M. Liogier, vous êtes la honte de notre sociologie

Publié le 27 juin 2011 - par - 3 061 vues
Share

Monsieur Liogier,

Je viens de regarder l’interview vidéo que vous avez accordée à Oumma.tv (1). Contrairement à ce que vous y énoncez, permettez-moi de vous dire qu’il n’y a rien dans l’islam dont mon père musulman et ma mère musulmane pourraient être fiers. Mais au contraire de ce que vous pensez, on trouve tout ce qu’il faut dans la pratique quotidienne et basique de l’islam pour construire et puis consolider des ghettos qui nous séparent du reste de nos concitoyens et de l’humanité tout entière. C’est pour cela que je vous dis, à vous qui faites encore l’apologie de la pratique islamique : «  Dégagez le plancher, tout autant que le Coran et Mahomet ! Allez voir au Moyen-âge des soumises et des bâchées volontaires si j’y suis !»

 

Simone de Beauvoir

Simone de Beauvoir

Qu’ai-je donc fait à Allah pour que mes impôts aillent financer un sociologue qui explique à nos compatriotes musulmanes qu’elles peuvent être fières de porter le voile intégral et que la loi qui en interdit le port serait inique comme le serait celle qui interdit, depuis mars 2004, le port du voile à l’école publique ?! En quittant le Maroc où la pression sociale imposait à ma mère de porter le voile intégral, je pensais me retrouver dans le pays de Voltaire et celui de Simone de Beauvoir où cette infamie qu’est le voile prescrit aux seules femmes serait vilipendée, honnie, renvoyée aux oubliettes de l’histoire ; au temps de St Paul ou celui du pédophile avéré qu’est Mahomet.

 

Voltaire

Voltaire

Mais il est bien loin le temps de la libération, de l’existentialisme, du féminisme, du progressisme et de l’émancipation. L’air du temps déclame : « Vive les réacs de tout poil et les soumises de tout voile ! ».

Me voilà donc, en France, pays de bien des révolutions, gratifié d’un enseignant de haut vol qui admet  qu’on puisse considérer, aujourd’hui, les cheveux et les visages des musulmanes comme une honte à faire disparaître de l’espace esthétique et social ?! Comment peut on payer un quelconque salaire à des charlatans qui n’ont de cesse d’inverser nos valeurs les plus élémentaires ?!

Le discours que tient M. Liogier sur Oumma.tv est la preuve tangible d’une islamisation bien avancée des esprits et de nos institutions.

A cinquante neuf ans, moi qui avais toujours cru que les chercheurs et enseignants des IEP, cette élite de la société, servaient avant tout de locomotive au service du progrès et de l’émancipation de la société, je dois malheureusement déchanter. En voilà donc des enseignants comme Raphaël Liogier, Vincent Geisser, Ester Benbassa…, j’en passe et des meilleurs, qui ont une grande âme de pasteurs, flattant des ouailles musulmanes attachées à des pratiques dignes du Moyen-âge.

 

Il peut le faire ! S.A.S l'imam Raphaël Liogier

Il peut le faire ! S.A.S l'imam Raphaël Liogier

A écouter M. Liogier, force est de constater qu’il fait tout pour nous expliquer que les musulmanes sont toujours bonnes à bâcher. C’est comme si leurs corps n’étaient pas assez beaux pour mériter des robes, des décolletés et des bikinis made in Paris ?!

Non M. Liogier, contrairement à ce qu’en pense St Paul et le Coran, le corps des hommes et celui des femmes est de toute beauté. Comme bien des Français et des Européens, j’adore tout simplement les Vénus et Apollon et je considère les cheveux et le visage de ma mère et de ma sœur comme expression de la beauté et de l’humanité. Les habits et nos couturiers sont là pour mettre nos corps en valeur et non pas pour les enlaidir ou dissimuler cette beauté. La musulmane n’a rien à cacher et vos propos ne méritent aucun respect. Notre sociologie peut se passer de vos services car vous n’êtes qu’un retardateur de  l’émancipation de nos concitoyens musulmans qui passe, nécessairement, par l’émancipation du corps de la musulmane. Vous les Ramadan, les Geisser, les Loigier & Confrérie vous aimeriez tant que les musulmanes et les musulmans continuent de se complaire dans l’auto-exclusion islamique dont la pratique est porteuse, au quotidien,  de ghettos alimentaires (halal), de ghettos vestimentaires (les voiles), de ghettos sportifs et ludiques : les filles ne peuvent fréquenter les piscines et les plages… A cela s’ajoute la soumission inscrite dans le corps, l’espace et le temps, plusieurs fois par jour

Monsieur Liogier,

Comme vous n’êtes pas contre l’idée d’une « Muslim Pride », j’ai imaginé des slogans pour une telle mascarade de pleine rue où les vedettes seraient entièrement bâchées :

  • « En France, nous vénérons tous un prophète pédophile qui a défloré Aïcha à l’âge de neuf ans et nous en sommes fiers ! »
  • « En France, nous vénérons tous un Coran qui a interdit aux neuf veuves du prophète de se remarier et nous en sommes tout à fait fiers ! »
  • « En France, l’islam a engendré des fantômes ambulants et nous en sommes tout à fait fiers ! »
  • « En France,  et en Europe nous promettons l’enfer, ici-bas et dans l’au-delà, à tous ceux qui critiquent le Coran et Mahomet et nous en sommes fiers ! »
  • « En France, nos pères polygames trompent ‘légalement’ nos mères tous les soirs (ou presque) et nous en sommes des témoins pas peu fiers ! »
  • « En France, comme partout ailleurs, le Coran permet que nos mères soient battues, répudiées et nous en sommes fiers ! »
  • « De retour au pays, nos mères ont droit uniquement à la moitié de l’héritage qui revient à leurs frères et nous en sommes fiers ! »
  • « En France, nous avons un enseignant-chercheur dont la vue et l’esprit sont totalement voilés et nous en sommes fiers !  Même s’il nous coûte trop cher ! »

Pascal Hilout

___________________________________________________________

(1) – Raphaël Liogier appelle les musulmans à la «désobéissance civile» (Vidéo)

Les commentaires sont fermés.