Marche contre le fascisme islamiste : grand silence de Zemmour, Rioufol, Levy, Ménard, Marine…

Plus de quatre jours après la marche contre le fascisme islamiste, et ses 2500 à 3000 manifestants, à ce jour, seuls I-télé (en qualifiant l’initiative d’extrême droite), France Info (même qualificatif) et l’AFP (idem) ont relayé l’information. Silence assourdissant des autres médias, à comparer avec le reportage de la chaîne américaine CBN, les nombreux articles dans les pays étrangers, et le relais massif de la presse internet.

http://vladtepesblog.com/?p=55822

Image de prévisualisation YouTube

http://www.youtube.com/watch?v=hJ_goXHZlPE

Que la collabosphère, du Monde à Libération en passant par Le Nouvel Observateur, les Inrockutibles et Médiapart se taisent ne nous surprend guère, pas davantage que les grandes chaînes de télévision. Sans doute seront-ils plus prolifiques le week-end prochain, quand le CCIF mettra quelques dizaines de personnes dans la rue pour protester contre l’islamophobie.

Ce qui est plus surprenant est le silence assourdissant des « rebelles » de la bien-pensance médiatique : les Elisabeth Levy, Eric Zemmour, Eric Brunet, Ivan Rioufol, Robert Ménard, les Grandes Gueules, Causeur, Boulevard Voltaire… On ne devrait entendre qu’eux, et pourtant, on ne les entend pas. Si eux ne disent rien dans les médias, qui le fera ?

De même, bien que nombre de militants du Front national aient été présents dans le cortège, on s’étonne qu’aucune réaction de la direction de ce parti, pourtant souvent en pointe contre le halal ou les prières de rue, ne s’expriment. Marine Le Pen et son conseiller Florian Philippot craindraient-ils de se faire taxer d’islamophobes ? Veulent-ils présenter une image tellement rassurante que toute critique de l’islam deviendrait surperflue ? Espèrent-ils vraiment capter une partie du vote musulman ? Croient-ils vraiment qu’ils pourront gagner des mairies en 2014, et la France en 2017, sans être partie prenante de la résistance à l’islamisation de notre pays qui est en train de se construire ?

L’islam ferait-il tellement peur que même les journalistes et politiques les plus courageux, ont déjà intégré l’idée que nous finirons islamisés, que cela est inéluctable, et qu’il faut s’y résigner ?

Si tel était le cas, il y aurait de quoi s’interroger sur la nature des résistants sur lesquels nombre de patriotes comptent encore, pour que la France reste la France…

Jeanne Bourdillon

 


Derniers articles du même auteur :



Ce contenu a été publié dans MEDIAS. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.