Mélenchon va-t-il réussir à nous rendre Valls sympathique ?

Publié le 9 octobre 2017 - par - 25 commentaires - 952 vues
Share

Avertissement : la guerre que se livrent les protagonistes dont il va être question dans cet article, ce n’est pas du niveau d’Achille et Hector, car Valls et Mélenchon, question grandeur et héroïsme, sont plats comme la Beauce !

Ainsi, nous avons d’un côté Manuel Valls, dont l’ambition de rejoindre la horde du président golden boy est enfin satisfaite puisqu’il est désormais apparenté LREM, et qui retrouve peu à peu la lumière perdue du temps de ses « riches heures ». Quitte à se moquer allègrement du monde, eu égard à son bilan en tant que ministre de l’Intérieur puis locataire de Matignon.

En effet, lorsque, dans une interview accordée au Figaro, le Catalan parle du « mal extrémiste » et du « mal salafiste », on est en droit de s’interroger : pourquoi ne l’a-t-il pas combattu avec acharnement quand il était au pouvoir ?

Toute honte bue, voici qu’il se voudrait le champion de la lutte contre le radicalisme islamique, invectivant – à juste titre, mais est-il légitime pour le faire ? – les élus de La France insoumise et leurs douteuses fréquentations : « Je continuerai à dénoncer vos prises de position, vos alliances, les liens avec les Indigènes de la République et avec tous ceux qui, dans les quartiers, représentent un vrai danger. Parce que derrière cela, il y a l’islamisme radical et l’islam politique. »

(http://www.lefigaro.fr/politique/le-scan/2017/09/28/25001-20170928ARTFIG00224–l-assemblee-valls-denonce-les-liens-de-la-france-insoumise-avec-l-islam-radical.php)

De l’autre côté, nous avons Jean-Luc Mélencon – dont la lecture simpliste, orientée et non moins fanatique de la Révolution française est très éclairante sur le personnage ! –, lequel a parfaitement joué sa partition de rebelle subventionné de la République, oubliant qu’on ne doit pas mordre la main qui vous nourrit, tous les chiens savent cela !

Un Mélenchon qui s’est fendu d’un texte où il annonçait sa démission de la mission parlementaire sur la Nouvelle-Calédonie, présidée par le ci-devant Valls. Dans ce texte, on pouvait lire ceci : « Monsieur Valls est un personnage extrêmement clivant, qui suscite de forts rejets du fait de sa proximité avec les thèses ethnicistes de l’extrême droite. »

Au passage, je rappelle à monsieur Mélenchon que l’extrême droite – la vraie, pas la supposée ! – doit beaucoup à l’autre extrême, qui lui a montré, par exemple, la voie de l’extermination de masse méthodiquement organisée : en Vendée. Une extermination qui semble gêner le leader de La France insoumise et ce, depuis longtemps. En 2013, il fustigeait ainsi une émission diffusée sur France 3, intitulée « Robespierre bourreau de la Vendée ? », écrivant sa réprobation à Rémy Pflimlin, alors président de France Télévisions. On pouvait déjà voir à quel point la négation de certains fanatismes est une constante chez lui : « Le contenu de cet épisode est un offensant et grossier plaidoyer à charge contre la Révolution de 1789, truffé d’erreurs et dangereusement orienté vers une banalisation de l’idée de génocide. »

(http://france3-regions.francetvinfo.fr/pays-de-la-loire/2013/01/30/pour-melenchon-robespierre-nest-pas-le-bourreau-de-la-vendee-191093.html)

En un mot, il ne s’est rien passé de fâcheux en Vendée !

Ces jours-ci, Mélenchon s’enfonce encore plus, dénonçant notamment la proximité de Valls « avec les dirigeants de l’extrême droite israélienne ». Comprenez : les patriotes israéliens qui entendent protéger les leurs contre l’islam combattant. Valls a jugé cela « ignoble et outrancier » et, une fois n’est pas coutume, il a eu raison.

