Le témoignage bouleversant de Simone sur le terrible quotidien des Calaisiens

Publié le 8 février 2016 - par - 26 commentaires - 13 741 vues

SimoneHericourt7-2A l’occasion de la journée de Rungis, le 7 février, si les douze intervenants, tous remarquables, marquèrent fortement les esprits, le moment fort fut incontestablement l’intervention de Simone Héricourt, Calaisienne de toujours. Cette femme du peuple bouleversa la salle, en décrivant ce qu’était le Calais de son enfance, qu’elle aimait, et ce qu’est devenu la ville, et la vie quotidienne des habitants, harcelés par des clandestins violents, abandonnés par les autorités, et vivant dans la peur.

C’est cette femme, venue avec son mari, pourtant gravement malade, qui risque d’être expulsée de chez elle, dans les prochains jours, si la solidarité patriotique ne se met pas rapidement en place. L’Etat, qui consacre des centaines de millions pour les dix mille clandestins qui n’ont rien à faire dans cette ville, va-t-il voler la maison de cette femme, pour y installer des migrants ? A nous d’empêcher ce scandale !

Ecoutez ce témoignage bouleversant d’un quart d’heure, et faites le circuler partout.

Lucette Jeanpierre

Baccara83
15 février 2016 8 h 48 min

Bravo Madame pour ce témoignage poignant et surtout très réaliste. Mais les calaisiens ont élus un républicain, franc maçon de surcroît j’espère pour eux qu’ils ne sont pas trompé, ont ils fait le bon choix, l’avenir le dira …

Pez
12 février 2016 23 h 34 min

Bien sûr qu’elle évite de discuter les attaques contre les migrants, qui ont été rapportées par des organisations impartielles. Et au sujet du comportement des gendarmes et des calaisiens: pendant que j’étais là, plusieures autos avec les plaques d’immatriculation britanniques ont été vandalisées au dehors de l’auberge de jeunesse pendant la nuit, ce qui a fait de centaines d’euros de dégâts. Quand on l’a rapporté aux gendarmes, ils n’ont fait qu’exprimer leur propre haine contre les migrants et les bénévoles anglais.

Mais je suppose que je ne suis pas venu sur se site en attendant d’entendre un rapport objectif…

Pez
12 février 2016 23 h 18 min

Je prie pardon pour avoir donné ma clientèle aux entreprises locales quand je suis venu récemment pour être bénévole. La prochaine fois, j’apporterai avec moi d’Angleterre toute la nourriture dont j’aurai besoin pendant mon séjour, pour ne pas risquer d’affaiblir votre argument au sujet de l’effet prétendu du camp aux entreprises.

Pam
12 février 2016 17 h 03 min

Merci dear Mrs. Hericort. I have watched and listened to your speech and am moved to sadness. We watch these events going on from a distance here in the U.S. Know that your trials and suffering don’t go unnoticed my so many Americans. You are in our prayers every day, Stand strong, people of France! Do not let these corrupt, weak politicians destroy your country, your culture, your history. With love to you all.

français et imposable
12 février 2016 15 h 33 min

SIMONE, VOUS ETES UNE BELLE PERSONNE ET COURAGEUSE MAIS COMME NOUS TOUS FATIGUES D’ETRE LES ESCLAVES D’UN GOUVERNEMENT QUI SE VOILE LA FACE!
MESSIEURS LES JOURNALISTES, VOUS QUI SCRUTEZ TOUT LE NET ETES VOUS PASSEZ A COTE DE CE TEMOIGNAGE?

noêl
12 février 2016 7 h 18 min

Calais est le laboratoire ! Des « Calais’s jjungle », il en sortira d’autres, jusqu’à la balkanisation complète du pays …. Nous ne sommes plus gouvernés par des français ….

Jean-Pierre
10 février 2016 11 h 32 min

Très émouvant. Mais pas autant que les messages de détresse de ces familles qui ont fait des milliers de kilomètres pour fuir la misère et la guerre, pour se retrouver … dans la misère et l’exclusion. Bravo la France, ces sous-hommes que sont les migrants n’ont pas le droit d’être ici, renvoyons-les d’où ils viennent, d’où qu’ils viennent, et qu’ils laissent le champ libre à nos petits vieux qui ont peur de sortir faire leur PMU. Certes, Calais est triste aujourd’hui, personne ne le niera. Mais la solution n’est pas dans l’exclusion. Ne pensez-vous pas que ces milliers de migrants ont des connaissances, des savoirs-faire qui pourraient être utiles à la morosité de l’économie française ?

betov39
11 février 2016 22 h 30 min

Pauvre ignorant aller donc passer huit jour a calais a la place des habitants et je suis certain que vous changerez de discours

Paillasseur
11 février 2016 20 h 57 min

Vous oublie que ces petits vieux comme vous dites ont travaillés toute leur vie donc ils ont le droit d aller faire leur pmu ou autres comme ils veulent ils sont chez eux et certains ont vécus des moments difficiles dans leur jeunesse donc respect prenez le chez vous tous ces migrants et on en reparle dans quelques temps

