L’entreprise Tordjman nous propose les portes métalliques mode Sabbath

Un fabricant de portes blindées, destinées à nous protéger et à protéger nos maisons des intrus, vient de lancer une campagne publicitaire dans la presse quotidienne et en affichage public dans nos rues.

Jusque là, rien à dire car il s’agit d’une campagne commerciale tout à fait normale que tout chef d’entreprise peut juger opportune pour promouvoir son savoir-faire industriel et vendre ses produits.

DSC_9096

Mais la normalité s’arrête là. Sur une page entière du journal Le Monde (1), cette entreprise, qui est, en matière de clés, à notre service  depuis 1896, propose une production qu’on peut qualifier de communautariste. Une porte ? Pour une communauté spécifique ? Allons donc !

Eh oui ! Après les mariages halals, les carrés musulmans et juifs, l’alimentation halal et casher, l’entreprise Tordjman a choisi de faire la promotion de portes métalliques dont la résistance est certifiée « avec ou sans électronique » et dont l’une des qualités est que  l’option électronique est contournable par un « interrupteur Stop et Mode Sabbath ». Très intrigués, nous continuons à lire :« Ce  mode permet également de respecter certaines pratiques religieuses tout en conservant la résistance maximale certifiée en position fermée à clé. En mode stop : pas de courant, uniquement la clé ».

Nous essayons de comprendre : les juifs orthodoxes considèrent l’électricité comme une forme de feu (cf. Exodus 35 :3). Pendant le Sabbath, une minuterie coupe toute l’électricité de la maison  afin de ne pas violer ce jour sacré.

PORTES TORDGMAN002

Nous voilà donc mis au courant de la naissance d’une porte, d’une sublime porte, cochère ou pas cochère, mais en tout cas casher, une porte qui respecte le Sabbath.

Maintenant que nous avons les portes, nous sollicitons les architectes français pour qu’ils se lancent dans la construction de maisons cashers, de maisons halals orientées vers la Mecque. Il leur reste aussi à étudier la conformité de l’orientation des sanitaires qui devront répondre aux exigences de certaines religions …

Dans une logique commerciale, on peut tout concevoir de la porte casher au cosmétique halal… Des marchés juteux à saisir… Les sociétés contemporaines sont devenues si faibles et si soumises qu’elles font passer la lettre de la loi avant l’esprit de la loi, y compris en matière religieuse. La porte ouverte à tous les intégrismes …

Bernard Dick

(1) Le Monde, 27-28/01/2013 p.7

 

 

Print Friendly

Derniers articles du même auteur :



Ce contenu a été publié dans HUMOUR ET DERISION. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.