L’islamisation tranquille de nos campagnes du Perche et d’ailleurs…

Publié le 7 août 2017 - par - 29 commentaires
Share

Le Loir-et-Cher est un département essentiellement rural. Peu de grandes villes autres que la Préfecture de Blois, l’ancien fief de Jack Lang, avec ses quartiers sensibles, comme ils disent.

 

Des quartiers si riches de valeurs humaines, si proches de l’autre, du différent, surtout le blanc qui a pris l’habitude de fermer sa gueule, et celui de passage pour peu qu’il vienne pour y faire un peu de commerce. De braves gamins vous dis-je, tous adeptes de la  biculture, celle du joint en barrettes, et celle des tombés de camions. De braves « jeunes » de 12 à 28 ans qui se saluent entre eux de manière courtoise, font la bise aux copines dans les caves, laissent les dames passer avec gentillesse, pour peu qu’elles s’appellent Yasmina, Rokhaya, Houria et autres Fatima, et qu’elles circulent avec leurs voiles bien serrés sur le front, pour éviter sans doute qu’un cheveu ne dépasse.

Il y a aussi sa Sous-Préfecture, la ville de Vendôme, petite ville socialiste de 18 000 habitants, avec son cinéma, sa seule rue piétonne, ses heures d’ouverture de magasins. Surtout, ne pas y aller entre 12h et 14h30. Ses habitants font comme beaucoup d’habitants en Province et dans beaucoup d’autres villes,  ils rentrent déjeuner chez eux.

Il y a aussi des villages entre 600 et 2500 habitants qui se transforment peu à peu, en désert. Les plaques de médecins font des vides sur les façades, des pharmacies fermées, des kilomètres à faire en semaine pour trouver un magasin de bricolage, et peu de concurrence. Les prix sont tempérés uniquement par les petites retraites des habitants qui sont restés attachés à leur maison, à cet habitat construit il y a 40 ou 50 ans, celle où ils sont nés, celle d’où ils partaient pour aller travailler dans les usines voisines, là l’abattoir de poulets, celui qui est devenu halal depuis son rachat par un riche marchant arabe qui balance sa production dans le 18eme arrondissement parisien.

Ils ont élevé leurs progénitures, puis ils les ont vus partir très vite en internat. A la campagne, il est bien rare de pouvoir garder ses enfants chez soi  jusqu’au BAC, du fait de l’éloignement des écoles primaires, secondaires et des universités, par rapport aux villages environnants.

Reste que la vie sociale est riche. Le Vendômois, journal local, est le lien de tous les habitants. Il liste l’ensemble de toutes les brocantes, les vide-greniers, les fêtes de village, les comices, etc. Hélas, il n’échappe pas au politiquement correct. Il remplit aussi sa mission de lobotomisation des Percherons du coin. Ses articles sur la multiculturalité sont patents avec la complicité de certains maires de village. Je pense à Montoire, ville célèbre, qui cherche sans doute à faire oublier la fameuse rencontre en organisant régulièrement, des réunions multiculturelles qui n’ont pas grand-chose à voir avec les danses, et les chants du terroir. Pour cela, il vaut mieux aller au Québec.

La vie sociale existe disais-je, et il suffit de circuler de brocantes en vide-greniers, pour constater que les gens se rencontrent, se parlent, rient fort entre eux, échangent des anecdotes piquantes, parfois lourdes aussi, mais toujours sympathiques. Ils viennent en famille, se donnent des nouvelles et j’imagine à les entendre, qu’ils se voient rarement le reste de l’année. Pour moi, tous ces rires, ces blagues à deux balles, ces rencontres conviviales autour de la buvette sont un bain de jouvence. Peu de toilettes pour ces dames, à la bonne franquette, et peu de tenues vestimentaires pour complaire. C’est du brut de décoffrage !

Ces trois dernières années, nous avons pu observer l’arrivée de familles bourgeoises venues de la région parisienne, profitant des faibles coûts des maisons à vendre, pour s’installer, venir manger bio, et respirer le bon air. Impossible de les louper ! Mais, ils jouent le jeu et partagent la convivialité ambiante. Après tout, c’est le plus important. Les Percherons ne sont pas dupes. Il faudra des années avant que ces nouveaux arrivants s’intègrent. La différence des niveaux de vie est flagrante. Ceci expliquant cela !

