L’enseignement obligatoire du français fait du bruit au Maroc

Publié le 15 juillet 2017 - par - 83 commentaires - 4 548 vues
Share

 

Après la Belkacem et l’enseignement obligatoire de l’arabe, voilà, sur le tapis, l’enseignement de la langue française, au Maroc.

L’an dernier, cette ministre marocaine de l’enseignement français avait imposé l’apprentissage de la langue arabe, dès le cours primaire, à tous les enfants français scolarisés.

Il ne nous revient pas en mémoire que se soient élevées les voix de l’opposition à cette loi farfelue. Seuls, les plus courageux parents et les sites de réinformation  – appelés à tort, nationalistes comme s’ils étaient des lépreux – sont montés au créneau contre cette décision mise en place quelques mois après l’annonce.

Le 30 avril dernier, à quelques jours de l’élection présidentielle, la Belkacem s’empressait de signer des contrats avec la Tunisie pour recevoir en France, les professeurs d’arabe qui devaient enseigner cette langue étrangère à nos enfants.

Nous l’avons dit et nous le répétons. La France a, pour langue officielle, le français et, quel que soit le nombre d’arabo-musulmans vivant sur notre territoire, il n’y a aucune raison pour que les enfants scolarisés en France apprennent autre chose que la langue française, dans les établissements scolaires français.

Nous avons été vilipendés, traités de racistes, xénophobes, pire, nous étions de dangereux islamophobes !

Eh bien, au Maroc, aujourd’hui, le problème, en sens inverse, divise les partis politiques du royaume.

Le ministre de l’Education nationale marocaine, Mohamed Hassad, vient d’annoncer l’enseignement du français, obligatoire à la prochaine rentrée, pour les élèves, dès le cours préparatoire.

Mais, au Maroc, il y a les défenseurs de la langue arabe qui ne l’entendent pas de la même oreille. Et nous leur donnons entièrement raison.

« C’est une mesure portant atteinte à l’identité du peuple marocain », annonce le mouvement estudiantin, PJD.

Cette organisation islamiste demande au Premier ministre d’annuler purement et simplement ce décret auquel elle est définitivement opposée.

Et ils n’ont pas mâché leurs mots, accusant le ministre Hassad, je cite :

« D’avoir pris sa décision d’une manière improviste, unilatérale et non-participative alors que le sujet est d’une importance stratégique et dangereuse concernant la politique linguistique et porte atteinte à l’identité du peuple marocain et ses fondements nationaux ».

Mais oui, ils ont raison. L’enseignement d’une langue étrangère, dès l’apprentissage d’un enfant à la vie sociale, est une atteinte à l’identité du peuple français comme elle l’est pour le peuple marocain.

On peut se demander dans quel objectif, ces deux ministres marocains ont décidé de mêler aussi étroitement les vies des petits Marocains et Français.

Il ne fait aucun doute qu’il s’agisse d’une future libre circulation entre les pays du Maghreb ex-colonisés et la France.

Ces pays qui ont mis tant de haine à combattre l’occupant, qui ont fait tant de morts dans les rangs de l’occupant et qui, revenus à la pauvreté, au chômage, à l’absence d’avenir, reviennent finalement vers l’occupant honni mais, non sans arrière-pensée.

Depuis leur indépendance, ces pays ont refusé de parler la langue française – en Algérie, elle était interdite il y a peu de temps encore – ils ont fait, de ces nouvelles générations, des peuples entièrement arabisés linguistiquement.

Comment trouver du travail, obtenir des postes à responsabilités, si on ne parle pas parfaitement la langue du pays étranger choisi pour s’y installer ?

En imposant l’arabe, chez nous, en France, Belkacem et Hollande savaient très bien que les petits Français n’iraient pas, plus tard, dans ces pays qui n’ont, déjà, plus rien à offrir. Non. Nous pensons, au contraire, que c’était pour mieux accueillir les Maghrébins quand ils viendront, encore plus nombreux, en France.

Vous imaginez la France de demain avec des arabo-musulmans, citoyens français ou non, parfaitement bilingues français-arabe ?

Ce serait, à brève échéance, la disparition de la langue française au profit de la seule langue qu’ils défendent, qu’ils vénèrent, l’arabe.

Pour une fois, au moins, nous pouvons dire que l’organisation islamiste marocaine, a parlé d’or et nous reprenons à notre compte ses propos :

« L’enseignement de la langue arabe est d’une importance stratégique et dangereuse concernant la politique linguistique et porte atteinte à l’identité du peuple français et à ses fondements nationaux. »

Si, comme l’a prévu la Belkacem avant de partir, les cours d’arabe sont dispensés à cette prochaine rentrée scolaire, par les Tunisiens ou Marocains ou Algériens, il revient à tous les partis politiques de s’élever contre ce danger qui menace notre identité nationale.

Comme ils n’ont rien dit l’an dernier, on peut croire qu’ils s’en moqueront encore.

