Levallois : pourquoi Sentinelle n’a pas ouvert le feu ? A cause de nos politiciens !

Publié le 12 août 2017 - par - 98 commentaires - 5 754 vues
Share

Les jours passent depuis qu’une BMW de location conduite par un suspect algérien de 36 ans a foncé sur des militaires et on ne sait toujours pas pourquoi ceux-ci n’ont pas riposté. Le chef des armées Macron et sa ministre Parly sont muets, comme la grande muette sur cette étrange bavure. Muets le nouveau CEMA Lecointre et son chef d’état major Bosser. Muets aussi Collomb, Philippe et la Commission Défense nationale.

Rappel des faits : « Après plusieurs heures de cavale dans sa BMW de location, le suspect, un Algérien de 36 ans, a été arrêté sur l’A16 à Leulinghen-Bernes (Pas-de-Calais) lors d’une interpellation « musclée ». Selon une source policière, l’homme, qui n’était pas armé, a été blessé par cinq balles alors qu’il tentait de s’enfuir. »

http://www.ladepeche.fr/article/2017/08/09/2625424-militaires-renverses-a-levallois-le-vehicule-intercepte-un-homme-interpelle.html

Depuis, la machine médiatique a su relayer les détails de l’arrestation du conducteur de cette BMW (du moins celui qui la conduisait, dans le Pas-de-Calais). Les mêmes officines de presse-communication subventionnées ont su trouver la famille du suspect, abasourdie par ce qui est reproché à un homme si gentil. Bref, la musique habituelle de l’incompréhension des motivations, comme lors de chaque attentat.

Un contributeur ici nous offre cependant un panorama lié de ces types d’attentats : http://ripostelaique.com/le-vrai-bilan-des-attentats-musulmans-en-france-2015.html et la saison 2 http://ripostelaique.com/le-vrai-bilan-des-attentats-musulmans-en-france-2015.html .

La série totale provisoire sera bientôt disponible sur :  http://ripostelaique.com/author/maxime-lepante

Depuis donc la dernière (en date) attaque de militaires sur le sol national, AUCUN journaliste, AUCUN politicien et AUCUN chef militaire n’a soulevé la question du pourquoi de la non-riposte face ou à l’arrière de la BMW. Que cache-t-on aux citoyens-contribuables, futurs sacrifiés potentiels ?

Les politiciens ont pétrifié Sentinelle et l’ont réduite à de la figuration

Deux ans après l’activation de Sentinelle, il s’avère que : « le déploiement de militaires dans la rue est un théâtre qui rassure la population, mais ne dissuade pas les terroristes ».

https://www.contrepoints.org/2017/08/09/262926-contre-terrorisme-police-appliquer-tolerance-zero

Ce qui ne rend que plus urgent la légalisation de l’armement des citoyens : http://ripostelaique.com/attentats-les-citoyens-doivent-etre-armes-la-preuve-par-trois.html

Imaginons d’ailleurs un instant que des citoyens en armes aient pu faire feu sur la voiture et son conducteur pour protéger nos soldats.

La dernière prise de parole du chef d’état-major de l’armée de Terre (CEMAT), le général Jean-Pierre Bosser

C’était devant la commission de la Défense, à l’Assemblée nationale (audition du général Jean-Pierre Bosser, chef d’état-major de l’armée de terre

mercredi 19 juillet 2017) :

« Quand je me rends auprès des soldats engagés dans l’opération Sentinelle, j’interroge longuement les gens du quartier, parfois les touristes… et, dans un endroit fréquenté chaque année par 12 millions de visiteurs […], je constate que la présence militaire rassure les gens », a dit le CEMAT aux députés. « Les Français, dans la rue, me disent, très lucides : ‘Nous savons bien, Mon général, que ce n’est pas l’opération Sentinelle qui nous protégera mais, grâce à elle, nous aurons peut-être une chance de nous en sortir », a-t-il raconté.

Aussi, le général Bosser estime que l’on « n’échappera pas à la présence de quelque 3.000 hommes répartis sur des points clés de Paris. » En outre, selon lui, il faudrait encore « 3.000 hommes en réserve pour monter en puissance en cas de coup dur, n’importe où en France. » Enfin, a-t-il continué, « je souhaiterais qu’une troisième fraction de 3 000 hommes, aujourd’hui encore déployés, soit consacrée à l’anticipation. »

« J’entends que l’on travaille sur les scénarios de crise – tels que définis par le secrétariat général de la défense et de la sécurité nationale (SGDSN) – comme les prises d’otages de masse, les risques industriels, les risques bactériologiques. Ce n’est pas anxiogène pour les Français qui sont capables de comprendre qu’en nous y préparant, nous nous préparons à assurer leur sécurité », a expliqué le CEMAT. » Intégralité du propos sur http://www.opex360.com/2017/07/28/pour-le-general-bosser-loperation-sentinelle-revisee-pourrait-encore-concerner-9-000-militaires/

Vacances obligent, même en temps de guerre, c’est seulement le mardi 12 septembre, à 16h30, qu’est prévue l’audition du général François Lecointre, chef d’état-major des armées.

