Le sulfureux site islamiste Al Kanz

Publié le 10 mai 2010 - par - 2 147 vues
Share

Le site internet Al Kanz (1) est en principe un portail consacré à l’information et à la défense du consommateur musulman. Cette activité, qui est en général celle de bons pères tranquilles et de mères de famille sans histoires, cache en réalité un site des plus sulfureux, dont les articles ont eu, à plusieurs reprises, de quoi surprendre.

D’après les mentions légales figurant sur son site (2), le site Al-Kanz est édité par la société HIDAYA Group, immatriculée au RCS d’Evry sous le n°508 806 155, TVA : FR 93508806155 , et ayant pour adresse BP 55 91351 Grigny Cedex. Aucune adresse physique n’est indiquée.

UN STAGE ANTI-GIR

Dans les pages de ce journal en ligne, on eut la surprise, au début de l’année de lire l’annonce d’un stage de formation organisé par un certain SPMF (Synergie des professionnels musulmans de France) (3) et ayant pour objet d’enseigner la conduite à tenir en cas de contrôle des GIR (4). Les GIR sont des groupes coordonnant plusieurs administrations en vue de la lutte contre l’économie souterraine (5).

Le stage était annoncé en ces termes :

« Le premier syndicat de professionnels musulmans, le SPMF, est né entre autres de la volonté de protéger les entrepreneurs musulmans des abus de l’administration. Depuis des années, les commerçants musulmans – bouchers, restaurateurs, épiciers, boulangers, etc. – se font harceler par des agents de l’Etat particulièrement zélés, le GIR en tête.

Le GIR, ou « groupes intervention régionaux », ont été créés en mai 2002 avec pour objectif de lutter contre la délinquance sous toutes ses formes en ayant recours à une multitude de moyens. Ainsi, les actions menées par le GIR font appel tant à la répression législatives que fiscale, administrative, douanière et pénale.

Suite à une requête émanant des adhérents du SPMF, ce dernier, en collaboration avec le CCIF, propose une formation qui permettra aux professionnels musulmans de connaître leurs droits et leurs devoirs. Concrètement, ils apprendront comment réagir dans le cadre de la loi lorsqu’ils feront l’objet d’une inspection des services de l’Etat.

La formation aura lieu à Stains (Seine-Saint-Denis) de 13h30 à 18h30. »

Le stage devait se dérouler le 9 janvier 2010 au siège du SPMF, 2/24 rue de Stalingrad à Stains (93240),

L’annonce de ce stage ne fit réagir personne, sauf un site classé par certains à l’extrème-droite (6).

LA DEFENSE DU VOILE INTEGRAL

Al Kanz a pris position à plusieurs reprises pour affirmer que le voile intégral fait bien partie de l’islam (7), et même qu’il s’agit aussi (prière de ne pas rire) d’une vieille tradition française (8) :

« Voilà bientôt un an que les anti-burqas martèlent le même message : le voile intégral ne fait pas partie de l’islam. C’est évidemment faux, le voile fait bien partie de l’islam. Même si son caractère obligatoire ne fait pas l’unanimité, il n’en est pas moins une pratique islamique. Ses détracteurs auront beau le répéter des milliers de fois, ce mensonge ne changera rien à cet état de fait.

La manœuvre est pourtant aussi ridicule que gauche. Il suffit d’ouvrir un livre d’histoire et de géographie pour se rendre compte que le voile intégral, sous toutes ses formes, a toujours existé et existe toujours dans les pays musulmans. »

DES EXIGENCES EXTREMISTES EN MATIERE DE VIANDE HALAL

En matière de certification halal, Al Kanz répond toujours présent pour jeter de l’huile sur le feu, militant contre tout ce qui pourrait alléger la souffrance animale. L’étourdissement d’un boeuf, même après égorgement, les indigne (9). Pour le poulet, l’Arabie saoudite est jugée laxiste (10). Les entreprises sont dénoncées les unes après les autres comme vendant prétendument du faux halal.

