Le FN est une machine à perdre pour les patriotes

Publié le 18 mai 2017 - par - 44 commentaires - 1 665 vues
Share

Il n’ y a pas que le vote des musulmans qui a rendu impossible une victoire des patriotes souverainistes, c’est secondaire, mais il y a eu aussi le FN, une grosse machine à perdre en tant que parti repoussoir de ceux qui ont cru faire barrage au fascisme.

« Quand le sage montre la lune, l’imbécile regarde le doigt. » (Lao-Tseu)

Ou encore plus drôle pour la situation actuelle:  « Quand Frère Antoine  montre son « Moi » , les idiots croient voir la Lune ».  (Louis Chauvel)

A ma connaissance, aucun de ceux, du moins parmi les quatre ténors qui s’étaient présentés pour le premier tour, ne pouvaient être considérés comme des présidentiables fiables au service de la souveraineté nationale de la France. Pour ma part, seul Jean Lassalle présentait, de par sa personnalité authentique et puissante à la stature gaullienne, une véritable incarnation de la France. Au moins lui a été imprégné de l’art de gouverner de Platon, ou l’art du berger pour garantir la sauvegarde de ses moutons face aux loups : rendre sa souveraineté politique et financière à la France  dans laquelle le sens du rôle du président de la République pourrait accomplir pleinement sa tâche régalienne et dans le cadre d’une Europe des nations, dans laquelle ce ne seraient pas les finances qui commanderaient, du même avis aussi, Jacques  Cheminade. Pour reprendre la formule de de Gaulle: « La politique ne se fait pas à la corbeille. »

Souvenez-vous de l’injonction crue de Jean Lassalle: « De toute façon, quel que soit le candidat pour lequel vous allez voter, vous serez baisés. »

La dette de la France, comme d’ailleurs celles d’autres pays de l’Europe, est tellement pharaonique, qu’elle la rend complètement dépendante des oligarchies bancaires, d’où émane le véritable pouvoir décisionnel, puisque les intérêts des sommes à rembourser sont toujours plus élevés que les sommes prêtées. Et on sait combien, en plus, elles détiennent tout le financement des médias, qui doivent ainsi en compensation assurer le faux consensus de la bien-pensance, au service du « Meilleur des Mondes » contre le Mal et le retour du fascisme soi-disant représenté en la personne du FN au cours des élections.

Quant à ces  élections, elles n’ont été qu’une vaste escroquerie politicienne menée, grâce à l’instrument des médias, par le soi-disant bouffon sortant de l’Élysée. Chapeau l’artiste !!! En effet, si son quinquennat a conduit  la France à la déglingue, partiellement à un moment grâce au passage  fugace du surdoué  Macron, tout en n’assurant pas complètement la réalisation de la désintégration des acquis sociaux voulue par les diktats financiers de l’Europe ( le label social faisant encore partie de l’enseigne de  la boutique PS), par contre ce spécialiste professionnel de l’art de la magouille politicienne acquise depuis des décennies au sein du PS, alors que l’accession à un  deuxième mandat présidentiel lui était définitivement barrée, et que le PS était complètement discrédité auprès du peuple de gauche et des Français, en majorité en raison de la politique sociétale de son gouvernement, le débonnaire et chafouin François a réussi à nous mitonner soigneusement un de ses coups vachards. Certainement qu’il n’a pas été tout seul, qu’il a dû avoir tout un staff de conseillers bienveillants en manipulation politicarde (Terra Nova, avec un Jacques Attali aux manettes). De plus, il était assuré que les médias, acquis depuis longtemps au pouvoir de cette soi-disant gauche bien-pensante, n’allaient pas  fouiner dans ses affaires; par contre on avait ordre de le faire chez les adversaires. Et il faut sauver tous ces caciques fidèles, bien installés dans leurs fiefs électoraux en n’apparaissant plus sous l’enseigne de la boutique PS.