Une loi de plus précise récemment l’usage des armes par les forces de l’ordre (police nationale et gendarmerie) 

C’est celle du 28 février 2017 héritée du quinquennat Hollande et approuvée en es qualités d’alors par : Bernard Cazeneuve, Jean-Yves Le Drian, Jean-Jacques Urvoas, Bruno Le Roux et la palanquée de ministres soi-disant concernée, dont les noms n’ont jamais été synonymes de défense de la patrie. Les lecteurs pourront retrouver ce texte intitulé LOI n° 2017-258 du 28 février 2017 relative à la sécurité publique paru au JORF n°0051 du 1 mars 2017 et sous le lien :

https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000034104023&categorieLien=id

Si cette loi n’interdit pas expressément aux agents de la police nationale et aux militaires de la gendarmerie nationale de faire parler la poudre en cas d’agression, elle est de nature à les glacer d’effroi. D’abord parce que les secondes nécessaires à la récapitulation du pensum : puis-je ou non tirer ? est le temps nécessaire, pour, une fois mort, ne plus jamais se poser de telles questions. Ensuite, parce que si, malgré tout, quelque tir bien ajusté a réussi à stopper les ardeurs criminelles d’un assaillant, la machine juridico-administrative privative de liberté, va se mettre en route pour pourrir la vie du fonctionnaire. De quoi au passage faire fuir ventre à terre nombre de ces fonctionnaires dans d’autres emplois fonctionnarisés moins exposés. Lesquels ne manquent d’ailleurs pas en France.

Pour être précis, voici les conditions à réunir avant de mettre en joue quelque ennemi 

« Art. L. 435-1.-Dans l’exercice de leurs fonctions et revêtus de leur uniforme ou des insignes extérieurs et apparents de leur qualité, les agents de la police nationale et les militaires de la gendarmerie nationale peuvent, outre les cas mentionnés à l’article L. 211-9, faire usage de leurs armes en cas d’absolue nécessité et de manière strictement proportionnée :

« 1° Lorsque des atteintes à la vie ou à l’intégrité physique sont portées contre eux ou contre autrui ou lorsque des personnes armées menacent leur vie ou leur intégrité physique ou celles d’autrui ;

« 2° Lorsque, après deux sommations faites à haute voix, ils ne peuvent défendre autrement les lieux qu’ils occupent ou les personnes qui leur sont confiées ;

« 3° Lorsque, immédiatement après deux sommations adressées à haute voix, ils ne peuvent contraindre à s’arrêter, autrement que par l’usage des armes, des personnes qui cherchent à échapper à leur garde ou à leurs investigations et qui sont susceptibles de perpétrer, dans leur fuite, des atteintes à leur vie ou à leur intégrité physique ou à celles d’autrui ;

« 4° Lorsqu’ils ne peuvent immobiliser, autrement que par l’usage des armes, des véhicules, embarcations ou autres moyens de transport, dont les conducteurs n’obtempèrent pas à l’ordre d’arrêt et dont les occupants sont susceptibles de perpétrer, dans leur fuite, des atteintes à leur vie ou à leur intégrité physique ou à celles d’autrui ;

« 5° Dans le but exclusif d’empêcher la réitération, dans un temps rapproché, d’un ou de plusieurs meurtres ou tentatives de meurtre venant d’être commis, lorsqu’ils ont des raisons réelles et objectives d’estimer que cette réitération est probable au regard des informations dont ils disposent au moment où ils font usage de leurs armes. »

L’article L.211-9 mérite d’être cité pour la galéjade de son 6ème alinéa 

On ne compte plus en effet le nombre de casseurs, de voyous, de soi-disant « antifas » mettant impunément une ville à sac et attaquant des forces de l’ordre inertes sur ordre, lors des manifestations gauchistes. A cet égard on n’en sera donc que plus particulièrement attentif à celles prévues pour la rentrée et voir quelles interventions y seront ordonnées.

Article L211-9 Créé par Ordonnance n°2012-351 du 12 mars 2012 – Annexe, v. init.

Un attroupement, au sens de l’article 431-3 du code pénal, peut être dissipé par la force publique après deux sommations de se disperser demeurées sans effet, adressées, lorsqu’ils sont porteurs des insignes de leur fonction, par :

1° Le représentant de l’Etat dans le département ou, à Paris, le préfet de police ;

2° Sauf à Paris, le maire ou l’un de ses adjoints ;

3° Tout officier de police judiciaire responsable de la sécurité publique, ou tout autre officier de police judiciaire.

Il est procédé à ces sommations suivant des modalités propres à informer les personnes participant à l’attroupement de l’obligation de se disperser sans délai.

Toutefois, les représentants de la force publique appelés en vue de dissiper un attroupement peuvent faire directement usage de la force si des violences ou voies de fait sont exercées contre eux ou s’ils ne peuvent défendre autrement le terrain qu’ils occupent.

