Manifestation du 13 janvier : l’UOIF n’a pas sa place dans un débat franco-français

J’ai déjà dit ici et là le plus grand mal de la grande manifestation contre le mariage homo de dimanche prochain au motif, d’abord, que je suis quant à moi favorable au mariage homosexuel au nom de l’égalité, et ensuite, parce que le sujet détourne des vrais problèmes, immigration, islam, Union européenne… et qu’il risque de laisser ratifier le droit de vote des étrangers et la Charte des Langues régionales et minoritaires, parce que l’on ne peut pas être sur le pont sans cesse et se mobiliser efficacement sur tous les sujets. Or, les conséquences de ces modifications seront bien plus funestes que le droit des homos de se marier, qui ne concernera jamais qu’une infime partie de la population et qui ne changera strictement rien à notre société.

J’ai déjà dit que j’étais à titre personnel favorable au mariage homosexuel et que je ne participerais évidemment pas à la manifestation de dimanche prochain, que Résistance républicaine ne s’était pas prononcé sur le sujet mais que, bien entendu, il était loisible à chacun des adhérents de Résistance républicaine qui voudrait y participer à titre personnel de le faire, pourvu que Résistance républicaine ne soit en aucune façon mêlé à cela.

Je croyais donc le sujet clos.

Hélas, c’était sans compter ce scandaleux appel de l’UOIF aux musulmans (et à tous les citoyens de notre pays !!!! ) , les invitant à participer eux aussi à la manifestation contre le mariage homosexuel.

Et çà c’est inacceptable.

Le mariage homo est un débat franco-français, qui traverse notre société et ne regarde que les citoyens de notre pays, qui a fait des bonds de géant dans les droits de l’homme et notamment dans l’acceptation de l’homosexualité.

Que viendrait faire là l’UOIF, émanation des Frères musulmans, et, à ce titre, émanation du Parti de l’Etranger ?

Que viendrait faire là l’UOIF, émanation d’un système totalitaire qui voue les homosexuels à la mort ?

Que viendrait faire là l’UOIF qui juge en fonction d’un livre et non selon les lois des hommes, comme l’a rappelé le CFCM auquel appartient l’UOIF, « Les musulmans français disent non au mariage gay. Ils soulignent même «l’unanimité de toutes les écoles juri­diques musulmanes» pour statuer sur la «non-conformité» du mariage homosexuel avec les principes de la jurisprudence musulmane« .

Les manifestants de dimanche prochain vont-ils accepter dans leurs rangs  les barbus qui trouvent normal de pendre les homosexuels ?

Les manifestants de dimanche prochain vont-ils accepter dans leurs rangs des femmes voilées qui trouvent normal de cohabiter avec 3 autres épouses ?

Les manifestants de dimanche prochain vont-ils accepter de donner la main à ceux qui, au Caire ou en Tunisie crient « morts aux juifs » et veulent interdire aux femmes non voilées de voter ?

Parce que l’UOIF est bien une émanation des islamistes.

Des preuves ? Il en est mille.

L’UOIF, pendant des années, a invité Al Masri, ainsi que Qaradawi, ce prêcheur interdit en France au printemps dernier, celui qui affirme hautement que les musulmans doivent finir l’oeuvre de Hitler et faire disparaître les juifs de la terre.

L’UOIF,  n’a jamais condamné les diatribes antijuives d’Iquioussen, qui est membre actif de l’UOIF…  Selon wikipedia, « en 2003, Hassan Iquioussen a donné une conférence publique enregistrée et diffusée sous forme de cassette audio sous le titre La Palestine, histoire d’une injustice. En janvier 2004, le journal L’Humanité a révélé la teneur des propos tenus lors de cette conférence2. Hassan Iquioussen y qualifiait les juifs d’« avares et usuriers » et d’être « le top de la trahison et de la félonie ». Il les accusait de « comploter contre l’islam et les musulmans » »

L’UOIF organise tous les ans le salon du Bourget,  salon où hommes et femmes sont séparés et où un certain Nicolas Sarkozy, en 2003, s’est copieusement fait siffler, quand il a osé dire que les femmes devaient enlever leur voile pour la photo d »identité sur le passeport.

L’UOIF a osé mettre sur le même plan le mariage homo et la zoophilie, mettant sur le même plan polyandrie, homosexualité et polyandrie…   et ce sont ces gens-là qui osent appeler à manifester ? Et ce sont ces gens-là qui osent appeler à s’opposer contre le mariage homosexuel.

Révolte et nausée.

L’islam est incompatible avec la République et je dénie à ceux qui ne mettraient pas notre loi, la loi des hommes, la loi des citoyens Français, au-dessus de tout, le droit de donner leur avis sur ce qui ne les regarde pas. Parce qu’ils ne sont pas en conformité avec notre loi. Et je dénie à ceux qui voudraient imposer à la France une vision du monde imposée par un chamelier illettré, assassin et pédophile le droit de s’exprimer.

Les organisateurs du 13 janvier oseront-ils faire la seule chose qui pourrait sauver leur manif de la déroute et des amalgames honteux, interdire à l’UOIF d’y participer ?

Christine Tasin

 

Print Friendly

Derniers articles du même auteur :



Ce contenu a été publié dans RIPOSTE LAIQUE. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.