Le joueur de pipeau Hollande, les syndicats complices et les travailleurs dupés…

Le joueur de pipeau qui, depuis mai dernier, squatte l’Elysée avec sa concubine est allé jouer sa musique sirupeuse, ce samedi 5 janvier, sur le site pétrolier de « Pétroplus » où 500 emplois sont menacés, malgré la présence « active » depuis des décennies du député du coin, l’ineffable Fabius, accroché à son siège par l’action inlassable de ses réseaux électoraux… (1)

Il n’a manqué, ce jour là, aucune caméra, aucun micro, aucune plume pour présenter le bonhomme « Noël » de l’Elysée en train de se pavaner béatement, entouré de sa cour obséquieuse de ministres et autres fonctionnaires d’Etat, sans oublier les élus socialistes du coin venus à la pêche aux sièges futurs, de serrer affectueusement les mains de ceux qu’il va envoyer au « pôle emploi », d’affirmer qu’il était à « leurs côtés » (avant d’être derrière…), d’énoncer une énième promesse d’espoir, cette sorte de promesse qui n’ engage que ceux qui y croient…

 jouerdefluteLe journaleux qui est venu pantoufler à L’Elysée dans une sinécure coûteuse pour diriger » la communication du président » avait vraiment battu le ban et l’arrière ban de ses réseaux « de l’information » pour agencer ce qui veut être « une reconquête de l’opinion », à défaut de mettre sur pied une politique économique, sociale, sociétale conforme aux intérêts de ceux qui font la richesse de notre pays (il est vrai que les socialos-écolos de service préfèrent ceux qui viennent d’ailleurs se repaître de cette richesse…).

Le scénario est rôdé, et on n’a pas fini de le voir se dérouler.

Après Peugeot, et les 11 000 suppressions d’emplois à venir, malgré les insultes et les fortes mises en demeure du play-boy en vareuse de marin, ministre de l’aplatissement mondialiste, à l’encontre de la famille actionnaire. (2)

Après Florange, où, de menaces en interpellations musclées, de propositions farfelues en nationalisation brandie pour appâter « l’ouvrier », Hollande et sa clique indécente de manipulateurs d’opinion ont concédé à Mittal tout ce qu’il demandait, tout en organisant une campagne de presse de la caste journalistique défiscalisée qu’il tient à sa botte pour nous faire croire que 692 travailleurs qui vont partir en retraite anticipée et qui ne seront pas remplacés, ça ne fait pas de destruction d’emplois… sans oublier la fable du projet européen ULCOS dont chacun sait qu’il n’est qu’une chimère (3)!

Voici maintenant « Pétroplus » (avant « Doux », « Texas Instruments », « Air France », « Pilpa » ,  » Virgin »…? La liste s’allonge chaque jour !), exemple intéressant car reproduisant à l’identique les précédents.

Pendant la campagne électorale de la présidentielle, le candidat socialo-mondialiste bien pensant fut accueilli à Florange (comme à « Pétroplus ») sous les vivats d’une foule bien conditionnée (et les huées lancées à son prédécesseur), le responsable syndical de la CFDT, sympathisant socialiste qui allait connaître la gloire télévisuelle de la « star académie syndicale », lui déroulant le tapis rouge et appelant chacun à voter pour le changement… Aujourd’hui, les feux de la rampe politicienne sont éteints, le site va mourir, les emplois seront perdus… les travailleurs jetés à la rue, avec (ou non) des indemnités quelconques… Rien de ce qui avait été promis n’a été tenu, rien de ce qu’avait annoncé le « syndicaliste en chef » n’a été obtenu… Ceux qui ont cru aux promesses ont voté : gageons qu’ ils revoteront demain pour les mêmes car ce ne sont que les jouets ignorants de forces qui les dominent et s’entendent dans leur dos tout en se partageant les « bénéfices ».

Ici, à « Pétroplus », où 500 personnes vont partir au « Pôle Emploi », les promesses « hollandiennes » n’étant que du vent, que dit le responsable CGT (la CGT, qui a assuré l’élection de Hollande et qui milite pour une immigration légale et illégale sans limites…), digne pendant de son « collègue » de Florange ? Qu’il est dans de bons rapports avec les responsables politiques… mais qu’il peut « taper sur la table » ! Idiot utile de la clique hollandienne qui veut transformer un « passage de brosse à reluire  » destiné à anesthésier « les travailleurs » en volonté d’action pour maintenir l’emploi !