Les modalités d’application des alinéas précédents sont précisées par un décret en Conseil d’Etat, qui détermine également les insignes que doivent porter les personnes mentionnées aux 1° à 3° et les conditions d’usage des armes à feu pour le maintien de l’ordre public.

Jacques CHASSAING

Un peu d’Histoire : La BNF (bibliothèque nationale de France) s’est penchée sur des temps où l’art de la guerre du Roy ou de l’Empereur ne s’embarrassait pas d’états d’âmes.  Des textes expéditifs réglaient l’affaire : Code militaire, ou Compilation des règlements et ordonnances de Louis XIV… faites pour les gens de guerre depuis 1651 jusques à présent http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k96118471

Nous sommes en guerre!Mais nos soldats ne tirent pas sur l’ennemi de peur de faire couler le sang.Nous sommes mûrs pour la déconfiture totale.Tout ça finira très mal!

Nous avons un Chef des Armées , le petit con qui se prétend « Notre Chef » comme un autre se disait le Fûhrer , mais c’est du style Pétain , à laisser entrer la chienlit.

Ils ont dû tirer mais comme la gaucho-sphère ne les équipe que de balles à blanc contre des balles de plomb………….

Un Général donne sa démission parce qu’il considère ne plus être en mesure d’assurer la pérennité du modèle d’armée auquel il croit pour garantir la protection de la France et des français aujourd’hui et demain. Eh vous avez celui qui le remplace qui lui accepte le poste, y gagne deux étoiles et la solde qui va avec sans aucun état d’âme sur la pérennité de l’armée et sur la protection de son pays et de sa population. Les autres Généraux n’ont pas bougé pour protéger leurs hommes. L’armée a récupéré et nous aussi, un carriériste Général d’opérettes qui va obéir… lire la suite

HS
Ceci est hors sujet mais c’est mon dernier recourt : quelqu’un sait pourquoi on ne peut plus poster de commentaires sur Boulevard voltaire ?

Je suis dans le même cas et d’autres aussi. J’ai demandé la raison à BV il y a plusieurs semaines, je n’ai jamais eu de réponse.

Merci pour votre réponse.

IL EST NAVRANT QUE LE ( REVENDIQUE) GRAND CHEF DES ARMES METTE EN PATURE LES HOMMES _ET LES FEMMES_ DONT IL A LA RESPONSABILITE …IL NE SUFFIT PAS DE SE « PRETENDRE » CHEF SI L’INCAPACITE EN EST FAITE …

Petite Annonce :
Recherchons personne ayant une parfaite connaissance du langage des signes pour s’entretenir avec hauts personnages politiques tels que , Président de la République, Ministre de l’Intérieur, Ministre(e) des Armées, Premier Ministre avant tous les autres et autres personnages tout aussi inconsistants soudainement frappé de stupeur et ayant perdu l’usage de la parole.
Contrat de 5 ans en CDD avec, à terme, promesse d’embauche qui n’engage que ceux qui croient.

Pourrait-on avoir des articles sur le front national ? J’ai entendu dire que la le Pen partouzait.

dupond
Et quand bien même cela serait vrai, qu’est-ce que ça peut vous foutre ?

Pas plus que le couple actuel de tourtereaux élyséens et ces précédents occupants.
Un certain scooteriste libidineux a connu, entre deux flambées de courbe du chômage, de chaleureux moments, payés par la nation.
Son avant dernière concubine a même écrit un bouquin…merci pour ce moment!

dupond… Il y a une faute de frappe… C’est ducon !

Bien dit !!!!

POURQUOI TU VEUX Y ALLER ???

Les militaires n’ont rien à faire dans la rue. Leurs armes, Famas ou HK 416 ont des puissances incompatibles avec une ouverture du feu dans une rue fréquentée (pour ceux qui ont leurs armes approvisonnées). Une balle qui traverse un barbu à 15 m va continuer sa course jusqu’où ? Dans qui va-t-elle s’arrêter ? Un militaire se fout de la légitime défense ; il fait la guerre pas la police. Face à l’ennemi, il tire sans se poser de questions existentielles : suis-je en légitime défense ? Réellement menacé ? Dans les rues de Paris, pas un ne se… lire la suite
Exactement Il y a d autres armes, prévues pour le combat rapproché urbain. Notamment des cartouches de chasse ( calibre 12) qui ont un grand pouvoir d arrêt, et ne traversent pas un barbu, pour continuer sa trajectoire et pouvoir tuer un passant plus de 100 mètres plus loin D autres armes en calibre 9 MM comme le pistolet, pouvant tirer en rafale, et utilisant des munitions, à tête creuse…… Ressortent rarement, et ont provoqué d énormes dégâts dans le terroriste….. Bon, toujours garder quelques fusils d assaut, pour rafaler des véhicules si besoin. Ensuite, placer des snipers aux endroits… lire la suite

vous avez raison Dorylée.

