Mariage pour tous : Taubira et Hollande ne doivent pas céder devant l’obscurantisme catholique

On ne peut  que se réjouir de la fermeté de François Hollande en faveur du  projet de loi sur le mariage pour tous face à  la horde des barbares, fanatisée par les responsables de l’Eglise catholique en France et qui a déferlé dans Paris le 13 janvier avec l’appui remarquée de manifestants musulmans brandissant leur pancartes  Quand les partisans de l’obscurantisme se rejoignent contre la France des Lumières !

En effet l’équation est simple :

Qu’est-ce qui dans cette loi menace le mariage religieux des catholiques, musulmans, israélites et autres disciples de religions qui sacralisent le mariage ? Rien ils peuvent toujours faire des enfants en nombre illimités avec leur conjoint légitime après cette loi. Mais le mariage civil est un contrat civil, non religieux, et il est tout à fait licite au législateur républicain d’en fixer comme bon lui semble les bénéficiaires et les contours ; d’ailleurs cela fait longtemps que le législateur républicain a permis le mariage des divorcés au grand dam de cette Eglise catholique qui se s’est toujours révélée totalitaire ; et rappelons que le législateur républicain français a créé et conservé la « séparation de corps » en faveur des catholiques qui ne veulent pas divorcer (privilège qui, d’ailleurs, n’existe pas à ma connaissance dans les législatures des principaux  pays européens).

Alors que l’Eglise catholique n’intervienne pas dans les critères du mariage civil, c’est ce que les républicains laïques exigent ! Critères dont l’élargissement est voulu par sondage par 65% des citoyens français ! Le soit disant million de manifestants du 13 janvier n’a donc pas à être pris en compte ! Il y a d’ailleurs déjà 8 pays européens qui ont adopté une loi similaire ! Et ce n’est pas fini ! La Grande-Bretagne est en passe de le faire sans heurts : il est vrai que dans ce pays l’Eglise catholique n’a jamais été influente ! L’effet progressif émancipateur des « Lumières » est irrésistible partout en Europe, n’en déplaise à ces demeurés.

Quant au spectacle affligeant que les députés UMP ont donné aux citoyens dans le débat sur le mariage pour tous pour s’attirer les bonnes grâces électorales des catholiques réactionnaires, quelle honte pour la France ! Les hurlements haineux de ces « responsables de la nation» sont un remake tout à fait semblable à celui qui a présidé au débat sur la liberté de l’avortement ou interruption volontaire de grossesse il y a plus de 40 ans ! La encore une femme Christiane Taubira , comme avant elle Simone Veil, a montré une force de caractère inflexible et louable face à ces disciples de l’Inquisition obscurantiste !

Quelle en soit remerciée, quelles que soient ses positions laxistes sur la justice !

Mais ce qui me trouble, ce n’est pas tant les différents articles qui pullulent sur Riposte Laïque en faveur de ces tenants de l’obscurantisme catholique, mais les prises de positions officielles de Riposte Laïque en leur faveur. La rédaction a-t-elle été définitivement prise en main par ces réactionnaires ?

Où est le temps en 2010 où je rédigeais un article avec deux de mes amis sur le noyautage du GODF par des organisations islamogauchistes, mais au nom du camp laïque ?

C’était le temps où Riposte Laïque patronnait des pétitions contre le port en publique du voile islamique, avec une ancienne ministre de droite et un sénateur de gauche, tous deux du camp laïque et non avec des laudateurs de l’islamophobie primaire et du totalitarisme de l’Eglise catholique, eux, authentiques ennemis de la laïcité, qu’ils soient partisans du Front National ou des Identitaires..

Quel spectacle affligeant de lire dans Riposte Laïque les articles venimeux d’une contributrice, pas moins de quatre articles successifs (!) désignant nommément à la vindicte publique et à la manière de l’Inquisition de triste mémoire, le contributeur Hubert Sage, authentique militant connu de la laïcité aussi bien contre les méfaits de l’Eglise catholique que contre ceux des organisations islamiques modérées ou pas ! Il se trouve que je connais bien Hubert. C’est lui qui a rédigé le rapport le plus percutant et documenté contre le voile islamique à la commission Gérin (rapport toujours attaqué dans les blogs de Médiapart en Décembre 2012) et qui s’est impliqué depuis longtemps dans la défense de la cause arménienne contre l’islamisme turque, et non cette pseudo résistante qu’on n’a jamais vu dans ce genre de combat, et dont le seul engagement semble être la défense du dogme catholique contre celui de l’Islam, donc rien à voire avec la défense de la laïcité !

Pascal Hilout ne doit pas s’étonner dans ces conditions de lire dans le livre de Patrick Kessel, président du Comité Laïcité République, que ces auteurs d’articles de Riposte Laïque ont volé le concept de laïcité, car c’est hélas la réalité. Le Comité Laïcité République est actuellement l’organisation laïque qui se bat le mieux contre les atteintes à la laïcité  aussi bien de l’Eglise catholique que  des organisations islamiques (les recours contre le financement des mosquées par les collectivités publiques commencent à fleurir de la part de ses militants un peu partout de la Bretagne à la Lorraine en passant par le Sud-Ouest), tout en refusant les atteintes aux principes de la Républiques de la part des islamogauchistes (refus du vote des étrangers par principe républicain).

Il faut savoir aussi que le GODF s’engage de nouveau dans l’action en faveur de la laïcité dans les pays arabes et du Moyen-Orient , comme en témoigne la création récente de loges sous son égide aussi bien au Maroc qu’en Israel-Palestine pour cet objectif. Combat difficile certes, et qui n’a rien à voir avec  l’anathème xénophobe improductif d’islamophobie primaire de certains auteurs d’articles de Riposte Laïque contre les sociétés musulmanes du Maghreb et du Moyen Orient (qui pourtant se défendent avec courage contre les islamistes en Tunisie et en Egypte) !

Pour finir, je confirme mon article de septembre 2012 que le seul combat efficace pour la laïcité est désormais celui du GODF, n’en déplaise à Jean-Robert Bernard qui oublie que l’influence des travaux effectués dans les loges se diffuse par de multiples moyens dans la société comme ce fut le cas dans les années de 1930 pour les assurances sociales et ne se réduit pas à l’appartenance au GODF vraie ou supposée de tel ou tel membre du gouvernement. Il sera probablement étonné que constater prochainement que les débats législatifs sur l’euthanasie et expériences scientifiques sur les embryons viennent d’être discutées dans ses loges avec sa commission Ethique et Libertés, avec des propositions de lois : encore un beau combat laïque prochain  en perspective contre les oukases totalitaristes de l’Eglise catholique !

Jean DUVALIT

Membre du GODF


Derniers articles du même auteur :



Ce contenu a été publié dans POINT DE VUE. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.