Alors, il faudra la vigilance extrême des parents français non-musulmans pour saisir les Académies voire interdire à leurs enfants d’assister à ces cours hors normes et dangereux pour l’avenir de la langue française, pour l’avenir de la France.

Ce ne sont pas des ministres de l’Education nationale qui décident du destin de la France.

Danièle Lopez

 

Print Friendly, PDF & Email
Share
Soyez sans crainte, ce n’est pas le risque de voir la langue arabe éjecter la langue française de France, mais c’est surtout l’explosion et la conquête de la langue anglaise qui va s’en occuper (ou presque). Les politiques français font les mains et les pieds pour réimplanter la langue française (malheureusement agonisante dans tous les domaines) surtout en Afrique et en Asie, utilisant l’argent du contribuable pour une cause perdue d’avance, qui ne trouve d’échos qu’auprès des politiques de ces états qui bénéficient de la manne financière mise à leur disposition pour financer la survie de la langue française dans… lire la suite
Parler le français au Maroc, c’est pouvoir accéder aux postes importants, toute la bourgeoisie parle le français, et les gamins parlent l’arabe pour s’adresser à la bonne, les marocains qui sont des gens intelligents ont vite compris le système….si on veut escalader l’ascenseur social il faut parler le français, l’arabe ne nourrit pas son homme…et l’enseignement supérieur est en français , il reste que l’anglais est aussi indispensable pour les postes de haut niveau, en résumé un gamin marocain parle le tamazirt dans son bled, se met au Darija en ville, apprend l’arabe à l’école, se met au français au… lire la suite

Les Marocains ne sont pas des Arabes ce sont des Berbères…

En fait…..enfant j’entendais toujours dire à la maison « arabes » pour les musulmans

exactement

Et encore moins une langue permettant la pensée logique et le raisonnement. C’est pour remédier à ce désastre (constaté aussi en Algérie) que le roi du Maroc a décidé de rétablir fissa l’enseignement EN français – et pas seulement DU français. Et je trouve que c’est une bonne chose: ainsi les Marocains éduqués auront accès à la culture occidentale, et à la pensée moderne. Le Maroc est un des rares pays musulmans -sinon le seul – dont les autorités luttent contre le crétinisme islamique salafiste. Je rappelle qu’ils ont interdit non seulement le port de la beurqa, du niqab et… lire la suite
Je suis en désaccord avec l’article. Vous tombez dans le délire parano, et vous décrédibilisez en racontant que NVB « imposait » l’arabe à tous les enfants. Il était déjà suffisamment grave qu’elle l’encourage, pas la peine d’en rajouter. En revanche, concernant le Maroc, je ne suis pas d’accord du tout avec votre interprétation : la vraie raison, que j’ai lue ailleurs (et pas sur un site gauchiste), est que le niveau intellectuel des « bacheliers » marocains a tellement chuté depuis que l’enseignement est en arabe qu’ils arrivent complètement nuls à l’université, où les cours sont dispensés en français, POUR LA SIMPLE RAISON… lire la suite

Je suis d’autant plus d’accord avec votre analyse que, en arabe, la terre est une galette plate et c’est le soleil qui tourne autour de cette galette. De la même manière l’homosexualité n’existe pas en arabe, ni le sida, évidement

Ne pas vouloir que les Marocains parlent le Français ? c’est incroyable. Beaucoup parlent Français et aiment les Français. Vous êtes des cerveaux ramollis?. Il ne faut pas confondre le Marocains dans sont pays qui va travailler pour nourrir sa famille et payer son loyer avec le Marocain émigré incapable de s’adapter en France et s’il est en là c’est que souvent il ne s’adapte même pas dans sont pays.. De toute façon en France on aimes les imbéciles c’est bien pour ça qu’ils viennent. Je ne parle pas pour tous bien sûr, mais pour une grande majorité. Aussi mabouls… lire la suite

Même sans préparer dans l’immédiat une invasion à venir qui n’est sans doute pas prévue pour tout de suite, bien qu’il faille anticiper, je vois que personne dans les derniers commentaires n’a pensé à la potentielle hypothèse de la caution. Appuyer la démarche de Belkacem par une démarche symétrique, diplomatique à souhait en terme d’échange de bons procédés ne peut qu’en asseoir la légitimité. On sait d’ailleurs ses accointances avec la monarchie marocaine et il ne serait pas surprenant qu’elle soit partie prenante dans l’initiative.

« Alors, il faudra la vigilance extrême des parents français non-musulmans pour saisir les Académies, voire interdire à leurs enfants d’assister à ces cours hors normes et dangereux pour l’avenir de la langue française, pour l’avenir de la France. Ce ne sont pas des ministres de l’Education nationale qui décident du destin de la France. »

Danièle Lopez, comme Manuel Gomez, sont de véritables vigies, à longueur d’années.

Ils sont d’authentiques témoins d’un passé plus que jamais présent. Merci à eux pour leur lutte inextinguible.