Oh mais non ; il vont simplement : Dire qu’il est fou ! Et tous les voisins vont …tomber des nues : Ah bon ? Non ? Lui ? Mais ci , mais ça !! Ou , il va être gentiment être mis en prison , peinard ; sortira avec un bracelet (ahahah) ; ou bien restera en prison avec ses potes , où il organisera des PORTES OUVERTES ENTRE PRISONNIERS et nous verrons sur YouTube leur VIDEO « DU BONHEUR  » ! Voilà pourquoi ils nous MASSACRENT ; ici , ils NE RISQUENT RIEN !! ILS VEULENT TOUS PURGER LEURS » »… lire la suite

Déjà dit, et non lu ?
Si vous connaissiez les lieux, Impasse, tournant peu après, ceux restant debout, choqués, n’ont pas eu le temps, avant qu’il ne tourne !. La surprise en consomme !
Par contre, plus tard, ils ne l’ont pas loupé !
Conclusion ? S’informer avant ! Merci !

Mais vous n’y pensez pas , voyons. En tirant sur un musulman, vous vous privez alors du vote musulman non negligeable de 10 a 15 % en France. Celà vaut bien quelques FDS blesses, Non ????

Si tous les joueurs en ligne de jeux de tir, dont le succès est sans cesse grandissant, manifestaient autant d’engouement à défendre la France, il y aurait un sacré contingent.
La dernière version encore en bêta de l’un des ces jeux dont je tairai le nom bat des records d’utilisation! Evidement, c’est moins dangereux d’être planqué derrière sa console ou son stick en bousillant des assaillants factices pour rester le seul survivant, que descendre sur le terrain, en armes.

Les tireurs sportifs ne peuvent pas défendre la France, et ne peuvent pas se défendre eux-mêmes, car ils s’engagent à ne pas faire usage de leur arme autrement que pour s’exercer au centre de tir, ou pour défendre leur vie s’ils sont attaqués à leur domicile. Et même dans ce cas, c’est laborieux, car il leur faut sortir leur arme du coffre-fort: ils sont obligés de prouver qu’ils ont chez eux un coffre-fort, et ils s’engagent que leur arme sera toujours rangée dans le coffre-fort. Donc en cas d’attaque surprise en pleine nuit, il s’agit de se réveiller, d’aller au… lire la suite

Exact pour les armes soumises à détention préfectorale mais nombre d’ armes dites « anciennes » (elles tuaient comme celles d’aujourd’hui en leur temps) n’ont pas besoin d’être dans un coffre dit fort car elles sont en vente et détention libre pour les adultes: donc on peut les avoir dans sa table de nuit ou sous son oreiller prêtes à l’emploi. Qu’on se le dise !

Je sais tout cela, c’est bien pour ça qu’il faut se mobiliser.

Il faut davantage d’armes de poing dans l’armée, comme dans les poches-étuis des civils http://ripostelaique.com/attentats-les-citoyens-doivent-etre-armes-la-preuve-par-trois.html

Réponse à LEFROID
Et le PAMAS, il sert à quoi?
En état d’urgence, en partance de patrouille, c’est dès la sortie du casernement que le danger est imminent. Par ailleurs combien la filature, les soins hospitaliers et le transfert en hélicoptère du fuyard + les soins et le préjudice du policier blessé vont coûter au contribuable français? Beaucoup moins si le conducteur qui a foncé sur les militaires avait été abattu immédiatement. Qui prouve d’ailleurs qu’il est aussi le fuyard de l’A16?

Je ne suis pas si sûr que çà qu’ils ne courent pas de risques dans les casernements. Regardez la vidéo du soldat François qui explique ce qu’il se passe aujourd’hui dans les casernes. Les musulmans se sont introduit et on les a introduit partout, écoutez ce qu’il raconte sur le refus des soldats musulmans de tirer sur les leurs en missions, sur les coups qu’ils n’hésitent pas à donner à leur supérieur sans aucune sanction. Un seul musulman dans la chambré pourra jeter la nourriture des autres hors du frigo si elle contient du porc, il pourra les mettre à… lire la suite

Du temps de la guerre dite d’Algérie, Il arrivait même que des supplétifs musulmans partageant la même chambrée que les soldats du contingent, les tuaient dans leur sommeil avant de déserter avec l’armement. Par discrétion je ne peux citer ici l’unité, ni le lieu. Je peux simplement dire que je l’ai constaté dans une de ces tours fortifiées isolées dans le bled.

Vous avez tout à fait raison. Si l’on remonte dans le temps, le personnel musulman du porte avion FOCH participant à la guerre (indigne)contre le KOSOVO s’était mutine , occupant la cafétaria du bateau. Il avait fallu l’intervention des fusiliers marins pour les déloger et libérer leurs otages. Les taux d’insoumission, outrages à supérieurs, insubordination, désertion, sont nettement supérieurs chez les neo-français que chez les sous-chiens (pour paraphraser Houria Boutaldja). Ce qui fait que la France a des soldats peu surs et fidèles

Je n’ai jamais dit que les soldats étaient en sécurité dans leur casernements, il n’y a qu’à revoir la vidéo du témoignage d’un soldat sur le site de Minurne il y a quelques mois.

