EDITO DE CYRANO

Les Français rejettent ce gouvernement et sa nouvelle civilisation

Les rieurs ont été comblés, toute la soirée de ce dimanche, par l’interminable feuilleton de l’élection pour la présidence de l’UMP. Pour tous les journaleux et les sondageux, l’affaire était pliée depuis longtemps. Il fallait que Fillon gagne, et certains sondages ne donnaient pas davantage que 30 % au maire de Meaux. Pourquoi ce choix ? Parce que l’ancien premier ministre incarnait la politique « molle du genou », centriste à souhait, que l’UMP devait adopter. Il fallait confirmer la fable que les grands éditorialistes martèlent depuis la présidentielle : Sarkozy a perdu à cause de son conseiller Patrick Buisson, et de la droitisation de sa campagne. Parler sécurité : Pas bien ! Parler protectionnisme : Pas bien ! Parler immigration ? Pas bien !

Peu importe que Copé et Fillon soient deux islamo-collabos immigrationnistes et européistes. Ce qui compte, c’est le message des militants UMP, qui, en déjouant les pronostics (quels que soient les résultats définitifs et les appels qui ne manqueront pas de suivre) ont montré qu’ils préféraient un discours musclé à un consensus mou. Ce qui compte, c’est que Copé a compris que les militants attendaient une opposition frontale à la politique de destruction de notre société qu’est en train de mener le Parti socialiste et ses complices, continuant et aggravant les dix années de droite 2002-2012. Ce qui est esssentiel est qu’en osant évoquer les futures manifestations de rue, en parlant de la fameuse histoire du pain au chocolat en plein ramadan, Copé s’est mis la caste médiatique à dos, mais s’est donné les moyens de gagner cette primaire. On pourrait comparer cet épisode avec la présidentielle de 1995, où Chirac, avec un discours social très fort, avait, pour reprendre la formule des Guignols de Canal Plus, « niqué Couyemol ». A l’époque, la caste rêvait d’un « duel » entre les mous du genou Delors et Balladur, elle eut Jospin contre Chirac. 17 ans plus tard, elle subit le même désavoeu.

Comment ne pas évoquer l’énorme succès des manifestations qui, dans toute la France, ont marqué le refus du projet Taubira-Touraine sur le mariage et l’adoption homosexuelles. Là encore, la caste des bobos parisiens branchés avait décidé, sondages à l’appui, que le bon peuple de France ne voyait pas d’inconvénient à ce qu’on casse une « institution bourgeoise », le mariage, et qu’après tout, Papa et Maman pouvaient devenir Parent 1 et Parent 2. Et, bien évidemment, gare à quiconque osait s’opposer à ce qu’on osait appeler la Liberté, voire l’Egalité ! Il fallait être moderne et progressiste, sinon on était ringard et facho !

Eh bien comme les électeurs de l’UMP, les centaines de milliers de manifestants, souvent jeunes, inexpérimentés et paisibles, n’ont pas hésité à infliger à un véritable camouflet à la caste. Sans agressivité, ils ont rappelé quelques fondamentaux de la société, sans par ailleurs tenir le moindre mot d’ordre contre les homosexuels, dont la grande majorité n’a aucunement envie de se marier, ni d’adopter des enfants, mais de vivre sa différence paisiblement, ce que permet aujourd’hui la société française, n’en déplaise à ceux qui voient des homophobes partout.

Peu importe que les médias se soient jetés, ce dimanche, sur la provocation orchestrée par la militante-journaliste Caroline Fourest et les féministes de Femen, pour essayer de déconsidérer les manifestants et la cause qu’ils défendent. Ce n’est qu’un micro-épisode, qui confirme que décidément des pans de la gauche sont définitivement fâchés avec la démocratie et la possibilité d’émettre librement une opinion contraire à la leur. Bien évidemment, encouragés par ce succès, les organisateurs vont accroître la pression contre ce gouvernement, et faire descendre dans la rue le 13 janvier prochain, à quelques jours du vote de la loi, des centaines de milliers de manifestants, rappelant à la gôche le souvenir cauchemardesque de Versailles et de l’école dite libre, en 1984.

