Le nouveau chef de l’Etat français : un Gauleiter aux ordres de Merkel !

Publié le 9 mai 2017 - par - 13 commentaires - 966 vues
Share

Depuis dimanche soir, juste après les résultats, j’étais abasourdi, effaré. Je n’ai pas voulu entendre les débatteurs, les arguments, les propos minables des uns, lamentables des autres, et je me suis enfermé dans ma tour d’ivoire. En regrettant que ce ne fût pas un donjon, histoire de me détendre !

Aujourd’hui, j’émerge peu à peu, malgré la douche froide d’un pince-fesses organisé par les cadres du Front National, où l’on a pu voir Madame Le Pen danser le rock avec Monsieur Lacapelle, « l’ami de vingt » ans, et rire à gorge déployée tandis que des millions de patriotes avaient la gueule de bois, ou pleurer en allant se coucher. Il y a des maladresses impensables, des maladresses qui auront du mal à passer !

Certains diront qu’il fallait bien qu’elle se détende, décompresse après ces mois de campagne ! Certes, mais la discrétion était un minimum. Je ne suis pas sûr que l’Empereur Napoléon s’éclatait en boîte après Waterloo, ni même que De Gaulle faisait le beau sur une piste de danse après la prise de pouvoir par Pétain, grâce aux voix socialistes. Il est vrai que je manque de références historiques sur ces points d’histoire, mais j’ai tout de même quelques doutes sérieux. Pardon de cette ironie, mais je suis encore extrêmement en rogne !

Emmanuel Macron est le nouveau chef d’état français. Je ne peux pas à ce jour, parler du nouveau président de la République Française. Ce sera donc, un nouveau chef d’état qui négociera lui aussi, avec Berlin. Il fera tout pour satisfaire le Reich économique, tout pour dissoudre la Nation.

Il a le temps pour lui. Cinq ans de Sarkozy à 240 000 immigrés nouveaux par an, cela faisait du monde. De nouveau cinq ans avec Hollande au même tarif, cela fait à la louche, 2 millions 400 mille immigrés en dix ans, dont la plupart seront rapidement naturalisés, éligibles, et effacés de la liste « immigrés ». Ce chef d’état français, nouveau Gauleiter du Reich, aura cinq ans de plus pour poursuivre ce grand remplacement si bien décrit par Renaud Camus. Compte tenu de sa jeunesse, et du niveau des électeurs moutonniers, il voudra en faire cinq de plus… 

En fait, je ne sais pas si je dois en vouloir à Madame Le Pen ou aux Français électeurs de Macron ? Je ne sais même pas si je dois me fâcher avec ceux qui se sont déplacés pour voter blanc ou nul. Ils avaient au moins le mérite de laisser un message clair. Le pire étant les abstentionnistes partis à la pêche ! Ils pourront se faire une virginité facile. « Je n’ai pas voté », « Ce n’est pas moi, c’est l’autre » et pourront défiler dans la rue aux cris de « Macron dégage », après avoir favorisé son élection. La CFDT  va prochainement être mal à l’aise. La CGT fera comme d’habitude, elle hurlera à la « casse patronale » tout en l’ayant facilitée !

Quant à ceux qui ont voté pour Macron, je les avais déjà classés dans la rubrique des ahuris et des abrutis dans un précédent article sur Riposte-Laïque. Toutefois, et à décharge pour les nouveaux arrivants, les immigrés, naturalisés de fraîche date, ils avaient toutes les meilleures raisons du monde de voter pour un Macron qui ne voulait rien changer à l’immigration et au regroupement familial. Contrairement aux Français de souche, ils sont cohérents.

Pour la première fois de ma vie, j’ai profondément douté du système électoral. Je le savais imparfait, souvent excessif  dans son exigence des 500 signatures, etc. Mais là, j’ai pu constater, atterré qu’un candidat inconnu il y a quatre ans, jamais élu nulle part, puisse devenir un favori à coup de milliers de reportages, de photos dans les hebdomadaires, sans aucune critique, sans contrepartie.

J’ai pu voir le système judiciaire, être instrumentalisé pour détruire le seul concurrent Monsieur Fillon, pouvant lui barrer la route du second tour, et affaiblir Madame Le Pen, son seul adversaire du deuxième tour. L’intoxication fut générale, les Français moutonniers sont restés béats. Les auteurs de ces tours de passe-passe, ont dû bien rire devant l’inertie des Français !