« pourquoi Sentinelle n’a pas ouvert le feu ? » a cause des DIX COMMANDEMENTS peut être ?

L!idiot du village a encore frappé.

Rappelez vous, « Passer pour un idiot aux yeux d’un imbécile est une volupté de fin gourmet. » mdr

Les armes de nos soldats sont-elles chargées ? Prêtes à tirer ? Quels ordres
ont-ils reçus? De ne pas tirer comme au Bataclan? Plus que des Famas, des
Pistolets 357 Magnum serait efficaces sans risquer trop de dégâts sur les passants…La baïonnette me semble limitée au combat rapproché…Mais effectivement utilisable tout de suite dans une aggression au corps. Mais je garde mon opinion: supprimer l’opération Sentinelle, inutile, coûteuse et risquée.

C’est bien la première fois dans l’histoire de l’humanité qu’une armée est payée pour ne pas faire la guerre aux ennemis de son pays…
Je suis pour l’exécution immédiate de tout terroriste d’une balle dans la tête, pas pour faire peur aux autres, ils s’en foutent, mais pour se débarrasser de celui-là et l’empêcher de récidiver une autre fois…

Même opinion et même sentence pour les assassins violeurs et de femmes et d’enfants, de personnes sans défenses ( âgées, handicapés, SDF), retour dans les pays d’origine pour les proxénètes, passeurs, mafieux, dealers (ils commencent à se faire trop nombreux sur le territoire français et européen)….quand aux voyageurs de retour de l’ei…..ouverture d’un bagne dans des îles lointaines et hostiles!
Ras le bol de tous ces nuisibles, que l’État essaie vainement de réinsérer et reconvertir en bons samaritains, à nos frais et surtout à nos risques et périls.

L’armée française qui n’est plus une armée de conscription devient progressivement une armée prétorienne au service du pouvoir et non plus du peuple. Sensée initialement défendre les intérêts de la France, elle protège d’abord l’oligarchie. Ne soyons donc pas surpris de son immobilisme face à la submersion migratoire. A l’instar des armées africaines, elle n’interviendra que lorsque le conflit ethnique, quasi tribal, qui ne sera plus à « la pointure » des CRS, dégénérera, pour taper très fort, sans discernement, sur les allogènes et les autochtones. Le contingent avait au moins l’avantage de servir de lien entre le peuple et son armée… lire la suite
Monsieur Chassaing je ne vous suis pas tout à fait : dans le cas présent les militaires n’étaient pas en barrage routier, mais en cours de départ en voiture, sans chicane. Attaque trop rapide pour réagir par Famas avec tous les risques pour les passants. Et puis l’auteur a été stoppé le jour même, par des spécialistes, et avec de la casse malgré tout : un policier blessé. Ma question : pourquoi les soldats Sentinelle n’ont-ils pas la baïonnette au canon, accessoire très dissuasif pour la défense rapprochée et sans risque pour la foule ? On leur fait bien sortir… lire la suite

La « fleur de lice » suffirait pour la majorité des cas : L’angon

A lire pour vous faire une opinion
(http://www.minurne.org/?p=5094)

Pour être juste en ce qui concerne les militaires, peut-être redoutent-ils, en pleine rue, de tirer sur les ordures véhiculées ou non, par crainte d’une ou plusieurs balles perdues qui pourraient toucher ou tuer des innocents ? Mais je suis naturellement pour le tir à vue, il n’y a plus à hésiter maintenant, ça suffit !

et vous savez regarder, vous auriez vu que leurs armes sont neutralisées par une sécurité à hoter pour pouvoir ouvrir le feu.

Oui Jacques, il est important de preciser ces articles de loi, qui sont de toute façon, vu la rapidité d’un tel evenement totalement inapplicable en tant réel. Il n’y a que des juges ou des bureaucrates pour croire qu’on peut faire des sommations lors d’une attaque. ineptie. de plus que dire de l’efficacité des cartouches fournies aux policiers…de la merde tout simplement, inéfficaces contre une voiture, nulles sur un humain. et que dire des poursuites acharnées de l’administration et des supérieurs hierarchiques en cas de tir…tout est fait pour empecher l’usage de l’arme…

Tirer au Famas ? ( source web) »… Le numéro 728 de la revue confidentielle TTU officialise un scandale qui était un des non-dits de l’armée française depuis de nombreuses années, la mauvaise qualité de la munition 5.56 destinée au fusil d’assaut de l’armée française. TTU précise …..() que c’est l’étui en laiton fabriquée par une société(-autocensure)- puis (-autocensure-) qui est à l’origine des incidents de tir et aussi (ce qui est aussi grave) de la limite de précision dans la portée du tir de cette munition. Concrètement parlant, la munition défaillante réduit considérablement la précision du tir de cette arme… lire la suite