Cette année, ce sont les voilées qui viennent de débarquer dans les marchés, les brocantes, les vide-greniers. Voilées des pieds à la tête. Certaine toute en noir. (Source)

Elles sont à part. Se vivent à part. Elles circulent en étant (semble-t-il) indifférentes à l’entourage qui les regardent avec curiosité, mais sans agressivité aucune.

C’est la deuxième fois que je vois ces « créatures » exposer leurs « différences », démontrer leur message de femmes soumises à leurs maris, et à leur dieu. Elles prennent leur temps, poussent des landaus avec des enfants. Elles empilent par-dessus, leurs achats divers et variés.

Déjà deux fois en quelques mois et je reste choqué devant cette représentation que je croyais impossible, il y a encore peu, dans ces villages.

Ce lundi 7 août, ce fut ma troisième rencontre avec une voilée vendant des chaussures sur un marché à Mondoubleau. Elle était seule cette voilée, parmi les vendeurs de salade, de carottes, de pommes fruits, et des vendeurs de poulets de ferme et de lapins. La paysannerie dans toute sa beauté, entachée par cette horrible démonstration ignoble de la soumission de la femme. Là aussi, j’avais l’impression d’être bien seul. Chacun allait à ses occupations, ignorant cet état de fait, et poursuivait les achats en s’échangeant moult amabilités en passant.

Est-ce eux qui finalement avaient raison, ou moi qui montrais des signes d’énervements manifestes.

Il n’en reste pas moins que l’islamisation se poursuit tranquillement dans nos campagnes et que la femme est bien le fer de lance de celle-ci. Je pense à ces femmes faisant du « sein nu » sur une plage de la Baule. Ce n’étaient pas des voilées qui se permirent d’émettre une opinion islamiste. Elles se firent envoyer balader par des femmes attachées à leurs droits. Elles revinrent avec leurs maris.

Cette technique d’imposition de la charia est connue. Je pense que cette technique se met en place dans nos villages, et qu’elle va poser un problème majeur dans les années futures.

Le risque est que cette engeance s’impose dans un tissu vieillissant, où les adultes refusent de s’investir dans la vie politique, ou il faut que les habitants supplient pour avoir un candidat à la mairie du village. Que la jeunesse ne songe qu’à rejoindre les villes, les métropoles. Demain, avec la volonté d’installer des « clandestins » dans nos campagnes, et par le jeu du regroupement familial, nous risquons bien de perdre la saveur de nos campagnes, de nos terroirs, de nos productions, et les églises de nos villages. Je doute que les bobos parisiens, lessivés par la propagande d’état, ne réagissent vraiment.

Ce commentaire lu sur Salon Beige doit nous alerter: Ils sont en train de s’implanter systématiquement dans nos campagnes et dans nos villes petites et moyennes pour y jouir tranquillement de leurs diverses allocations – que nous leur payons – et se préparer à nous assaillir aussitôt qu’ils jugeront que le succès est promis à leurs entreprise (…) c’est ce que l’on appelle la trahison du peuple par ses représentants – je ne fais d’ailleurs que dénoncer une évidence.

Gérard Brazon (Libre Expression)

Share
Si, à certains endroits, ils avancent à « pas feutrés » vous avez bien de la chance.. Dans ma petite ville d’Auvergne, c’est à pas de géants : toutes les semaines nous touchons de nouveaux « gros lots », c’est l’enrichissement à marche forcée. Cette petite ville, bon chic bon genre, devient un cloaque, une ville du tiers-monde… Dans moins d’une génération : ce sera une ville d’Afrique complètement islamisée. On sent d’ailleurs l’agressivité de ces populations à qui ont donne tout pour rien… si ce n’est nous submerger, à l’instigation et avec la complicité de toutes nos « zélites » mondialistes… Le chaos semble maintenant… lire la suite

Dans mon patelin de Normandie, le Maire (57 ans) vient d’épouser en grandes pompes une Béninoise de 28… Déjà un enfant, un 2° en cours !
L’exemple vient de haut !
Alors, le bas Peuple ?

