Manifestation Chalgoumy-Licra contre l’islam radical : 30 associations et 50 personnes !

Publié le 30 avril 2012 - par - 1 595 vues
Share

Place de la Bastille : manif pas monstre

Une trentaine de petites associations (sauf la Licra) appelait ce dimanche 29 avril, à manifester contre, au départ, « l’islam radical », sous l’égide de l’imam de Drancy, M. Hassan Chalghoumi.

http://www.youtube.com/watch?v=P_NbihW4suU

Le « vivre ensemble » fut rapidement mis à mal, lorsque la grande Licra mit son veto à la présence de Résistance Républicaine, dangereuse bande de « fascistes » insupportables et nauséabonds.

Dommage pour la fraternisation manquée.Puis, l’objectif de la manifestation s’orienta (je n’ai rien contre les orientaux, Monsieur le juge) curieusement en du plus usité, du solide éprouvé, bref, « contre l’islamophobie, la stigmatisation, l’amalgame, et jusqu’au terrorisme (mais sans aller jusqu’à sa spécification islamique, ou même islamiste) et l’égalité des chances ». Vraiment très radical.

L’égalité des chances ?

Terrorisme islamique ?

L’oxymore.

Si j’ai bien compris, on est passé de l’islam radical à l’islamophobie…

Si j’ai mal compris, dénoncer l’islam radical, c’est donc de l’islamophobie ?

Si j’ai bien compris, il ne faut pas stigmatiser l’islam radical…

Si j’ai mal compris, il ne faut pas amalgamer islam radical et islamophobie ?

Et si j’ai bien compris, je commence à m’y perdre… dans ces slogans sans concepts.

La manifestation : ce sera peu diffusé, mais cette initiative assez mal fagotée s’est malheureusement traduite par un grand flop.

Il y avait sans doute plus de journalistes  et de banderoles que de participants, disons entre eux 20 et 50 personnes.

Les journalistes, assez jeunes et incultes dans l’ensemble, posaient des questions oiseuses qui appelaient les réponses langue de bois. Toutes mes interrogations réitérées sur l’extrême modicité de la participation se sont heurtées au même évitement :   l’entre-deux tours de la présidentielle, l’insuffisance de publicité, l’absence des politiques et même les prévisions d’orages (en dehors de ceux qui se préparent).

Il y avait d’ailleurs si peu de monde que la marche prévue n’a plus été évoquée (et ne voyez en rien une analogie quelconque avec l’immobilisme religieux).

Les plus optimistes ont concédé un pur impact symbolique de la manifestation, germe anticipateur du futur élan réformateur et citoyen de l’immense majorité silencieuse musulmane.

Alors, comment interpréter plus sérieusement une mobilisation aussi indigente ?

Je crains fort qu’il faille considérer ce silence majoritaire comme significatif, symptomatique d’un rejet de toute critique interne de l’islam, voire même un consentement, à la rigueur ambivalent.

Et le refus de participer, même à une condamnation bien édulcorée de l’ intégrisme, par les principales associations musulmanes prouvent clairement que  le désaveu du fanatisme, que l’idée même d’une véritable autocritique reste encore inaccessible. Et c’est pourquoi la mayonnaise ne monte pas.

La plupart de ces associations ne parlent d’ailleurs que du « traître Chalghoumi » ou pire de  « l’imam des juifs »..

L’intrus un peu agressif… 1

Contre ? 1

On prendra garde de l’amalgame des participants à cette mini manifestation avec la majorité de certains musulmans qui se taisent obstinément devant les macros manifestations des intégristes.

Je me réjouis toujours lorsque des gens de culture différente échangent avec plaisir leurs expériences, mais sous conditions d’authenticité  réciproque dans la reconnaissance de l’autre, donc à l’écart des doubles discours pervers et des journées de dupes.

Et pour finir dans l’ oxymore, cette obscurantiste clarté ne vient pas des étoiles, encore moins des lumières.

Guy SAUVAGE

Un insigne du Front National ? 1

Opéra de France 1

Les commentaires sont fermés.