Les médias jouaient les vierges, quand ils n’éludaient pas les questions, évitaient les gênantes ! Tous les experts se penchaient avec un esprit critique destructeur, sur tous les programmes, en refusant d’établir un diagnostic sur le candidat choisi par l’intelligentsia, les patrons de Presse, les Banques et la Finance, sans oublier les mains douteuses de Bruxelles.

Ce choix de Macron, les manœuvres qui suivirent, se firent avec l’aval du Reich de Merkel et du machiavélique Hollande. Ils n’ont à aucun moment, heurté les Français. Pas même la démonstration de soumission immédiate de François Fillon, appelant à voter Emmanuel Macron. La justice lui en sera-t-elle redevable ? Était-ce le prix à payer ? Silence dans les médias.

La campagne de re-diabolisation fut là aussi, une démonstration pitoyable d’une atteinte à la démocratie.

On a pu voir un gamin chercher l’approbation de l’Algérie, dénoncer son pays comme « criminel contre l’humanité », se prêter à la comédie du repentir et de la culpabilisation permanente aux côtés d’associations gavées de subventions.

On a pu, comble de l’hypocrisie, voir ce nouveau chef de l’état français, satisfaire à la mémoire des juifs de France déportés et assassinés par la barbarie nazie, et accepter le soutien de l’UOIF des frères musulmans. Les mêmes qui rêvent de détruire Israël, de se faire du juif dans les pays sous la domination de l’islam. De plus, il n’a jamais dénoncé les crimes des islamistes en France.

Que dire de Monsieur Richard Ferrand, député du Finistère et bras droit d’Emmanuel Macron, qui a financé l’association France Palestine Solidarité (AFPS) avec sa réserve parlementaire 2016 ? C’est-à-dire avec notre argent.

Et il y aura en juin, des Français de confession juive et leurs amis, qui au nom de « la lutte contre la bête immonde » très datée, voteront pour des députés qui seront les complices, ou les tributaires de sympathisants propalestiniens.

La bête immonde a massacré plus de 240 personnes et fait des centaines de blessés graves, et tous ces braves gens se gargarisent avec « l’extrême droite ». Ils jouent à se faire peur, se prennent pour des résistants. Ahuris ou abrutis ?

En paraphrasant Ernest Renan, j’affirme que pour avoir une idée de l’infini, il faut se pencher sur la bêtise humaine ».

La victoire du nouveau Gauleiter de la région France, n’est pas une victoire de la démocratie. C’est un putsch financier, une trahison, et surtout un abandon des Français électeurs, à l’idée d’une France glorieuse et millénaire.

C’est l’immense inculture historique, l’incroyable bêtise, l’abyssale ignorance des enjeux politiques et économiques des électeurs de Monsieur Macron, qui ont fait basculer la France dans la mondialisation et à terme, à la perte de son identité. Viendra forcément le jour où les Français se sentiront orphelins parmi les étrangers qui peupleront leurs espaces. Des étrangers sans racine qui feront sentir aux survivants, leur incongruité d’être de souche.

Gérard Brazon (Liberté d’expression)

Share
Et bien non, il n’est pas arrivé ce fameux sursaut patriotique que beaucoup espérait…Il est bel et bien enterré et nous lui ferons un hommage funèbre. Balayé par la bêtise d’un peuple qui ne voit pas ce qui va lui arriver en pleine figure, ils ne savent pas encore à quelle sauce ils vont être mangés par le loup Macron… le camp des lucides et des visionnaires a perdu face aux lobotomisés de la télé-réalité qui pensent qu’une belle gueule va arranger la situation de la France ! Oui, Mr Brazon la grande gagnante de cette élection aura été la… lire la suite

Votre article est bouleversant tellement il est proche de la réalité. On ressent tous à peu près la même chose : je pense qu’on s’est tous enfermés dans notre bulle. Ce résultat est tellement insupportable. Ses électeurs sont au mieux des ignorants, des idiots, au pire des traîtres. Pour en rajouter en ce qui me concerne : mon frère a participé à sa campagne …

