M. Todd, si vous aimez autant l’islam, venez vivre dans les quartiers nord de Marseille !

Publié le 11 juillet 2011 - par - 2 657 vues
Share

Monsieur TODD,

J’ai visionné l’interview que vous avez donnée dernièrement à OummaTV et qui était consacrée à l’islamophobie et j’ai pu redécouvrir toute l’étendue de votre « talent ».
Il conviendrait tout d’abord de s’entendre sur le terme « islamophobie ». Pour ma part, je respecte les musulmans qui pratiquent leur religion dans le cadre des lois de la République, dans le cadre de la loi de 1905, par contre je critique et je combats les pratiques des musulmans intégristes (port de la burqa dans l’espace public, prières dans les rues, prêches haineux et subversifs d’imams dans les mosquées et pire dans l’espace public, imposition des produits halal aux consommateurs…). Suis-je islamophobe ? NON.
Et la plupart des gens que vous nommez « islamophobes » combattent les dérives de l’intégrisme islamique et non pas l’islam en lui-même.
Je reviens sur un certain nombre de vos affirmations que je conteste fortement.

« Je lutte contre l’idée très française que la religion et la démocratie sont opposées ». Je dirais, tout dépend de quelle religion nous parlons. La loi de 1905 a apaisé les tensions qui existaient entre le Religieux et le Politique. Depuis cette loi, les religions catholiques, protestantes, juives coexistent parfaitement avec les instances de la République.
Par contre, je n’en dirais pas autant de l’islam, et pour cela je vous citerais un certain nombre de textes :

Devant la montée en Europe de l’intégrisme islamique (incompatible avec la démocratie), l’Assemblée Parlementaire du Conseil de l’Europe a voté le 15 avril 2008 la Résolution n°1605 « Les communautés musulmanes européennes face à l’extrémisme ». Vous pourriez vous reporter utilement à ce texte dont je vous cite uniquement l’article 2 : « L’intégrisme islamique est une idéologie extrémiste qui poursuit des objectifs politiques et promeut un modèle de société incompatible avec les valeurs des droits de l’homme et les normes de la démocratie ».
Vous allez peut-être me rétorquer que l’intégrisme islamique est une vue de l’esprit ; dans ce cas, pourquoi le Conseil de l’Europe aurait-il pris cette Résolution pour le combattre ? Les Parlementaires Européens seraient-ils islamophobes ?

La Cour Européenne des Droits de l’Homme a pris un arrêté en date du 31 juillet 2001 mentionnant que « la charia est incompatible avec la démocratie et les droits de l’homme ». Pourquoi la C.E.D.H. a-t-elle pris cet arrêté ? Parce que dans les pays occidentaux de nombreux mouvements intégristes islamiques prônent la charia.

Les pays occidentaux, notamment, ont signé et respectent la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme de 1948 qui est le garant de toutes les libertés essentielles. Par contre, les pays musulmans ne reconnaissent pas cette Déclaration de l’ONU ; l’Organisation de la conférence islamique du Caire a établi en date du 5 août 1990 la « déclaration du Caire sur les droits de l’homme en islam » qui est en fait un « copier/coller » du coran. Tout, dans cette déclaration en réfère à Dieu et à la charia et je vous citerais deux articles de cette déclaration :
Article 24 : « Tous les droits et libertés énoncés dans la présente Déclaration sont soumis aux dispositions de la charia ».
Article 25 : « La charia est l’unique référence pour l’explication ou l’interprétation de l’un quelconque des articles contenus dans la présente Déclaration ».
Lorsque l’on sait en quoi consiste la charia !!!!
Lutterez-vous toujours contre l’idée, non pas très française mais très occidentale, que l’islam et la démocratie sont opposés ?

– Lors de l’interview, vous échafaudez une théorie des plus « fumeuses » selon laquelle le vide religieux pousserait les Français vers l’islamophobie, tout comme le vide métaphysique aurait poussé les milieux protestants allemands vers le nazisme. Outre le fait que cette comparaison avec le nazisme est très osée et outrancière, vous affichez clairement votre mépris pour les Français non pas islamophobes mais en lutte contre les abus de l’intégrisme islamique.
Est-ce être un raciste ou un nazi que de combattre pour la défense des valeurs de notre République, en particulier la LAICITE ? Les Parlementaires européens, qui ont pris la résolution et l’arrêté mentionnés ci-dessus, sont-ils des racistes, des nazis, des xénophobes ? NON.

– « L’islamophobie est une maladie de l’âme »« Il y a une interprétation métaphysique ou même psychiatrique à l’islamophobie ». Et là, permettez-moi de vous dire que l’historien, philosophe, sociologue, chercheur, écrivain, essayiste, psychiatre (que sais-je encore) est en PLEIN DELIRE.

Voyez-vous, en matière de connaissance de l’islam, je ne crois pas que vous soyez une référence. En ce qui me concerne, je ferais davantage confiance à M. Abdennour Pierre BIDAR, Français natif converti à l’islam, spécialiste de cette religion, musulman modéré, professeur de philosophie et qui a été convié à participer aux travaux de la Mission d’information sur le port du voile intégral en France présidée par M. André GERIN.
Que disait M. BIDAR concernant l’intégrisme islamique et certains de ses signes les plus visibles tels le port de la burqa ?
Monsieur BIDAR affirmait clairement que l’intégrisme islamique constituait « un retour à l’islam des commencements », que ses adeptes souffraient « d’une pathologie psychique » et que les pratiques de cet intégrisme islamique constituaient des « dérives sectaires ». Voilà résumée en quelques mots l’intervention de M. BIDAR devant la Mission parlementaire.

Alors lorsque vous dites que « les mecs qui s’agitent autour d’un problème qui n’existe pas, les hôpitaux psychiatriques en sont remplis » et que vous n’avez jamais vu de burqa, je me pose les questions suivantes :
Si l’intégrisme islamique n’existe pas, pourquoi encore une fois les Parlementaires européens se sont-ils crus dans l’obligation de légiférer sur le sujet ?
S’il n’y a pas de musulmanes portant la burqa en France, pourquoi cette Mission parlementaire sur le voile intégral et la loi en interdisant le port dans l’espace public ?
Les « mecs » dont vous parlez avec tant de mépris sont des GENS LUCIDES et qui ont le mérite de poser des vrais questions sur la place de l’islam en France ; cette place, comme pour toutes les religions, est la SPHERE PRIVEE que l’islam n’aurait jamais dû quitter. La place des « fous d’Allah » est dans les hôpitaux psychiatriques.

Je passe sur les affirmations « SARKOZY a été élu par des vieux apeurés » et « Si vous êtes islamophobes, vous êtes anti-français ». Tout ce discours que vous avez tenu devant le micro de OummaTV ressemble fort aux élucubrations d’un intellectuel de salon complètement déconnecté des réalités.
Et ne me demandez pas mon âge, je ne suis pas plus « vieux » que vous, j’estime avoir l’âge de raison.

Le deuxième message que je vous envoie est un diaporama représentant notre bonne cité de MARSEILLE totalement défigurée par la présence d’une communauté musulmane qui ne fait aucun effort pour s’intégrer. VRAI ou FAUX ? Iriez-vous vivre dans ces quartiers de MARSEILLE ? Mais après tout, n’étant pas l’un de ces malades psychiatriques ou l’un de ces vieux cons apeurés dont vous parlez, nul doute que vous vous sentiriez à l’aise et en bonne compagnie parmi les innombrables auditeurs de OummaTV !

Veuillez agréer, Monsieur, l’expression de mes sentiments distingués.

André Bonnetain

Les commentaires sont fermés.