Manifestation contre le fascisme islamiste : Y a-t-il eu un « deal » entre les médias français ?

Monsieur Rémy Pflimlin

PDG de France-Télévisions

Esplanade Henri de France

Paris XV

Monsieur le Président Directeur Général,

J’imagine que ce courrier – s’il parvient jusqu’à vous – ne troublera ni votre digestion, ni votre sommeil, pas plus que ceux de vos « journaleux » oui, je dis bien « journaleux ». Comment qualifier autrement de pseudo- journalistes qui occultent quotidiennement, de façon aussi scandaleuse tout ce qui ne répond pas au calibrage du politiquement correct, du « surtout pas d’amalgame », « pas de stigmatisation ». Toujours les mêmes imbécilités répétées jusqu’à la nausée. Mais il est vrai que le niveau culturel ambiant est inversement proportionnel à la prétention largement affichée de cette caste. Des exemples de ces stupidités ?

On nous parle « Des quartiers » pour définir des zones de non-droit, des zones où la délinquance explose, où il ne fait pas bon vivre pour les honnêtes citoyens. Mais chacun d’entre nous,  sans exception, habite un quartier ! Qu’il s’agisse d’un quartier résidentiel, populaire, bien ou mal famé, agréable ou dangereux. Alors un petit effort messieurs et mesdames les journaleux, ayez le courage d’appeler un chat, un chat !!  Un délinquant, un criminel dont la culpabilité est avérée, voire avouée, continue à être qualifié de « présumé », et la liste n’est pas exhaustive. La langue française, notre belle langue est malmenée, massacrée, triturée jusqu’à faire perdre tout sens aux mots, quand il ne s’agit pas carrément d’en détourner le sens. Il en va ainsi du mot islamophobe, devenu une injure, une honte que certains voudraient voir devenir un délit !! Stupidité absolue, veulerie, manipulation…c’est au choix !

Sans parler de la forme interrogative : « Est-ce-que vous pensez que ? « Qu’est-ce-que vous pensez de ? » Où ont-ils donc appris le Français ??

Mais il ne s’agit là – si je puis dire – que de questions de forme…Sur le fond, il est  très intéressant de lire la Charte d’éthique professionnelle des journalistes qui précise :

« Le droit du public à une information de qualité, complète, libre, indépendante, rappelé dans la Déclaration des droits de l’homme et la Constitution française, guide le journaliste dans l’exercice de sa mission. Cette responsabilité vis-à-vis du citoyen prime sur toute autre. »  

1.       Charte d'éthique professionnelle des journalistes (SNJ, 1918/38/2011) – Syndicat national des journalistes

Dans ces conditions, comment expliquez-vous,  justifiez-vous, l’absence totale de couverture médiatique d’un évènement qui s’est déroulé à PARIS, le 10 novembre 2012, une « Marche contre le fascisme islamiste » entre la Place Denfert-Rochereau et la Place d’Italie, réunissant entre 2500 et 3000 personnes ; manifestation joyeuse et bon enfant avec une forêt de drapeaux tricolores. Oh, c’est vrai, des drapeaux tricolores arborés avec fierté par des patriotes, des Français qui aiment leur pays, c’est moins « tendance » que tous les drapeaux étrangers vus à la Bastille

Un certain 6 mai !!! Honte à tous les « journaleux » et tous les politiques qui n’ont rien trouvé à y redire !!!

Aviez-vous, ce 10 novembre, conclu un « deal » entre médias pour ignorer totalement cette manifestation ? Ou bien encore avez-vous obéi à un ordre venu « d’en-haut » ? Quid de la Charte d’éthique ?

Mais heureusement, il y a Internet pour informer, et pour éviter que vous ne soyez privé de cette information, je vous en donne les références 

Reportage Us sur la marche des français patriotes contre le fascisme islamique – YouTube

PS : Tout à fait par hasard, je me suis trouvée à côté d’un caméraman qui a déclaré officier pour FR 2, pour l’émission « Complément d’enquête » qui devrait être diffusée le 22/11/2012… J’imagine que nous aurons, comme d’habitude, droit aux qualificatifs de : Extrême-droite, islamophobes, racistes, xénophobes… Mais c’est bien connu « Qui veut noyer son chien l’accuse de la rage »……..

Oriana Garibaldi


Derniers articles du même auteur :



Ce contenu a été publié dans MEDIAS. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.