En regard de ces dizaines de milliers de personnes dans les rues, la manifestation contre le fascisme islamiste, organisée samedi 10 novembre, avec ses 3.000 manifestants, pourrait paraître dérisoire. Pour autant, des parallèles sont à faire entre ces deux initiatives, qui, à une semaine d’intervalle, ont vu par milliers nos compatriotes battre le pavé parisien. Ces deux manifestations ont bénéficié, avant leur tenue, d’une promotion médiatique nulle, ou très faible. Mais de manière grotesque, celle contre le fascisme islamiste, la première organisée en France, a été tue par les médias français, mais fortement couverte par Internet, et surtout des médias étrangers comme la chaîne CBN. Le fait que les Américains soient mieux informés que les Français, sur un événement qui s’est déroulé dans l’Hexagone, montre toute la différence entre de véritables journalistes et des journaleux. Le reporter américain, Dale Hurd a, d’autre part, longuement interviewé Christine Tasin, Pierre Cassen et Renaud Camus. Il devrait en sortir un long reportage dont les Français prendront connaissance, grâce à Internet, malgré le grotesque veto des maîtres-censeurs.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=hJ_goXHZlPE[/youtube]

http://www.youtube.com/watch?v=hJ_goXHZlPE

Les faiseurs d’opinion ont beau nous envoyer les Fourest, Sifaoui, Chebel, Bouzar, Boubakeur ou Moussaoui sur tous les plateaux de télévision, ils ont beau nous enfumer avec les méchants salafistes, mais le gentil islam, nos compatriotes en ont tout simplement marre de l’islam, de ses revendications incessantes, des capitulations permanentes de nos dirigeants, et des reculs que notre société subit depuis trente ans. Ils ne supportent plus l’attitude arrogante et conquérante des soldats d’Allah, qu’elle prenne la forme du voile, du halal ou des mosquées qui, au rythme d’une tous les cinq jours, recouvrent la France.

Si, malgré les qualificatifs honteux « d’extrême droite » attribué aux organisateurs, malgré le silence médiatique, 3.000 de nos compatriotes ont été capables de braver menaces et anathèmes, le potentiel est énorme. Comme pour le rejet du mariage et de l’adoption homosexuelles, c’est par dizaines de milliers, demain, que les Français pourraient descendre dans la rue, pour crier leur refus d’un totalitarisme politique qui avance, en France et en Europe, avec des habits religieux. Et bien évidemment, les manifestants ne pourraient pas ne pas faire le lien entre la montée de l’islam, dont Merah est un des visages, dans notre pays, avec la poursuite d’une politique migratoire, essentiellement tournée vers les pays arabo-musulmans, que seule une volonté délibérée de changer de peuple peut encore justifier.

[dailymotion]http://www.dailymotion.com/video/xun933_hellemmes-derapage-lors-de-la-manifestation-contre-les-roms_news[/dailymotion]

http://www.dailymotion.com/video/xun933_hellemmes-derapage-lors-de-la-manifestation-contre-les-roms_news

L’épisode de la petite ville d’Hellemmes, dans le nord de la France, ne doit pas quitter notre esprit. Rappelons que dans cette ville du Nord de la France, 550 demandes de logements sociaux n’étaient pas satisfaites. Cela n’a pas empêché le nouveau maire PS – même pas élu par ses administrés – Frédéric Marchand, de décider que la priorité était d’installer cinq familles de roms à côté d’un centre aéré ! Malmené par une première manifestation, il persiste et signe, et a envoyé les forces de l’ordre déloger les habitants qui s’opposaient au démarrage des travaux.

Partout, dès qu’il y aura un projet de construction de mosquées, les citoyens doivent s’organiser ainsi, et interpeller leurs élus, comme l’ont fait les citoyens d’Hellemmes. Nos compatriotes doivent s’organiser, et cesser d’accepter passivement l’islamisation de notre pays. Cette « nouvelle civilisation » que veulent nous imposer les Hollande-Taubira-Valls, que cela soit par l’islam, le mariage homosexuel, le droit de vote des étrangers, les nouvelles naturalisations, l’Europe fédérale, signifie ni plus ni moins la fin de la France, de ce qu’il reste de son modèle social et de ses spécificités.

En six mois, ce gouvernement a perdu tout le peu de popularité qu’il avait, au lendemain de la victoire de Hollande, due au vote musulman et à l’engagement militant de la majorité des journalistes contre Sarkozy. L’imposture des discours de campagne de Normal 1er, sa soumission à la politique européenne qui impose libre immigration et austérité à notre pays, l’incroyable médiocrité du nouveau gouvernement et du président de la République font qu’en six mois, le Roi est déjà nu, et le régime fortement ébranlé.

Quatre faits résument mieux que de longs discours la nocivité de ce gouvernement. Le sordide enlèvement de la jeune Chloé par un Vladimir multi-récidiviste des agressions sexuelles, c’est toute l’irresponsabilité du discours de Taubira et du syndicat de la Magistrature qui, depuis trente ans, fait marcher notre justice sur la tête.

