a l attacher le détacher pour la moindre course car j ai la trouille au ventre de le laisser 2 mn dans la voiture et tomber sur une reine mère qui pourrait me dénoncer. Moi mes enfants étaient poses sur le siège dans un couffin..de toute façon aujourd’hui dès qu on prend le volant on serre les fesses tant on a peur de faire la plus petite infraction car les snippers sont… lire la suite

Le principe de précaution doit être viré de la constitution.
Et les lois qui permettent a des ramassis de trou du Cul de porter plaintes cent fois parj jour pour racisme et autre islamophobie, abrogées.
J’attends ce programme, pour commencer.

D’ailleurs, mais personne ne nous le dit car ça mettrait des fabricants au chômage, des études privées ont démontré que les sièges bébés et enfants dans les voitures étaient relativement inefficaces, et que la meilleure protection serait une ceinture de sécurité adaptée à leur taille ! Evidemment, ça coûterait beaucoup moins cher et ça réduirait d’autant les bénéfices…

Tout à fait d’accord ! Le principe de précaution n’est qu’un prétexte pour imposer des comportements, favoriser des lobbies car il y a des enjeux financiers derrière, imposer des normes arbitraires et provoquer des dépenses souvent inutiles.
Bien sûr, il y a un lien évident avec la société totalitaire. Fichez nous la paix avec vos conneries !

Le premier principe de précaution ce serait de.ne pas laisser entrer des centaines de milliers de musulmans et de clandestins.

La France n’est plus un pays souverain, mais une vague région d’Europe …

CQFD !
Bravo pour cet édito rafraîchissant et lucide dans lequel bien des schnocks pas honteux – pour cause – dont je suis, se reconnaîtront.

Principe de précaution, Genre, relativisme social/culturel, dette écologique et repentance coloniale, relecture de l’histoire, néomarxisme façon Les Insoumis, immigrationnisme, progressisme… Bienvenue dans la post-modernité !

Dans quelques années, votre pamphlet politiquement INcorrect relèvera pénalement des tribunaux…

Comme disait un commentateur de Résistance Républicaine : la France est comme une lumière qui s’éteint.

C’est déjà une lumière crépusculaire.

Bravo entièrement d’accord avec vous on doit avoir à peu près le même âge j’avais un 4L 3 vitesses et je faisais les mêmes conneries et comme vous le dites si bien ces pourritures de gouvernant ne sont pas là pour nous protéger ils se foute de nous comme de leur première chemise ce qu’ils veulent c’est nous prendre un maximum de pognon pour le filer au bougnes

Rien à retirer de votre déclaration et analyses Cyrano! La vie est un risque et comme je le dis à ma fille: Bientôt on va traiter les parents de salauds parce que ces derniers mettent des enfants au monde sachant pertinemment qu’ils vont mourir un jour… vivement l’étincelle qui déclenchera la révolte salvatrice. Kénavo.

Je rêve d’un jour où Riposte Laicque n’annonce que des bonnes nouvelles. En attendant merci pour votre dévouement.

Avant, il y avait les 2 chevaux, et quand ils avaient un choque frontal, elles se désintégraient. On l’a bien vu dans le film de Bourvil, il est sortie indemne sans une égratignure lorsqu’il a heurté la DS de Luis de Funès !
Hélas, c’est plus la même époque ! Maintenant les immigrés roulent en Mercedes, les autochtones en Twingo !

mes deux premières voitures furent des 2CV. Je me suis bien amusé jusqu’au jour où un pépère en Ford Consul, qui m’emmerdait, m’a empêché de le dépasser en accélérant alors je j’étais presque déjà devant lui. Après quoi, j’ai troqué la 2CV pour une Simca Rallye 2. Que de souvenirs! Mais il faut quand même rappeler que la 2CV de Bourvil dans « Le Corniaud » avait été préparée pour se désintégrer de la façon comme elle l’a faite.

Je ne veux pas jouer les emmerdeurs de service mais en ce qui concerne la 2 CV de Bourvil, c’était un peu préparé avant ! Petite rectification cordiale par ailleurs, de Funès c’était une Rolls pas une DS.

Oui, bien sur, c’était préparé d’avant, mais cette scène m’es resté en tête, elle est tellement caricaturale, et puis quels acteurs !!
Bourvil sort au milieu de sa voiture désintégrée avec son volant dans la main.
« Mes qu’est-ce que je vais devenir moi ? »
Magistral !

Forcément , elle roulera moins bien maintenant.

HE! HE! HE!!!………………………………………

Combien sommes nous à en avoir raz le bol de toutes leurs directives et autres injonctions sous peine de …de quoi au juste ?..payer , toujours plus bien sûr . Moi aussi qui ai dépassé la soixantaine suis concerné par toutes ces ‘ normes ‘. En fait le but de tout ceci n’est que de ‘ racler les fonds de tiroirs ‘ des Français .Pensez à tout ce pognon que ces salauds de Français qui vont ( ou sont allé ) au mail pendant des décennies et que le gouvernement veut récupérer entr’autre pour loger et nourrir tous ces inutiles… lire la suite

Ne pas oublier que sous peu, on sera tous piétons.

ou on sera transformés en méharistes !

méharistes avec casque obligatoire sinon ……

aH! HA! ah !!!!

wpDiscuz