Loi de moralisation de la vie publique : impossible avec Bayrou !

Publié le 16 juin 2017 - par - 4 commentaires - 1 076 vues
Share

« De nouvelles accusations qui tombent alors que le garde des Sceaux présente aujourd’hui son projet de loi de « moralisation de la vie publique » rebaptisé « projet de loi rétablissant la confiance dans l’action publique ».

http://www.bvoltaire.fr/actu/modem-nouvelles-revelations-du-canard-enchaine-visant-directement-francois-bayrou/?mc_cid=5acc808ad7&mc_eid=813cfb790c

Il n’a vraiment pas de bol le Bayrou ; après avoir été balloté d’un courant à l’autre en fonction des vents, en quête d’une reconnaissance de sa haute compétence… il avait enfin fini par trouver chaussure à son pied en la personne du sublimissime Macron qui l’avait adoubé.

Petit bémol tout de même, après avoir espéré le poste de Premier ministre, afin de faire profiter de sa science au jeunot sans grande expérience, c’est finalement Edouard Philippe (qu’il ne porte pas dans son cœur) qui avait « remporté le morceau » ; il avait donc dû se contenter du 3ème rôle de Garde des Sceaux.

Pas mal tout de même pour une telle girouette !

L’ennui c’est que ce grand vaniteux, malgré son âge et les fréquentations douteuses de son parcours chaotique, n’a toujours pas compris qu’en politique, l’amitié est un leurre, du même acabit que ceux qui sont montés pour les électeurs, c’est dire !

Se croyant donc copain comme cochon avec Jupiter, Bayrou, furieux d’une enquête journalistique en cours visant des membres de son parti, à la suite des soupçons d’emplois fictifs au Parlement européen, s’est autorisé à téléphoner à Jacques Monin, directeur de la cellule d’investigation de Radio France, la semaine dernière, pour se plaindre.

Venant du môssieur qui a pour dessein de rendre la vie publique plus transparente, avouez qu’il y a de quoi s’étonner… ce qui n’a pas échappé au Premier ministre, recadrant son ministre le jour même, en lui rappelant les impératifs de sa fonction.

Ce qui n’a pas calmé l’énergumène, estimant « qu’en devenant garde des Sceaux je ne suis pas devenu le muet du sérail ; lorsqu’il y a des pratiques qui sortent de ce que je considère être le respect des individus, eh bien j’ai le droit de le dire ».

http://www.lefigaro.fr/elections/legislatives/2017/06/13/38001-20170613ARTFIG00078-assistants-parlementaires-philippe-recadre-bayrou-apres-ses-pressions-sur-radio-france.php

Et c’est ce type qui n’a pas cessé de bouffer à tous les râteliers, en retournant sa veste plus vite que son ombre, qui voudrait brusquement établir une loi sur la transparence de la vie politique ? On croit rêver !

Qu’il se méfie tout de même Pépère, parce qu’il se murmure que le chef suprême, n’aurait aucun état d’âme à le virer s’il devait persister à faire la forte tête !

http://www.msn.com/fr-fr/actualite/france/macron-naura-aucun-scrupule-%C3%A0-cong%C3%A9dier-bayrou/ar-BBCEzeD?ocid=spartanntp

D’autant plus que si l’on en croit les dernières nouvelles, le projet de loi « rétablissant la confiance dans l’action publique » présenté ce mercredi en conseil des ministres, irait beaucoup moins loin que ce que le candidat Macron avait promis, notamment sur les activités de conseil des parlementaires.

Cette loi de « moralisation de la vie publique » était l’une des conditions de ralliement à Emmanuel Macron, alors pourquoi avoir remis une copie moins ambitieuse que promis ?

Alors que le président de la République en campagne s’était montré très ferme sur les conflits d’intérêts, le projet de loi est beaucoup plus tolérant sur ce point-là…

Quant à la suppression du régime spécial des retraites des parlementaires, ce point  ô combien important, a totalement disparu du projet !

http://www.msn.com/fr-fr/actualite/france/loi-de-moralisation-macron-enclenche-la-marche-arri%C3%A8re/ar-BBCJbTP?li=BBwlBpb&ocid=spartanntp

Rien d’étonnant pourtant quand on se penche sur le CV de l’ambitieux ministre, pour qui manifestement le principal était d’arriver dans la place .

Rappel du CV du sieur Bayrou, d’après Wikipédia :

  • Député des Pyrénées-Atlantiques, entre 1986 et 2012.
  • Président du Conseil général des Pyrénées-Atlantiques de 1992 à 2001.
  • Député européen de 1999 à 2002.
  • Maire de Pau depuis 2014.

Vous avez dit cumuls ??? Dites-donc, ça ne fait pas un peu beaucoup pour un seul homme ?

Surtout que parallèlement, il préside plusieurs partis :

Et il se vautre trois fois à l’élection présidentielle :

  • En 2002, il obtient 6,84 % des voix, se classant quatrième du premier tour,
  • En 2007, il finit en troisième position avec 18,57 % des suffrages, et fonde peu après le MoDem, qui se veut au centre de l’échiquier politique
  • En 2012, il recueille 9,13 % des suffrages, terminant en cinquième position.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Fran%C3%A7ois_Bayrou

Sans compter qu’il se prend pour le sosie de Richard Gere (euh ! pas de panique Richard, c’est pas demain la veille qu’on va confondre) : alors, comme l’a souligné Nadine Morano « On comprends mieux pourquoi Bayrou se fait des films ».

http://www.larepubliquedespyrenees.fr/2016/11/07/quand-morano-taille-bayrou-sur-sa-ressemblance-avec-richard-gere,2068126.php

Enfin, en attendant le clip de fin de ses derniers démêlés avec sa hiérarchie d’abord, et la justice ensuite, je lui propose une porte de sortie ; puisque manifestement en politique comme au cinéma ça ne veut pas le faire… pourquoi ne pas essayer comique… en brouillant les pistes avec un pseudo « François Gere » ou « Richard Bayrou » par exemple, hein ?

Parce que sincèrement, plus poissard que lui tu meurs… à croire qu’il a l’intention de ravir le titre de plus grand détenteur de scoumoune, à François Hollande, c’est dire l’étendue des dégâts…

De là à dire que cela fait de la peine aux patriotes… faudrait pas exagérer non plus !

Josiane Filio, au nom de la liberté d’expression

« Ballotant de la queue et grignotant des dents… »

C voir l’étendue de guignols que les mondialistes osent employer, diriger.

Pourquoi ces affaires ne sortent-elles au grand jour que maintenant ? On dirait vraiment que quelqu’un s’amuse à tirer les ficelles pour que le scandale éclate à point nommé, ni avant ni après. Je me trompe ? Expliquez-moi les choses comme si j’avais 7 ans et 1 jour…la dictature est-elle en train de s’installer plus vite que prévu ?

C’est tout à fait cela Markosorix, Hollandie l’a déjà bien installée en douce, et avec Macron elle passe au niveau et surtout à la vitesse supérieurs !
Nous n’avons encore rien vu.

wpDiscuz