Connaissant trop bien le Maroc, j’ai des doutes sur cet article…
Certes, « l’évasion » vers la France est un pb. Mais seul Pays du Maghreb à ne pas être entièrement islamisé, ils se protègent. Ils ont encore un comparatif entre les deux Cultures. Je leur donne raison ! A nous d’êtres vigilants….

Il faut arrêter de dire n’importe quoi. L’arabe est quasiment une langue morte. Cette langue qui n’a pas évolué depuis des siècles est parfaitement inadaptée au XXIème siècle. On ne peut enseigner en arabe car cette langue manque des mots de la modernité. Depuis quatre ans, je travaille en tant qu’exploitant export chez un transitaire spécialiste des pays du Maghreb. Mes collègues tunisiens et marocains n’échangent jamais en arabe par e-mail. Ils se parlent en arabe au téléphone, mais par e-mail, c’est en français. Il ne viendrait à l’idée de personne d’écrire un e-mail professionnel en arabe, même s’il n’y… lire la suite

Je précise qu’au Maroc le français est obligatoire dès la 3ème année d’école. Dans certaines écoles il est même enseigné en première année. Les professeurs se plaignent d’ailleurs que le français « se perde » en ce moment.
A AZROU, petit village du Moyen Atlas, a été construit le premier lycée français du protectorat. Les plus vieux y parlent un français châtié qui ferait honte à nos énarques, en utilisant même le subjonctif … à 1200 M d’altitude !

TOUTE L’EUROPE subit un ethnocide : https://fr.wikipedia.org/wiki/Ethnocide
En France depuis 44 ans les moyens de l’état sont mobilisés pour ce délit prémédité et intentionnel en toute connaissance de cause.

Selon la jurisprudence du Tribunal Pénal International, la peine minimale est la réclusion à perpétuité pour tous ceux y ayant joué un rôle actif.
Cela concerne directement l’intégralité de nos gouvernements depuis 1973.

@Ur-Nammu
Excellent ce lien , ils sont coupables de tout ce qui y’est mentionné, pas de circonstances atténuantes !
Nous n’avons plus qu’à porter plainte, Fabriquer le tribunal du peuple et trouver une bonne prison. on les logera à Frênes en attendant qu’il y’en est une assez grande pour loger tout ce caca.

Ce qui est épatant, c’est qu’ils s’abstiennent bien évidemment de tout parallèle avec la situation française, ou d’autres…

Ils seront punis de façon exemplaire sur la base de leurs propres lois, leurs propres dogmes moraux, leurs propres armes de chantage utilisées depuis 55 ans. Si ce n’est pas nous qui les punissons, qu’ils soient certains que tôt ou tard des intérêts étrangers ou leurs propres maîtres marionnettistes s’en chargeront, ce sur les bases précitées. Une fois que les marionnettistes se seront mouchés dans ces misérables caporalistes Kleenex, ils les jetteront comme mouchoir usagé. Ce, d’autant plus facilement que personne ne respecte les traitres à leur peuple, à leur pays, à leur ethnie car personne ne peut leur faire… lire la suite
Un jour, une délégation du Ministère de la Santé marocaine se rend dans le Rif pour une réunion de travail. Les Rifains, qui reçoivent la délégation, entament la discussion en rifain. Mais les autres ne comprennent pas le rifain et répondent en arabe que les rifains ne comprennent pas. Pour ne pas être en reste les Souissis (du sud) continuent en souissi que personne ne comprend. Du coup on se met d’accord pour tenir la réunion en français … que tout le monde parle ! Voilà une des réalités du Maroc. Je tiens cette anecdote d’un membre de la délégation.… lire la suite

C’était le cas de la France il n’y a pas si longtemps….. Chaque région parlait sa langue mais personne ne parlait français. Quand le français devint obligatoire dans tous les textes administratifs, cela a dû être une sacrée galère ! C’est le traité de Villers Cotterets, je crois, je ne me souviens plus de la date. La France étant essentiellement rurale, ces habitants n’allaient pas à l’école. Il a fallu attendre que l’école soit obligatoire pour que le français soit appris. C’est récent.

Belcazem nous a suffisamment emmerdé chez nous , on ne va pas encore , se mêler de ce qu’un prof veuille imposer le français dans leurs bleds .. De toute évidence , ils ont beau NOUS ENVAHIR , et NOUS MASSACRER , ILS ONT BESOIN DE NOTRE LANGUE POUR SE FAIRE COMPRENDRE .. Car il est vrai qu’ à part  » la parler  » ENTRE EUX , LEUR LANGUE , elle , NE SERT à R I E N !

Oui mais nous, selon nos progressistes, nous n’avons pas d’identité, nous ne sommes issus que de brassages de populations diverses et surtout venues d’outre méditerranée c’est bien connu !

