Liogier joue les idiots utiles à la foire musulmane de Bruxelles

Publié le 7 novembre 2014 - par - 1 249 vues
Share
Il peut le faire ! S.A.S l'imam Raphaël Liogier

Il peut le faire ! S.A.S l’imam Raphaël Liogier

Raphaël Liogier auteur du livre  » Le mythe de l’islamisation : essai sur une obsession collective  » sera aux côtés de prédicateurs islamistes et antisémites du 7 au 10 novembre à la  » foire musulmane  » de Bruxelles.

Rappelons que c’est cet homme qui avait témoigné devant la 17e chambre correctionnelle contre Pierre Cassen et Pascal Hilout, tout en avouant ne pas avoir lu les articles incriminés…

Raphaël Liogier, sociologue français sera aux côtés des prédicateurs et propagandistes de l’islam pour qui l’islamisation de l’Europe, en priorité, mais aussi la réislamisation des musulmans d’Europe, n’est pas un  » mythe  » mais un devoir et une obligation.

L’organisateur de la Foire musulmane est Gedis édition, « une fenêtre sur la culture et la religion musulmane » depuis 15 ans. Son directeur général est Fouad Alaoui, membre et ancien président de l’ Union des organisations islamiques de France (UOIF) de 2009 à 2011. L’UOIF est une organisation musulmane proche de l’idéologie des Frères Musulmans (FM), elle-même membre de la Fédération des organisations islamiques en Europe qui s’appuie sur le Conseil européen de la recherche de la Fatwa de Al-Qardaoui, l’égyptien salafiste, qualifié de « savant » sur son site.

Al-Qardaoui est supporter du Hamas et approuve publiquement les attentats-suicides contre Israël. Il est membre de la Confrérie des Frères Musulmans, comme Tariq Ramadan dont le grand-père est le fondateur de la confrérie. Dans ses prêches, Al-Qardaoui pousse à tuer les musulmans chiites, les chrétiens, et incite au djihad en Syrie, en Irak et en Égypte, contre les mêmes, faut-il le préciser.

Parmi les associations co-organisatrices de la  » Foire « , citons la Ligue des Musulmans de Belgique, dirigée par Karim Azzouzi, catalogué Frère Musulman (article de M.C. Royen dans Le Vif en 2012). Citons aussi la Ligue Islamique Interculturelle de Belgique (LIIB), très proche des Frères Musulmans et du Centre Islamique Culturel de Belgique (la grande mosquée du Cinquantenaire), financé par l’Arabie Saoudite. En 2010, le Centre avait mis sur son site un lien vers un site saoudien niant l’Holocauste.

D’autres orateurs religieux de  » très grande qualité » seront également auprès de Monsieur Liogier  » Le mythe de l’islamisation « .

Outre Al Suwaidan, l’imprécateur koweitien, outre Tariq Ramadan, petit-fils du fondateur des Frères Musulmans et concepteur de la théorie du grand complot contre les musulmans, outre Ahmed Jaballah, le tunisien partisan du  » système islamique « , le califat, nous trouvons Ratib Nabulsi, partisan de la peine de mort pour les homosexuels ou Yacob Mahi, président de Présence musulmane et dont le maître à penser est Roger Garaudy. Garaudy, ancien communiste, exclu du PC sous Khruschev, puis converti à l’Islam. Petit détail, Garaudy nie également l’Holocauste! Pour Yakob Mahi,  » les jihadistes de retour en Belgique ne présentent aucun danger pour la société belge, étant intégrés.Ces jeunes sont partis au nom de leur spiritualité en reconnaissant que leur engagement se fait pour Dieu. »

Tout ce beau monde va disserter de 40 ans d’Islam européen et de l’impact du radicalisme sur les relations entre musulmans et non-musulmans.

Mais enfin, comme l’affirme Monsieur Liogier  » l’islamisation est un mythe « , probablement pour lui, mais certainement pas pour ceux qui seront à ses côtés et auquel il servira, comme de bien entendu, de caution au « dialogue » musulman-non musulman et  » d’idiot utile « .

Nous apprenons que Les ministres de l’Intérieur belge Jan Jambon (N-VA) et des Affaires étrangères, Didier Reynders (MR), viennent de remettre leur décision définitive : le prêcheur koweïtien, Tareq Al Suwaidan, qui devait se trouver aux  » côtés  » de Monsieur Liogier,  » Le mythe de l’islamisation : essai sur une obsession collective  » ne pourra poser le pied sur le sol belge à cause de ses propos guerriers contre les  » infidèles « , et d’appel au meurtre des juifs.

Remerciement au journal du net  » Le peuple  » pour ces informations.

Gérard Picard

Share

Les commentaires sont fermés.