« Que vient faire Israël dans ce débat ? Quel lien avec l’islamisme radical ? Là encore, des raccourcis et allusions évidentes et délétères », a interrogé l’ex-Premier ministre sut Twitter. Le même Valls qui a récemment pointé le « discours islamo-gauchiste » des Insoumis. Un truc de chez nous, ça !
Mélenchon a, quant à lui, répondu à ces accusations frappées du bon sens en intégrant – sans nous demander l’autorisation, à nous autres les fachosphériques, ce qui sonne mieux que souchiens, même si on aime les bêtes ! – Valls dans notre club : « Dorénavant, la bande à Valls est totalement intégrée à la fachosphère et à sa propagande. »
Décidément, qu’il soit rouge, noir ou vert, les gauchistes forcenés mangent à tous les râteliers du fanatisme. Et malheur à qui le leur reproche !
Mélenchon nous rendrait Valls presque sympathique. Mais il faut savoir raison garder, car Valls a tout de même déclaré par le passé : « L’islam est une part indissociable de nous-mêmes. »

Charles Demassieux

http://ripostelaique.com/islam-assassin-islam-dehors-participez-a-la-campagne-europeenne-dautocollants-rl-rr.html

Share

Valls sympathiques ? Beurk et Beurk ! L’un et l’autre soutiennent l’islamisation de la France. Mélenchon né au Maroc est depuis toujours pro islam. Valls c’est Monsieur pas d’amalgame et adepte de la discrimination envers les français. Les socialistes, les communistes et les trotskistes français mènent le même combat pour toujours plus de musulmans. Georges Marchais avec ses paroles mémorables aurait pu être sympathique. https://youtu.be/LG2BA9SxClM

Effectivement !
Mélenchon traite Valls de « nazi »
http://www.fdesouche.com/893231-melenchon-traite-valls-de-nazi

A choisir entre Godzilla et Dracula .. Valls est de loin le plus répugnant , le plus bas , le plus infect , le plus antifrançais , le plus traitre et le plus dangereusement nuisible à la cause nationale des français gaulois euro-chrétiens , ce petit Caudillo qui sent à mille kilomètres la haine des nationalistes français patriotes et une pièce maitresse dans le régime totalitaire qui nous gouverne .Pas pour rien qu’il ait été un premier ministre de Hollande avec la bénédiction de la Kommandanture .. Melanchon lui tout aussi PS , infect et visqueux bien que farfelu ,… lire la suite

M le maudit

Robespierre et Danton au petit pied !
On sait comment cela a fini !
Ils finiront pareil ! L’Histoire se répète !

Sachant que personne n’est parfait , je continuerai à considérer Valls comme quelqu’un de sympa compte tenu de :. _ sa farouche opposition à Dieudonné et à Soral __ sa résistance de toujours à ce qui peut porter atteinte aux valeurs démocratiques. _ son soutien indéfectible à l’état d’Israël

les deux sont des membres de l’internationale marxiste, comme Boudarel et Maihot

Vous pourriez écrire une phrase, une seule, sans employer le mot marxiste. Ça devient soulant à force.

Entre un Méchancon et un sale con, mon coeur balance, je l’avoue… :-D

IDEM.

macron utilise l’espace médiatique à marche forcée ; -tous ceux qui ont voté pour lui font partie d’une fausse opposition spécialement créée à cet effet, et n’ont d’utilité que celle d’empêcher la Voie Souchienne, héritiers légitimes de l’Histoire de France, de s’exprimer………..pendant 4 ans, soyez sûrs que mélenchon-valls et compagnie seront quasiment visibles chaque jour des saintes années……on pourra dire que là, le mélenche aura peut-être mérité, par cet effort inhumain de sur-visibilité, ses 40 000 par mois s’il réussit à tenir le rythme pendant toute cette législature

Ces deux déchets de la société seront sans doute confrontés à de gentils islamistes qui leur couperont le cou. A force de prendre les gens pour des idiots, on risque gros. A nous d’informer les gentils islamistes qu’ils doivent prendre pour cibles ceux qui trahissent la France.

les Deux sont du PS , méfiez-vous Demassieux .. le mal de la France c’est le PS , sa ruine c’est l’UMPS .. Depuis des décennies le PS ne cesse de ronger la moelle de cette nation et de l’avilir

comment pouvez-vous ainsi insulter les « progressistes » !