La mise en examen scandaleuse, par le parquet de Pontoise, d’un bijoutier de 58 ans qui, menacé par une arme, a utilisé la sienne, qu’il possédait légalement, pour tirer – sans tuer – sur son agresseur.

Ce chiffre effrayant : depuis le début de l’année, plus de 10.000 membres des forces de l’ordre ont été agressés et blessés, soit la moyenne de 38 par jour !

Avec 10 à 15 % de la population française, les musulmans sont majoritaires dans les prisons françaises, dont l’islam est devenue la première religion. Et c’est ainsi dans la plupart des pays européens. Et Valls ose faciliter l’accès de la France aux Algériens et aux Marocains !

Il faut montrer à notre peuple, qui souffre au quotidien, ce que sont vraiment ces petits marquis qui osent se dire de gauche, alors qu’ils ne sont que des jouisseurs liberaux-libertaires ivres de pouvoir et de privilèges, qui ont trahi et abandonné la France depuis longtemps. Eux, bien planqués dans leurs beaux quartiers, mettent leurs gamins dans les grandes écoles, et ne subissent pas les conséquences de leur politique, dans leur quotidien. Tout ce qui fait rire d’eux, dans le meilleur esprit révolutionnaire, comme cette chanson, « Dansons la roubignolle, vive le fond du caleçon » doit être utilisé pour les ridiculiser.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=n_7bX6ddgLs[/youtube]

http://www.youtube.com/watch?v=n_7bX6ddgLs

Mais il appartient également, toujours dans l’esprit révolutionnaire lié à notre Histoire, à la rue de faire tomber ce gouvernement devenu illégitime, qui refuse de consulter son peuple par référendum sur les grandes questions de société. Il est plus qu’urgent de mettre fin à la catastrophe Hollande-Taubira-Valls-Duflot, car nous ne pouvons pas les laisser détruire encore notre France pendant quatre années et demi, en voulant nous imposer une nouvelle civilisation qui signifierait la fin de la nôtre.

AGENDA DE RL

Samedi 1er décembre

Rendez-vous le premier décembre, à midi, à Châtenois, 67730.

Banquet républicain en Alsace, avec Pierre Cassen et Christine Tasin

Pour l’inscription, envoyer avant le 24 novembre un chèque de 25 euros à Résistance républicaine, 101 Avenue du Général Leclerc, 75685 Paris Cedex 14, avant le 24 novembre. Précisez bien qu’l s’agit du banquet alsacien ainsi qu’un courriel et un numéro de téléphone pour communication de l’adresse.

Le thème sera celui de la mobilisation citoyenne et des réseaux de Résistants afin de construire un front des patriotes.

COMMANDER LES LIVRES DE RIPOSTE LAÏQUE

D’abord, bien les connaître, ce que permet cette présentation.

Commande d’un exemplaire de La faute du bobo Jocelyn, 19 euros pour un exemplaire, 30 euros pour deux exemplaires, 50 euros pour 4 exemplaires, frais de port compris (pensez à vos cadeaux de Noël mais pensez aussi que c’est peut-être l’occasion ou jamais d’offrir autour de vous, à tous ceux qui n’ont pas encore compris ce qui se passait, un roman qui peut les éclairer en douceur, par le biais de la fiction).

Commande de notre dernier livre, Apéro saucisson-pinard (édition Xénia), 21 euros.

Découvrez également le site web dédié à cet ouvrage : http://www.saucisson-pinard.com Ainsi que la page Facebook : http://www.facebook.com/pages/Ap%C3%A9ro-Saucisson-Pinard/289441557769069

Autres ouvrages de Riposte Laïque : Les dessous du voile, La colère d’un Français, Résistance républicaine, Les Assises sur l’islamisation de nos pays : 10 € pour 1 livre, 16 € pour 2 livres, 20 € pour 3 livres (frais de port compris).

Autre ouvrages disponibles :

Apéro saucisson-pinard, entretiens menés par André Bercoff, avec Christine Tasin, Pierre Cassen et Fabrice Robert (éditions Xenia) : 20 euros, frais de port compris.

Vérités sur l’islam, de David Vaucher, 19 euros, frais de port compris.

Le plus facile est de payer directement sur notre compte paypal (en haut à droite de notre site, cliquez sur « faire un don » et précisez la commande effectuée.).

Sinon, merci d’envoyer les commandes accompagnées des chèques correspondants libellés à l’ordre de Riposte Laïque, BP 10001, 78570 Chanteloup-les-Vignes.

Vous pouvez aussi les commander par Amazon :

http://www.amazon.fr/Faute-du-Bobo-Jocelyn/dp/2953604235


Derniers articles du même auteur :



Ce contenu a été publié dans EDITO DE CYRANO. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.