Sans Front souverainiste fort et rassembleur, muni d’un discours clair, consensuel (et pas à géométrie variable) avec une vision globale et cohérente sur tous les sujets critiques (islam, immigration, Europe, Euro, souveraineté, identité, frontières, social, réindustrialisation, etc) il n’y a plus aucun espoir d’éviter que la France se retrouve un jour dans une impasse, face à un mur. Ca me semble mal barré. Aucune réflexion au FN, une gauche qui a trahi le peuple, une droite qui a trahi la Nation, un peuple veule, des souverainistes qui se cherchent sans se trouver. Chacun tient un bout de la vérité et… lire la suite

Et oui Gérard, les français ont élu un mélange de Tapie et de Berlusconi, le côté gouailleur et canaille en moins…

J’ai tenté à plusieurs reprises de prévenir qu’il y a dans le FN des faux patriotes, et que ce n’était pas le bon choix. On ne m’a bien sûr pas écoutée. Le débat raté a été la conséquence de ce FN informe, les différentes tendances, se neutralisant mutuellement au point que MLP n’avait plus rien à dire. La refondation annoncée permettra-t-elle de virer tous ceux qui sont prêts à vendre la France au premier antijuif venu : mollah iraniens, islamistes, assasistes, saddam husseinistes ou autres distributeurs de pétrodollars ? Leur obsession antijuive nuit aux patriotes encore bien plus qu’aux Français… lire la suite

Octave machin te revoilà pour déballer tes délires. On respirait sans toi, et hop, les juifs, les juifs, gna gna, les gaulois au sang pur, gna gna. Sans compter ce BHL dont tu es amoureux.
Avec la ligne racial

@octave avec la ligne racialiste que tu préconises, Marine aurait fait 5 %. Déjà que les gens ont peur du fachiiiisme, alors si tu lances des délires à base d’obsession antijuive et de pureté du sang, tu vas être bien accueilli coco.

Les 10 minutes avant l’annonce du résultat j’avais les mains jointes et le cœur dans la gorge, j’attendais cela comme un verdict, la mort ou la vie. Quand j’ai vu le macrouille, j’ai dit non, non, les enfants, les enfants…on m’aurait annoncé un cancer du pancréas ou des ovaires je pense que j’aurais eut ce genre de réaction. Voir Marine essuyer une larme je n’aurais pas prit cela pour de la faiblesse mais pour de la compassion, mais la voir gigoter sur du goldman ( un bobo charity business qui crache sur la France mais s’y goinfre en faisant de… lire la suite

On aurait pu y croire jusqu’à la décision de Marion Marechal le Pen de quitter la vie politique (et de cesser ses fonctions pour lesquelles NOUS l’avons élue). Maintenant …..
Son Grand Père a raison c ‘est aux conséquences dramatiques !

Je pense qu’elle va élever sa fille pendant la présidence de Macron et ensuite elle reviendra en force car le pays sera à bout.Je suis anéantie, écoeurée, dégoûtée, j’ai du mal à me remettre que les français aient pu voter pour cet illusionniste, cet islamophile qui pense qu’en faisant ami ami avec l’islam, il s’en fera des amis. Ces gens là vous sourient devant et vous poignardent par derrière. Un bémol : il y a des musulmans qui sont respectueux du pays qui les a accueillis et ceux-là je les accueille de bon coeur. Quant aux autres, ceux qui nous… lire la suite

vous avez raison, il y a des musulmans respectueux mais ceux là auront trop peur de finir en HARKIS alors il ne faut pas compter sur eux…

En tous points vous dîtes juste Octave et Zoé, l’Heure est Grave, la vrai France est en deuil et pleure, Elle n’aurait pas dû danser ni trop sourire. Décevant! D’ailleurs, c’est cette gravité, un éveil des conscience en profondeur qu’elle n’a pas su donner; transmettre ce que les anciens dans toute société font, tel R.Camus,  » notre peuple meurt d’un instant de distraction » (35 ans), la France va disparaitre, il fallait le souligner dans certains débats, et le dire dans ses meetings pour les retenir. Une LARME, c’était mieux que de donner raison à l’insouciance (dansez sur moi,la France voyons!);… lire la suite

Et de vieux briscards de la politique veulent le suivre: Valls et Estrosi . pourquoi ?
lire http://sleazy-caricatures.over-blog.com/
2017/05/les-collabos.html

wpDiscuz