Les nazillons antifas incendient le QG de Marine, et menacent…

Publié le 13 avril 2017 - par - 5 commentaires - 1 038 vues
Share

Ils ont tout tenté pour stopper la marche des patriotes.

 Non contents du matraquage merdiatique, du vomi craché par les objecteurs de conscience à travers les ondes, ils ont agressé des militants FN, attaqué des bus de sympathisants, empêché le déroulement de meetings.

Voilà qu’ils passent à la vitesse supérieure. Un groupe criminel a tenté, dans la nuit de mercredi à jeudi, de mettre le feu au QG de campagne de Marine Le Pen.

 http://www.lemonde.fr/election-presidentielle-2017/article/2017/04/13/le-qg-de-campagne-de-marine-le-pen-vise-par-une-tentative-d-incendie_5110464_4854003.html

 Un tag explicite gribouillé à proximité, ainsi que la revendication de l’acte auprès de l’AFP par le groupe « Combattre la xénophobie », ne laisse pas de doute quant aux motivations de l’attentat. Le groupuscule a d’ailleurs promis de poursuivre ses basses oeuvres jusqu’aux élections.

« La fin justifie les moyens », avait annoncé Machiavel dans « De Principatibus  », son essai sur la conquête et l’exercice du pouvoir. Je doute que beaucoup d’antifas soient des lecteurs assidus du penseur florentin. Mais, sans le savoir, ils illustrent à la perfection certaines des figures présentées dans l’ouvrage de l’humaniste.

En mettant le feu au QG de campagne du FN (et au siège du quotidien patriote chrétien Présent, d’après les dires des intéressés), ces crapules gauchistes démontrent qu’ils n’ont rien à envier aux pires ordures que Machiavel dépeint dans son livre. Le Florentin prend la peine de distinguer la dureté d’un Laurent de Médicis, inhérente à l’exercice du pouvoir dans la Péninsule de cette époque, du caractère inique de la prise de pouvoir de certains « condottieri » de Cesare Borgia (meurtres d’enfants, régime de la terreur…).

 Sans scrupule, sans état d’âme aucun, ces déchets ont choisi le camp du totalitarisme.

 Il leur est sans doute venu à l’esprit que des personnes habitent à proximité de cet immeuble. Et qu’elles n’ont d’ailleurs pas forcément de lien avec le FN. Mais ce détail n’arrête en rien ces nervis : après tout, la roue du Bien ne peut éviter, sur son passage, d’écrabouiller quelques martyrs.

Évidemment, Marine a réagi immédiatement.

 http://www.lefigaro.fr/elections/presidentielles/2017/04/13/35003-20170413ARTFIG00057-marine-le-pen-va-porter-plainte-apres-la-tentative-d-incendie-de-son-qg.php

La police et la Justice mettront-elles autant d’application et de zèle à débusquer ces criminels qu’ils en ont eu à retracer Anne-Sophie Leclère, coupable d’avoir relayé un post Facebook plaisantant sur Taubira ? Il y a lieu d’en douter.

Ne négligeons pas ce qui se produit : ces tentatives d’intimidation ne sont pas seulement insupportables dans un Etat de droit. Elles sont également symptomatiques de la situation catastrophique dans laquelle se trouve notre pays, où la liberté d’agir et même de penser commence sérieusement à concurrencer celle de territoires africains, américains ou asiatiques, que les bobos du service public regardent par ailleurs avec un paternalisme et une hauteur à peine voilés.

Ces tentatives de pression ont de quoi inquiéter. L’année suivant les attentats sur l’île d’Utoya, où se déroulait le rassemblement des jeunes socialistes norvégiens, les adhésions au parti avait enregistré une baisse importante.

Pareillement, depuis l’année 2015, celle des premiers attentats de grande envergure en France, le nombre d’actes islamophobes n’a cessé de décroître dans notre pays.

Autant de signes indiquant que le rapport de force constitue la pierre angulaire de l’exercice du pouvoir. Un aspect que Machiavel défend également dans son ouvrage. La légitimité d’un pouvoir ne repose pas tant sur une adhésion idéologique mais sur la reconnaissance d’une autorité. On peut même avancer que l’adhésion idéologique dépend avant toute chose de cette autorité.

Pour nous autres résistants, le plus difficile commence : continuer à défendre nos positions face à un système de plus en plus décomplexé à l’idée de nous considérer comme des sous-individus. Les nervis gauchistes ne comprendront que l’autorité. La raison échappe à leur fonctionnement cérébral, coincé dans le moule de la logique FN=nazi.

On ne pourra ramener ces abrutis à la raison que par la force. Et le seul appareil légitime, en France, est l’Etat.

Souhaitons que le prochain président ou la prochaine présidente y regarde. Il n’aura pas forcément la mort d’affreux fachos sur la conscience ; mais il sait le risque qu’il prendrait à laisser notre pays accélérer son passage à la post-civilisation. Dont acte.

Lou Mantély

Share

Les méthodes terroristes antifa et des gauchos extrémistes sont les mêmes que celles des islamistes. Intimidations diverses et agressions. Apprêtons nous a voir de plus en plus ce genre d’agression, car le gouvernement de la France actuelle est disqualifié et inopérant.

Mélenchon dans ses meetings APPELLE A TOUTES LES DERIVES CONTRE MARINE . PERSONNE NE PARLE PLUS DE CETTE TENTATIVE D’INCENDIE A SON QG ! CE SONT CES enculés là , QUI FOUTENT LE FEU EN FRANCE AVEC PAREILS PROPOS .. ILS FONT PEUR AUX GENS ET DONNENT IMPLICITEMENT AUX VERMINES , LA PERMISSION DE S’EN PRENDRE AU FN EN TOUTE IMPUNITE ..MARINE N’A PAS OBTENUE LA PROTECTION DEMANDEE . Au lendemain de cette tentative, ces déchets de hollande et sa bande , n’ont rien trouvé de mieux que de l’emmerder sur son immunité . Etre au second tour ne serait… lire la suite

la seule solution pour arrêter ça c’est de flinguer les 1ERS responsables ;qui dans leurs meetings hurlent comme des loups contre marine et le FN
tuons mélenchon et macron et on rendra un fier service a la france
C’est peut être dur de dire ça mais on pourra pas faire autrement
la france a déja assez souffert comme ça et c’est pas sur qu’elle s’enn remette;
On a pas besoin de leur politique criminelle

C’est vrai qu’il n’est pas xénophobe, l’AUTRE… 130 morts au Bataclan, 86 à Nice, mais l’Autre nous aime…

On a à faire à des gens crasseux en France.
Personne ne sait pourquoi ils luttent les crasseux.
Des minables qui veulent refaire le monde.
Le communisme a fait 200 millions de morts.
Le communisme jamais jugé comme le nazisme.
Mélenchon et sa clique ont du sang sur les mains et le savent.
On en a assez de ces criminels.
Le peuple aura leur peau.
Vive la France. Son drapeau.

wpDiscuz