L’objectif des nazillons verts européens : détruire les démocraties, les cultures, imposer la sharia !

Ils déambulent dans les rues de nos  villes européennes en kamis et keffiehs à carreaux, voire en  chapeaux afghans, treillis militaires… On aimerait pouvoir les considérer comme de joyeux drilles  se préparant pour carnaval ou des blagueurs en train de nous mijoter une bonne farce…. ! Oui on pourrait et on aimerait bien, mais on aurait tort….car la réalité de leurs intentions est autre ! Différentes vidéos de manifestations  nous ont déjà été données à voir au Danemark, en Grande Bretagne, en France avec le groupe Forsane Alizza, dissout par Guéant. En cette fin d’année c’est  de la Belgique que nous arrive un nouveau reportage, suite à l’immersion pendant un an d’une journaliste au sein du groupe appelé  Sharia4 Belgium. Alors que le parti belge nommé islam a réussi à faire élire 2 élus pro sharia dans des élections locales il est intéressant de savoir ce que veulent ces groupes. Le reportage met bien en évidence l’objectif, la méthode, les actions.

http://le-francilien-libre.over-blog.com/article-sharia4belgium—reportage-rtbf-112316503.html

Ramener l’islam à ses frontières d’autrefois de la France à  Djakarta. Imposer la loi d’Allah : « C’est la sharia, le coran et la sunna, le reste à la poubelle », il faut démolir les démocraties. Au jeune militant qui questionne « mais que faire nous sommes Belges ?» un des chefs répond : « oublie ces frontières oublie ces drapeaux tu es musulman, ta nationalité c’est musulman…Tous ces droits de l’homme émanent des chrétiens et des Juifs… Nous devons les refuser ne pas en tenir compte ». Seuls comptent l’islam et Dieu. Allah   doit être le seul souci devant occuper la pensée du matin au soir…

Dans la méthode : jouer le misérabilisme « on n’a pas voulu nous intégrer », en fait on exige d’eux de ne pas s’intégrer, il faut aller au but final imposer l’islam et la sharia  quand nous serons plus nombreux. Ils reprennent là ce qui est demandé au croyant dans le Coran. Pratiquer la méthode du harcèlement : « défiez-les, provoquez-les, énervez-les, rendez-les dingues« … Ces hommes annoncent d’emblée qu’ils veulent  pourrir la vie des autres et aller au clash, (en se faisant, alors passer pour les victimes)… jusqu’à la prison lieu idéal de propagande et d’endoctrinement. Les prêches du chef sont une incitation à chasser tous les occidentaux, à les tuer s’ils sont en terre d’islam…

Faire parler d’eux, régulièrement, ils s’y emploient. Côté provoc ils sont les rois : prier à midi juste devant l’ église Sainte Marie d’Anvers. On mesure bien, alors, à quel point ils sont loin du recueillement qui accompagne  la  vraie foi, au fond de leurs cœurs il n’y a pas la paix mais  une vaste fumisterie théâtrale, ils seraient presque ridicules.  Haranguer la foule avec sono portative avec pour principales cibles les homosexuel(le)s et les Sciences notamment  la théorie de Darwin. Le tout  aux cris régulièrement scandés de «  Allah akbar »… Il y a, à ce moment là, comme une réminiscence d’avant guerre ! Ils vont jusqu’à l’excès, le chef Fouad Belkacem tient un discours à peine croyable « nettoyer la Belgique du système de l’idolâtrie et des idoles elles-mêmes. Ensuite, nous démolirons ce symbole, ce monument », en l’occurrence l’atomium de Bruxelles construit lors de l’exposition universelle de 1958. On ne montre pas dans le reportage une prise de parole de cet énergumène habillé en moujahid, devant le château du Roi : « bientôt  le drapeau belge sera inutile, nous démolirons ce symbole, Allah est le plus grand ».

Ce groupe de nazillons est attentif à l’endoctrinement que leur prodigue  Anjem Chaudhary le militant anglais de sharia 4 UK (1)… :  « Je viens d’Angleterre pour radicaliser la jeunesse de ce pays » Chaudhary rappelle  l’objectif coranique  de chaque musulman : agir pour faire appliquer la sharia…  Les prisons sont pleines de gens qui attendent cela… Nos femmes doivent être voilées afin de s’opposer à toutes ces femmes nues…Le voile semble bien, la première phase de l’application de la sharia dans un pays. Attention ils font une véritable fixette sur les femmes européennes !

Le plan de Chaudhary : Actuellement  les gouvernements  ont l’autorité et la force armée, il faut donc faire monter en puissance des hommes capables de prendre le pouvoir politique et aussi chercher une aide militaire…Message bien reçu puisque le  reportage se termine par un : « quelquefois on a besoin d’un ordinateur parfois d’une kalachnikov ».

Le chef Fouad Belkacem alias Abou Imra bénéficie d’une double nationalité. Il a écopé d’ une peine  de prison. Pourrait-il être déchu  de la nationalité belge et  renvoyé dans son Maroc natal où, semble-t-il, il ne semble pas très apprécié?  Y aurait-il commis quelques méfaits?

A l’annonce de son emprisonnement, le groupe semble heureux, de toute façon:  son loyer sera payé, son frigo sera rempli, ses enfants auront des jouets …. Tout baigne. Alors question : A aucun moment du reportage on ne les voit travailler ? Est-ce parce que la journaliste n’a pas voulu parler de leur activité professionnelle ou bien est-ce parce qu’ils vivent aux crochets des Belges ou bien sont-ils payés pour la prédication et la propagation de l’islam… mais alors d’où viennent les finances ? Faut-il regarder du côté du golfe… ?

Ces Zozos belges ont leurs relais un peu partout en Europe qui  utilisent la liberté d’expression de nos pays pour mener des actions à la gloire de l’islam en revendiquant le droit à l’expression de la liberté religieuse. Cependant  tout démontre dans le reportage que leurs visées sont manifestement politiques. Sont-ils les têtes de pont avancées en Europe confortant les positions de leurs homologues dirigeants aujourd’hui l’Egypte et la Tunisie ?  De jeunes musulmans les reçoivent avec une oreille attentive, rappelons que, lors de ses périples en Afghanistan, Mohamed Merah faisait étape en Belgique et rencontrait ce groupe qui l’hébergeait. Rappelons aussi l’attentat de Noël l’an passé à Bruxelles (7 morts 125 blessés). Que font les nations européennes face à ces militants qui ne cachent rien de leurs intentions ? Apparemment pas grand-chose ! Qu’attend  l’Europe pour se débarrasser de ces agitateurs dangereux, si violemment opposés à nos démocraties?

Chantal Crabère

(1) C’est en Grande Bretagne, dans ce que l’on  appelle le Londonistan qu’ils sont les plus nombreux et les plus actifs dans le mouvement Sharia4 UK.

Print Friendly

Derniers articles du même auteur :



Ce contenu a été publié dans NOUVELLE EXTREME DROITE. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.