Le patron qui écrit à ses 4.000 salariés qu’ils seront chômeurs si Marine…

Publié le 5 avril 2017 - par - 36 commentaires - 12 150 vues
Share

L’ImMonde a encore frappé dans le cadre de l’élection présidentielle. Il édite un article digne du Medef et donne la parole à un chef d’entreprise déconnecté de la société et probablement de ses salariés.

Jean-Luc Petithuguenin est  le PDG de Paprec. Il  est l’un des rares patrons à prendre publiquement position contre le FN. Le pire étant qu’il se permet d’écrire aux 4 500 salariés de son groupe pour leur dire ô combien ce ne serait pas bien de voter Marine Le Pen.

Certes, il a parfaitement le droit d’écrire à ses salariés. Pour autant, doit-il s’impliquer sur un terrain qui n’est pas le sien ? Doit-il s’insérer dans un débat politique national ? Peut-il même faire savoir son opinion politique et pire, participer à cette technique de la peur.

De la part d’un chef d’entreprise, la question mérite d’être posée. De la part d’un groupe industriel, je ne suis même pas sûr que ce soit très responsable. A mon avis, sa responsabilité première est de faire du bénéfice, de conserver ses intérêts financiers, analyser son compte d’entreprise, son clash flow, et pour finir, appliquer avec le plus grand respect le code du travail !

Cet industriel, en affirmant ses opinions et en diffusant la peur, issue des mêmes techniques que l’on a pu voir « en marche » lors de la campagne de Donald Trump, comme lors du référendum du Brexit,  a une démarche contraire à la philosophie de son groupe. Un groupe qui affirme dans ses valeurs que (je cite) :

« Le respect des individus est central pour nous. »

« Nous luttons contre toutes les discriminations et pour l’égalité des chances. »

« Le respect des autres et de la Terre est une force pour soi. » (Source)

Il faut donc croire que pour ce PDG, le respect des individus est à géométrie variable, car en quoi sa lettre aux salariés respecte-t-elle leurs opinions privées et politiques ? Égalité des chances ? Pour qui, puisqu’il intervient en espérant influencer l’avis des salariés dans un débat qui ne concerne même pas l’entreprise ?

Le respect des autres n’est donc pas une force en soi mais bien une tartuferie pour Jean-Luc Petit hugue nain.

Pire encore, puisque la plaquette de présentation de son entreprise nous annonce la main sur le cœur que : « Nous respectons les personnes dans la diversité de leurs opinions, de leurs cultures, de leurs religions, de leurs formations, de leurs origines et leurs âges. »

Voilà ce qu’il en fait de ses déclarations de respect des autres ! Un torchon sous forme d’une lettre à ses salariés, qui vient de briser une image de société à l’écoute. Il est vrai que ce discours fut conçu pour la façade, pour les commerciaux. Une charte parmi d’autres,  pour les gogos qui achètent ses services, et aucunement pour les salariés qui, eux, sont invités à bien voter, à ne pas mettre dans l’urne un bulletin contraire aux idées du Maître de maison. 

Qui est donc ce Jean-Luc Petithuguenin ? Il est le PDG de Paprec, diplômé de l’ESSEC. Il a été contrôleur de gestion, directeur financier et directeur général d’une entreprise du BTP. En 1990, il devient chargé de mission à la Générale des Eaux, puis directeur général des branches recyclage et nettoyage industriel au sein du même groupe. Il reprend la société Paprec en 1994, dont il est toujours le PDG. Autrement dit, il n’a jamais vu une benne de sa vie et encore moins fait les poubelles, comme nous pouvons le voir désormais par des retraités et des misérables qui n’ont plus les moyens de vivre décemment.  

Il est également président fondateur général du groupe Helios (BTP) depuis 2000. Helios est le leader français de la signalisation horizontale.

Quelle est l’emprise de ses sites de production en France et donc son espérance d’interdire le vote pour Marine Le Pen ?

Ce personnage, ce patron se comporte en Maître dans sa maison. Les sous-fifres sont tenus en laisse, il vit dans un esprit de canne à sucre. Il se trouve que cet homme, spécialiste de la récupération des déchets, s’est quelque peu oublié et qu’il n’a pas compris que vider ses poubelles idéologiques serait une bonne idée pour la salubrité publique dans son ensemble, et pour nettoyer les déchets qu’il a mis dans l’esprit des ouvriers, des techniciens et des cadres de son entreprise. Ils ne méritent pas une telle insulte à leur intelligence, à leur bon sens, à leur qualité de réflexion individuelle. Ils voteront comme ils veulent, et cette lettre devrait provoquer une réponse contraire. De type arroseur arrosé ? Ce serait une belle réponse du berger à la bergère. Un acte de résistance, y compris syndicaliste ! 

