Mariage homo, islam : la caste contre le peuple

En moins de quinze jours, deux informations ont confirmé le décalage entre la caste et la vraie France. Qu’est-ce que la caste ? Ce sont tous ces carriéristes qui vivent très bien grâce à la politique, les journaleux manipulateurs d’opinion et tous les sociologues, pédagogistes, chercheurs et autres idéologues de gôche qui cannibalisent éducation nationale, justice et médias, et détiennent le vrai pouvoir, dans notre pays. La vraie France, c’est celle que les bien-pensants appelaient avec mépris, dans les années 1980, la France profonde, ou que des Sollers ou Cohn-Bendit qualifiaient récemment de « France moisie ». C’est le peuple, celui qui se retrouve totalement dans ce « slam » d’un militant de Résistance républicaine, « Je te parle d’un pays, le nôtre ».

Image de prévisualisation YouTube

http://www.youtube.com/watch?v=NpDi27DrCVk

Le 13 janvier dernier, la caste regardait, héberluée, ce million de manifestants venus de toutes les provinces, affirmer cette chose pourtant simple : un enfant a besoin d’un papa et d’une maman. Caroline Fourest, après avoir joué les grossières provocatrices, avec les Femen, lors de la première manifestation, avait beau crier sur tous les plateaux de télévision à l’impérialisme sexuel, qualifier ces manifestants d’intégristes catholiques et d’affreux réactionnaires, les faits étaient là. Annoncé par les sondageux et les journaleux comme largement majoritaire dans la société française, ce projet de loi Taubira-Touraine se heurte juste à un petit problème : les Français ne sont absolument pas homophobes, ils s’en foutent de ce qui se passe dans la chambre à coucher de tous les Delanoë-Fourest de France et de Navarre, mais ils n’ont pas envie que Bertrand épouse Guillaume, ni que Caroline épouse Fiammetta. Ils ont encore moins que ces couples adoptent un enfant, imposant à ce dernier, déjà abandonné, une nouvelle marginalité destructurante. Et, n’en déplaise à tous ces bobos dégénérés, ils sont largement majoritaires, c’est pourquoi les socialistes refuseront un référendum qui les verraient battus à plate coutûre. Quels sont ces Français ? Gabrielle Cluzel, formidable plume de Boulevard Voltaire, les décrivaient ainsi :

« Un succès d’autant plus grand qu’elle a fait descendre dans la rue la France des taiseux, la France qui ne fait pas de bruit, la France bien élevée qui ne veut pas déranger, celle qui bosse et paie sans moufeter ses impôts, celle qui n’a jamais commis plus gros délit que de dépasser le temps imparti par un horodateur, celle qui cède sa place dans les transports en commun et aide les vieilles dames à monter leurs bagages dans le train.

La France dont on ne parle pas au 20 heures, parce que ses enfants ne dealent pas, ne squattent pas, ne brûlent pas les voitures et ne cassent pas la gueule aux profs, la France qu’aucun gouvernement ne cherche à ménager tant on la sait docile, respectueuse des lois et de l’ordre établi. La gentille France familiale, catholique ou pas, qu’on prend quelquefois, il faut bien le dire, pour toutes ces raisons-là, au choix, pour une bonne poire ou pour une vache à lait. »

http://www.bvoltaire.fr/gabriellecluzel/manif-il-faut-se-mefier-de-la-france-bien-elevee,8597

Ce sont doute ces mêmes manifestants, qui, refusant l’intoxication des faiseurs d’opinion, viennent de répondre, à 74 %, dans un sondage Ipsos publié par Le Monde, qu’ils rejetaient l’islam. Plus grave encore pour les bien-pensants, huit Français sur dix pensent que l’islam veut imposer ses principes au détriment des autres religions. C’est bien la peine d’inviter systématiquement sur les antennes les Moussaoui, Boubakeur, Chebel, Fourest, Mélenchon et autres enfumeurs (et surtout pas Pascal Hilout, Salem Bennamar, Hamid Zanaz ou d’autres apostats). Les squatteurs des plateaux télé n’enfument d’ailleurs, au vu des sondages, qu’eux-mêmes, et pas du tout un peuple dont ils ne comprennent rien, qu’ils ne connaissent pas et qu’ils méprisent.

Ri7Manifs hontedesfrançais

Ces bobos » ne représentent que 15 % de la population, selon ce sondage.

