Le temps de mettre un gros bémol aux revendications musulmanes est venu

A Mesdames et Messieurs les membres de l’ASCMSCF (Association Socio-Culturelle des Musulmans de Saint-Cyr/Fontenay (Yvelines)

Un ami m’ayant transmis votre Lettre ouverte aux habitants du quartier Gérard Philippe, réclamant avec insistance et chantage sous-jacent, un local de prière, j’avoue être stupéfaite de votre immense culot et de l’ampleur de votre outrecuidance !

tractmuzzsaint-cyrVous me permettrez alors, de vous adresser à mon tour un message publique, par l’intermédiaire de Riposte Laïque, journal en ligne apolitique, totalement neutre, ni raciste, ni fasciste !

Pour commencer je juge utile de vous informer que les citoyens français, ceux d’origine, les souchiens comme vous aimez à les décrire (par opposition à tous ceux qui sont venus demander asiles après avoir fui les conditions de vie justement invivables de leurs pays d’origine), les souchiens disais-je, commencent à en avoir copieusement ras-le-bol de vos éternelles revendications dont nous ne voyons jamais la fin puisqu’une nouvelle succède immédiatement à celle qui vient de vous être lâchement accordée par des élites indignes.

A ma connaissance, aucune association Chinoise, Vietnamienne, Japonaise… n’a jamais exigé la mise à disposition de locaux de méditation, et ce dans chaque ville où ils résident !
Pareillement, aucune association Hindouïste n’a me semble-t-il, réclamé de salle destinée à honorer Shiva, Vishnou, ou l’un de leur innombrables dieux.
Et ceux qui ont souhaité avoir un tel local dans leur ville, se sont organisés pour obtenir les fonds et s’occuper eux-mêmes de sa location ou sa construction… sans jérémiades indécentes auprès des services municipaux ou autres !

Tout simplement parce que d’une part ces immigrés sont suffisamment pétris de respect et de reconnaissance envers la Nation France, et d’autre part parce qu’ils savent TOUS qu’en cas de manque de lieux destinés aux prières collectives, leurs religions TOUT COMME LA VOTRE, permettent et recommandent à chacun de prier à domicile !

Alors ce n’est pas parce que jusqu’à ce jour vous avez  eu le vent en poupe, grâce au gouvernement en place qui fait encore mieux que le précédent pour vous donner des preuves de sa dhimmitude, que vous pouvez déjà tout régenter en France. Car c’est un peu vite oublier que cette France, que vous traitez si mal, n’est pas composée uniquement de ses élus, mais de tous ceux qui sont derrières : les citoyens ! Et ceux-là, croyez-moi, vous n’êtes pas prêts d’en venir à bout, car nous aussi, tout comme vous, nous savons être patients et attendre notre heure, sauf qu’en plus, nous nous avons l’avantage de la légitimité, alors que vous, les éternels mécontents, revendicateurs, pleurnicheurs (aucune méthode ne nous est épargnée !) n’êtes dans l’ensemble, que des ingrats, et sans aucun respect pour l’État et ses habitants qui vous ont accueillis.

Dés lors pourquoi devrions-nous accéder à tous vos désirs, que dis-je à vos exigences ? Rien, absolument rien dans votre attitude nous incite à vous écouter d’une oreille attentive (hormis les politiques collabos). Alors un conseil : le temps de mettre un gros bémol à vos demandes est enfin arrivé !

Avez-vous seulement envisagé une seconde que les promesses non tenues de mise à disposition d’un local pour votre association (en général les « assos » font le nécessaire pour en louer un elles-mêmes sans solliciter, et encore moins exiger des élus de leur ville qu’ils se penchent sur ce problème ; vous avez déjà obtenu un appartement pour l’administratif, mais il vous faut en plus  une salle de prière!), pouvaient avoir diverses raisons, comme par exemple de nouvelles charges financières ne permettant plus à la commune de prendre en charge certains problèmes envisagés auparavant, ou tout simplement le veto des autres habitants, considérant que ce n’est pas du ressort des édiles de donner suite aux revendications liées à une religion, puisque, vous semblez l’oublier, ici l’Église (mot regroupant toutes les religions) est totalement séparée de l’État.

Vous êtes toujours dans le même registre lassant, du larmoiement perpétuel parce qu’on ne vous accepte pas, qu’on ne vous respecte pas, qu’on vous stigmatise … mais vous inquiétez-vous de ce que ressentent les patriotes français (ceux qui aiment la France, pas seulement ses avantages) devant la litanie de vos incessantes et soulantes demandes ? Non, bien sûr, car le sort de ces français que vous jalousez au point de les haïr, vous est totalement indifférent !

Le respect ne s’exige pas sans contrepartie , il se mérite dans un échange respectueux. Tant que vous n’aurez en tête que vos seuls et uniques désirs, en vous asseyant sur ceux des autres communautés, vous pourrez continuer à ramer … et si possible en direction de vos si accueillantes nations.

Vous saviez en arrivant en France (ou vos parents avant vous) que nous sommes un pays laïc, et qu’en conséquence tout ce qui concerne la religion doit sans compromis possible, demeurer dans la sphère privée ! C’est, en dehors des élus collabos, une règle non négociable !

Cessez donc de gémir lamentablement, pour réfléchir aux deux seules possibilités qui vous seront offertes si vous continuez à indisposer la grande majorité des citoyens patriotes :

- soit vous menez à bien une saine réflexion mettant en balance tous les réels avantages dont vous bénéficiez sur notre sol, avec ceux inexistants dans vos pays d’origine (sinon pourquoi les auriez-vous quittés ?), et devenez alors respectueux de la France, de ses lois, ses us et coutumes, et de ses habitants que vous cesserez de haïr sans raison valable.

- soit nous serons contraints, malgré notre réputation de Terre d’accueil, de vous indiquer dans un très proche avenir, la direction de la sortie définitive, pour retour sans délai dans vos contrées originelles, où vous aurez tout loisir de méditer sur l’inconséquente  absurdité de vos agissements passés !

Une dernière chose : faites objectivement le parallèle entre le nombre de mosquées construites en France ces dernières années… avec le nombre de lieux de cultes, objets sacrés ou statues vénérées, que vos coreligionnaires ont massacrés un peu partout sur la planète ! Vous comprendrez peut-être pourquoi nous sommes lasses de vos pleurnicheries et que vos larmes de crocodiles n’émeuvent que certains élites dévoyés qui hypocritement vous ont repérés comme des voix utiles à leur clan, mais qui, soyez-en sûrs vous méprisent tout autant que nous ; il n’y peuvent rien, c’est un réflexe chez eux, la condescendance envers les peuples qu’ils manipulent à leur unique avantage ; les immigrés, première ou seconde génération, en font partie !

En vous saluant, j’ai le devoir de vous avertir que, malgré les rodomontades des nuisibles qui détiennent actuellement le pouvoir, le vent commence à tourner un peu partout en France, modifiant le rapport de forces, et que par conséquent votre lettre ouverte ne devrait pas impressionner outre mesure les habitants de Saint-Cyr / Fontenay.

Josiane Filio


Derniers articles du même auteur :



Ce contenu a été publié dans NOUVELLE EXTREME DROITE. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.