Vous écrivez « L’an dernier, cette ministre marocaine de l’enseignement français avait imposé l’apprentissage de la langue arabe, dès le cours primaire, à tous les enfants français scolarisés. »
Non, non et non, après ne vous étonnez pas si vous devenez une source non crédible, l’Arabe reste heureusement pour l’instant facultatif , même si NVB voulait sans doute aller plus loin ! C’est absolument contre production de dire de pareilles contre-vérités donc !

Je suis d’accord avec vous, il faut éviter de raconter n’importe quoi et de tomber dans l’excès, c’est donner inutilement des armes aux islamophiles débiles.

La réalité est suffisamment affligeante et effrayante, pas la peine d’en rajouter, il suffit de la décrire objectivement pour édifier.

Dans les écoles à majorité islamique c’est systématiquement une option facultative adoptée, en lieu et place des autres langues.
Pour les autres établissements scolaires en zone libre, il est vrai que les choix se portent sur d’autres langues.

Donc vous-voyez, vous n’êtes pas mieux que ce que vous dénoncez « source non crédible ».

Amandina surveillante de collège CUI en zone d’éducation prioritaire.
Bonne journée à vous.

Donc elle ne l’a pas imposé à tous les enfants français, comme le dit Grenier.

Grenier est donc parfaitement crédible, sur ce coup du moins.

En revanche l’article qui caricature la réalité n’est effectivement pas crédible – et il est malheureux d’ainsi prêter le flanc à la critique. Devant la propagande idéologique binaire et caricaturale déversée par le camp des islamophiles fanatiques gauchistes, il ne faut surtout pas tomber dans les mêmes travers.

Elle a bien écrit « dans les écoles à majorité musulmane » n’est-ce pas !??

Bien entendu il en découle que cela devient obligatoire « de fait » pour les élèves Français vivant en zone occupée par les Africains.

Puisque le meilleur support écrit pour la langue Arabe est le coran, inutile de préciser ce qu’ils subissent.
Ce n’est pas la littérature arabe qui permet un grand choix. ha ha ha ;-)

« Dans les écoles à majorité islamique c’est systématiquement une option facultative adoptée, en lieu et place des autres langues. » Si vous ne vous souvenez pas du tollé que cela a provoqué l’an dernier avant la rentrée ; si vous ne vous souvenez pas des problèmes qui ont découlé de cette lubie, en Corse, en Bretagne entre les « maitres » et les parents d’élèves, alors s’il vous plait ne venez pas pour le plaisir de parler, simplement. Ou alors reconnaissez, au moins, que libres étaient les enseignants qui souhaitaient faire réciter des sourates de coran aux enfants ou les emmener à la… lire la suite
Bien sur que l’article démontre la seule vérité des zones à forte population Africaine d’écoles de zone d’éducation prioritaire dans laquelle je travaille ! Dire que ce n’est pas imposé à TOUS les Français c’est une idiotie. Là où on fait extrêmement attention à ne léser aucune chance pour la France, il faudrait ignorer le sort des petits blancs coupables de vivre en zone Africaine. Je peux vous dire que les pauvres gamins blancs ont déjà la vie extrêmement difficile dans ces zones, à un point que vous n’imaginez pas. La moindre attention envers-eux entraine des représailles de jalousie raciale… lire la suite

Mais pourquoi pas en 2ème langue si le français est étudié en 1ère langue ? Cela ne leur servira à rien dans leurs études plus tard ni dans leur vie professionnelle à moins qu’ils aillent travailler dans un pays musulman. Et encore ! Il vaut mieux parler anglais.

Le fond de l’histoire c’est que baisser le niveau général pour que les Africains réussissent leurs études ne suffit pas à cacher la vérité. Bien que le Bac actuel soit plus facile que le Brevet des Collèges de 1980 ils n’y arrivent pas. Cela blesse leur narcissisme et leur prétention. Le gouvernement aimerai bien supprimer les notes « pour ne pas stigmatiser » les Africains. L’Arabe en langue vivante, leur langue familiale, permet à nos occupants d’obtenir facilement des bonnes notes bonus lors des examens officiels, donc de les favoriser artificiellement. Je n’ai jamais eu la chance d’avoir une option Polonais à… lire la suite

Il ne faut pas oublier que l’enseignement supérieur scientifique au Maroc se fait en français.
Peut être que derrière tout cela il y a le désir que davantage de jeunes accèdent aux carrières scientifiques, ce qui n’enlève bien sûr pas la crainte de les voir débarquer chez nous encore plus facilement

Un petit rire de temps en temps ne fait pas de mal.

Imam de Brest Machine à laver:

Raisonnement profond !!! Mais c’est du même niveau que quand il dit aux enfants de ne pas écouter de la musique sinon ils deviendront des singes !

Comment voulez-vous qu’ils apprennent quelque chose avec le lavage de cerveaux qu’ils subissent par les conneries qu’on leur impose dès l’enfance.

Merci pour cette vidéo explicite. Il est bon à mettre à l’asile. Et c’est ces gens-là qui veulent faire la loi chez nous ?