Entre deux fils de pute, il faut choisir. Personnellement, je préfère l’ordure V à l’ordure M !
Vos articles sont excellents, bravo !

Je prends la fille 😜

Rappelez-nous: Valls a bien cautionné le multiculturalisme de Hollande, Taubira, Belkacem, Duflot et autres sinistres ministres. Valls était bien 1er ministre de Hollande, lorsque Belkacem a achevé l’éducation « nationale » pour en faire l’auberge hispano-mauresque que l’on sait. Il était encore chef de la hollandie quand gugusse 1er a imposé la DILCRA, cet instrument partisan et scélérat qui tue la Liberté d’expression. Il était encore là, Valls, lorsque le « cabinet noir » hollandiste a organisé sa machination contre F.Fillon. Alors, faire un combattant anti-islamiste de celui qui fut maire de la préfecture de l’Essonne, laquelle « abrite » la plus grande mosquée d’Europe, c’est… lire la suite

Oui c’est ça André, Valls a favorisé ce multiculturalisme en appliquant l’égalité de traitement à l’égard des religions. Merci quand même de défendre Fillon.

Ceci dit, Mélenchon le lui rend bien avec obono et Cie.
Heureusement qu’il y a François Baroin, qui vient d’autoriser,à Troyes, l’ouverture d’une mosquée radicale…

Les Français laïcs ont en général hostiles au pouvoir occulte des francs macs. C’est aussi le cas pour ceux dont s’est entouré Macron. La moitié de l’assemblée et le tiers du sénat sont francs-maçons. Certains brandissent le drapeau de la Laïcité. Mais nous ne sommes plus au temps d’Ataturk, de Clemenceau et de Jules Ferry où ces hommes et leur « obédience » étaient antithéistes et profondément laïcs. Chasser les obscurantismes religieux de la sphère publique fut leur combat. Aujourd’hui, les francs maçons (en France) ont près d’une dizaine de « loges », tantôt athées, tantôt déïstes, ce qui se traduit dans leur action… lire la suite

j’apprécie ce que Valls a écrit dans le figaro magazine ; ses ennemis sont au PS à FI ; j’ai voté pour lui à la primaire socialiste contre Hamon l’immigrationniste, celui qui veut métisser, métisser, métisser, métisser…un traître semblable au Robert Rediger du livre « Soumission » de Houellebecq

Et le fait qu’il embauche belkacem comme porte-parole durant ces primaires ne vous a pas dérangé ?

Jamais cette ordure de Valls ne sera sympathique. C’est un carriériste un renégat et un traître. Il n’a aucune dignité, il flotte comme une merde dans les égouts et sur les courants de l’opportunisme.

Valls est un serpent opportuniste de la pire espèce. A mes yeux il est un Macron bis qui n’a pas atteint la présidentielle. Avec des amis comme lui, nul besoin d’ennemi, la France, les Français, il n’en a rien à faire du moment qu’il mange la soupe du vainqueur. Mais il y’a un bénéfice à noter à sa volte-face, c’est qu’il sent peut être le vent tourner pour l’Islam comme grand pouvoir en France.

Tout à fait d’accord, cette saloperie opportuniste,  » moi je « , après avoir tout fait pour mettre Macron au pouvoir pensait que ce dernier le nommerait premier ministre, comme il n’en fut rien il se venge. En plus il en veut énormément à ceux qui lui on préféré Hamon. D’un côté nous avons Hitler et de l’autre Staline la seule chose qui les unit c’est l’islamisation de la France à 200 %.

wpDiscuz