Oui 15 ans de Jack Lang (PS) + 10 ans de gricourt (maire actuel PS, oui c’est toujours bien d’identifier les traitres, même locaux) qui tous deux se sont fait élire grâce à une population « française » des « quartiers nord », ça fait du dégât niveau remplacement de population à Blois. Berceau de la Renaissance française, jadis puissante ville comtale, point de départ de la reconquête française durant la guerre de Cent Ans, ville royale et capitale (pendant peu de temps) du royaume de France… devenue ville poubelle avec de la racaille au nord et des bobos au sud. C’est simple le… lire la suite
@Thibaud Le Tricheur, « 5 à 7 millions de musulmans en France » vous êtes loin du compte. Le comptage est interdit car il ferait peur, c’est bien 10 à 12 millions de musulmans que nous avons « la chance » d’avoir sur nos terres. Les estimations que vous citez sont vieilles de 15 ans. Nos dirigeants politiques ont voulu laisser rentrer ces migrants venus du Maghreb et d’Afrique noire tout en sachant que ce serait un changement radical de moeurs et de civilisation et apauvrissement moral. Certains nous ont vanté que cette population était celle qui allait combler le déficit démographique de nos… lire la suite
Moi je dirais plus près de 15 millions, regardez toutes les naissances chaque jours. Un musulman près de Paris a 4 femmes et 46 enfants, il et elles ont droit à tout alors que la bigamie est interdite en France. ILS ne travaillent que comme les castors et c’est nous qui entretenons tout çà. Il y a encore des gens pour les plaindre, les réconforter alors qu’ils sont en train de leur bouffer la laine sur le dos. A tout çà il faut ajouter les migrants qui entrent, de 60 000 et 90 000 / mois faite le compte à… lire la suite

 »  » c’est de l’ironie, d’où les guillemets qui servent à ça, pour moi ils sont prés de 20 millions mais bon. Oui c’est connu INSEE et INED truquent les chiffres pour ne pas alarmer la population.

Ne vous y trompez pas elles ont pour mission de venir vous NARGUER et de vous faire comprendre qu’ils sont CHEZ EUX et qu’ils ont envahi le pays. Elles sont payées pour s’habiller et aller partout, ELLES PROVOQUENT. Faite comme les corses ACTION/REACTION . Le saindoux n’est pas fait pour les chiens. Il est fini le temps des parlottes ON CONTOURNE UN HOMME DEBOUT ET ON MARCHE SUR UN HOMME ASSIS.

Jolie chronique, un peu mélancolique mais très juste.
C’est complètement à l’opposé des reportages des TV ou radios qui nous chantent la bonne cuisine, les beaux paysages, les bons coins de notre pays et nous masquent la réalité ! Ce sont des reportages sans voilée, sans barbu, sans islam, donc pas de problème ! Faut surtout pas effrayer le Français devant sa TV ou le faire réfléchir !
Il faut une TV pour continuer à être des veaux ou des moutons !!!

Je regarde toujours avec grand plaisir les émissions comme « échappées belles » ou des racines et des ailes » etc…
Lorsque ces émissions portent sur des coins de France, je suis toujours frappée de constater que les prises de vue ne montrent jamais, et c’est une bonne chose, ces parasites qui pourtant sont bel et bien présents.
Et moi aussi je me demande toujours avec mélancolie jusqu’à quand on va pouvoir cacher la misère

M. Brazon, ne pensez-vous pas que si vous vous mettez en travers du chemin de l’islamopithèque bâchée, en lui intimant de déposer son sac poubelle ou de dégager, les vendômois placides qui vous entourent ne vont-ils pas se retourner contre vous ?
Ne vont-ils pas vous traiter de sale fasciste anti vivrensemble et islamophobe ?
Que peut-on attendre d’un peuple qui se laisse envahir ainsi sans réagir ?

C’est tout à fait ça. Et vous serez l’ « agresseur complètement timbré-provocateur ». Et les flics arriveront très vite à la moindre escarmouche avec ces gens-là.

Cher Monsieur Brazon, je crois que ce sont nos femmes qui donneront le top départ de la rebellion. Elles commencent avec les seins nus et je crois à les entendre parler (écoutez les ) qu’elles en ont ras les fesses de ces « islamopithèques »Oui nos femmes, car nous « Mââââles » fermons notre gueule. Et que ce soit à la campagne ou dans les villes ce sont elles qui nous réveilleront car elles comprennent bien plus vite que nous.

J’en connais plein et qui ont voté macron. Alors…….

