Le SIEL n’a rien de commun avec Fillon

Publié le 30 novembre 2016 - par - 15 commentaires - 909 vues

KarimOuchikh3
Dans son article sur Riposte-Laïque, Jacques Chassaing a fait une belle démonstration du communiqué de Karim Ouchikh. Je regrette que le titre ne fut pas le reflet du contenu. En effet, il aurait même eu tendance à dire le contraire en suggérant sous forme interrogative, que le SIEL serait prêt  à se laisser séduire par François Fillon.

Bien entendu, je ne vois pas en quoi François Fillon, ayant lui aussi gagné le surnom de Farid Fillon depuis que l’image de la commémoration de la Mosquée d’Argenteuil circule grandement sur les réseaux sociaux, ceux que les médias aux ordres et à la gamelle appellent bêtement la fachosphère. La gauche tente de faire de Fillon un réactionnaire, un catho intégriste et pourquoi pas une grenouille de bénitier en plus d’un salaud de Pétainiste en herbe comme l’affirme le pitoyable Bergé, réac au Maroc et libertaire en France. Comme d’habitude, la gauche se trompe, la gauche a tort et cela fait quarante ans que c’est le cas. La gauche la plus bête du monde n’a rien à envier à la droite la plus stupide de France.

François Fillon n’est pas né de la dernière pluie. Il fut député à 27 ans, ministre et Premier ministre. Autant dire que ce n’est pas le perdreau de l’année et que si  le SIEL avait des désirs de convoler avec cet homme, il ferait la plus grosse erreur de son existence. Heureusement, ce n’est pas le cas. Karim Ouchick l’exprime avec clarté et justesse. Le SIEL votera pour Marine Le Pen faute de mieux, puisqu’à l’heure actuelle, nous n’avons pas d’autre choix : Marine Le Pen, son Raspoutine Florian Philippot et le Front National.

Le SIEL a des valeurs intangibles que certains gauchistes jugent réactionnaires, passéistes, et pourquoi pas arriérées pendant qu’ils y sont. Fadaises, billevesées, car il n’y a rien de plus moderne que la Nation, la France souveraine, les frontières, la monnaie, l’indépendance nationale, la liberté. Il est vrai que pour les adeptes autrefois amoureux de Staline, pleurant sur la mort de Chavez, de Castro, nos positions sont incompréhensibles puisque nous parlons de la Nation comme instrument des libertés et non comme moyen de persécution des peuples.

La référence à George Pompidou est inutile pourtant, car la descente en enfer a commencé avec lui, par l’abandon de la banque de France comme prêteur de l’état en 1973. On sait que Pompidou était au bout du rouleau, mais pas son ministre Giscard. On ne peut pas oublier son référendum pour intégrer les Britanniques dans le marché commun contre l’avis du général De Gaulle. Celui-ci était mort et il s’apprêtait à faire des pirouettes dans sa tombe grâce à ces prétendus gaullistes. On sait ce que firent les Britanniques de l’Europe, et à quelles conditions ils y participèrent. La suite des petits Présidents qui suivirent furent une catastrophe, de Giscard à Hollande.

Karim Ouchikh démontre une excellente lucidité lorsqu’il affirme, contrairement au titre de Jacques Chassaing que:  cette large victoire remportée auprès des électeurs de droite ne doit pas nous faire oublier que François Fillon fut, sous le quinquennat de Nicolas Sarkozy, l’un des artisans du déclassement de la France : avec l’adoption du traité de Lisbonne et le retour de notre pays dans le commandement intégré de l’OTAN, il a accentué notre dépendance européenne et consolidé notre assujettissement aux États-Unis ; avec la sanctuarisation de l’espace Schengen et la déstabilisation de la Libye, il a organisé les conditions objectives du chaos migratoire qui frappe brutalement notre continent ; avec la politique de libre échange imposée par les institutions de Bruxelles, il a accéléré la désindustrialisation de notre pays et œuvré au démantèlement partiel de nos services publics… »

Il est clair que je ne peux valider François Fillon comme un patriote puisqu’il est un européiste convaincu, immigrationniste depuis toujours, et n’est pas pour une défense forte, puissante contre l’islam conquérant. Il y a fort à parier que rien ne changera sur l’identité nationale bafouée, les valeurs de notre civilisation amoindries, la prépondérance de notre histoire, notre roman national moqué, et la volonté de construire une Europe des Nations qui passent par la dénonciation de cette Union Européenne par le biais d’un référendum.

François Fillon ne fera jamais ce travail de rétablissement de notre souveraineté. Il appelle à lutter contre le Front National avant même de lutter contre les fronts islamistes qui pullulent en France à travers les prises de territoire par les salafistes, et autres enclaves territoriales financées par le Qatar et l’Arabie Saoudite. De même que c’est sans risque que j’affirme que ces deux pays seront parmi les premiers visités par François Fillon si c’est lui qui devait gagner la Présidentielle.