D’où  le relookage dans le nouveau label « La République en Marche », dont le contenu sera beaucoup plus conforme avec les contenus sociétaux et non plus sociaux ou socialistes de l’ancien PS, qui avait été ravalé comme fonction de mirage en direction du « Peuple de gauche » par Mitterrand. Effet intéressant : le recyclage d’une partie de l’ancienne classe politique dite de gauche, sénateurs, députés surtout socialistes, qui ne tiennent pas, à l’occasion des futures législatives ou sénatoriales, à perdre leurs prébendes et leur fiefs, à cause de la défaite du PS. « Attendez-vous à savoir », comme disait Geneviève Tabouis en son temps, qu’un certain nombre vont rallier « la République en marche ». Et ça a déjà commencé !!! Par conséquent, n’adhérons pas à la croyance selon laquelle Macron n’aurait pas une majorité aux législatives.

« C’est une opération de recyclage du Parti socialiste. La grande lessiveuse. »  Remarque pertinente  du  premier dupé de service, François Bayrou et qui fait semblant de croire que c’est grâce à lui que Macron a été élu, enfin il en rajoute : « Je ne laisserai pas faire ça. »  Ben Voyons !!! comme dirait Zemmour.

Alors ce cher François a commencé par discréditer Fillon, et on sait par quelle procédure vacharde et médiatico-juridique. Ensuite, il a placé aux primaires du PS l’utopiste Hamon, histoire de liquider la boutique et enfin, grâce toujours aux médias et à la justice, il fallait agiter la muleta de l’antiracisme, de l’intolérance, de la xénophobie, et pour clore le risque du retour de la peste brune, se gardant bien d’évoquer la menace réelle du fascisme islamiste bien réel. Or, l’évocation du fascisme lepéniste ça marche très bien et à tous les coups depuis le consensus tacite entre Mitterrand et Le Pen le père, et du fait que depuis leur scolarité la plus tendre, l’électorat actuel a été imprégné des « impératifs moraux »: « Il faut être tolérant, ouvert aux autres, ne pas être raciste », et aussi imprégné de la culpabilité de toutes les fautes de notre passé colonial. En fait, face à cette population au cerveau si bien formaté, il n’y a qu’une seule réponse : c’est l’utilisation de l’agitation de la présence du FN comme déclencheur des réflexes pavloviens des électeurs et ainsi de servir de fusible  électoral à tous les mécontentements réels des individus qui souffrent réellement dans leur quotidien. Le premier fusible ayant été la présence de Mélenchon au premier tour, comme menace d’une France stalinienne, mais qui pouvait s’adresser à une partie de la gauche qui ne croit plus depuis longtemps au  socialisme du Parti socialiste. Donc, d’un côté Marine Le Pen ou de l’autre Mélenchon, cela a permis de mettre une grande partie des électeurs sur la touche, par l’abstentionnisme, ou par le vote anti FN pour Macron.

Au bout du compte, une pincée de votes musulmans, une autre de toute la classe des gagnants profiteurs de l’Europe, tels les bobos nantis du showbiz, de l’élite marketing commerciale, financière, informatique, industrielle et intello, acquise aux « progrès sociétaux »libertaires, mais aussi les  jeunes décérébrés plus préoccupés de fêtes et d’activités ludiques, enfin  de vieilles dames subjuguées par « ce beau garçon », tout cela a porté socialement de l’eau au moulin de Macron. Mais le pire, enfin, cerise sur le gâteau, qui prouve que, plus que tous les autres ci-dessus évoqués, ce fut  le sens du reste de votes qui n’ont pas été exprimés pour Macron, mais contre Le Pen, expression du péril fasciste dans les têtes gavées de slogans antifascistes. Je ne crois pas qu’on prenne assez la mesure de la psychose phobique qui a gouverné le vote pro Macron contre Marine Le Pen, que ce soit le vote d’électeurs de droite classique, catho ou de gauche, (« Je ne voterai jamais pour le FN »). A preuve, une pétition sur le site Change.org. adressée à Macron dans laquelle les signataires lui notifiaient qu’ils votaient plus contre Marine Le Pen pour faire barrage à la montée du fascisme et de l’intolérance, mais par contre, ils sauraient au moment voulu manifester leur mécontentement. Or, ceux-là seront les future perdants, mais aussi ces bobos parisiens qui préconisaient d’aller voter à partir de 17 heures, pour bien faire comprendre à Macron qu’on allait voter pour lui, mais que ce n’était pas un chèque en blanc.

ll y a une leçon dont peu tiennent compte, une véritable loi électorale simple et évidente :