Vous apprendre à vous servir de la machine à laver que vous avez créé.
Vous apprendre les droits de l’homme que vous avez créé.
Vous apprendre l’hygiène moderne que vous avez créé.
Vous apprendre les abattoirs modernes que vous avez créé.
Vous apprendre la laïcité que vous avez crée.
Etc…

Ceux qui n’ont jamais rien inventé prétendent apprendre aux inventeurs comment fonctionnent leurs inventions.
Plus cons que cela c’est difficile à trouver.

« ji parle plus Français que toi, ji souis plous Français que toi, nardin … »

Pathétique réalité n’est-ce pas !

L’ambition du roi du Maroc, Commandeur des Croyants, est de mettre en douceur l’Europe francophone sous régime de protectorat, par la démographie, l’abrutissement de notre jeunesse avec son hachich, ses largesses envers nos politiques etc. Objectif favorisé par l’infiltration de Marocains dans nos gouvernements, l’apprentissage du français chez lui, et de l’arabe chez nous.

« il n’y a aucune raison pour que les enfants scolarisés en France apprennent autre chose que la langue française, dans les établissements scolaires français. »
A part quand même le breton, le basque, l’occitan, etc…

La langue arabe doit être choisie en toute liberté. j’ai eu des petites voisines tunisiennes qui vivaient tranquillement en France imprégnées de notre façon de vivre (elles étaient d’une grande beauté) et bien elles avaient demandé à leur mère d’apprendre l’arabe et la maman (très moderne) les emmenaient chaque samedi dans une école pour apprendre l’arabe. Là apprendre l’arabe ainsi, ok mais surtout pas d’imposition.

C’est très marginal cependant ! Et c’est pour faire plaisir à diverses communautés , progressisme oblige ainsi que la destruction de notre identité !

??? Logiquement, c’est parce qu’on est progressiste qu’on est islamophobe.

Mais, Paskal, le basque, le breton, l’occitan, le nissarte sont des langues françaises et il faut les considérer comme telles !

A ce moment là, d’accord mais alors il ne faut pas péter les plombs quand un élu corse parle corse. Ni y voir une destruction de notre identité comme Allobroge, ce qui est le comble de l’absurdité.

Il y a sans doute en effet l’arrière-pensée que l’apprentissage du français permettra aux futurs immigrés marocains une meilleure insertion (et conquête) de l’Europe. Mais les autorités marocaines oublient un détail : la place libérée par les futurs migrants sera illico occupée par des migrants subsahariens vu le trop-plein démographique de l’Afrique subsaharienne. Hervé Juvin évoquait récemment sur Tv-libertés que l’Afrique de l’Ouest va connaître un réchauffement tel que des zones deviendront impropres à la vie humaine, encore pires que le Sahara. Qui sait si les autorités marocaines ne préparent pas ainsi leurs ressortissants à cette nouvelle donne ?

Si nous ne voulons pas encore être plus envahis, colonisés et parasytés il faut que les maghrébins parlent arabe et oublient le français.

En Algérie la langue française permettait aux arabes et aux kabyles de se comprendre
Comme au Cameroun ou prés de 250 etnies se parlent grâce au français et un peu à l’anglais dans l’ouest

De langue OFFICIELLE Anglaise et par conséquent n’ont plus que les autres rien à faire en France : Afrique du Sud, Botswana, Cameroun, Érythrée, Éthiopie, Gambie, Ghana, Kenya, Lesotho, Liberia, Malawi , Maurice , Namibie, Nigeria , Ouganda, Rwanda, Sainte-Hélène, Seychelles, Sierra Leone, Soudan , Swaziland, Zambie, Zimbabwe, Kenya, Mozambique, Tanzanie. Je note au passage que l’Angleterre plus grand Empire Colonial du MONDE se permet de faire de l’immigration choisie, là où c’est interdit à tous les autres qui ont une immigration subie. Ouvrez grand les portes d’Eurotunnel, dans les 24 heures les vagues de clandestins Méditerranéenne s’arrêtent. On parie,… lire la suite

ETHNIES….. Attention à l’orthographe…

Cet article est totalement con.
Il faut réjouir que le Maroc enseigne le français.
Vive la France !

Quelle élégance ! Tout est dans l’expression.

Apprenez plutôt l’arabe si vous voulez aller y passer votre retraite

J’ai cru à premier abord que c’était une bonne initiative, mais tout ceci est à double tranchant, si vous m’avez comprise.

L’arabe n’a aucune portee commerciale dans le monde occidental puisque c’est l’anglais qui predomine. L’arabe, pas plus que l’Italien d’ailleurs. L’allemand oui parce que l’Allemagne est une grande puissance et le Portugais parce qu’il y a le Bresil et le Portugal. L’arabe n’a pas le profil psychologique compte tenu de l’islam pour etre adopte par l’occident et par leur faure uniquement. Le Francais est la langue des ecrivains, des poetes, de l’amour n’en deplaise au gamin Macron qui a du etre eleve dans un couvent sataniste a l’autre bout du monde.