La fermeture de la section de production de munitions de petit calibre du GIAT (inférieurs à 20 mm) devenu NEXTER. Les 5,56 françaises étaient spécifiques au FAMAS mais déjà obsolètes face à la 5,56 à balle SS109. En revanche, il faut éviter de trop écouter radio-stand…

Les 5,56 françaises : étuis aciérés les 5,56 d’origine « diverses » : laiton…

les militaires devraient quand même tirer, la légitime défense n’est pas faite pour les seuls politiciens laches et peureux!
bon sang qu’eux au moins fassent preuve de détermination à ne pas se laisser tirer comme des lapins!
militaires, osez! le peuple est derrière vous!

Les militaires de « Sentinelle » ont des armes, cela se voit ! Mais ont-ils des munitions ?

Oui, depuis le « bataclan », les chargeurs sont approvisionnés en balles réelles et la culasse est armée en permanence prête à faire feu, juste la sécurité à enlever et pan !

Ben oui,des fois que la riposte eût été disproportionnée par rapport à l’attaque .Le forcené n’a tué personne .Si il avait été abattu,sa famille aurait porté plainte et aurait eu bien sûr gain de cause .

Ne revons , ceux qui aujourd’hui désarme notre police et notre armée…ce sont les meme qui en 36, 37 …ont refusés que la France s’arme face a la montée du nazisme leurs chefs avaient des interets liés avec Staline qui lui meme…Aujourd’hui nos chefs ont les memes interets avec les Pays de Golf et le Pétrole…alors comme en 40 on vend la France en mémoire a leur chef supreme Francois mitterand dit ‘ tonton la gerbe ‘

Il y a un moment où l’obéissance aveugle d’une armée, à un pouvoir irrationnel en place, devient criminelle. C’est ce qu’avez compris, hélas tardivement le colonel Claus von Stauffenberg, dont l’opération Walkyrie échoua de peu ! Face à la dictature montante de l’U.E. la figure du comte von Stauffenberg devrait être l’une des références emblématiques de la nouvelle Résistance.

Ils sortaient de leur casernement improvisé (donc non défendable et facile à repérer, est ce celui que la ministre avait visité, une belle gaffe ?), pour monter dans leur véhicule. Les armes n’étaient probablement pas chargées (ce qui est toujours scabreux dans un véhicule civil). Vu la vitesse de l’attaque, pas le temps de tirer. Ce qui pose le problème des balles perdues avec les FAMAS, une arme totalement inutile et dangereuse dans une foule. Manifestement le camp d’en face a changé de tactique, au lieu d’attentats anonymes, il s’attaque à l’Armée pour la ridiculiser. Après avoir eu la peau… lire la suite

Question lancinante: pourquoi toujours aucune attaque de « personnalités » politiques ou non par les « terroristes » ? Poser la question, c’est y répondre, pour les gens informés.

Autrefois on disait « montrer la force pour ne pas avoir à s’en servir ».Désormais c’est « montrer la force avec interdiction formelle de s’en servir ».
Pour plus de sécurité,on pourrait jalonner la France de soldats en carton .Avec les moyens modernes ,on doit pouvoir les doter d’une parole artificielle se déclenchant quand un camion fonce sur la foule ou mitraille une salle de spectacle « tout va bien ,je vais bien ,les cellules psychologiques arrivent »
Musique de Jacques Brel ,il faut oublier,tout peut s’oublier…

De Brel  » on oublie rien on s’habitue c’est tout « 

j’ai meme entendu dire que les soldats avaient leur arme non chargee,la droite et la gauche ont faient les lois pour que les policiers et gendarmes ne puissent tirer,de peur s’ils il tuent ,de la descente de la police des polices,donc un bon soldats,policiers et gendarmes hesitent a tirer et preferent etre tuer,en 2016 rappelez vous le policier attaquer dans sa voiture avec un policiere,les anti fa mettant le feu a la voiture,ils ont juste eu le temps de sortir,il avait une arme et ne s’en ait pas servi,de peur de tuer une racaille,dans les banlieues pareil,ils ont ordres de… lire la suite

Faux, nos soldats ont leur arme approvisionnée en permanence prête à faire feu depuis l’affaire du bataclan.

Et alors ? Si les banlieues s’embrasent, on envoie les CRS d’abord,puis les chars et la légion… avec ordre de tirer! Mais pour ça, il faudrait un gouvernement et un chef d’état dignes de ce nom…

Et puis si ça tourne mal, l’OTAN arrive avec ses bombardiers pour rétablir la démokratie.

