Les féministes militent contre la seule femme qui peut gagner…

Publié le 21 avril 2017 - par - 16 commentaires - 513 vues
Share


Lors du réveil du féminisme en France, en 1969, Nous étions toutes d’accord pour nous libérer de la tutelle des partis et des groupes politiques. Nous voulions réfléchir et agir en toute liberté sans contrôle masculin, hors de la loi patriarcale et de ses idéologies. Malheureusement, cette indépendance affirmée et revendiquée a fait long feu. Nombreuses sont les féministes qui ont rejoint les tuteurs politiques avec parfois des résultats tangibles pour la condition des femmes, je vous renvoie à l’historique de l’ouverture de nos droits, notamment avec Françoise Giroud, Simone Veil et Yvette Roudy. Désormais, la plupart des féministes sont liées à des partis, notamment de gauche et rares sont celles qui osent se dresser contre leurs tuteurs. Par exemple, Anne Zélensky qui a eu le courage de dénoncer le danger que représentait l’islam pour les femmes, a été insultée, bannie et maudite avec une violence qui aurait fait couler son sang si les mots étaient des cimeterres, tout cela au nom de l’autre, ce pauvre immigré musulman exploité par les criminels contre l’humanité que sont les Français, comme dirait Macron, qui mérite le maternage absolu de toutes les femmes du monde, même lorsqu’il les viole et les égorge.

Les féministes, pour la plupart historiques, du site Re-Belles appellent à voter pour Emmanuel Macron comme tous les bobos de gôche, sous prétexte de changement (sic). http://re-belles.over-blog.com/2017/04/elections-libres.html?utm_source=_ob_email&utm_medium=_ob_notification&utm_campaign=_ob_pushmail

…On se demande d’ailleurs par quel dessin machiavélique le président de ces 5 dernières années a pu, cyniquement, laisser tomber des pans entiers de la population dans le chômage, la pauvreté, la difficulté immense de poursuivre une activité économiquement viable… un socialiste !

Il n’aime pas l’argent, il l’a dit au Bourget. C’est tellement sale et vulgaire l’argent que tout le monde peut bien s’en passer… on leur donnera juste un peu de brioche de supermarché pas chère de temps en temps et ils nous remercieront…

Et pour la démocratie, pour qu’elle avance, cela ne se fera qu’ensemble(s) car une société qui avance, ne laisse pas les gens sur le côté comme de pauvres idiots qui ne comprennent rien. Et pour avancer ensemble il faut que se confrontent les idées, les problèmes, les solutions, les désaccords.

Une politique du dissensus ouvert et assumé. Celle d’Emmanuel Macron !

…Une politique qui préserve les chemins de la liberté que le mouvement féministe connaît bien ; contre le fascisme et contre le totalitarisme.

Mesdames, qu’y a-t-il de plus fasciste et totalitaire que l’islamisme ? Qu’y a-t-il de plus patriarcal que les sociétés musulmanes ? Qu’y a-t-il de plus oppressif, misogyne et gynécidaire que l’islam ? Qu’y a-t-il de plus sexiste que les dictatures musulmanes ? Vous pensez vraiment que Monsieur Macron nous protégera, nous femmes, de l’application de la charia en France  quand  le jeune premier a encouragé les ventes d’armes à l’Arabie saoudite ?

Non seulement Macron n’a rien dit sur nos libertés et notre intégrité mais, après le énième attentat islamiste, tout de suite revendiqué par l’Etat islamique, il a osé rétorquer à une question de RTL Je ne vais pas inventer un programme de lutte contre le terrorisme dans la nuit »   et la marionnette  de Hollande d’ajouter avec impudence  Le prochain Président aura une responsabilité pour protéger les Français, j’y suis prêt. Tu parles, Charles, tu nous a donné des gages de protection contre la guerre que nous a déclarée Daech  ? Si ça ne figurait pas dans ton programme alors que nous sommes menacées depuis des années, nous nous permettrons légitimement de douter de tes compétences.

Tous les philosophes à travers les âges ont dit qu’il était impossible de construire sans sécurité. Or depuis des années, l’islamisation de la France nous a plongées dans une insécurité permanente, la preuve en étant que nos prisons renferment 60% de musulmans, selon Jack Lang. Aux détenus musulmans il faut ajouter ceux qui se convertissent à l’islam et ceux qui sont libérés avant la fin de leur peine pour bonne conduite comme le terroriste d’hier soir, Karim Cheurfi.