La langue arabe n’a strictement rien à faire dans les écoles élémentaires françaises.
Commençons par apprendre aux écoliers le français correctement avec les anciennes méthodes vu les problèmes que rencontre beaucoup de jeunes avec l’orthographe et la syntaxe !

Il est plus qu’urgent que les français sachent enfin écrire sans faire de fautes, ce qui est loin d’être le cas. J’ai eu la chance d’avoir une éducation normale où l’institutrice se cassait la voix à force de répéter, répéter mais au moins il y avait un résultat.

Est-ce que le Maroc aurait des difficultés à écouler sa drogue ? Ne peuvent-t-ils pas l’écouler chez-eux à leur propre population ? Rien à ajouter à l’article, sauf qu’avec l’élite Najat Vallaud Belkacem, Ministre de la DésÉducation Nationale Française, on voit que cela donne une faute à chaque mot y compris en étant débarquée à treize ans. (promotion canapé ou promotion mélanine ?) Ils ont préféré être Arabes depuis longtemps, je respecte leur choix mais qu’ils ne viennent pas exiger d’être considérés comme Français maintenant ces brouteurs. Peut-être que chez-eux on se marie avec son violeur, chez-nous cela ne se… lire la suite

Quelque points d’ironie: – Najat Belkacem n’est même pas Arabe. Elle est Berbère. – L’écrasante majorité de la population de l’Afrique du nord est génétiquement berbère. Cette population a subie une acculturation et un « génocide identitaire » à cause d’une politique d’arabisation tous azimuts depuis un peu plus d’un siècle. – La France a joué un rôle primordial dans cette politique d’arabisation de l’Afrique du nord. Qui sème le vent récolte la tempête!

Arrêtez votre cinéma ! : en France les Arabes se disent Berbères (sauf les vrais)…et en Afrique du Nord ils se disent Arabes et ils parlent tous leur langue arabe (sauf les Kabyles). Bref, nous savons tous que la NBK est suédoise, qu’elle se teint les cheveux et porte des lentilles pour ressembler à une vraie arabe ce qui lui a facilité son poste ministériel…

Enée, au Maroc, par exemple, et d’après le recensement de 2014, quelques 9 millions de marocains parlent encore le berbère malgré la politique d’arabisation tous azimuts depuis presque un siècle. Le langage dominant est la Darija appelée à tort l’arabe marocain. PERSONNE ne parle l’arabe ici dans la vie de tous les jours. Ma question à vous est la suivante: Historiquement, la France n’a t-elle pas joué un rôle dans le déchirement identitaire des nord-africains et leur diaspora que vous aviez mentionné?

Najat Vallaud-Belkacem, née Najat Belkacem le 4 octobre 1977 à Beni Chiker (Maroc) donc bien marocaine bien contente de venir en France,de profiter de ses avantages comme tous les arabos et migrés qui arrivent en France mais qu’ils veulent continuer à vivre comme chez eux.
La preuve c’est que Najat Vallaud-Belkacem voulait que nos enfants apprennent leur langue tout simplement pour leur enlever leurs racines.
Ce qui me fait sourire c’est que les rôles s’inversent et miraculeusement ils ne sont pas d’accord, pour reprendre votre formule « Qui sème le vent récolte la tempête! » Je vous laisse méditer

Je ne suis pas Arabe (Je suis berbère), ex-musulman et anti-immigrationniste. Ce que je voulais souligner c’est que la France est en train de commettre le même crime (L’arabisation) qu’Elle avait fait subir aux nord-Africains berbères mais cette fois contre sa propre population. La touche de l’ironie c’est que les outils sont ces mêmes berbères arabisés de l’Afrique du nord.

L’Arabisation ne datait-elle pas de 600 ans de conquête Arabe, puis de la mise sous tutelle du Sultan Ottoman, puis de 300 ans de colonisation Ottomane ?

D’après ce que je lis, la volonté d’être Arabe et de s’accrocher à cette identité était celle des autochtones.
Il est vrai qu’Adolphe Crémieux n’a pas aidé.

Les dirigeants Français, De Gaulle en tête n’ont pas les mains blanches, loin de là. Il aura désarmé et abandonné aux égorgeurs les Algériens restés fidèles à la France.

Vu là où je travaille Bernard Lugan est un auteur indispensable.

