Les cardinaux Barbarin et Vingt-Trois trahiront les catholiques

Les manifestations anti-mariage homo serviront elles de prétexte à un vaste plan d’éradication des français chrétiens et du christianisme ?

Les manifestations anti-mariage homo  serviront-elles à de montrer qu’il reste encore un puissant mouvement de « France moisie » à mater de toute urgence par une « vaste politique pour les minorités » ?  Les déclarations de deux évêques me paraissent rendre cette hypothèse crédible.

Voir reportages photo de ces deux manifestations ici :

http://anne-kerjean.blogspot.fr/2012/11/linstitut-civitas-contre-le-mariage.html

http://anne-kerjean.blogspot.fr/2012/11/manif-pour-tous-samedi-17-novembre-2013_5820.html

Les catholiques pensent pouvoir être satisfaits de leur vaste mobilisation. Pour ma part, j’y vois un piège tendu, le risque grave que ces évènements servent à un plan commun aux nazis et au coran : extirper le christianisme. C’est un risque pour moi qui ne suit pas chrétienne, qui soutient le mariage « homosexuel »,  et qui ne partage pas du tout la vision de l’homosexualité du catéchisme, car l’enseignement du christianisme me parait être facteur de défense de nos droits humains fondamentaux, et un des barrages les plus importants possible aujourd’hui contre leur remise en cause par l’islam, et surtout, parce que cela signifierait aussi  l’extirpation des français chrétiens, de foi ou de culture, c’est-à-dire l’aboutissement du « grand Remplacement », de la colonisation par les peuples venus d’Afrique.

Le plan de matage est prêt : interdiction d’associations chrétienne se réclamant de l’enseignement du Vatican comme Civitas , « vaste plan » de Vallaut Belkacem contre l’homophobie,  plan banlieue du Qatar, alliée à la politique des USA de soutien aux minorités (sur ce sujet voir ce dossier : http://www.fn78-1.fr/article-le-projet-rivkin-112391018.html)

Monseigneur Barbarin, chantre du dialogue inter-religieux chrétien-musulmans, a participé à la manif anti-mariage homo à Lyon du samedi 17 novembre ( http://www.leparisien.fr/societe/lyon-mgr-barbarin-a-la-manif-anti-mariage-gay-samedi-16-11-2012-2326549.php)

Monseigneur Vingt-Trois a pour sa part justifié l’attaque des Femen contre Civitas pendant la manifestation du 18 novembre :  (http://tempsreel.nouvelobs.com/mariage-gay-lesbienne/20121121.OBS0111/andre-vingt-trois-qualifie-civitas-de-groupe-borderline.html)

« « Civitas est un groupe borderline, intégriste. De nous, les catholiques, il n’y en avait pas beaucoup dimanche, il y avait un mélange des courants les plus extrêmes et quelques casseurs pour faire bonne mesure », Les incidents qui ont éclaté à Paris quand des opposants au mariage homosexuel ont pris à partie des militantes féministes et des journalistes, « font partie du fonctionnement d’émeute classique », répondent à « la logique classique provocation-répression ».

Les propos de ces deux évêques vont en fait dans ce même sens : apporter des justifications à ce plan de matage des français chrétiens, ou de culture chrétienne.

Ils aboutissent d’abord à condamner… l’enseignement du Vatican. Pour ma part, je suis en désaccord avec le catéchisme sur ce point précis de la compréhension de l’homosexualité, mais je sais aussi que le Pape Jean-Paul II lui-même a défendu des idées que la féministe que je suis,  trouve excellentes sur le couple et l’amour (http://elisseievna.blogspot.fr/2012/09/love.html ), sans parler de toute la théorie chrétienne sur la valeur des plus faibles, du sacrifice de soi etc.  c’est-à-dire tout le contraire de la loi du fort commune à la fois au machisme, à l’ultra-libéralisme, au nazisme et largement à l’islam,  et donc il me parait très dangereux de rejeter les idées de l’Eglise, sous prétexte de ce point particulier de l’homosexualité.

