Lettre au roi de Belgique, invité à se convertir par un élu du parti Islam

Un élu du parti ISLAM, premier parti islamiste à avoir pénétré l’espace politique belge et européen, a adressé une lettre au roi, lui enjoignant de se convertir à la religion musulmane… Je cite : « …je vous invite à adorer Dieu, l’Unique qui n’a point d’associés et à Lui obéir… Si vous le rejetez, vous porterez sur vos épaules le fardeau des péchés de vos sujets et de vos fidèles…».

 

Trois jours (le temps qu’il m’a fallu pour me remettre) après cette invitation à la conversion, j’ai réagi en envoyant une lettre à notre Majesté (jusqu’ici catholique), Albert II de Belgique.

 

Sire, J’ai pris connaissance de la proposition de conversion à la religion musulmane qui vous a été adressée par l’un des élus communaux issus de notre diversité multiculturelle, laquelle fait le charme de notre beau pays. J’espère que je n’arrive pas trop tard afin d’attirer votre attention sur un détail qui pourrait vous avoir échappé. Vous avez, comme tout Belge, l’habitude d’entendre affirmer que l’islam est une religion comme les autres, très proche de la religion catholique. Ceci est l’exacte vérité, si l’on considère que la flagellation, la lapidation, l’amputation de membres et la peine de mort pour cause d’abandon de sa religion, d’homosexualité ou de fornication sont au programme de toutes les religions. Je sais que ces horribles péchés ne vous concernent pas vraiment et que vous n’avez donc rien à craindre quant aux atteintes à l’intégrité physique de votre Royale personne, mais je crains que votre épouse bien-aimée, qui serait obligée, dans le cas de votre conversion, d’épouser aussi votre nouvelle religion, n’apprécie pas beaucoup de porter le voile que se doit de porter toute musulmane. Le caractère latin de votre douce Paola pourrait s’exprimer autrement que par des mots… Vous risqueriez de devoir désormais recevoir vos convives avec de la vaisselle en carton et d’entamer sérieusement les fonds de votre Royale dotation afin de réparer les fissures dans les murs de votre beau palais. En tant que fidèle sujet de Votre Majesté, je me devais de vous avertir de ce détail et c’est à ce titre que je vous prie d’agréer, Sire, l’expression de mes plus respectueux sentiments.

 

David Erzet

Président de l’association NONALI pour la lutte contre l’instauration de la charia en Belgique,

Responsable Belge de l’organisation ICLA pour la préservation des libertés individuelles.


Derniers articles du même auteur :



Ce contenu a été publié dans NOUVELLE EXTREME DROITE. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.