Mariage pour tous : de la poudre aux yeux

La société bouge. Elle se cherche de nouveaux chats à fouetter et se remet sans cesse en question comme si il fallait continuellement cesse remuer les fondements de nos valeurs et de notre culture et ainsi les fragiliser. C’est une course à qui lancera l’idée la plus saugrenue que l’on fera passer aux yeux de ceux qui n’ont rien demandé comme une obligation et un devoir afin de ne pas quitter les sentiers du politiquement correct et du « tout le monde est beau, tout le monde il est gentil ».

Le monde évolue et le changement est bon et salutaire quand il respecte l’individu et ses repères pour la plupart bien ancrés dans un modèle de société qu’il reconnait et dans lequel il se sent bien.

Pourquoi dès lors prôner le changement pour le changement ? Pourquoi cet acharnement à déstabiliser nos croyances et notre mode de vie ?

« Le mariage pour tous » est un de ces nombreux exemples de remaniement sociétal qui dérange car il va à l’encontre de la raison première et séculaire de l’union entre un homme et une femme. Il dérange car on parle de mariage…pas de vie à deux. Pourquoi donc aller jusqu’à l’union sacrée alors qu’une simple signature au bas d’un contrat de bail suffirait ?

Pourquoi faire une brèche de plus dans un socle déjà durement entamé ? Pourquoi faire d’une anecdote minoritaire un cheval de bataille perdu d’avance car contre nature ?

Mais merci à la Gauche bien pensante de touiller dans la merde car elle est incapable et inefficace sur d’autres sujets bien plus importants et qui menacent directement nos libertés et notre identité. Je ne parle pas de la liberté de faire ce qu’on veut mais de celle de faire ce que l’on doit.

L’homosexualité existe depuis le début des temps. Mais ce qui était et devait rester un jardin secret devient une vitrine, une cause « primordiale » à la défense et la survie de notre espèce. Et moi qui pensais que c’était la procréation !

Tout est donc dans l’excès. La Gay Pride, l’affichage en rue, les comportements malsains à la limite du ridicule…les questions et l’étonnement de nos enfants. Comment leur expliquer qu’un homme qui « aime » un homme et qui se comporte comme une femme n’aime pas les femmes ?

Aller de l’avant ne signifie pas tout remettre en question pour un oui on un non. Aller de l’avant, c’est assurer ce qu’il ya de bon dans nos valeurs et dans notre culture en respectant l’autre mais sans lui donner une place qui n’est pas la sienne.

Toute dérive, une fois lancée et « légitimée » est dure à freiner. On peut facilement faire un parallèle entre le mariage pour tous et l’islamisation dans finalement ce qu’ils ont de plus pervers. Donnez une main et ils prendront un bras.

Notre société va mal et est en danger. Celui qui ne voit pas ça et qui accepte participe à son déclin.

Slachmuylder Alain


Derniers articles du même auteur :



Ce contenu a été publié dans POINT DE VUE. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.