Dans leur majorité, les électeurs ne votent plus pour un candidat, mais pour un vote « utile », c’est-à-dire contre le candidat d’en face. De ceux-là même qui ont voté pro Le Pen, il y a eu une bonne part de votes anti Macron; malheureusement, dans ce dernier cas, les votes ont dû nettement moins compter que ceux desdits antifascistes  C’est là qu’on peut en déduire le dévoiement du système électoral, qui fait des électeurs, quoi qu’ils fassent, qu’ils votent ou s’abstiennent, ou quel que soit pour qui ils votent, sont ensuite toujours à tous les coups dupés, car il n’ont plus aucun recours juridique pour s’opposer à des décisions prises unilatéralement et ultérieurement par le candidat élu, celui ci s’estimant légitimement et démocratiquement en place, et même si ce n’est que par une minorité de 40% du corps électoral pour Macron. En plus, dans la minorité, c’est toujours une sous-minorité qui constitue les votes véritablement favorables à un candidat, parmi les bulletins exprimés en faveur de celui-ci. Alors sur les 40 %, que reste-t-il de votants parfaitement convaincus pro Macron ? Avec le même calcul, le pourcentage des voix authentiquement pour Marine ne représente plus grand-chose  Et après cela, on ose encore parler de démocratie. Pourra-t-on un jour en parler, lorsque, sous une autre constitution, seront institués des référendums d’initiative populaire comme les votations en Suisse ?

En conclusion, il faut arrêter de fantasmer sur Marine et comprendre qu’un parti fondé sur une famille, le père, la fille et la nièce ne peut pas avoir beaucoup d’assise politique, tout en sachant que le Front National, depuis longtemps, fait partie des ressort de la machine électorale en vue de dégager le meilleur candidat susceptible d’imposer les diktas de l’union bancaire européenne. Les nations sont ficelées à l’impératif du remboursement de la dette.

On peut en conclure, de façon paradoxale, que c’est grâce à Marine que Macron a été élu, grâce à tous ces crétins, comme on se plaît à le dire dans certains articles de contributeurs de RL, qui ont surtout voté contre elle. Sur ce site, trop de lecteurs se sont laissé aveugler par une victoire possible de Marine, et ils ont de quoi être déçus, et de fait ça n’arrivera jamais, parce qu’elle fait partie du scénario.

Mathurin Lefrançois  

Poster un Commentaire

Notifiez de
800

Les seuls et uniques responsables sont les électeurs. Ils ont décidés, ils assument. Inutile de toujours chercher la faute sur le dos de l’autre.

Responsabilité du FN et de MLP autant que celle de LR ? OUI absolument ! Plus que le salut de la France, MLP voulait la peau des ripôuxblicains. Si elle avait eu le sens de l’état, elle aurait forcé l’alliance à droite, malgré cette droite, en la marquant du seau « infamant » des valeurs de droite aux yeux de la gauche, la forçant du coup à se positionner pour ou contre ces valeurs. Flamby n’a dû son élection qu’à la désunion des droites, et on mesure aujourd’hui l’irresponsabilité qu’il y eut pour les uns et les autres à laisser cette gauche… lire la suite
Dans le même sens, se reporter à la Tribune Libre du « Collectif pour en finir avec le Front National » publiée par Breizh-info.com. Le Front National a bercé d’illusions trop de gens depuis trop longtemps. Ce parti semble avoir occupé la scène politique depuis 45 ans dans le seul but d’empêcher l’émergence d’un mouvement politique qui réponde aux aspirations des Français. Il est urgent d’en finir avec cette supercherie. Le sabotage par Marine Le Pen elle-même de sa prestation face à Macron lors du débat pour l’élection présidentielle a fait éclater au grand jour que cette candidature n’était qu’une imposture. Pour… lire la suite

Rèflexions recevables a posteriori, mais quand on regarde la stratégie de la candidature macroniene hors primaires le vent de la girouette PS avait tourné. Ils ont prévu une gouvernance sachant qu’il n’y aurait pas de hollandie 2. La défaite de Fillon présent au 2etour n’était pas impensable La droite devra sérieusement se préparer pour 2022 et ne plus se perdre en conjoncture du combat des chefs. Car il y aura macronite 2 en 2022.