Je suis convaincu que le SIEL est aujourd’hui un parti qui peut rassembler les déçus de Philippot et qu’il peut être avec Robert Ménard, Philippe de Villiers, Christian Vanneste, et d’autres acteurs des droites nationales, un architecte de la construction des droites hors les murs du FN, dont certains y compris hélas au Front National, se gaussent. Le Front National a besoin bien plus d’alliés que de ralliés aux ordres d’une direction. Une direction qui pour le moins, semble être plus chevènementiste que Mariniste. Le SIEL est et reste une idée moderne qui ne se laissera pas bercer par les voix musulmanes, qui à terme, contribueraient à sonner le glas des démocraties.

Gérard Brazon (Liberté d’expression)

Je voterai Front National même si je n’adhère à toutes leurs idées

L’actualité de la semaine vue par Bruno Gollnisch :
QUI EST LE VRAI FILLON ?

http://gollnisch.com/2016/11/30/fillon-delit-entrave-avortement-vignette-auto-desindustrialisation-armes-a-feu/

Raspoutine du FN excellente comparaison. Philipot gauchiste chevenementiste , gauchiste un jour gauchiste toujours a ensorcelé Marine , fait viré les purs et durs comme Chauprade. Je crois que je vais adhérer au Siel qui est exactement dans le même état d’esprit que moi.

Bien, très bien, d’accord sur tout .
un détail : ? SIEL? pourquoi ne donnez-vous pas, au moins une fois, la définition complète de ce sigle S.I.E.L. ??? (comme de toutes les abréviations en général). Comme moi, sans doute beaucoup de lecteurs l’ignorent !, et sont obligés d’aller chercher sur Google ou Wikipédia !

Souveraineté Identité Et Liberté. Il y a des liebw attachés à cet anagramme. Bien à vous.

KARIM OUCHICK par son texte cité en début de ton article, Gérard, en effet celà rejoint la déclaration d’un célèbre GENERAL ET NON DES MOINDRES je cite LE GENERAL CHRISTIAN PIQUEMAL (LEGION ETRANGERE donc il sait de quoi il parle) : »peut importe la couleur de sa peau pourvu que dans son coeur vibrent les couleurs de notre drapeau BLEU BLANC ROUGE » ce n’est pas ce que l’on m’a dit c’est ce que je l’ai entendu dire là en face de moi, lors d’une de ces conférences qui réunissaient de nombreux participants citoyens patriotes! VIVE LE GENERAL VIVE KARIM OUCHIK !

Un arabe reste un arabe, meme avec une couche de vernis… Comment faire confiance a ce parti
Le seul parti capable de gagner en regroupant les patriotes et les décus du FN, c’est le parti de France…

Franck dégage!

C’est du racisme idiot. D’abord il est berbère et non arabe. Mais ce n’est pas le plus grave. Combien de Francais de souche participent à la résistance et a la défense de nos valeurs. Est-ce que Karim aurait moins d’importance qu’un collabo? Reflechissez et agissez.

1)Saul qu’il est berbère (seuls 10% des Algériens ont des gènes arabes).

Propos lamentables. Karim Ouchikh défend l’identité culturelle, civilisationnelle, chrétienne de la France et son patrimoine, plus que ne le font hélas des millions de Français. Comme Alain Mimoun qui s’était converti au catholicisme et ne jurait que par le drapeau français et par la France. Et il me semble que Carl Lang et Karim Ouchikh entretiennent par ailleurs de bonnes relations. En revanche vous devriez voir ce que les sites islamiques pensent de lui…

C’est vrai, pour moi qui ai fait l’Algérie, et vécu 33 ans en Afrique, beaucoup fréquenté les Libanais, c’est vrai « Un arabe reste un arabe, » : civilisation, gènes, ..différents, mais l’exception peut confirmer la règle .

Dites ça aux « arabes » morts pour la France et trahis par elle. Heureusement qu’il y avait des Frères d’armes pour en sauver quelques uns. Quelle pitié cet argument réducteur. Honteux à lire sur ce site.

d’autant que ce Monsieur mélange tout, les vrais arabes sont les libanais, et pays limitrophes ( pour Israel les arabes disons tranquilles les appellent : cousins) en ce qui concerne l’algérie, c’est un tel méli mélo qu’on ne sait plus qui est qui , en tous les cas ils sont tout sauf des arabes ( des vrais)t juste pour une mise au point, sans aucune autre arrière pensée.

pour moi c’est difficile à commenter car je ne trouve pas de contradictions à ce texte .j’approuve à 100/100

wpDiscuz