Gérard Brazon (Liberté d’expression)

Share

Florian Philippot sur CNews
Jean-Luc Petithuguenin  le PDG de Paprec. débat avec Florian Philippot ainsi qu’un
économiste libéral (pro FILLON) qui épouse les thèses du MEDEF, et Hervé Juvin

VIDEO : http://www.frontnational.com/videos/florian-philippot-sur-cnews-4/

Encore un un à qui il faudrait un pu examiner ses comptes bancaire

Qui à payé l’envoi de ces 4500 lettres? Abus de bien social?

Monsieur Petithuguenin, sauf votre respect que je considérais jusqu’ici comme vous
étant redevable , je ne vois pas de quel « critère » vous pourriez user afin d’ humilier
vos employés et autres affidés en agissant comme vous le faites.Vous ne bénéficiez d’aucun droit divin me semble -t-il ? Et même si cela était,votre action à l’encontre de
vos employés se limite à la rentabilité de votre entreprise … Nous vivons en 2017 !
Quelle que soit le but d’une élection : c’est d’une décision personnelle qu’il s’agit …
Vous n’avez pas à intervenir dans la décision civique que prendront vos employés.

le vote en France est un droit et un devoir de citoyen.celui-ci est anonyme et secret,en aucun cas quelques personnes que ce soient ne doit essayer de dicter ou d’influencer d’une manière ou d’une autre le vote des citoyens d’une démocratie comme la nôtre. celà va à l’encontre de tout ce qui fait de nous un peuple libre.une honte de la part d’un chef d’entreprise qui pro ne certaines convictions et qui ose publier et menacer ses employés. aucun commentaire à part qu’il aurait dû réfléchir un peu plus avant de faire celà. un bon exemple d’imbécilité et de non… lire la suite

White skin
Et qui voient d’un très bon œil la déferlante migratoire: des quasi-esclaves sous-payés, mais que les Français de souche seront tenus d’entretenir (logement, soins,sécurité, école…). Quand Enoch Powell, en 1968, signalait le danger de l’immigration afro-caribéenne en Grande-Bretagne, qui l’a défendu contre le patronat indigné ? La classe ouvrière.

ce globaliste ne voit meme pas que le dechet est lui meme.honte sur lui, qui est sur de son faites.LES SYNDICALISTES SONT POURRIS, et ce n est pas d aujourd hui.ILS ROULENT POUR LE GLOBALISME. des traitres, et que fait on a ses traitres.

Bizarrement ce PDG, qui se croit encore dans les années 1800, ne serait pas gêné si c’était Poutou, Mélanchon, ou Artauh qui serait élu.
Ce qui démontre bien certaines complicités de certains « défenseurs » de la classe ouvrière avec le grand patronna dont ils nous assurent qu’ils veulent le manger tout cru..

C est surtout que la collecte des ordures et leurs recyclages doivent être en entreprise nationalisée. Donc il peut partir.

Je suppose que ce Guignol doit faire travailler des Chinois en Chine. Ce doit être à eux qu’il s’adresse. Parce que précisément la politique de Marine étant de rapatrier les emplois en France, je ne vois pas pourquoi des gens perdraient leur travail. Du moins s’ils le perdent à cause d’un idiot, ils en retrouveront un autre le lendemain dans le même secteur.

il n existe pas de loi contre sa qui s apparente presque a de la dictature c est plus qu ecoeurant

Il n’a jamais entendu parler de démocratie et de liberté. Les Droits de l’Homme devraient porter plainte contre ce dictateur d’opérette.
Il pense faire de la politique bananière.
Espérons que ses ouvriers ne vont pas l’écouter et tout simplement faire le contraire.
Si les cons volaient il serai chef d’escadrille.

un maitre chanteur si le pen passe il met tous ces salariés a la porte ou va t’il trouver plus de 4000 salariés qui n’ont pas voté pour le pen ou bien il ferme la porte de son entreprise si l’entreprise est rentable il ne fermera pas la porte

Pour ce petit dictateur c’est : vous êtes libres de voter pour qui vous voulez mais pas FN …..que le FN envoi une lettre ouverte à ces salariés expliquant son programme ….. et la nullité de ce despote .

MA GNI FIQUE IDÉE ! ! ! Quel petit con ou . . . grand . . . salaud ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! !

La 2ème hypothèse est la bonne.