  • Ils se distinguent par un rejet massif des opinions xénophobes : ils sont 90% à estimer qu’il n’y a pas trop d’étrangers en France – un score trois fois supérieur à la moyenne obtenue dans l’ensemble –, 96% à penser que les immigrés font des efforts pour s’intégrer dans la société, 66% à estimer que l’immigration est une nécessité et 70% à penser que les immigrés sont bien intégrés.
  • Ils sont les seuls à s’opposer à l’idée que l’islam pose problème en France : 84% pensent que la religion musulmane est compatible avec la société française – un résultat là aussi plus de trois fois supérieur à la moyenne. 87% déclarent que seule une toute petite minorité de musulmans seulement sont des intégristes (45% de l’ensemble).
  • Ils sont également les seuls à se montrer bienveillants à l’égard du fonctionnement de la démocratie et des médias en France : ils sont 73% à penser que la corruption des politiques est un phénomène minoritaire – un niveau presque deux fois supérieur à la moyenne –, 58% à juger que les hommes politiques agissent dans l’intérêt des Français et 56% à trouver que les médias font bien leur travail.
  • Ils sont europhiles et font preuve d’ouverture sur monde : c’est le seul groupe qui pense qu’il faut renforcer les pouvoirs de décision de l’Europe (à 45%). 84% des « bobos » estiment que la France doit s’ouvrir au monde.

Bref, ils sont à l’ouest du monde réel. Chacun a vu la réalité de Mélenchon, quand il a été faire sa campagne dans une véritable circonscription populaire, à Henin Beaumont. Il s’est pris la veste de sa vie. Les électeurs n’ont pas fait confiance à un zèbre qui leur raconte qu’en France, il n’y a aucun problème avec l’islam, et que l’immigration enrichit notre peuple. Méluche est sans doute l’enfant de ses lectures, mais, comme le disait Fabien Engelmann dans une fort intéressante interview, il n’y a pas d’ouvriers à Parti de Gauche, pas davantage au PS, et pas plus chez les Verts ou à NPA. Il y a surtout des petits bourgeois sectaires, arrogants, haineux, carriéristes, prétentieux, qui méprisent tellement les classes populaires qu’ils ne veulent pas voir des réalités aveuglantes, mais dérangeantes.

http://ripostelaique.com/immigration-islam-melenchon-prepare-la-destruction-de-lespace-laique-de-notre-nation.html

Sur la défense du mariage et de l’adoption homo, on a pu voir, outre le terrorisme intellectuel de la caste, le bon goût de certains mots d’ordre, voire l’attitude très « militante » de deux députés socialistes avec leur écharpe bleu-blanc-rouge. Pourquoi s’arrêter au patin, camarades, de l’audace, que diable, baissez le pantalon !

yanngalutnicolasbaysmanifhollandeenculeDans la vraie vie, éloignée des salons parisiens, les Français ordinaires constatent, en effet, malgré les dénis de réalité de cette caste qui prétend nous diriger et nous faire bien penser, que :

– La France Orange Mécanique, pour reprendre le titre du livre de Laurent Obertone, c’est aujourd’hui, toutes les 24 heures, 13.000 vols, 2000 agressions , 200 viols et 38 policiers ou gendarmes blessés. Bien évidemment, les ressortissants étrangers, issus de l’immigration post-coloniale, ne sont pas tous des délinquants, et sont souvent les premiers à souffrir d’une image catastrophique donnée par les racailles, les voyous, les dealers, les rappeurs et autres « chances pour la France ». Il n’empêche qu’il suffit d’aller au tribunal un après-midi, ou de visiter des prisons, pour constater une évidence aveuglante : ceux qui sont condamnés n’ont pas le même profil que ceux qui manifestent contre le mariage et l’adoption homo.

Image de prévisualisation YouTube

http://www.youtube.com/watch?v=8fU97H8WFh8

– Dans cette France de l’ultra-violence, la grande majorité de nos compatriotes ne peut comprendre, et encore moins admettre, les propos et la politique de Christiane Taubira, qui, pensant que la prison n’est pas la solution, relâche des milliers de multi-récidivistes, pour le plus grand malheur des malchanceux qui croisent parfois ces prédateurs, qui auraient du continuer à séjourner en prison, et y laissent au mieux leur intégrité physique, au pire leur vie.

– Tous les jours, nombre de Français de bon sens voient des voilées, des barbus en kamis, véritable uniforme de guerre, des boucheries halal coloniser des quartiers entiers, une nouvelle mosquée tous les cinq jours, et ils sont obligés de constater que les disciples de la religion d’amour, de tolérance et de paix, qui représentent environ 12 à 15 % de la population française, sont largement majoritaires dans les prisons. Cherchez l’erreur.

– Combien de témoignages recevons-nous de compatriotes dont la voisinage a changé, grâce à la loi SRU (qui ne profite ni aux travailleurs pauvres, ni aux retraités modestes). Leur quartier, hier si paisible, est devenu un enfer quotidien, par la tyrannie d’un certain type de population que les journaleux préfèrent appeler « les jeunes » plutôt que les islamo-racailles, comme même Alain Soral, pourtant d’une grande complaisance avec l’islam, les qualifie. Et comme si cela ne suffisait pas, Duflot a décidé qu’il fallait passer de 20 à 25 % de logements sociaux dans chaque commune !

