Les 300.000 Maliens vivant en France sont-ils prêts à aider nos soldats ?

On peut (on doit, sans doute)  approuver l’intervention de l’armée française au Mali afin d’y bloquer l’avancée islamiste et d’y rétablir un pouvoir légitime, les forces militaires maliennes étant plus que « folkloriques »…

Mais cette  approbation ne doit en aucun cas nous priver d’esprit critique et  faire taire les interrogations et réflexions qu’elle suscite… C’est cela, l’exercice de la « démocratie » pour le citoyen et la mise en oeuvre de sa conscience libre, résultat de sa liberté de penser, de dire, d’analyser…. fondement de la laïcité en tant que mode d’organisation et de fonctionnement de notre société .

Ainsi Normal 1er est-il parti à l’assaut de l’hydre islamiste qui menaçait le Mali et, par delà, l’Afrique subsaharienne, et voulait y imposer sa loi religieuse criminelle et fascisante tout en mettant en péril non seulement les structures (bien fragiles) des Etats concernés mais aussi la vie des populations locales qui sont loin de lui être acquises,  celle des travailleurs et résidents français et européens des lieux… et la maîtrise des exploitations et des routes des matières premières dans toute la région (au sens large).

Passons sur le fait que cet état du Mali (comme tous les autres états de la région, d’ailleurs) est une entité artificielle qui regroupe d’anciens royaumes tribaux et ethniques de nomades et de sédentaires qui se sont toujours entretués allègrement, pour nous demander si notre joueur de pipeau de l’Elysée ne venait pas de découvrir la malfaisance de la religion islamique, base de « travail » et d’action des « terroristes » concernés qui, comme le montre Huineng dans un article de « Riposte Laïque » (1), savent appliquer précisément les sourates de leur livre sacré, immuable et incitant à la violence guerrière.

C’est vrai que fidèle à ses parlotes lénifiantes, le squatteur de l’Elysée a eu grand peine à avouer la nature religieuse  des gens qu’il combattait, appuyé en cela par l’immigré idéologique marocain qui préside le CFCM et qui se lamente hypocritement chaque fois que « sa » religion est sous les feux  de l’actualité : faut dire qu’il a fort à faire, tant l’islam n’est ni d’amour, ni de paix, ni de tolérance… Et les événements du Mali comme ceux de  l’Algérie le démontrent parfaitement !

D’ailleurs, s’il y a quelque intérêt positif à la situation présente, c’est, au moins, celui de montrer aux yeux de l’ensemble de nos compatriotes que cette religion porte en elle la violence, la guerre, la destruction, comme « la nuée apporte l’orage »…et qu’il convient de combattre les propos sirupeux que tiennent  ses idiots utiles socialos-écolos-bobos et ses soutiens sur note sol. Et que, sur notre sol, elle ne pourra subsister que si elle se réforme en profondeur.

Car là est un essentiel.

Ensuite, c’ est bien de combattre l’expansion islamique et « chariesque » en Afrique subsaharienne, mais ce serait mieux de la combattre sur place, chez nous, en France, où elle menace aussi bien à travers des « Merah » et des « djihadistes » organisés clandestinement qu’à travers l’infiltration des entreprises, les revendications religieuses séparatistes et ségrégationnistes, les comportements sexistes et les exigences de voir  la loi islamique effacer la loi républicaine, laïque et démocratique.

Oui, il y a fort à faire, chaque jour,  dans ces quartiers, ces cités, où foisonnent des mosquées aux prêches anti républicains, où s’imposent des individus » attardés de civilisation », où pullulent des  » soumis religieux congelés  du cerveau » terrorisant ceux qui les refusent..

Et on attend de Normal 1er et du Matamore de Beauvau qu’ils mettent fin aux zones de non droit bafouant la laïcité et la loi républicaine… en même temps qu’ils prétendent protéger les populations multiples du Mali de la malfaisance et du danger islamiques!

De plus, pour être crédible, le joueur de pipeau de l’Elysée devrait aussi commencer par être cohérent… et intellectuellement honnête.

Car ces djihadistes qu’il veut détruire,  qui les a armés ? Que nous sachions, ces groupements musulmans n’ont jamais produit la moindre parcelle  des « révolutions industrielles » que nous avons créées, et leurs armes, ils ne les ont jamais fabriquées…. Mais oui, mais c’est bien sûr….Ce sont les armes « Libyennes » de l’après – Kadhafi pillées dans les arsenaux du dirigeant déchu… Ce sont les armes fournies par l’OTAN -US et la France (et le Royaume Uni) à « la rébellion » libyenne,  ce sont les armes payées par le Qatar  (voire l’Arabie Saoudite ) …ce sont aussi les armes acquises avec le fruit des pillages, des trafics, des actes criminels réalisés par ces musulmans prêts à tout  pour dominer.