Amandina A: L’arabisation à grande échelle ne s’est produite qu’au siècle dernier avec la mise en place d’un système éducatif (école obligatoire où on apprend l’arabe, langue étrangère pour nous, mais pas la nôtre, le berbère), la prolifération des mosquées, les médias (majoritairement et intentionnellement arabophones) et l’exode rurale. Avant, et pendant des siècles, l’arabe n’est parlé que par une infime minorité de notables, imams de mosquée, juges… et parmi les citadins très minoritaires jusqu’au milieu du 20eme siècle. Quant à la volonté des berbères d’être Arabe, c’est justement les arabo-musulmans qui nous taxent de ça pour nous faire porter… lire la suite
Deux commentaires au dessus vous disiez que c’était les Français qui avaient fait subir l’Arabisation aux Berbères maintenant vous dites que c’était les Arabo-Musulmans.(bref) Les écoles construites par les Français ne vous incitaient pas à parler Arabe, bien au contraire. Les mêmes écoles avaient tendance à vous inviter à être Chrétiens avant 1890 et laïcs après cette date. (la république n’a jamais été pro-Catholiques, jamais) Que ce soit en matière de langue ou religieuse, les Français ont tout fait pour vous faire perdre les habitudes des Arabes (langue et islam), d’autant que les profs, bien souvent continentaux, ne parlaient pas… lire la suite
Historia Mensuel, J’ai jamais dit qu’il y avait un seul et unique responsable. C’est comme si on attrape un virus et qu’il reste longtemps en latence avant qu’il soit réactivé en une forme beaucoup plus néfaste. C’est exactement ce qui s’est passé. Nôtre culture a toujours été un rempart et nous avons pu garder tant bien que mal nôtre personnalité singulière jusqu’à l’époque coloniale. La France coloniale nous a fait la guerre de 1912 à 1934 avec des dizaines de milliers de morts (je parle du Maroc) pour nous assujettir à la dynastie arabe jusque-là sans véritable pouvoir. C’est le… lire la suite
Peu de pays au monde ne se sont tant battus entre-eux que les Européens. Depuis toujours ils on su dépasser le passé, ils passaient à autre-chose dès le lendemain. Les pays d’Europe n’avait ni langue commune, traditions communes, alimentation en commun, religion commune (Catholiques, Chrétiens, Protestants, Anglicans etc..) Est-ce que les Occidentaux en sont encore à saisir chaque occasion de faire des comptes d’apothicaires ? Non parce qu’ils ne sont pas restés au stade tribal qui avait cours il y a 1500 ans. Les Africains de 2017 raisonnent encore comme des tribaux, imaginez le retard par rapport au reste de… lire la suite
Comprenez que pour des Européens cela peut sembler extrêmement mesquin eût égard à leur histoire commune. Les Allemands ont envahi tout l’Europe, est-ce que les Européens actuels utilisent cela pour faire un chantage permanent aux Allemands actuels ? Apprenez l’Empire Romain Germanique d’Occident, l’Allemagne était le pays exécutant de l’Empire Romain pour coloniser toute l’Europe et réduire les peuples nordiques de l’époque à la culture Romaine. Est-ce qu’on le reproche à l’Allemagne ou à l’Italie ? Dans la même veine, est-ce que les Juifs ayant subi le massacre de Fez vous interdisent de le célébrer ou de porter ce chapeau,… lire la suite
Historia Mensuel, vous semblez méconnaître les tenants et les aboutissants de la cause berbère que je défends. Nous avons tout ce qu’il faut pour avoir nôtre place sous le soleil sans suivre la même feuille de route des autres (Dont vous avez fait allusion) car les péripéties ne sont pas du tout les mêmes. Le fait d’être attardés n’est pas la fin de l’histoire. Le développement non plus et dans ce cas on peut chasser le naturel (subsistant jusqu’à très récemment, moins d’un siècle) et il suffirait d’un rien pour qu’il revienne au galop. Nous, au moins, nous n’avons pas… lire la suite
Yidder Je reconnais que je ne maitrise pas tous les tenants et aboutissants. Je suis le premier à être critique de la France d’après 1789. « Nous, au moins, nous n’avons pas les malheurs des autres sur la conscience (sans rancune aucune mais l’Histoire est indélébile). » Là vous regardez trop l’histoire à la TV, les plus grands et principaux faiseurs-vendeurs d’esclaves au monde sur plus de 1000 ans, vivaient sur un axe allant du Maroc jusqu’à la Turquie. Lisez : « Le génocide voilé : enquête historique » de Tidiane N’Diaye. Les noirs étaient castrés 50% d’entre-eux en mouraient, c’est pourquoi il n’y… lire la suite

l ‘arabe n’a rien a faire dans les écoles française,cela doit rester dans la sphère privée des ces gens la,par contre bien entendu l’anglais,l’espagnole l’allemand oui des la primaire ou le collège,ces langue sont européenne et l’espagnole ,le portugais et l’italien sont latine comme le français et de meme culture et de meme sensibilités que le français de par le passé de l’Europe et judéo chrétiens, c’est pour ça que l’arabe est à bannir de l’ecole nationale ! beurk !

Au contraire c’est la langue arabe imposée au peuple Marocain qui constitue une atteinte à son identité AFRICAINE, la langue arabe n’est et ne sera jamais la langue de l’identité MAROCAINE

Tout à fait d’accord !

C’est vrai mais vous n’empêcherez jamais les Maghrébins de se prendre pour des Arabes, ils sont très fâchés avec la géographie.