Que cela soit donc sur le mariage et l’adoption homosexuels, sur la sécurité, sur l’immigration, sur l’islamisation de notre pays, une France du bon sens s’oppose à une France dogmatique du déni de réalité. Les assassins de la France, qui osent réclament encore davantage d’immigration, en période de chômage de masse, n’auront pas à subir, dans leur quotidien, les conséquences de leurs discours. Eux, ils travaillent dans la fonction publique, ils bénéficient de la garantie de l’emploi, ils ont des mairies, des conseils généraux, des conseils régionaux, des administrations, des comités Théodule, des associations gavées de subventions qui leur assurent de confortables fins de mois. Ils vivent très bien sur la Bête, avec nos impôts.

Ri7Manif mariage homoEux, ils mettent leurs gamins dans des écoles privées, où ils sont protégés de ce qui arrivent aux enfants d’origine modeste, voire des classes moyennes, parfois minoritaires dans leur école, et confrontés à des classes où l’enseignant n’est plus en mesure de transmettre un savoir.

Eux, ils ont des digicodes, des gardiens d’appartements, des garages pour leurs voitures. Ils ne savent pas ce que c’est que de voir sa cage d’escalier occupée par des délinquants menaçants et des trafiquants de toute sorte. Ils ignorent ce que cela signifie de vivre au quotidien avec la peur au ventre, d’avoir sa voiture brûlée, quand on n’a que ce moyen de locomotion pour aller travailler. Ils ne connaissent pas la réalité de certaines stations du métro parisien, ils ne savent pas ce qu’est la vie dans certains quartiers à Marseille, Lyon, Mulhouse, Lille, là où s’opère un véritable changement de population.

Eux, ils ne savent pas ce que c’est que d’être victime d’une agression gratuite, ouvertement raciste, jamais dénoncée de la part des imposteurs qui se disent anti-racistes, au nom de la chasse aux blancs ou aux koufars.

http://www.dailymotion.com/video/xvm2tr

http://www.dailymotion.com/video/xvm2tr_racisme-anti-blanc-racaille-noir-agresse-une-jeune-fille-blanche_news#from=embediframe

Ils sont responsables, et coupables, sans aucune circonstance atténuante, du drame que traverse notre pays, et de la souffrance quotidienne de millions des nôtres. Qu’ils s’appellent Hollande, Fabius, Moscovici, Mélenchon, Montebourg, Fourest, Joffrin, Askolovitch ou toute leur caste, ils vivent dans un monde de nantis, celui où, devant les petits fours et le champagne, on disserte en disant que « Bien sûr que l’islam a toute sa place en France », « Bien sûr, on est favorable au mariage et à l’adoption homo, aujourd’hui, et au droit de vote des étrangers, demain ».

Tout est donc dans ce « bien sûr » que le blogueur algérien Aldo Sterone a si bien décortiqué dans son excellente vidéo que voici : 

Image de prévisualisation YouTube

AGENDA DE RL

Lundi 28 janvier : Colloque du Siel, sur le thème : France, qu’as-tu fait de tes libertés ?

De 14 heures à 20 heures.

Assemblée nationale, salle Victor Hugo, 3e sous-sol. 101, rue de l’Université, 750007 Paris.

Pierre Cassen et Christine Tasin, invités, y interviendront.

Pierre Cassen : L’islamisation des entreprises contre la laïcité et la liberté de conscience

Christine Tasin : Pourquoi laïcité et liberté religieuse n’ont-ils rien à voir avec l’islam ?

Samedi 2 mars 2013

L’inversion des valeurs, fer de lance du mondialisme
par Jacques Philarcheïn, membre de la rédaction de Riposte Laïque et responsable départemental de Résistance républicaine.
Conférence organisée par le Cercle des Patriotes Optimistes.

A 17 heures, Centre Jean Richepin, salle n° 7
21, rue Jean Richepin 63000 Clermont-Ferrand

Samedi 6 avril : Banquet républicain en Corse, avec Christine Tasin et Pierre Cassen

Samedi 20 avril : apéro saucisson-pinard, en Aquitaine, dans les Pyrénées Atlantiques.

Rendez-vous à quelques kilomètres d’Orthez à 17 heures pour une conférence-débat animée par Pierre Cassen et Christine Tasin, suivie d’un apéro saucisson-pinard.

Le thème de la conférence sera précisé ultérieurement, en fonction de l’actualité et de l’évolution de la Résistance.

Inscription obligatoire, merci d’envoyer un chèque de 10 euros (5 euros pour les chômeurs et étudiants) à Résistance républicaine, 101 Avenue du Général Leclerc, 75685 Paris Cedex 14 , en spécifiant bien courriel et téléphone pour communication de l’adresse, avant le 31 mars.

COMMANDER LES LIVRES DE RIPOSTE LAÏQUE

D’abord, bien les connaître, ce que permet cette présentation.

Vous pouvez ensuite les commander sur ce lien.

http://ripostelaique.com/acheter-nos-livre/

Vous pouvez d’autre part envoyer un chèque à Riposte Laïque, BP 10001, 78570 Chanteloup.

Tarifs promotionnels, jusqu’au 25 décembre :

2 livres : 25 euros

3 livres : 30 euros


Derniers articles du même auteur :



Ce contenu a été publié dans EDITO DE CYRANO. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.