Le saviez vous: 999/1000 des descendants d’Adam sont condamnés à l’enfer!

Oui les places au Paradis  seront chères, ce sera  une vraie compétition.. 999 sur 1000 des descendants d’Adam sont condamnés à l’enfer nous serons donc très très nombreux à nous y retrouver. Y  aura-t-il, au moins, dans cette fournaise une lance à eau et quelques pompiers compatissants?  Combien serons- nous à griller dans l’au-delà ? Je sens déjà   comme une forte odeur de brûlé rien que d’y penser !   Voilà le terrible pourcentage   que le prédicateur a asséné à l’attention  de ses auditeurs  le 2 novembre à Toulouse dans son prêche intitulé : Ibrahim l’ami de Dieu et père modèle… Père modèle? Qu’en penserait Laurent Simon qui partage avec moi la même réticence vis-à-vis de ce triste personnage d’ Abraham, dénommé, ici, Ibrahim capable d’obéir à une voix lui ordonnant de tuer son fils ? Allah qui aurait aimé qu’Ibrahim lui  soit soumis jusqu’au meurtre, est-il si bon si miséricordieux que cela ? Qu’il nous soit permis d’en douter, et,  s’il devait en être ainsi,  de refuser d’obéir à de tels ordres….( au moins Laurent et moi et sans doute beaucoup d’ autres).

C’est bien d’Ibrahim dont on faisait les louanges ce vendredi là à Toulouse… « Ibrahim  père des musulmans » dit le Prédicateur, Ibrahim n’était ni juif ni chrétien. Il fut choisi par Dieu pour être le messager afin de sortir les humains et les djinns de l’obscurité. Grâce à Ibrahim, Allah put asseoir son  règne  sur la terre, lui qui créa tout mais qui ne naquit pas …et qui ne mourra jamais. Cette histoire traditionnelle est commune aux trois monothéismes. Pourquoi Ibrahim fut- il choisi ? Par hasard, Dieu guide qui il veut… Que lui ordonna-t-il ? De faire place nette pour qu’aucun autre  Dieu  ne soit associé a son nom à lui  Allah, il voulait une suprématie internationale ! Nous serons donc nombreux en enfer  adorateurs ou admirateurs  de Bouddha, de Vishnou, de Shiva, des Ancêtres, animistes, pratiquants du vaudou, en enfer chamanes, diseuses de bonne aventure,  athées, libres penseurs etc..! La liste de ceux qui rejoindront tous les maudits, nés avant l’invention de la RÉVÉLATION sera tellement longue, y aura-t-il assez place en enfer?  La compétition pour être Prophète fut ardue. Parmi 224.000 personnes Allah sélectionna 314 messagers, deuxième sélection il en resta 5 parmi lesquels Ibrahim et plus tard Mahomet… le meilleur des hommes ! Ibrahim dut répondre à l’appel d’Allah : « Soumets toi  »  et il se soumit, mais pour montrer sa soumission il dut  se distinguer.

Je ne sais pas trop ce que pensa le père d’Ibrahim, spécialisé dans la fabrication d’ idoles, quand il revint, un jour de fête,  dans son magasin et trouva ses statues par terre (1)… sauf une … Le fiston ne le privait-il pas là de son gagne pain ? Ensuite le pire de cette terrible histoire  que nous connaissons… Le Prédicateur va jusqu’à faire dire à Ibrahim : «  je veux te sacrifier à Dieu,  qu’en penses-tu fils ? »… A ce moment le suspens monte et alors et alors ? Les croyants ne sauront jamais ce que l’enfant a répondu…car le prédicateur ne le dit pas et Dieu rappela tout de suite: « ne crois pas que cet enfant t’appartient ».  (2) Non décidément je ne pourrai jamais me faire à cette histoire sordide quel que soit le lieu où on  la raconte, ni aimer ce Dieu là ! 

Le 29 juin  dans « pudeur et foi » on imposait aux fidèles la honte du corps et la peur de l’enfer… et le prêche se terminait par : « si tu ne  sais pas quoi faire, pense à la mort !»… En ce vendredi 2 novembre on assène cette terrible Vérité 999 fils d’Adam sur 1000 iront en enfer… Construit-on  des mosquées dans toute la France pour propager ce type de prêches mortifères ? Sur le long terme quelles conséquences pourront avoir  ces interventions sur le psychisme des croyants ? 

Préparez-vous  donc et n’oubliez pas : 999/1000 en enfer… !

Chantal Crabère 

(1) Cet épisode biblique et coranique n’est pas sans rappeler la destruction récente des Bouddhas d’Afghanistan et celle des mausolées de Tombouctou…

(2) Que l’islam ait basé sa principale fête religieuse sur ce mythe sur ce côté sanglant du sacrifice humain pour Dieu explique-t-il la violence qui reste encore aujourd’hui  dans l’islam ? Face à Noël et la joie de la naissance ou Pâques la résurrection… D’un côté la mort de l’autre la vie…. !!

Print Friendly

Derniers articles du même auteur :



Ce contenu a été publié dans AUTRES SUJETS. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.