Le dictateur Cohn-Bendit veut encore faire revoter les Suisses !

Publié le 27 février 2014 - par - 3 220 vues
Share

http://www.youtube.com/watch?v=iCaQj0e3mO8#t=12

Cette vidéo résume mieux que de longs discours ce qu’est réellement Daniel Cohn Bendit. il incarne à lui tout seul la dictature de l’Union européenne. Résumons le propos : les Suisses ont mal voté, ils ont le droit de mal voter, mais dans ce cas là, ils n’ont plus le droit de commercer avec les autres pays d’Europe !

Ri7Cohn bandit barroso1Et, affamés, ils viendront nous supplier à genoux, après avoir voté de nouveau, et cette fois bien, de les autoriser à écouler leurs produits dans l’Union européenne. Et, condescendants, les Cohn-Bendit et Barroso, après les avoir giflés et humiliés, accepteront de les reprendre.

Et bien évidemment ceux qui, comme les élus du Front national, grossièrement interpellés et insultés par l’ancien anarchiste, oseront parler de la souveraineté du peuple suisse, se feront qualifiés d’idiots et de crétins qui n’ont rien compris à l’esprit européen.

Savourons par ailleurs l’humour et la qualité de la réponse de Bruno Gollnisch. Mais revenons aux propos de Cohn Bendit. Il y a déjà quatre ans, lors de la votation suisse sur les minarets, la bave aux lèvres, il sommait les Suisses de revoter jusqu’à ce que mort s’ensuive.

http://www.youtube.com/watch?v=dZoF__ZpR3g

Par ailleurs, dans son totalitarisme de plus en plus inquiétant, Cohn-Bendit ne peut même plus envisager que la Suisse et la France, par exemple, soient capables de discuter librement d’accords économiques bilatéraux. Lui qui a passé sa vie à vomir l’URSS et le communisme est en train de nous concocter un modèle qui lui ressemble de plus en plus.

Dans les années 1930, un Allemand haineux voulait imposer à l’ensemble de l’Europe sa dictature. Quatre-vingts ans plus tard, une autre dictature, habillée différemment, cherche à asservir les peuples, et c’est un autre Allemand haineux qui cherche à l’imposer.

Nous avouons préférer l’attitude de l’Italien Mario Borghesio (qui avait lu un message de soutien aux Assises sur l’Islamisation), qui, lui, respecte la souveraineté du peuple suisse, et lui rend, à sa façon, hommage au Parlement européen.

http://www.youtube.com/watch?v=HENa48UtwuA

Lucette Jeanpierre 

affiche9mars

Share

Les commentaires sont fermés.