Mariage homo et adoption : Pourquoi je manifesterai le 13 janvier dans les rues de Paris

Je n’ai que très rarement d’opposition avec Christine Tasin mais là sur le sujet du mariage des homos je me trouve en totale opposition.  Cela ne retire en rien mon amitié mais il me semble que sur ce sujet, son analyse n’est pas la bonne même si effectivement le fait de se disperser est risqué. Toutefois, si nous sommes incapables de nous mobiliser sur des thèmes de société aussi important que le mariage des homos qui emmène dans sa poche, dans le même temps, l’adoption alors c’est que nous sommes prêts à tout accepter.

J’ai dit ici et ailleurs tout le mal que je pense du « mariage » des homos non pas parce que je  souhaite les reléguer ou les traiter en citoyens de seconde zone mais tout simplement parce que le « mariage » est une institution prenant ses racines au delà de la Révolution Française et signifiant autre chose qu’une union juridique entre deux personnes qui s’aiment. C’est le fondement de nos sociétés et j’avoue que je ne comprend pas que l’on souhaite défendre notre société héritée de nos parents, issue d’une grande Histoire de près de 1500 ans, défendre l’enseignement de 732 et Charles Martel, soutenir l’enseignement de nos Rois, les Empereurs, les Républiques, la laïcité et négliger l’un de ses fondamentaux qu’est le mariage! Pire le « Mariage pour tous » et jusqu’où et avec qui d’autres…

Encore une fois, je suis pour la protection juridique totale des homosexuels quant à leurs droits de propriété et de transmissions de ces propriétés par exemple, mais je ne peux pas considérer que deux hommes ou deux femmes puissent se « marier » selon les normes de notre société judéo-chrétienne qui est la base de notre société actuelle. Est-ce du conservatisme? Mais je ne suis pas un « progressiste »!

Certes et c’est vrai, ce n’est qu’un mot, une question de mot! Union, Mariage, qu’importe disent-ils!  Et bien si, c’est important car le Mariage signifie pour moi la volonté de deux personnes de sexes différents de fonder un foyer, d’y faire des enfants et de les élever. Je dis bien d’y faire des enfants! Qu’ils soient père et mère d’enfant issus d’eux-mêmes. C’est cela la fondation d’une famille, le socle de notre société!

Pour autant, je ne condamne pas l’assistance médicale, l’aide aux futures parents pour avoir des enfants et construire leur foyer. Mais je n’imagine pas qu’un jour cette aide puisse se faire à un homme pour qu’ils puisse porter un enfant. Alors oui, il y a inégalité entre l’homo femme et l’homo homme et ce n’est pas la société qui est responsable où qui peut changer cet état de fait, c’est la mère nature ou Dieu pour d’autres! La femme donne la vie, l’homme y participe à sa manière. Ils sont tout simplement complémentaires. Désolé, c’est tout bête, mais cela fait des dizaines de siècles que c’est comme ça.

Je ne crois pas à l’homoparentalité qui est un mot débile pour enfumer le citoyen! Il faut un homme et une femme pour faire un enfant. Il est préférable que cet enfant soit désiré par son père et sa mère. Il vaut mieux qu’il vienne au monde avec ses deux parents suite à une gestation et dans l’attente heureuse des deux parents. Et puis véritablement, ce qui me choque le plus, c’est d’imaginer un enfant surprenant ces « parents 1 et 2″ se prodiguant d’affectives salutations voire, plus. En clair, l’enfant n’est pas à l’abri de voir ses « parents 1 et 2″ faire l’amour auquel cas il faudra lui expliquer pourquoi ce n’est pas important de voir « papa 1 » monter sur « papa 2 »  et je n’ose imaginer ses pensées à l’école lorsqu’il verra des parents de sexes différents qui ont fait son camarade de classe sans l’aide de personne! Et si en réponse on me dit que je suis un  attardé, un débile profond de droite et bien tant pis… j’assume!

Je conclurai sur le fait que tous les enfants de divorcés, ou qui ne connaissent pas l’un des parents voire les deux ont un absolu besoin de connaître leurs géniteurs pour se construire et savoir d’où ils viennent et qui ils sont. Je l’ai vécu et le fait d’avoir connu mon père à seulement 35 ans a été pour moi libératoire! De plus, j’aime la généalogie et c’est déjà extrêmement compliqué pour savoir qui est le grand-père ou la grand-mère sans y ajouter des grands-père 1 et 2. Alors désolé Christine, ce sujet est d’importance et sans compter l’idée folle que François Hollande aurait été élu pour ça disent-ils,  avec seulement 28% d’électeurs inscrits! Cela me rend positivement malade.

Gérard Brazon

(Puteaux-Libre)

Gérard Brazon

À propos de Gérard Brazon

Conseiller Municipal RBM-FN. Bonapartiste et Gaulliste. Blogueur de la résistance. Ancien Syndicaliste.

Derniers articles du même auteur :



Ce contenu a été publié dans POINT DE VUE, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.