60% de français qui n’aiment plus l’UE, moins de 30% qui souhaitent en sortir, 80% qui veulent garder l’Euro, cherchez l’erreur. L’UE ne sera jamais réformée car elle est par nature irréformable, tout ce qui est décidé est gravé dans le marbre, non modifiable, non annulable, pas de retour en arrière. La seule concession aux européistes fanatiques a été apportée par le traité de Lisbonne, l’article 50 pour demander à sortir si on veut plus jouer au con, c’est tout. Si vous voulez garder l’Euro, vous restez dans l’UE. Si vous restez dans l’UE, vous ne maitrisez plus vos frontières,… lire la suite

Pourquoi, ne pas dire, qui sont les vrais fautifs de ce fiasco prévisible? Je vise tous les élus LR ,qui ont par leurs positions répétées, dire préférer un socialiste, à un patriote, FN ou autre. Car pour LR , l’UE est une religion, qu’on ne remet pas en cause; même si les intérêts de leur pays sont spoliés.

Mathurin est un prophète après coup. C’est facile de critiquer les « responsables de la défaite », après la défaite.

Vaut mieux que jamais , hein M’as-tu rien ?

Au lieu de matraquer sur les valeurs qui ont été les fondements de sa montée ;MLP
a voulu ratisser large …L’islam est compatible avec la République ;et montrer qu’elle
n’était pas déconnectée de l’économie .L’ Euro ne s’imposait nullement dans cette campagne .Une faute de stratégie qui ne lui est sûrement pas exclusivement imputable.

Quand elle ne parle que de la sécurité et de l’immigration certains le lui reprochent .quand elle parle AUSSI d’autre chose les mêmes le lui reprochent aussi. Je soupçonne des anti FN de se faire passer pour des pro du FN afin de l’anéantir. Et ca à marche

Qu’elle parle de l’Euro;soit ,à condition de bien maîtriser son sujet ;ce qui était loin d’être le cas .

Le problème de base est notre perte de souveraineté qui vient de notre soumission politique aux diktats de l’UE et de l’Allemagne. Ils nous imposent la conquête islamique et l’invasion migratoire. Notre perte d’identité découle de là, et du coup, ce n’est pas une question qui peut se régler au niveau purement franco-hexagonal surtout si on reste totalement soumis à l’UE. La Hongrie a rétabli ses frontières nationales en bravant l’UE, la France se l’interdit car cela remettrait en cause sa relation avec l’Allemagne. Nous sommes donc en état de soumission volontaire. Peut-on briser cette soumission en restant dans l’UE?… lire la suite

L’euro est central, dans l’économie. Fallait-il mentir aux français à son sujet ? c’est un point de vue électoraliste qui se défend, tant le « français » est obtus, surtout, que la sortie de cette monnaie UE a été très mal expliquée. Il aurait fallu, que Marine, ne s’expose pas,sur ce sujet et mette B. Monot, économiste en avant. Je l’ai écouté, c’était clair et tellement évident.

Oui,ce d’autant que l’abandon éventuel de l’Euro n’était pas une perspective de l’immédiat post élection .

Pourquoi ne avoir dit tout ça au cours des campagnes electorales ??

C’est en effet grâce à M Lepen que Macron a été élu. Mais c’est Hollande et macron qui ont organisé l’assassinat politique de François Fillon… et de la droite.
Les droites lepeniste et Les républicains ont commis la faute inexcusable de s’opposer alors qu’ils ont le DEVOIR CITOYEN de se soutenir en se complétant.
Pour le reste, on peut être d’accord avec vous sur l’aveuglement des lepénistes du site, qui ont cherché à affaiblir Fillon, moins sur le rôle minimisé du traître et mouche du coche Bayrou.

Vous êtes usant Monsieur André Léo à toujours rabâcher les mêmes antiennes! Le fn n’a pas éliminé votre poulain, il s’est auto-suicidé et ceux qui ont appuyé sur la détente sont les mêmes qui font de la lèche à Macron. Au départ, il avait les mêmes chances que les dix autres candidats, malheureusement pour lui, il n’a pas anticipé le fait qu’il était entouré de nombreux Judas ripouxblicains. Hollande, a simplement mis les balles dans le chargeur et n’a pas eu à attendre longtemps! Pourquoi accuser des lepénistes(?) d’avoir voulu affaiblir Fillon, vous pensez sincèrement qu’une petite poignée de lecteurs… lire la suite

C’est le FN qui s’allie avec la gauche depuis Chirac ?