Salopard de patron nanti fumier ordure

Quand on voit ce qui compose le « capital » ( Bnp , Crédit mutuel Arkéa , Société générale , et le groupe Arnault ETC ..) de ce sale type , et de sa société , il est fort à parier qu’il ne s’est pas contenté d’en rester là ! S’il est connu de tous qu’il ne s’est pas gêné , par une simple lettre de menacer ses 4000 salariés ; il ne lui aura , certainement pas été très compliqué de CONVAINCRE , aussi , entre autres , tous ceux dont il est le MECENE (Opéra de Paris ; WWF; et… lire la suite
a qu a aller s inscrire au chomage.c est un paraso

dites a ce patron qu ils foute le camp et vous passsez a l autogestion.un patron est un parasite qui ne sert qu a vous sucer.qu il aille s inscrire a l ANPE.prenez vous en charge cvous meme les ouvriers et debarassez vous de ces bopules puantes

Encore un qui pense être dans le camp du vrai et que les Français sont des patates !
Et lui, que mange t-il au juste ? Un peu trop gras, je pense !!!

Cool, 4500 voix de plus pour MLP!

J’espère que sa démarche indigne aura l’effet contraire de celui espéré…

Ha si ce salopard pouvait tomber dans une presse à balles, quel pied, mais il est trop loin du monde du travail pour que cela lui arrive !! De plus il ferait mieux de surveiller ses camions poubelles qui perdent leurs déchets sur les routes de France !! Dans notre coin il y a un dépôt Paprec, on peut voir leurs déchets le long des routes en permanence !

une ordure qui trie les ordures mais pas celle du ps?cretin tu est patron grace a tes employees autrement tu n est qu une merde ta place est dans t es bennes a ordures /le personnel doit ce mobiliser contre sa dictature puante/est le destabiliser de son trone puant

ha ha ha ! bien dit.

Si Le Pen est élu les sociétés de ce PD G devront lui être retirées et données à ses 4.500 employés . L’état, les communes et les départements assureront les commandes nécessaires, les employé&s et ouvriers gagneront leur vie et s’enrichiront….Quand au Patron ce petit huguenot…il sera banni et pourra vivvre ailleurs sans un rond, car tous ses biens appartiendront à la communauté ouvrière qu’il menace….Il faut savoir répondre à la bergère…

Regardez-moi le bon gros dodu,qui a peur de perdre ses privilèges mondialistes et devoir partager avec ses salariés le fruit de leurs collaborations a ses bénéfices,ha le vilain égoïste,le vilain cupide,d’ici là que « RIEN »que pour avoir écrit cette menace fantoche,ils votent »TOUS »pour »MARINE »il l’aurait dans le »C..,la balayette »..!!

Personne n’ignore que PAPREC est dans le recyclage du papier, c’est pas plutôt ce gros lard qui devrait être recyclé, putain si MARINE passe, il va y avoir du nettoyage à faire.

Bah en même temps, les « scandinaves » qui trient les bennes ne vont pas voter pour Marine, elle est trop brune pour eux, te fais pas de souci mon petit Jean-Cul, tout va bien…

On se demande bien au nom de quoi ce gros PDG graisseux se permet de dire à ses employés de ne pas voter Marine. Se prend-il pour un dictateur pour imposer ainsi ses idées à son personnel. Hormis le fait de bien faire leur boulot, ses employés ne lui sont redevables de rien. Ce gros plein de soupe devrait comprendre que l’on n’est plus au moyen-âge.

Sur Terre chaque être humain est libre de penser ce qu’il lui plaît. Et de voter pour qui lui plaît. Ce PDG est tout sauf un homme qui respecte la liberté individuelle, puisqu’il se comporte en dictateur. C’est un imbécile dénué de bon sens qui pis est, puisqu’il ne sera pas derrière chaque employé dans l’isoloir. Bref, un pauvre type.

Un acte de résistance, y compris syndicaliste ! ah bin certainement pas un de la CFDT, car ce syndicat a publié un guide pour contrer les idées de Marine Le Pen

J’ ai un copain, responsable CFDT depuis 15 ans environ dans une grande papèterie qui compte plusieurs usines en France et je peux affirmer que cela fait presque aussi longtemps qu’ il vote FN et qu’ il ne va pas changer de sitôt !!

Peut être fait il partie du capitalisme de connivence et que pour faire des affaires il doit se plier à ce que le gouvernement ordonne .

Bah, si Marine le Pen est élue, il se pliera toujours à ce que le gouvernement ordonne !

Une ordure qui s’occupe des déchets, je ça plutôt assortit !

wpDiscuz