M. Philippot, vous ne voyez pas que l’islam est le principal problème de la France ?

Cher Monsieur Philippot,

Je me permets de donner suite à votre récente interview dans « Causeurs » « Je ne confondrai jamais islam et islamisme ! Plus la République sera faible face à l’islamisme, plus elle laissera se développer des ghettos via l’immigration, plus elle laissera penser aux Français que c’est l’islam le problème  »

J’avoue être étonnée : je ne fais pas de différence entre islam et islamisme. Dois je déduire que pour vous l’islam, c’est simplement une religion, et « l’islamisme » l’application des textes de cette religion « de paix et de tolérance » qui conduit un brave soldat d’Allah à assassiner une fillette dans une cour de récré ?  Bel acte de bravoure en face d’un ennemi terrifiant.

J’ai 45 ans et depuis plus de 30 ans, je vois mon pays se prostituer face à l’islam. J’ai le sentiment que mon pays a été vendu. Et pour quel résultat, être plus fort ? Construire une France solide et libre ?  Non, j’habite une France de plus en plus soumise au diktat des musulmans. Il n’y a qu’une seule chose à savoir de l’islam : c’est qu’il est totalement incompatible avec tout esprit de démocratie.

Permettez-moi de citer Hani Ramadan, Directeur du centre islamique de Genève :

« Mais l’islam comprend une notion qui est étrangère à la démocratie moderne : l’obéissance de tous les citoyens musulmans va d’abord à la loi divine. C’est elle, la sharia, qui constitue la référence normative de la communauté ».

Alors, la différence entre islam et islamiste ? Je ne veux pas vivre dans un pays qui va bientôt sombrer dans une dictature liée à la religion qu’est l’islam et va m’imposer comment m’habiller, qui prier, quoi manger. Renseignez vous sur la Belgique, avec le parti islamiste… Renseignez vous aussi sur Porcinet, le petit cochon ami de Winnie l’Ourson, interdit dans une crèche londonienne, pour ne pas choquer les petits musulmans… Dommage que le ridicule ne tue pas.

Allez, pour le fun : un petit verset du coran « Les mécréants ressemblent à du bétail auquel on crie et qui entend seulement appels et voix confus. Sourds, muets, aveugles, ils ne raisonnent point ».

Un autre « Ils aimeraient vous voir mécréants, comme ils ont mécru : alors vous seriez tous égaux ! Ne prenez donc pas d’alliés parmi eux, jusqu’à ce qu’ils émigrent dans le sentier d’Allah. Mais s’ils tournent le dos, saisissez les alors, et tuez-les tous où que vous les trouviez, et ne prenez parmi eux ni allié ni secoureur ».

Allez, pour se faire plaisir, encore de la paix et de la tolérance : « Et combattez-les jusqu’à ce qu’il ne subsiste plus d’association, et que la religion soit entièrement à  Allah. Puis, s’ils cessent ils seront pardonnés car Allah observe bien ce qu’ils oeuvrent. » Je vous invite à consulter le site « ex-musulman.com » afin de parfaire votre éducation sur cette religion.

Depuis les élections de Normal 1er, jamais son slogan de campagne n’aura été aussi vrai : le changement c’est maintenant. Je le vois tous les jours sous mes fenêtres : jamais je n’ai vu autant de femmes voilées dans la rue, et forcément avec des poussettes, et forcément, elles ne travaillent pas. Nous autres les dhimmis sommes là pour le faire. Consultez les statistiques du prénom Mohamed dans les grandes villes, et y compris à Londres… Employée de banque, j’ai eu droit tout récemment à ma précieuse formation contre le blanchiment d’argent qui finance des terroristes.

Cela me fait bien rire… Quand je vois que mon pays est vendu depuis des années et des années. Et je n’ai qu’une seule question : à qui profite le crime ?

A qui profite le crime du scandale de la viande hallal (souffrance animale inutile, et intolérable, allez voir des photos des gentils musulmans qui égorgent…, et qui financent allègrement les mosquées et les Mohamed MERAH.

- A qui profite le crime de l’argent de la drogue des banlieues ?

- A qui profite le crime des zones de non droit dans les banlieues ?

- A qui profite le crime de la tolérance à sens unique ???

- A qui profite le crime du silence des médias lors de la manifestation anti fachisme islamiste du 10 novembre dernier, à laquelle je suis très fière d’avoir participé avec mes amis et en compagnie d’ex musulmans ?

Certes nous n’étions pas nombreux, car dans le pays des dhimmis, il ne faut pas dire ce que l’on pense, et surtout pas risquer de se faire traiter de raciste, alors que je vous rappelle que l’islam est une religion, et non une race.

Comme je vous le disais, j’ai 45 ans et j’ai l’impression de revivre ce que j’ai vécu à 15 ans, lors des premières alertes scientifiques sur la pollution et le risque lié à l’écologie. Je me souviens qu’à l’époque les médias s’étaient déchaînés sur ces quelques scientifiques qui se permettaient d’alerter. Et mon esprit déjà rebelle me disait :

- mais de quel droit se permettent -ils de juger et de tourner ces scientifiques en dérision ? Ironie du sort, maintenant, nous vivons la même situation mais avec l’islam. Nous nous faisons traiter d’intolérants, nous qui ne voulons qu’une chose : la liberté… Dois je vous rappeler qu’islam veut dire soumission ?

Voilà, c’était mon petit mot d’humeur envers un parti qui, me semble t il, avait un peu d’avenir.

Bonne continuation.

Jacqueline CECCALDI


Ce contenu a été publié dans POINT DE VUE. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.