Mais le diable porte pierre, et c’est souvent sur les sites sulfureux qu’on trouve les informations les plus interessantes.

Ainsi, grâce à Al Kanz, nous savons que :

Près de 50 % de la viande de mouton français est halal (11)

Al Kanz est méprisant ; il n’en a rien à battre de l’avis des Français ; un de ses articles titre : « 72 % des Français contre l’abattage rituel. Et alors ? » (12) ; il exerce son ironie sur un ouvrier d’abattoir sous le titre « Il rêve de tuer sans faire souffrir » (13) ainsi que sur les CRS que leur administration fait manger halal à leur insu (13)

La viande halal en vente à Shangaï expo coute trois à cinq fois plus cher que la viande normale (14) ; ceci confirme ce que nous avions déjà dit dans ces colonnes, à savoir que les exigences rituelles halal génèrent des coûts de revient stratosphériques (15) et que le système de certification halal (et casher ; ne faisons pas de jaloux) n’est viable économiquement que si une partie de ces coûts de revient est transférée en douce sur le consommateur laïc évidemment non averti ; d’où les réticences jusqu’ici infranchissables des pouvoirs publics à un étiquetage certifiant, quand c’est le cas, que la viande ne provient pas d’un abattage rituel, lesquels pouvoirs publics sont donc complices de cette violation de la laïcité et de cette tromperie du consommateur (16)

la certification rituelle a vocation a tout envahir de proche en proche ; ainsi, à Montréal, 75 % des produits vendus en grande surface sont casher (17) ; sachant que le casher, comme le halal, est hors de prix (18) pour des raisons maintes fois exposées dans ces colonnes (même effets sur le coût de revient que l’abattage rituel halal).

ISLAM EN ENTREPRISE

Al Kanz milite aussi pour la prière au travail (19) ; demande aux entrepreneurs musulmans de verser leur taxe d’apprentissage au groupe scolaire privé musulman Al-Kindi (20) ; travaille à les mettre en réseau, en particulier par le biais du sulfureux SPMF (21) dont nous avons parlé plus haut (3) à propos des stages anti-GIR.

Catherine Ségurane

(1) http://www.al-kanz.org/

(2) http://www.al-kanz.org/mentions-legales/

(3) http://www.spmf.info/

(4) http://www.al-kanz.org/2010/01/05/spmf-gir/

(5) http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2008/07/21/01016-20080721ARTFIG00292-la-lutte-contre-l-economie-souterraine-s-intensifie-.php

(6) http://www.fdesouche.com/articles/92825

(7) http://www.al-kanz.org/2009/07/24/burqa-voile/

(8) http://www.al-kanz.org/2010/05/06/voile-mairie-paris/

(9) http://www.al-kanz.org/2010/02/10/boeuf-halal-etourdissement/

(10) http://www.al-kanz.org/2009/12/28/doux-arabie-saoudite/

(11) http://www.al-kanz.org/2010/01/06/mouton-francais-halal/

(12) http://www.al-kanz.org/2009/12/16/bardot-sondage/

(13) http://www.al-kanz.org/2009/10/13/abattage-rituel/ ; http://www.al-kanz.org/2010/04/28/halal-islamiste-terroriste/

(14) http://www.al-kanz.org/2010/05/08/shangai-expo/

(15) http://www.ripostelaique.com/Magouilles-et-appels-a-la-violence.html ; http://www.ripostelaique.com/Le-halal-va-t-il-faire-exploser-le.html

(16) http://www.ripostelaique.com/Nous-mangeons-tous-hallal-ou.html

(17) http://www.al-kanz.org/2007/07/04/75-des-produits-vendus-en-grande-surface-sont-certifies-casher/

(18) http://www.al-kanz.org/2010/03/10/casher-halal-adwords/

(19) http://www.al-kanz.org/2009/07/27/islam-entreprise/

(20) http://www.al-kanz.org/2010/02/06/al-kindi/

(21) http://www.al-kanz.org/2010/03/22/spmf-reseau/ )

Les commentaires sont fermés.