Coran à l’école : le journaleux Nicolas Galmiche donne la parole à la directrice, mais surtout pas à RL !

Suite à l’excellent article de Caroline Alamachère, paru le 29 janvier, un journaliste de l’Est Républicain, sans même avoir demandé un entretien avec l’auteur, se permet d’insulter Riposte Laïque, au prétexte que « nos couleurs » ne lui conviendraient pas. Qui donc est raciste dans l’histoire ?

http://www.estrepublicain.fr/education/2013/01/30/menacee-apres-un-cours-sur-l-islam

« Saint-Mihiel. « Tout ça pour une leçon d’histoire… » Au bout du fil, la directrice de l’école primaire Notre-Dame, à Saint-Mihiel, est indignée. Consternée et surtout apeurée après la publication, mardi sur un site Internet très « bleu-blanc-rouge » et dont les articles prônent ouvertement l’islamophobie « …

Qu’est-ce que c’est que cette réflexion à deux balles ?

A vous lire, on croirait que c’est une tare d’aimer son pays et de le dire haut et fort. Je n’ai pas le déplaisir de vous connaître, mais je vous trouve bien pédant pour oser prendre ce ton suffisant envers des personnes que vous ne connaissez pas, mais que vos sous-entendus cataloguent immédiatement dans la catégorie « racistes ».

Il ne faut pourtant pas être très malin pour foncer comme vous, tête baissée dans les poncifs archi-usés que nous sert à tous propos l’armée des idiots utiles. Combien de fois et comment faudra-t-il vous dire que l’islam n’est pas une race et qu’il est donc totalement inepte d’affubler immédiatement quiconque s’en plaint, de qualificatifs tranchants destinés à bailloner les personnes visées, et surtout ne pas dialoguer sereinement avec elles (remarquez que compte tenu de la minceur de vos arguments, on comprend que vous souhaitiez échapper à une confrontation avec des contradicteurs qui risqueraient d’être bien plus brillants que vous).

Où donc est la neutralité du journaliste intègre ? D’emblée vous n’avez entendu qu’un son de cloche, mais vous vous permettez d’émettre un avis péremptoire.

Pas étonnant que vous donniez raison à cette chef d’Etablissement Catholique, vous m’avez l’air aussi sectaire qu’elle, qui a trouvé normal qu’un enfant lui soit adressé parce que le mot de sa maman dans son carnet de correspondance ne convenait pas à son institutrice !

Comment ? Quel scandale ! Une maman trouve anormal que l’on distille à son fils des versets du coran, dans une école catholique ! Quel culot, de quoi se mêle-t-elle ?

Mais monsieur je vais vous l’expliquer, pourquoi, si vous n’êtes pas assez futé pour trouver vous-même ; je vais même vous donner quelques sujets de réflexion qui devraient peut-être vous aider à mieux cogiter avant de juger à la légère, tellement certain d’avoir la science infuse !

1/ L’ Ecole Privée Notre-Dame est un établissement privé, sous contrat. Ce qui signifie qu’il reçoit une aide de l’Etat, et que par conséquent les parents paient deux fois pour l’éducation de leurs enfants.
Une première fois par les mensualités découlant des tarifs pratiqués par l’école.
Une seconde fois, comme nous tous, via leurs impôts.

2/ L’Etablissement précise : Enseignement catholique de Lorraine.

Tout individu intègre et dépourvu d’oeillères idéologiques étroites, peut donc comprendre sans effort insurmontable, que des parents qui ont fait le choix d’un établissement catholique pour l’éducation de leur enfant, sans doute eux-mêmes croyants et pratiquants cette religion, soient choqués qu’on lui demande d’apprendre une sourate du coran.

Personnellement je trouve que c’est une réaction normale et logique, et si vous n’étiez pas pourvu d’un cerveau si étriqué, vous auriez pu commencer par demander si la réciproque est vraie : est-ce que dans les écoles coraniques on fait apprendre aux petits enfants musulmans, quelques extraits de la Bible ou des Evangiles ?

La réponse est NON ! Mais cela vous vous en foutez, puisqu’apparemment vous semblez totalement dépourvu d’esprit patriote. Nous, à Riposte Laïque nous le sommes et donc, même si cela vous déplaît, sachez que nous nous rangeons derrière ces parents réfractaires et contre la réaction de l’enseignante et de sa directrice envers eux.

3/ Sur le site de l’école, il est mentionné :  » En primaire, les élèves bénéficient du catéchisme ( facultatif) ».

Alors si le cathéchisme est facultatif dans une école catholique, pourquoi enseigner aux enfants les rudiments d’une autre religion (même si elle se prétend religion d’amour, de tolérance et de paix) , sans même demander leur avis aux parents ?

Ce qui choque profondément dans cette histoire, c’est que soit ajouté à la déviance de l’enseignement (imposée scandaleusement par l’Etat), une réaction rigide d’une enseignante et d’une directrice, qui dans un tel établissement devraient donner elle-mêmes l’exemple de la tolérance, enseignée par le Christ, plutôt que s’offusquer que leur comportement ait pu être critiqué, surtout publiquement, c’est bien là où le bas blesse.

Quand à vous, Monsieur « je sais tout », essayez donc de comprendre pourquoi la boite mail de Madame Lainet seraient saturée depuis lundi par « 300 lettres d’insultes et de menaces », si ce n’est parce que le sujet a fait bondir, non pas une France rassie comme certains minables ose la définir, mais tous simplement une grande partie de citoyens qui en ont marre qu’on veuille lui servir l’Islam à toutes les sauces !

Pour beaucoup l’islam est et restera indigeste, même si cela défrise Nicolas Galmiche !

Josiane Filio

Soutien de Caroline Alamachère, et également auteur d’ un mail adressé à Christelle Lainé et paru sous les mêmes couleurs.

Print Friendly

Derniers articles du même auteur :



Ce contenu a été publié dans MEDIAS. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.