En dix mn, ce « Chef d’Etat digne de ce nom « serait voué aux gémonies, traité de nazi, menacé du CPI, n’aurait vite plus de financement, serait qualifié de dictateur, ferait chouiner nos « philosophes » et autres parangons de vertus auto-élus, le Pape lui cracherait dessus verbalement, et serait menacé par le Gendarme du monde puisque ce « chef d état digne de ce nom » tirerait sur « son propre peuple » (sic) ! En un quart d’heure, une autre démocratie d’outre Rhin ou d’Outre channel viendrait lui déclarer la guerre etc comme d’ab…c’est pas gagné pour lui, d’autant que, après sa défaite, il fera… lire la suite

Oui tout à fait. Voir ce qu’ILS font à Orban en Hongrie, aux dirigeants polonais, ou même, au pire, à Maduro (dans un autre registre…)

Peut être savent ils déjà que dans ce cas : nos chars (enfin ceux qui ne sont pas en panne :)) et nos légionnaires (enfin ceux qui ne se retourneraient pas contre leurs collègues..) seraient dépassés …

« J’entends que l’on travaille sur les scénarios de crise – tels que définis par le secrétariat général de la défense et de la sécurité nationale (SGDSN) – comme les prises d’otages de masse, les risques industriels, les risques bactériologiques… »

En clair : rien n’a encore été fait !! ça c’est anxiogène !
« heureusement » que pour l’instant (malgré les morts) nous n’avons eu à faire qu’à des « pieds Nickelés » sinon …

les « pieds Nickelés » c’est qui ? Les terroristes islamistes ou les membres du gouvernement ? Je suis pour la seconde définition…

Ça commence mal rien qu’au 1er article :
« les agents de la police nationale et les militaires de la gendarmerie nationale peuvent »
Vous remarquerez qu’en aucun cas il n’est fait mention des militaires des forces armées (marins, aviateurs, terriens). Ce qui interdit de fait aux militaires hors gendarmerie d’ouvrir le feu. Et prouve que Sentinelle est bidon.

Devant un assassin potentiel, le flic : Russe : PAN ! Le voyou est mort Chinois : PAN ! Le voyou est mort Américain : PAN PAN PAN PAN PAN PAN PAN clic ! PAN PAN PAN PAN PAN PAN PAN ! Le voyou est mort. Français : Suis-je réellement menacé ? Son arme est-elle factice ? Menace t-il des passants ? Risque ai-je de blesser des innocents ? PAN ! Le flic est mort. Il sera peut-être décoré après enquête de l’igpn, du syndicat de la magistrature et accord écrit de la Licra, d’sos-racisme et du PIR.

Je suppose que, pour ce qui concerne l’Americain (qui ne doit pas payer lui-même ses munitions), le « clic » signifie « reload »?;-))))

Excellent, Aguirre !

On peut considérer que le militaire ou le représentant des forces de l’ordre a été effectivement menacé lorsqu’il est mort .

La Russie, la Chine, les Etats-Unis, ajoutons l’Inde et bien d’autres sont des pays « nationalistes » qui est un gros mot en France, le laboratoire du melting pot afro-arabo-européen. L’autochtone a pour obligation de s’effacer et bientôt de descendre du trottoir, voire de circuler sur celui d’en face : du déjà vu ! Comprenez que riposter instinctivement en cas d’attaque c’est haineux et fasciste. Tant que nos utopistes mondialistes refuseront de comprendre le bon sens de nos paysans « chaque chien dans sa niche » nous allons nous enfoncer chaque jour davantage dans la guerre ethnoculturelle déjà annoncée il y a près de… lire la suite

Brésil !! ne pas oublier le Brésil les videos de ^poursuites sont parlantes dès que le fuyard est rattrapé, il ne bouge plus et montre ses mains …sinon Pan ! Et c’est la règle !!

Comme dit le Gal Desportes on fait de nos soldats des cibles privilégiées s’ils
ne peuvent pas tirer. C’est du cinéma payé par nos impôts au détriment de ce
que l’Armée attend depuis des années…

Encore heureux qu’on ait affaire à des bras cassés et solitaires….

Pour flinguer nos paysans, les flics ont tous les droits pas la racaille musulmane

Ce samedi 20 mai 2017, Jérôme Laronze a été tué lors de son interpellation à Sailly, en Saône-et-Loire. Cet agriculteur tentait d’échapper aux gendarmes. Il était en cavale depuis neuf jours après avoir refusé les contrôles vétérinaires et déjà avoir foncé sur les forces de l’ordre. http://france3-regions.francetvinfo.fr/bourgogne-franche-comte/saone-et-loire/saone-loire-agriculteur-fuite-abattu-lors-son-interpellation-1258101.html

oui mais c’etait pas un musulman,ils savaient qu’ils ne risquaient rien

Très juste, mais il faut aussi rajouter gauchiste.

Francais de souche, non musulman (ou juif), surement pas gauchiste boboide, la cible ideale de nos cretins de flics…

Circonstance agravante, la komandantur a su par des ecoutes qu’il etait contre Macron… Pan, il est mort !!!!

> > Un contributeur ici nous offre cependant un panorama lié de ces types d’attentats : http://ripostelaique.com/le-vrai-bilan-des-attentats-musulmans-en-france-2015.html et la saison 2 http://ripostelaique.com/le-vrai-bilan-des-attentats-musulmans-en-france-2015.html .
Erreur : Le même lien est répété deux fois.