Ori
10 février 2016 3 h 32 min

Eh bien Madame, vous m’avez fait pleurer et j’espère vous rencontrer un jour.
Dès que la traduction sera faite en anglais, je l’envoie à tous mes amis de l’extérieur.
Merci pour votre courage

ida
9 février 2016 16 h 44 min

combien de calaiseins samedis dommage pour eux ils ont ce qu’il mérite

CLOTIS Michelle
9 février 2016 16 h 07 min

Honte aux Calaisiens qui n’ont pas eu le courage de manifester. Espérons qu’ils soient 72000 à signer la pétition de soutien au GENERAL PIQUEMAL Merci pour ce témoignage

jean-marc
9 février 2016 12 h 56 min

j’ai regardé et écouté hier soir l’intervention de Simone Héricourt.
J’ai pleuré. Les socialistes ont plongé les calaisiens en enfer.
La détresse des calaisiens, exprimée par cette femme si sincère,
est gravée dans mon cœur.
Ce qui se trame actuellement ne saurait resté sans suite de la part
de ceux qui ont écouté ce témoignage bouleversant.

Salas
10 février 2016 14 h 07 min

Il n ‘ y a pas que les socialistes. Ils sont là depuis 4 ans

Pascal31
9 février 2016 15 h 35 min

Oui Jean Marc, il faut diffuser ce doc à tout rompre. Les médias oseront ils le passer ?
Les commentaires sont quasi unanimes sur YT excepté certains petits cons que ça amuse. La France est en (grand) danger.

stephanie
9 février 2016 11 h 31 min

Le témoignage de cette dame fait froid dans le dos.
Et ce qui interpelle encore plus (bien qu’en y réfléchissant 2 petites secondes ce ne soit pas étonnant) c’est qu’aucun des merdias « classiques », TF1, France 2, etc… n’aient jamais diffusé les paroles de cette dame. Ce qui confirme, s’il le fallait encore, qu’ils sont inféodés à la dictature en place.

Pascal31
9 février 2016 11 h 27 min

Si tous les calaisiens étaient comme Simone…

Laurent Droit
9 février 2016 10 h 18 min

Merci à Simone Héricourt pour son témoignage accablant contre l’état de non droit et merci à Riposte Laïque pour être la voix de la vraie France !!!

lilas
9 février 2016 9 h 37 min

C’est certain c’est dur,mais après tout les gens n’ont qu’à voter pour des gens qui les protègent.On ne peut pas aider les gens contre leur gré

Yves ESSYLU
9 février 2016 7 h 37 min

Si cette situation ne correspondant pas à celle décrite par l’article 35 de la constitution de 1793 alors je ne sais plus lire

Rita
9 février 2016 2 h 35 min

Nous allons sous-titrer ce témoignage bouleversant en Anglais. Le monde entier doit entendre une alternative aux media propagandistes qui travaillent pour ce gouvernement et font le trottoir pour l’islamisation de l’Europe et la destruction de notre civilisation.

Bravo, une fois de plus, Riposte et Resistance de votre courage. On ne s’etonne pas que cette dictature de l’Elysee, de Matignon et leurs servants du 4ieme Pouvoir (maintenant vraiment la 5ieme colonne) ainsi que leur maitres du Qatar etc. veulent vous imposer le silence par tous les moyens les plus sales.

maru
10 février 2016 22 h 55 min

Thank you for english version. I am writing an article in Czech with right speech of Simone now.For underground news website in my country. I wish to France and all european countries a return to the freedom.

Sabine
8 février 2016 23 h 20 min

C’est poignant. A nous tous d’oeuvrer, chacun avec nos moyens, pour que Calais ne devienne l’avenir de la France

Yves
8 février 2016 23 h 04 min

Au vue de ce poignant témoignage de simplicité de vérité on ne plus voir le mensonge médiatique et politique qui ne montre (reportages) qu’un seul coté de la médaille de ces clandestins comme des victimes, de pauvres gens fuyant la guerre et l’autre face cachée de violence, d’agressions, de saccage, de horde dans la ville terrorisant les habitants de Calais, les forces de l’ordre sommées par les autorités de ne pas toucher à ces musulmans, laissant un bidon ville s’implanter dans la ville, chargeant les honnêtes gens, maltraitant un général comme un voyou, spolient les bien, tout cela restant bien enfouit sous le tapis. Avec en prime des membres de l’utra gauche qui renseigne les clandestins pour passer les barrages de police.Les socialistes ont toujours fait une politique de déni, de totalitarisme et de trahison mais aussi la pseudo droite. Il est là le grand remplacement de Renaud Camus,il a commencé, il est programmé.

JACOU
8 février 2016 19 h 03 min

Simone est une femme magnifique et sa description de la situation est claire. C’est du vécu sur le terrain. Une description loin des racontars de la Presse alimentaire.
Elle est bien une des seules calaisiennes/Calaisiens qui osent appeler un chat un chat alors que la population de Calais s’élève aux environs de 72530 habitants.

Calaisiens défendez votre avenir ainsi que celle de votre postérité. Calais est à vous et à personne d’autre.

wpDiscuz