Le Qatar ? Ah, oui, le grand ami de Normal 1er, et de Fabius, l’Etat wahhabite qui soutient maints mouvements islamistes et qui a participé activement à l’aventure islamiste de Tunisie, d’Egypte et de Lybie….comme il le fait actuellement  en Syrie où il arme les pires terroristes islamistes… que soutiennent logistiquement et politiquement et Hollande  et Fabius !... L’investisseur accueilli en « grandes babouches »  en France par la caste financière et politicienne qui lui ouvre nos fleurons industriels et immobiliers… Le « sponsor » sportif devant lequel se pâme, toute honte bue, l’ensemble des « journaleux sportifs » avides de prébendes fiscalement dégrevées…

Il faudra plus qu’une lutte sévère annoncée contre les  « islamistes désignés » du Mali pour nous convaincre de la sincérité du joueur de pipeau de l’Elysée!

Certes, l’action était  préparée depuis plusieurs mois, certes il a fallu aller vite car Bamako et le sud Mali étaient menacés… mais on peut légitimement penser que Hollande, dit aussi « Mou 1er »,  a trouvé là un moyen de passer pour un  « burné » qui n’hésite pas à jouer les chefs de guerre quand il le faut… Les sondages montrant une côte de confiance très affaiblie, le journaleux socialo-bobo qui pantoufle à l’Elysée pour s’occuper de l’image du Président a dû être de « bon conseil », et on peut compter sur lui pour nous faire avaler une image de Hollande en homme de décision et d’action. Sur lui et sur la cour des journaleux , tous media confondus, toujours partants quand il s’agit de valoriser le « champion » qui les « aime » (2 ) …et qui leur donne leur « nonos » quotidien.

Mais, sur la durée, le résultat peut se révéler négligeable, la situation économique, financière, sociale de notre pays allant en s’aggravant. Déjà, l’aventure malienne , qui risque de s’enliser si la reconquête du Nord Mali est programmée, si elle suscite « sympathie » en Europe, n’incite guère les Etats européens à venir en aide à la France…Ils approuvent, ils dénoncent le danger « islamiste », mais ils se tiennent « peinards dans leur coin » se disant,  à haute voix d’ailleurs : le Mali, c’est la France-Afrique, les Français connaissent et ont l’habitude, qu’ils fassent la sale – et la coûteuse –  besogne » …et s’ils réussissent, il sera temps pour nous de venir à la table des « bénéfices »... Ah, l’Europe unie, quel bide!

L’évolution de ce conflit, dans les semaines à venir, permettra d’y voir plus clair, peut être, sur tous les tenants et les aboutissants de cette guerre… Mais, en attendant, à un moment où les soldats de France se font tuer pour défendre la liberté, la souveraineté, l’indépendance  du Mali, et son accès à la démocratie, (c’est bien le discours officiel, non?), on peut très légitimement se demander ce que font, en France, les 300 000 immigrés maliens dont  beaucoup  n’ont rien d’autre à y faire qu’à pomper les ressources de l’assistanat social… pour en expédier « là bas » une partie pour faire vivre des populations maintenues dans la pauvreté alors que ce pays ne manque ni de richesses minières ni d’eau pour promouvoir une vraie agriculture… On est également en droit de se demander ce qu’est cette députée « malienne » installée à Massy pour y couler des « jours tranquilles » d’action « humanitariste » justifiant ses privilèges… et son implantation en France (3). Serait-ce un cas unique?  On ose espérer qu’une fois la paix revenue et la stabilité politique trouvée, tous retourneront dans leur pays bâtir l’Etat démocratique qu’ils demandent depuis Paris !

A propos « du Mali », comme à propos des destructions massives d’emplois, comme à propos de l’aggravation intolérable des impôts et des taxes, comme à propos de l’insécurité qui progresse (4), comme à propos du rabotage des revenus des travailleurs et des retraités, comme à propos de la préférence « immigrée » qui grève les finances publiques et instille une discrimination intolérable dans notre espace social, comme à propos du mariage « homo » qui déstructure notre espace sociétal….bref, comme à propos de toutes les facettes de sa politique, le joueur de pipeau de l’Elysée ne pourra plus bientôt se contenter d’enfumer les Français… Très majoritairement, ceux-ci commencent à y voir clair!

Il n’était que temps.

Robert Albarèdes

1 – http://ripostelaique.com/moussaoui-ignore-t-il-que-les-djihadistes-du-mali-ne-font-quappliquer-le-coran.html

2 – http://www.lepoint.fr/politique/francois-hollande-j-aime-les-journalistes-16-01-2013-1615832_20.php

3 – http://www.leparisien.fr/essonne-91/depuis-massy-le-sos-de-la-deputee-du-nord-mali-19-01-2013-2494343.php#xtor=EREC-109—-852018@1

4 – http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2013/01/18/01016-20130118ARTFIG00592-delinquance-degradation-statistique-depuis-six-mois.php

 

 

 

 

Print Friendly

Derniers articles du même auteur :



Ce contenu a été publié dans RESISTANCE REPUBLICAINE. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.