Or  Mgr 23 donne prise à ce genre d’attaque global contre l’enseignement du Vatican, en fait il est en train de dire :  » mais regardez moi ces timbrés qui croient encore à ce que l’Eglise du Pape, contre eux je comprends que l’on réagisse violemment » (!) « . (Voir sur une des banderolles, la citation du catéchisme : http://anne-kerjean.blogspot.fr/2012_11_01_archive.html). La démocrate que je suis ne peut pas accepter d’entendre dire que manifester pacifiquement et légalement soit une « provocation » justifiant que les Femen aillent bombarder les manifestants (http://elisseievna.blogspot.fr/2012/11/femen-civitas-les-femen-ne-sont-pas-des.html)

Pire, Barbarin, spécialiste du dialogue entre les religions, approuve une manifestation « œcuménique » avec les musulmans, et il n’y a pas un évêque, pas un mot de la part de Mgr 23 pour se démarquer de ces manifestants musulmans, pour dire que les musulmans du cortège de la « bonne » manif, sont pire que borderline : ils défendent eux l’assassinat des homosexuels ( !). Non , rien, ce sont les manifestants de Civitas qui citent le catéchisme sur une de leurs banderoles  qui sont accusés, seuls. La seule du texte du catéchisme est pourtant : les homosexuels « doivent être accueillis avec respect, compassion et délicatesse. On évitera à leur égard toute marque de discrimination injuste » (http://www.vatican.va/archive/FRA0013/_P80.HTM)

En fait, pour cet homme qui estime que « l’islam est compatible avec les lois de la République » (http://blog.sami-aldeeb.com/2011/03/16/ce-que-le-cardinal-barbarin-ne-dit-pas-avec-ce-cardinal-ca-tourne-pas-rond/ ) , et que l’on peut entendre prononcer la Chahada dans un arabe impeccable ( http://fr.gloria.tv/?media=132844), on peut se demander si sa participation à la manifestation n’a pas pour objet de simplement contribuer à la politique islamique anti-homosexuels.

Je pense que si les catholiques ne récupèrent pas le sens de leur mobilisation, pour dire quelque chose comme «  quoi que vous pensiez de l’homosexualité, il y a d’abord dans notre doctrine catholique, du Vatican lui-même,  des points pour une attitude envers les homosexuels bien plus respectueuse que d’autres, et  surtout,  des points utiles pour la protection des femmes et des enfants et de la vie de famille, contre les violences, contre le machisme, contre l’exploitation par la société marchande » ,  alors cette mobilisation n’aura servi qu’à la prochaine étape d’éradication, elle aura atteint le but de montrer qu’il reste encore un puissant mouvement de « france moisie » à mater de toute urgence par une « vaste politique pour les minorités » …

Il faut se rappeler la tactique d’Hitler contre l’enseignement du christianisme, qu’il vomissait en tant que venu du judaisme et prônant la valeur des plus faibles :  non pas l’opposition frontale, mais l’utilisation du clergé pour autodétruire l’Eglise, une tactique que l’on peut comparer aussi avec la tactique des militants de l’islam contre nos institutions basées sur les droits humains ( qui eux-mêmes correspondent largement aux idéaux « judéo-chrétiens ») :

Hitler disait vouloir que le peuple allemand ne reste pas  » fidèle à la religion judéo-chrétienne et à la morale servile de la pitié », il disait vouloir « le délivrer de cet esprit chrétien que nous voulons détruire » vouloir « extirper le christianisme de l’Allemagne ».

« Le fascisme peut, s’il le veut, faire sa paix avec l’Eglise. Je ferai de même. Cela ne m’empêchera nullement d’extirper le christianisme de l’Allemagne.. Quel programme devrons nous suivre ? Exactement celui de l’Eglise catholique lorsqu’elle a imposé sa religion aux païens : conserver ce qu’on peut conserver et réformer le reste. Pensez vous qu’ils n’enseigneront pas ainsi notre Dieu dans leurs églises, ces prêtres libéraux qui n’ont plus aucune croyance et qui exercent simplement une fonction ? qu’ils ne remplaceront pas leur Croix par notre croix gammée ? Nous les obligerons à détruire eux-mêmes leurs religions par effondrement intérieur, en les vidant de toute autorité et de tout contenu vivant, en ne laissant subsister qu’un vain rituel de phrases creuses. Je vous garantis que , si je veux, j’anéantirai l’Eglise en quelques années. Nous les prendrons par leur rapacité et leur goût proverbial des bonnes choses. Pourquoi nous disputer ? Ils avaleront tout à condition de pouvoir conserver leur situation matérielle. Ils succomberont sans combat. D’ailleurs peu importe. Dès que j’ai la jeunesse avec moi, les vieux peuvent moisir au confessionnal si ça leur chante » Hitler, cité par Rauschning.

Elisseievna


Derniers articles du même auteur :



Ce contenu a été publié dans POINT DE VUE. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.