Un autre site féministe, 50/50 magazine publie les réponses données à ECVF (Elu-e-s contre les violences faites aux femmes) et relève que seule Nathalie Arthaud et seuls Benoit Hamon, Jean-Luc Mélenchon et Philippe Poutou ont répondu à ses questions sur l’engagement contre les violences. Le site présente également un résumé du Petit manuel économique anti-FN  réalisé par Ecolinks, un collectif de jeunes économistes de gauche. Souvent évoquée par Marine Le Pen, qui cherche à s’ériger en candidate des femmes, la question de l’égalité femmes/hommes est en réalité très peu abordée dans son programme et l’absence d’intérêt pour la parité flagrant. Comme le fait remarquer Ecolinks, les quelques propositions formulées reflètent à l’inverse une vision inégalitaire et très traditionnelle du rôle des femmes dans la société.  Je trouve assez ironique que ces féministes qui collaborent avec le PS et préfèreraient avoir un dictateur comme Mélenchon (plus macho, tu meurs) n’aient pas pris de distance avec ce parti lorqu’il a évincé Ségolène Royal qui aurait pu devenir la première femme présidente de la République française et se liguent désormais, au nom de leur idéologie de gauche, contre Marine Le Pen dont la victoire servirait de modèle à toutes les petites filles, contraintes aujourd’hui, faute d’exemple de réussite féminine, à rêver de devenir star, top modèle, Miss France ou épouse d’un homme riche et puissant. Marine Le Pen a su se montrer courageuse, tenace, compétente, digne et exemplaire lorsqu’elle a refusé le foulard qu’on voulait lui imposer pour rencontrer le grand mufti de Beyrouth. Cet acte de résistance féministe compte peu, il est vrai quand la gôche considère que les femmes ont le droit de s’habiller comme elles veulent (sic) même lorsque le foulard islamique les stigmatise et rappelle les lois du patriarcat.

Par ailleurs 50/50 fait l’éloge de Jean-Luc Mélenchon à travers un entretien avec l’une de ses collaboratrices. Benoit Hamon n’est pas oublié et boucle la liste des candidats de la gauche.

Faute de temps, je n’ai pas le loisir d’analyser toutes les positions de tous les groupes féministes mais je crois que Re-Belles et 50/50 sont assez représentatifs des tutelles de la plupart des féministes, pas de toutes…

Alice Braitberg

Share
Pour finir mon propos je pense que l’homme blanc de plus de 50 ans a souvent été le compagnon de lutte des femmes dans le passé, je ne suis pas sûr que les peuples opprimés et discriminés qui nos « gauchistes » accueillent avec enthousiasme auront ce réflexe d’égards avec la gente féminine qu’ont eu les ainés, s’ils n’y sont pas contraint. Je crois même que ce sera le contraire. Les partis de gauche donnent des leçons mais la gente féminine est peu présente aux responsabilités .Peut être rectifieront ils le tire en proposant des voilées à la tête de listes électorales!!… lire la suite
Oui l’idéologie tue l’intelligence parce qu’elle interdit toute réflexion, exactement comme l’islam. Pas étonnant que musulmans et idéologues se soutiennent mutuellement. Avec aux manettes des Fillon (qui engrosse Pénélope pour qu’elle reste à la maison), des DSK, des Hollande, des Michel Sapin, des députés qui rendent hommage à leur collègue assassin de sa compagne, des députés qui sifflent ou caquettent face à des députées, des Baupin, avec en France un viol toutes les 7 mn, etc. vous voyez bien que les femmes ont encore bien du boulot. Qui a dit que le féminisme était une connerie ? les machos bien… lire la suite
Marine et son entourage sont scrutés à la loupe pour le moindre propos qui semblerait raciste homophobe ou sexiste mais les grands partis de gauche croyant détenir le statut de défenseurs de la condition féminine ad vitae aeternam se permettent beaucoup de liberté dans leurs déclarations devant les micros ou en « off » avec les grands principes dont ils pensent qu’ils sont les détenteurs. Les féministes de ces partis elles mêmes sont très sélective concernant les thèmes qui les font réagir.Comme vous le démontré elles essaient tant bien que mal et plutôt mal que bien de conjuguer leur féminisme avec leur… lire la suite

Pour ceux qui veulent en savoir plus sur Macron et les réseaux pédo-criminels…

Pas importante, la sexualité de Macron ? La preuve que si : https://oddr.ovh/site/frenc

J’ai suivi vôtre lien et je n’y trouve aucune preuve de l’homosexualité ou de la pédophilie de Macron. Qu’il soit ami d’enfance de Galley ne prouve rien et leur relation n’est pas confirmée dans le monde Gay. Si Assange a des preuves, pourquoi il ne les donne pas en ce temps stratégique ? Je n’apprécie pas Macron mais j’apprécie encore moins les basses manœuvres pour dézinguer un adversaire

Précision : je n’ai pas choisi le titre de cet article car je ne reconnais pas « lesféministes », je ne connais que DES féministes. Le féminisme n’est pas un parti, c’est une philosophie qui, comme toute pensée critique s’exprime diversement.