> on ne sait toujours pas pourquoi ceux-ci n’ont pas riposté.
Probablement pour la seule et unique bonne raison que c’est allé trop vite : la plupart des militaires se sont retrouvés par terre, incapables de tirer, et ceux encore debout (un ou deux seulement sur le groupe) n’étaient pas dans une position leur permettant de tirer immédiatement (probablement déjà dans leur voiture ou avec leur voiture bouchant leur angle de tir) et que le temps qu’ils se déplacent pour faire feu, la voiture était déjà perdue de vue.

C’est surtout que les armes sont sécurisées par un bouchon métallique et que pour le retirer il doit falloir demander à un gradé qui a la clef ! Si le gradé est sous la bagnole….personne ne tire.

Abruti ! tu confonds avec le bouchon de tir à blanc !!! Stop aux cons qui parlent sans savoir !!! Tu as fait l’armée un jour toi, grande gueule ?

L’abruti c’est celui qui juge à l’emporte pièce et qui insulte sans raison.
J’ai fait l’armée dans la Police ducon et je te conchie.

Quand on est attaqué en tant que militaire, on tire d’abord et on discute après. Tout le reste n’est que littérature…

Élémentaire mon cher Watson

Absolument !

(suite) Aujourd’hui, dire « en supprimant l’eau vous supprimez le poisson » cela revient à accélérer « le grand remplacement » ce qui est en train de se faire sous nos yeux par cette invasion migratoire méthodiquement planifiée. C’est de plus en plus probant alors que notre armée dont la vocation première est de protéger la Nation (c-à-d le peuple et l’intégralité du territoire national) , reste l’arme au pied, ou du moins fait de la figuration avec des procédures de riposte inappropriées, voire suicidaires pour ses propres soldats ! On est bien d’accord, l’armée se doit d’être, loyale, fidèle, obéissante et disciplinée, mais… lire la suite

Dans ce cas, le chef de l’état est un traître !

Dans le cas où il n’y aurait aucun témoin tatillon, faire feu immédiatement et utilisez les sommations ultérieurement. Ou alors demandez la permission poliment à votre assaillant de bien vouloir vous permettre de le tuer.

D’abord au Vietnam, puis en Algérie, l’armée française avait acquis un savoir faire en matière de contre guérilla auquel d’ailleurs l’U.S. Army s’était intéressé. Pour ma part j’ai connu le Centre d’Instruction de Pacification et de Contre Guerilla d’Arzew où on y apprenait la fameuse méthode de tir instinctif, jambes fléchies, les 2 bras tendus en avant, l’arme dans l’axe du corps et ce dans un parcours accidenté où apparaissaient à l’improviste des cibles et des leurres.De mémoire, je n’ai jamais entendu parler de sommation ! On nous rappelait aussi la célèbre formule de Mao, du « partisan communiste qui doit… lire la suite

en école d’officier j’ai été formé à cette méthode du tir instinctif et je pense que c’est la seule solution valable en cas d’agression par un véhicule

2 sommations avant de tirer ? C’est sûr qu’avec de telles lois, comme celle qui dit que la riposte doit être « proportionnée », là, je devrais rigoler doucement…parce qu’ils sont morts les types qui appliquent les lois pareilles !!! Les gens auront donc le temps de se faire descendre 10 fois s’ils appliquent ce genre de « consignes » !!! L’impression que j’ai est que tout est fait pour bloquer les forces de polices dans leurs missions, et ceci pourrait avoir comme conséquences, entre autre, une pénurie de « vocations », parmi les « blancs », et inciterait la « diversité, elle, à postuler … Il y aura,… lire la suite

Êtes-vous certain qu’un militaire est l’obligation de faire des sommations avant de tirer ?
j’en doute beaucoup, il ne faut pas confondre un policier et un militaire !
Un militaire ne peut-il pas demander de stopper et en cas de non respect de cet ordre de tirer à vue sur la personne ?
Il n’y a que dans les films que rambo réagit plus vite que Lucky Luke, Minority Report n’est pas encore en activité.

Le règlement de discipline générale des armées prévoit 3 sommations. Les conditions de la légitime défense sont liées à un acte d’agression nécessitant une action de riposte. Toutes les conditions mentionnées ci-après sont cumulatives. Dès lors que l’une d’entre elles n’est pas remplie, l’usage de la force ou des armes n’est pas autorisé. atteinte contre soi ou contre autrui + injustifiée, c’est à dire qu’elle n’a pas été provoquée + actuelle, elle se déroule maintenant + immédiate : dans le même temps que l’action d’agression + nécessaire, il faut que l’usage de l’arme soit la SEULE solution + proportionnée, =… lire la suite

Les gardes du corps de macron ont ils reçus les mêmes ordres impératifs.

Alors là, cela m’étonnerait beaucoup.

wpDiscuz