Je suis pour l’égalité homo-hétéros, mais la notion de « mariage » pour les gays me gêne un peu

Je viens de lire le texte de Christine avec lequel je suis parfaitement d’accord sur l’essentiel des points. J’ai déjà eu l’occasion de le dire sur RL je suis catholique mais je n’ai aucun problème avec le mariage homosexuel, qui, je tiens à le dire, ne doit pas être appelé « mariage pour tous » qui est un terme généraliste porteur d’amalgames et de malentendus. Le gouvernement de Normal 1er nous propose un « mariage POUR les homosexuels »et non pas un mariage pour tous. Le seul bémol que j’apporte à mon adhésion c’est justement le nom adopté. Un homme et une femme se marient. Les homosexuels veulent consolider leur union. Pourquoi pas ? J’ai dans mon entourage des ami(e)s homosexuel(le)s que j’adore et je ne ne me sens « personne » pour les empêcher d’être heureux. Mais j’observe  que mis à part quelques’uns ils ne sont pas nombreux à désirer passer devant M. le maire.

Les « gays » sont une population qui, justement, n’est pas conventionnelle. Alors pourquoi le mariage qui est par essence « la convention » intégrale de la société… Dans les années 70/80 que n’avons nous pas entendu sur le mariage ? Institution dépassée, catho, conventionnelle, voire même « conne » n’hésitons pas à le dire. Il faut rappeler aussi que le mariage vient en droite ligne de la religion. La société civile qui adore les paradoxes, s’est largement appuyée sur la religion (catholique) pour lui « piquer » ses institutions. Le mariage, le baptême (civil) … Je confesse que cela m’a toujours plongée dans un abîme de perplexité.

Alors, mis à part, ces considérations le mot « mariage » me gêne un peu aux entournures. Trouvons un autre vocable pour unir les « gays ». Je répète que je suis en accord avec Christine pour le droit à l’égalité. Mais je pense également qu’améliorer les conditions d’union des homosexuels ne porte pas obligation d’appeler « mariage » l’union de deux êtres du même sexe compte tenu que pour faire un enfant, et jusqu’à preuve du contraire il faut encore un mâle et une femelle et cela pour toutes les espèces.

Je pourrais aussi disserter sur l’égalité. Vaste sujet de philosophie. Sommes nous forcément toujours égaux ? L’égalité peut venir aussi de nos choix de vie. De notre naissance. J’ai eu la chance de naître dans une famille aimante, certains naissent dans des familles où les enfants sont martyrisés, maltraités, certains naissent beaux, d’autres laids, riches, pauvres, grands, petits (je mesure 1.59m, mes frères 1.85m ! ou est le justice ? je plaisante bien sur mais c’est vrai..). Pour une Caroline de Monaco qui est née avec tous les atouts (beauté, richesse) vous avez  des Anne Roumanoff qui a peut être la richesse mais pas la beauté, ce n’est pas méchant, c’est juste un constat d’ailleurs elle-même le dit. Alors lorsqu’un individu homme ou femme constate qu’il est homosexuel, certainement à l’adolescence, la seule chose à faire est de lui expliquer qu’il ou elle n’est pas anormal(e) mais différent le vrai combat, à mon sens, est là. Pour que cet enfant puisse se construire sans développer de frustrations ou de culpabilité. Construire une société où ils soient parfaitement acceptés. Sans que Mme Vallaud-Belkacem éprouve le besoin d’aller faire de la propagande de bas étage dans les écoles. Expliquons à nos enfants, à la maison, dans le cadre familial pourquoi certaines personnes préfèrent avoir des amoureux du même sexe qu’eux, tranquillement, peut être devant une tarte aux pommes ou un brownie. Alors vous allez me rétorquer, et vous aurez  raison, qu’il existe encore des familles où l’homosexualité est tabou, que c’est vilain, pas beau etc… Oui trois fois oui, mais ce n’est pas en instituant, par force, le « mariage homosexuel » que les mentalités changeront au contraire. Elles vont se cristalliser, voire se radicaliser car pour ne rien vous cacher moi qui adhère sans problème à ce changement, je commence, avec leur « forcing », à me poser des questions.  La gauche au pouvoir c’est : donner des droits à une minorité (car tous les homos ne se sentent pas concernés) , promouvoir les salles de shoot (mais augmenter le prix du tabac), libérer les assassins, restreindre les droits fondamentaux des citoyens lambdas , et… promouvoir une doctrine de haine (l’islam..) en espérant que les islamistes voteront pour eux dans le futur. Bref la gôche : apprentis sorciers ? arroseurs arrosés ? Ces gens sont dangereux. Et pendant ce temps là, le chômage augmente, de plus en plus de précarité, le prix de l’essence remonte au cocotier, MAIS les stations de ski ont fait le plein de vacanciers ?? Pu… mais comment font ils ? Les magasins pendant les fêtes étaient pleins à craquer ??? (mais comment font ils ?) Si quelqu’un à la réponse à RL ou RR qu’il me le dise parce que franchement je ne vois pas…. Je n’ai pas passé des fêtes misérables, loin s’en faut, mais j’ai considérablement restreint mes festivités cette année. Pour des cadeaux à 50€ l’an dernier je suis passée à 25€ et tout à l’avenant. Nous avons résisté sur la langouste, le foie gras et le champagne… Faut pas déconner quand même…

Mais toujours d’accord avec Christine pour l’UOIF ils n’ont rien à faire dans un débat public en France  ! DEHORS !

Alexandra Dougary


Derniers articles du même auteur :



Ce contenu a été publié dans POINT DE VUE. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.