Le féminisme n’est pas le meilleur moyen de lutter contre l’islamisation des esprits, des corps et des comportements, ces « habitus » de sociologues. Le féminisme de nos bourgeoises soixant’huitardes fut l’égalité …sexuelle. Drôle d’égalité qui a abouti aux gay prides à l’américaine et à la prise du pouvoir des zommos dans les médias et à l’invention des genres par les Aubry, Taubira et Belkacem! Les Femen, par ailleurs respectables dans leur combat contre les obscurantismes religieux, agitent elles-aussi leurs soutiens-gorges et leurs culottes. « L’égalité veut d’autres droits ». Malika Sorel et d’autres femme l’ont compris qui se battent pour la LAÏCITÉ, creuset… lire la suite

Vous n’avez pas vraiment lu mes propos parce que vous êtes aveuglé par vos préjugés antiféminisme. J’écris que le plus grand danger actuel pour les femmes est l’islam
Quant à ramener le Mouvement au Q, c’est vôtre souci personnel. L’égalité salariale et le partage de l’autorité parentale, l’accès des filles à TOUTES les études et la mixité obligatoire dans l’éducation nationale, ça ne vous intéresse pas…

Madame, Je suis de l’école de la République. Mon institutrice nous a appris à lire avec la méthode syllabique à 5 ans et j »ai donc lu ce que vous écrivez. Je vous redis que le féminisme n’est qu’une sorte de syndicalisme, un poujadisme, voire un communautarisme, facteur de division et de rivalités. CQ Vous Démontrez, non? Les femmes sont des hommes comme les autres et inversement. Leur combat pour le rationnel et la Liberté doit être mené en commun. Quant au caractère sexuel de la « libération  » des femmes, ce ne sont pas les 300 et quelques « salopes », comme s’étaient… lire la suite

Si les femmes étaient des « hommes comme les autres » (les partisans du genre doivent vous adorer) elles auraient les mêmes droits dans TOUS les domaines et nous aurions au moins 5 femmes candidates/11. Quant à ces « bourgeoises » que vous méprisez, elles ont eu le courage de se mettre en marge pour défendre la cause des femmes. Citez-moi un candidat qui ne soit pas issu de la bourgeoisie ? Un penseur SDF ? Vous allez voter Poutou ? Quant à votre jugement sur le féminisme, on voit que vous savez de quoi vous parlez pour l’avoir vécu de l’intérieur

En effet! Et les plus bruyants partisans de « l’égalité » ont les mêmes travers. Poutou le gauchiste et Royal la socialo-féministe volent en 1ère classe. Mélanchon, « plein aux as » et profiteur du système depuis 40 ans dit vouloir le changer, comme ces journaleuses insupportables qui leur font la pub, alors qu’ ils et elles ne veulent surtout pas que ça change. Tout « baigne pour eux et elles. Ils veulent « seulement » le pouvoir.
Les catins font les plus grandes « pseudo-révolutionnaires », en général pour sauver leur peau, et elles y arrivent très bien..
Les Louise Michel vont au bagne, elles!
.
http://www.dreuz.info/2017/04/21/poutou-vole-en-1ere-classe/?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+drzz%2FPxvu+%28Dreuz%29

Marion Maréchal-Le Pen

Je me permets de reprendre et relayer cette vidéo réalisée par un de nos soutiens.
Alors que les citoyens auront un choix crucial à effectuer dimanche, elle a le mérite de poser la seule vraie question qui vaille : qui aura la volonté et le courage de protéger la France et les Français ?

VIDEO : https://www.facebook.com/MMLPen.officiel/videos/1414620158623798/

souvent je me demande « est-ce que nous allons vraiment devoir passer par le pire? »
les femmes ne devraient-elles pas être à la pointe du combat pour notre liberté?

C’est précisément parce que les femmes devraient défendre leur liberté que le féminisme est nécessaire pour les libérer de leurs aliénations, à la gôche en particulier

Toutes les vieilles peaux soixante-huitardes, arrivées à un âge certain, considèrent avec intérêt cet arrivage de chair fraîche que constitue l’invasion de ces immigrés en pleine force de l’âge… :-D

Vos propos misogynes confirme la nécessité d’un combat féministe et d’une libération de l’islam qui méprise les femmes comme vous le faites

wpDiscuz