C’est un peu comme leur façon de traiter leurs « frères Africains » quand ils sont chez-eux; ce n’est qu’une fois arrivés en France qu’ils supportent leurs « frères Africains », au bled ils ne les supportent pas.

Tidiane N’Diaye explique parfaitement la genèse de la chose.

comme tu dis Hyper ! « vous n’empêcherez jamais les Maghrébins de se prendre pour des Arabes » Les premiers à dire « je suis rebeu » , ce n’est pas nous ce sont eux ! Et puis, ils ont été islamisés par les arabes dès le 7eme siècle après JC, et la langue qui leur a été imposée c’est l’arabe. Donc, depuis 14 siècles ils parlent arabe, pensent arabe, apprennent l’arabe, revendiquent l’arabe et maintenant ils se voudraient tous « berbères » ! Le Berbère était blond, à la peau blanche et aux yeux claires. On en voit beaucoup de blonds avec la peau blanche… lire la suite
Daniele, « Les premiers à dire « je suis rebeu » , ce n’est pas nous ce sont eux »: C’est juste qu’on n’a rien fait pour qu’ils aient conscience de leur vraie identité. « Donc, depuis 14 siècles ils parlent arabe, pensent arabe, apprennent l’arabe, revendiquent l’arabe et maintenant ils se voudraient tous « berbères » ! »: Jusqu’au début du 20eme siècle l’écrasante majorité de la population du Maroc, par exemple, ne parlait pas l’arabe. C’est à cause de la politique d’arabisation menée par le régime panarabe en place par le biais de l’école, la mosquée et les media que ce changement… lire la suite

Travaillant avec des enfants qui se revendiquent Berbères dans une école à majorité Maghrébine, je peux vous dire qu’ils ne se vivent pas du tout comme cela.
L’année précédente j’étais au lycée, c’est pire encore.

Cela vient des parents et des fantasmes de ces enfants qui détestent ceux qui ne leur ressemblent pas.
Tous racistes, ils détestent les occidentaux, les juifs, les asiatiques et hiérarchisent leur tolérance au taux de mélanine.

J’ai de la chance, je suis Espagnole et assez typée pour que cela se passe moins mal que pour d’autres.

Et après, on nous accuse d’être raciste !!!

Franchement pas rassurant ce que tu dis Amandina. Je crois que ces gens sont surtout complexés, jaloux de notre histoire, de nos meurs, de notre façon de vivre. Ils devraient se révolter contre les bonnes personnes et non contre nous.

Désolée de témoigner de cette triste réalité, je vous épargne les détails de la vie quotidienne avec ces racistes anti-blancs. Si vous n’êtes pas assez solide pour travailler au contact de peuplades préhistoriques, mieux vaut éviter l’enseignement. On ne vous dit pas pourquoi plus personne ne veut être prof à part les Africains qui ne seront pas embêtés par leurs congénères. C’est parce que les jeunes profs sont certains de passer 3 à 5 ans en zone d’éducation prioritaire avant pouvoir être mutés. Moi-même j’ai arrêté mes études et abandonné le projet de devenir prof, pourtant je passe bien mais… lire la suite
Amandina A, Zoé, Syvie d,: Ce n’est pas un racisme anti-blancs mais plutôt une haine viscérale envers ceux qui ne sont pas musulmans. En tant qu’ex musulman je sais à quel point l’islam incite à la haine de l’autre qui est diffèrent et ça on l’apprend dès le bas âge. L’islam a été et est encore et sera toujours une calamité pour nous les berbères. En nous y attachant, on ne fait que nous aliéner le monde libre et développé. Et pourtant nous étions parmi les premières victime de cette religion de malheur. J’ai mal pour mon peuple qui tarde… lire la suite
Comme je dis plus bas, ce n’est pas qu’une question de religion mais de mentalité Africaine. La preuve en est que même les Subsahariens Chrétiens se comportent de la même façon. Dernièrement nous avons eu le cas d’une ministre Subsaharienne Chrétienne de culture qui a mordu un chauffeur de taxi comme un chien mordrait un passant. Ce n’est pas rare ce cas de mordeuse subsahariennes pour les policiers des transports en communs, ça change des coups de couteau spécialité du Maghreb. (ce n’est pas un cliché, c’est une mauvaise habitude qui perdure depuis des décennies, voir des siècles) Les Africains… lire la suite
Une fois arrivés en Europe il y a un racisme inné de tout ce qui n’est pas « frère Africain » . En Afrique où j’ai travaillé un temps, c’est très différent : L’Algérien méprise le Marocain, ces deux-là méprisent les Tunisiens car jugés « trop occidentalisés ». Le Maghreb méprise les Subsahariens, et les Subsahariens de différents pays se méprisent entre-eux. Ce n’est qu’une fois en Europe, en Asie, ou en Amérique, que ces gens deviennent « frères Africains » comme par magie. En réalité il s’agit de communautarisme et de volonté de faire bloc contre ceux chez qui ils arrivent. Le problème est mondial,… lire la suite
wpDiscuz