Je partages. Nos femmes sont plus couillus et vont sans doute réveiller leur bonhomme endormis.

Des rondelles de saucissons tombent malheureusement du casse croûte que nous dégustons , la plaquette de jambon sous scellés bien au dessus du cabas, la petite croix du Christ sur un bien joli décolleté, les couleurs de notre drapeau sur des sacs, foulards, bracelets de montres….cela peut paraître minime mais cela fait du bien et comme cela nous nous reconnaissons entre patriotes.
Nous devrions chantonner aussi…tout cela n’est pas « encore  » interdit.

En effet il existe des tas de possibilités comme post-it dans le dos de la voilée.

Le premier avril, étant enfant, on accrochait un poisson dans le dos de nos parents de nos copains, pour faire rire.
Dans le dos de voilées, la nouvelle mode serait d’accrocher une tête de porc en papier. Quel rigolade, à se plier en deux…

parce que ça vous fait rire de vous faire baiser par ces gens là?

et c’est ce que veulen nos dirigents infamme; même les nazis l’aurais pas fait la race blanche avec les asiatiques sont les races les plus évolués quelques africains aussi; mais surtout pas les arabes ces peuplades qui ont jamais rien inventer sur cette terre a part le cul en l’air du matin au soir c’est la seule chose qu’ils savent faire. Et nos pourritures de gouvernement leur donne tout. nos valeurs; nos camagnes nos modes de vies , nos femmes nos filles tout quoi. en 1789 on a fait soit disant la révolution, mais pour rien a voir dans quel… lire la suite

Le Perche dites vous …!?
Je voyais le Perche plutôt vers Nogent le Rotrou, Mortagne au PERCHE, Champrond en PERCHET, Longny au PERCHE, Authon du PERCHE,La Loupe…enfin la région ou ont grandi mes parents…

Le Perche est à cheval sur le 28 et le 41. Beaucoup de départements partagent des « provinces » comme la Beauce, le Perche, la Sologne, etc. Le Vendomois instruit en Histoire ne se veut pas Percheron du fait de son passé et de son Duc d’hier.
J’aimerai bien en fait, revenir à ces provinces assises sur des cultures variées soys le même drapeau. Ne dites pas à un Percheron qu’il est un Beauceron, je crains que parmi les anciens, il y ait quelques grimaces. Alors, voir ces voilées issues du désert….

Vous avez un train de retard, les vendômois ont viré le PS..

Blois, Vendôme…des noms qui fleurent bon la Renaissance et les Valois…qu’en restera-t-il si nous continuons à baisser la tête devant les musulmans déterminés à nous imposer leur sale religion ? Je ne cesse de penser que lors des heures les plus sombres et les plus dramatiques de son Histoire, la France a toujours vu apparaître LE personnage providentiel . Je pense à Jehanne, bien sûr, mais aujourd’hui, qui sera-t-il ? car il nous faut un leader, un chef, une tête, que nous suivrons avec enthousiasme puisque nous sommes bâillonnés, ligotés, poursuivis, sanctionnés ! Il nous faut ce chef qui déposera… lire la suite

Bien d’accord avec vous, Gérard. Je vois autour de moi le même phénomène grandir à pas feutrés. Et personne pour sentir le danger.

Ils quittent leur pays parce qu’ils n’y sont pas bien ! Ils viennent s’installer en France parce qu’ils s’y sentent mieux, hors des contraintes musulmanes. Mais ils reproduisent, en France, tout ce qui ne leur plait pas chez eux … Allez comprendre ?
Pas de doute … il faudra bien qu’ils s’expliquent un jour sur leurs contradictions !

Non ils arrivent en France pour imposer l’islam tel que le coran le leur ordonne. C’est une guerre Sainte pour eux, rien à voir avec le fait d’etre mal danseur pays: ces gens sont des cheveux de Troie, des émissaires si vous préférez.

adrien
Quelques uns Oui ! Et malheureusement ce sont ceux là qui entraînent les autres. Mais pour la majorité ils rêvent de quitter leur pays. Je le vis tous les jours !

Malheureusement, pour une majorité d’électeurs, ce que « dit la télévision » c’est vrai !

Eh oui, hélas ! j’en ai la preuve tous les jours et je suppose que pour vous, c’est pareil !

wpDiscuz