C’est vrai que les exemples de collusion syndicats-pouvoir ne manquent pas… Laissons de côté les richesses (et les châteaux) des comités d’entreprises gérés par ceux qui se disent « représentants des travailleurs » et les subventions, prébendes et avantages dont ils jouissent, la CGT de Montreuil nous en fournissant un bel exemple (4)…

Attachons-nous simplement à l’exemple du sieur Chérèque, anciennement secrétaire général de la CFDT qui, sur proposition des ministres Sapin et Touraine, vient d’accéder à la charge d’inspecteur général de l’IGAS (petite sinécure à 10 000 euros/mois, plus avantages « en nature ») tout en étant sollicité pour prendre la tête de « Terra Nova » , ce « think tank » socialiste qui préconise l’abandon de la « classe ouvrière autochtone et historique » au profit des immigrés et autres représentants du « lumpenprolétariat » plus faciles à « driver », et plus malléable pour le grand patronat mondialisé. (5)

Remarquons qu’il y a eu le précédent de Nicole Notat, devenue présidente du club très fermé « Le Siècle », ce club si influent où se retrouvent « les élites » de la finance, de l’économie, de l’information, de la politique (« gôche » et « droâte » confondues). Ce club où siège l’ancien numéro 2 de la CGT, Le Duigou, qui, après de longues années de détachement syndical, a eu droit, de la part de l’ancien gouvernement, à la fonction de « conservateur des hypothèques » durant quelques mois afin de « toucher » la retraite afférente (6)… En voilà 3 qui n’auront pas à subir la future réforme des retraites que concocte Moscovici pour aggraver encore la situation actuelle!

Et pendant que les politiciens au pouvoir amusent la galerie de leurs pitreries télévisuelles et enfument les citoyens de notre pays de leur musique ressassée – s’appuyant puissamment sur une caste médiatique bien nourrie et aux ordres-, les responsables syndicaux, tous syndicats confondus (ah, la FSU qui allumait chaque année dès la rentrée les feux de la contestation par grèves et lycéens interposés, n’avez-vous pas remarqué son silence alors que rien ne va différemment dans le monde de l’Education?) canalisent les mécontentements et font avaler, par petites doses, aux travailleurs concernés, les potions amères des plans économiques et sociaux élaborés à l’Elysée, Matignon, ou dans quelque autre ministère…

Ce qui différencie la « droâte » parlementaire de la « gôche », c’est que la première vous croque allègrement en vous disant qu’elle ne peut faire autrement (la Mondialisation, l’Europe, la dette, les banques fragiles, l’euro en danger: les pseudo-raisons ne manquent pas !)…

Et que la seconde organise commissions sur commissions pour vous demander d’élaborer la sauce à laquelle vous voulez être mangé… tout en vous expliquant que c’est pour votre « bien »… et que, voyez-vous, la Mondialisation, l’Europe, la dette, les banques fragiles, l’euro en danger…

La réalité du terrain nous amène à penser que, comme le dit le proverbe provençal, là où il y a des sots, il y a de la ressource.

Chacun est à même de savoir s’il veut, ou non, faire partie du « package »!

Empédoclatès

1 – http://www.lefigaro.fr/politique/2013/01/05/01002-20130105ARTFIG00330-hollande-l-etat-aux-cotes-des-salaries-de-petroplus.php

2 – http://www.lefigaro.fr/social/2012/12/11/09010-20121211ARTFIG00667-psa-plus-de-11000-suppressions-d-emplois-en-vue.php

3 – http://ripostelaique.com/florange-psa-les-manipulations-socialistes-ne-trahissent-que-les-consentants.html

4 – http://www.leparisien.fr/seine-saint-denis-93/a-montreuil-les-vacances-de-luxe-des-elus-de-la-cgt-09-12-2011-1760164.php

5 – http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2013/01/03/97002-20130103FILWWW00434-francois-chereque-rejoint-l-igas.php

6 – http://www.lefigaro.fr/lefigaromagazine/2008/01/04/01006-20080104ARTWWW00395-les-hypotheques-de-m-le-duigou.php


Derniers articles du même auteur :



Ce contenu a été publié dans RESISTANCE REPUBLICAINE. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.