Vous êtes usant à toujours rabâcher les mêmes antiennes! Le seul capable de redresser le pays était F Fillon et vous l’avez éliminé, alors que tout le monde savait que M Lepen ne pouvait pas être élue. Et il y a eu la machination hollande-macron contre Fillon et vous avez hurlé avec les loups.Si quelqu’un devait se « plaindre « de cette situation, ce sont les soutiens de F. Fillon. Nous avons vu cette seule alternative possible pour notre pays se faire trainer dans la fange par tous, dont les lepénistes . Vous en étiez, de ceux- là, et vous avez fait… lire la suite

Les vrais responsables sont les LR, avec leur candidat de papier, et leur position systématique, pour faire élire un socialiste par rapport à un patriote. Les français jugeront….s’ils en ont encore la capacité mentale ! ce que je doute fortement ,quand je vois, ce qu’ils mettent en place…. contre leur propre intérêt.

ça y est, on a trouvé le successeur de Lassalle, et il vient de commettre l’ article comique de RL de ce jour …Allez, Mathurin, au turf, 2022 commence aujourd’hui!

Merci Robalba, pour ce moment de franche rigolade, je vous accorde un plus mille de 👍👍👍, même si je n’ai pas trouvé l’auteur de l’article comique.

@ durocher – Il faut agir dites-vous ? Mais où ? derrière son écran d’ordinateur ? Sur son smartphone en postant sur « Fesse de bouc » ou sur Twitter. La critique est aisée et l’art est difficile, je le vois sur le terrain quand nous devons remuer les gens pour des actions contre l’immigration, contre l’édification d’une mosquée, contre la violence dans les collèges ou lycées… Rien, il ne se passe presque rien. Alors on prend sa plus belle plume, on pond des beaux articles comme celui-ci et on crache sur tous ceux qui depuis des années essaient de bouger le… lire la suite

Pour vous aussi Versaline, un royal plus mille de 👍👍👍, bon moi, je me suis mis en retrait du FN au lendemain du 8 mai suite au lâche abandon de mes cadres régionaux. Il m’aura fallu trente-sept longues années pour comprendre qu’ils ne me méritaient pas.
Allez, je vous souhaite bonne route et bon courage pour la suite et d’après certains commentaires la « relève » est assurée!
Moi je me fais vieux, les convictions s’amenuisent, ma vue baisse et je ne veux pas mourir c**. Bien à vous

Le FN est une PME familiale,son but n’a jamais été de gagner le pouvoir quel qu’il soit mais seulement d’exister pour constituer un repoussoir utile le moment venu.
La solution passe par la création d’un grand parti patriotique et populaire débarrassé de ce clan familial. La petite Marion la plus intelligente du lot en a pris acte, place maintenant a des gens sérieux il y en a même dans ce parti Bernard Monot Jean messiha et d’autres.

article sans interet !
presentez vous si vous pensez faire mieux que MLP
ou meme mieux que Megret, PDV et tant d autres

Le FN est fini il va imploser de l intérieur (ca à déjà commencé et ce sera encore pire apres les législatives) donc en 2022 on va encore perdre c est plié d avance et je pense même pas que Marine sera au second tour ! A mon avis on aura Mélenchon Macron ou Mélenchon contre un candidat LR (Baroin ?). Marine a été lamentable lors du débat et nous a montré sa totale incompétence et je ne parle même pas de sa soirée ou Madame danse et d eclate alors que tous les patriotes avaient les larmes aux yeux… lire la suite

Tout à fait d’accord, je soutien le FN depuis que je suis en âge de voter (depuis 2012) mais là je suis plus que déçu par la campagne de Marine et très dégoûté par son comportement le soir de l’élection. Elle et ses conseillers sont pour moi responsables de notre défaite; si on veut gagner aux prochaines élections Le Pen doit se retirer, ce qui est peut probable puisque qu’elle et sa famille monopolise le combat patriote dans leur intérêt personnel.

Aux législatives : voter FN et mourir…

Si les gens votent massivement pour les candidats FN Le FN gagnera.
Les perdants ce sont les Francais mécontents de çe que devient la France et continent de voter pour les fossoyeurs de leur pays.

désolé, réponse mal placée ici, il faudrait pouvoir annuler ou corriger

Le problème de base est notre perte de souveraineté qui vient de notre soumission politique aux diktats de l’UE et de l’Allemagne. Ils nous imposent la conquête islamique et l’invasion migratoire. Notre perte d’identité découle de là, et du coup, ce n’est pas une question qui peut se régler au niveau purement franco-hexagonal surtout si on reste totalement soumis à l’UE. La Hongrie a rétabli ses frontières nationales en bravant l’UE, la France se l’interdit car cela remettrait en cause sa relation avec l’Allemagne. Nous sommes donc en état de soumission volontaire. Peut-on briser cette soumission en restant dans l’UE?… lire la suite

angora

Tout à fait d’accord avec vous , si les 65% d’abrutis n’avaient pas voté pour les fossoyeurs de la France le FN serait au pouvoir, pour les Français qui ont élu des maires FN aucun ne le regrette bien au contraire tous ces maires ont été réelus haut la main et leur ville se porte beaucoup mieux.. Alors qu’attendons-nous pour le faire sur le plan national ?

 » elle fait partie du scénario. « .
Ca fait des années que je le dis.
J’ai encore voté pour elle par défaut mais c’est la der des der.
Merci à l’auteur pour avoir synthétiser ce que nous sommes des milliers à penser.

Avec ou sans le FN vous comptez sur  » la droite  » pour défendre votre idéal ?

presque 30 ans a voter pour le FN en pure perte, 2017 et les presidentielles sont pour moi le moment d’arreter la gabegie. Les lepen ont compromis la survie des patriotes gravement. Ils sont en fait téléguidés par les gauchistes LGBT qui ont investi le FN en trompant le peuple.

Scénario… Oui, Hollande a réussi le sien.
Mais le peuple peut en jouer un autre : grève générale et blocus de la capitale et des grandes villes. Histoire de rigoler…

La survie ne viendra plus par les urnes a voter un FN trahissant les français, mais par les burnes et le combat. Seules des actions collectives type guérilla pourront sauver notre civilisation. Le point de non retour est atteint…

« Grève générale », « blocus de la capitale », « tout péter », « gigantesque révolution », etc, etc, etc. Sauf que ça fait juste une quinzaine d’années qu’on dit ça et…. RIEN ne se passe ! Tant que le caddie sera plein et qu’il y aura du foot à la TV, aucun espoir de changement !

Quel est le but de cet article avant les législatives ?????????
qui êtes-vous M. Mathurin ? nous aimerions en savoir davantage sur vous
que nous suggérez-vous ???? pour qui voter vu que vous avez l’air de prendre les électeurs du FN pour des décérébrés ?
Encore un article de plus qui ne sert à rien à part semer le trouble dans les esprits des patriotes. M.votre article ne m’a pas convaincu et aux législatives je voterais pour la liste FN de ma circonscription ne vous en déplaise

Ca fait 30 ans que les le pen et les gauchistes du FN se foutent de la gueule des patriotes français !!!!! Entre sabordage, et mise sur orbite avec retour en atmosphère basse 24h avant les elections, le FN est une machine a perdre… Vote pour le FN, tu feras partie des 5% d’illuminés qui vont rester au FN, les autres auront rejoint un autre parti qui veut le pouvoir, pas se saborder!!!! Pour info, ca fait 18 mois au moins que je dis que le FN va se vautrer et finir a 5%, ayant tous les allumés contre moi.… lire la suite

Et cela fait 30 ans que la « droite » nous le met bien profond avec ou sans FN. Je vois que vous appréciez le vote vitesse V de Fillon pour Macron et même en son temps pour Hollande.

Je vois que certains en redemande encore.

Oui ,10 millions d’électeurs c’est un record jamais atteint par le FN .C’est une base qui devrait au moins être exploitée .Le départ de MMLP n’est pas non plus une bonne chose .

Mais non Chantal ! M. Mathurin a parfaitement raison, n’en déplaise…. Le FN existe depuis un peu plus de 40 ans et la litanie est toujours la même : une grosse provoc qui fait chuter le FN, qui met 10 ans à s’en remettre, et 10 ans après on crie « Victoire » et… Paf : une nouvelle balle dans le pied et le FN retombe… et met 10 ans à remonter, etc, etc. On ne peut plus se permettre ce luxe aujourd’hui, il faut AGIR !

wpDiscuz